background preloader

Comment théâtraliser l'offre Merchandising

Comment théâtraliser l'offre Merchandising
Comment théâtraliser l'offre Merchandising Mots clés : Kiosque Lors d'une journée technique organisée par l'Institut français du merchandising, industriels et distributeurs ont confronté leurs expériences. Sans se cacher leurs divergences. Comme l'expliquait Bernard Vasseur, président du Syndicat national de la PLV et PDG de la société Media 6, à l'occasion de la Journée technique de l'Institut français du merchandising (IFM) organisée le 30 mars, la théâtralisation peut être événementielle ou institutionnelle. Des propos un peu abstraits, mais que les exemples présentés par les intervenants de cette journée technique viennent éclairer. Le travail de l'agence consiste à « habiller » un rayon - ou une zone - pour en accroître la « séduction ». Leclerc surfe sur le « fantastique » Quant à la théâtralisation temporaire, elle s'organise autour d'opérations ponctuelles comme celle que la société Arboris a récemment mise sur pied pour les centres Leclerc rattachés à la centrale Scapalsace. x Des Related:  QG1 LE CONSOMMATEUR EST IL TOUJOURS RATIONNEL DANS SES CHOIX?

Chapitre 23 : L'ORGANISATION ET L'ANIMATION DES ESPACES DE VENTE - LE MERCABLOG Le consommateur souhaite un accès facile à l'offre, un cadre agréable pour ses achats et un choix de produits qui répondent à ses besoins. Le distributeur veut attirer et fidéliser ses clients Il cherche à générer du trafic dans son espace de vente pour accroître le chiffre d'affaires et optimiser la rentabilité.Le producteur veut que ses produits soient proposés à la clientèle dans des conditions de gestion et de présentation optimales. Selon l'Institut français du marchandisage (IFM), le marchandisage est « l'ensemble d'études et de techniques mises en oeuvre, séparément ou conjointement, par les distributeurs et les producteurs, en vue d'accroître la rentabilité du point de vente et l'écoulement des produits, par une adaptation permanente de l'assortiment aux besoins du marché et par la présentation appropriée des marchandises ». Le marchandisage a pris tout son sens avec la vente en libre-service (le produit jouant le rôle de vendeur muet). 1) Attirer et séduire le client

Points de vente / Place à l'émotionel - Dossiers En matière de marketing terrain, la tendance est au retour de la théâtralisation du point de vente. Les opérations de promotion jouent la carte de l'événementiel. « Nous travaillons sur l'interception et l'expérience en magasins, l'idée étant d'accompagner le consommateur de ses lieux de vie jusqu'aux lieux de vente, sans faire des opérations commerciales paupérisantes pour la marque », explique Richard Pellet, directeur associé de Stella, l'agence de marketing expérientiel de Publicis Dialog, qui a notamment conçu et mis en place des opérations pour Bongrain, SFR ou Nana. Parallèlement, le marketing polysensoriel cherche à créer de l'émotion par les cinq sens, mais reste pour l'instant cantonné aux circuits sélectifs. « Dans les points de vente, on assiste au retour de la théâtralisation, très prisée dans les années 1998-2000, puis délaissée. Le marketing sensoriel ou polysensoriel est également un outil de plus en plus prisé pour créer un lien avec le consommateur. P.Cap

La théatralisation Réalisation "showrooming" T1 Expériences de consommation et marketing expérientiel Depuis les années 1960-1970, la consommation s’est progressivement désengagée d’une conception essentiellement utilitariste, basée sur la valeur d’usage. Selon J. Baudrillard (1970), la consommation est devenue une activité de production de significations et un champ d’échanges symboliques : les consommateurs ne consomment pas les produits, mais, au contraire, consomment le sens de ces produits. Ainsi, que l’objet remplisse certaines fonctions est tenu pour acquis par le consommateur; c’est son image qui fait la différence. La rupture paradigmatique est importante. C’est par la consommation, en effet, que l’on conforte une identité qui est de plus en plus mise à mal par le chômage, le divorce, l’éclatement de la famille, la mobilité… Il ne s’agit donc plus simplement de « faire ses courses » mais de « vivre des expériences » et le plus souvent des expériences dites « incorporées » car elles font appel à tous les sens de l’individu. Figure 1 - UNE CONSOMMATION EXPÉRIENTIELLE RÉSULTANT

Le marketing sensoriel | Un article de BusinessPME Une odeur de pain frais à l'approche de la boulangerie, le chant des oiseaux dans votre jardinerie préférée, la sensation sur la peau que procure votre nouveau gel douche… Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais le marketing sensoriel fait partie intégrante de votre quotidien. D'où vient le marketing sensoriel? Face à l'évolution des marchés, à l'intensité concurrentielle, et aux nouvelles attentes des consommateurs, le marketing « traditionnel », de part ses procédés analytiques et rationnels, ne suffisait plus pour appréhender ces tendances récentes. Les professionnels du marketing ont ainsi entrepris de détecter des nouvelles techniques, permettant de répondre à ces tendances. Enclin à l'urbanisation croissante, au développement de l'Internet et du monde virtuel, le consommateur recherche désormais un sentiment réconfortant de réalité, de sensation unique, d'expérience réelle et s'intéresse à tous ce qui éveille ses sens naturels. Qu'est-ce que le marketing sensoriel?

T1 zoum Le néo-consommateur : une espèce en voie d’apparition ou le consommateur 2.0 Le consommateur d’aujourd’hui aspire à consommer différemment. Il a d’autres envies, d’autres ambitions pour lui-même et est en train d’adopter de nouvelles habitudes de consommation. En effet, si la crise économique de 2008 est à l’origine de l’émergence du néo-consommateur, celui-ci est cependant le fruit de mutations plus profondes qui ont donné naissance à de nouvelles tendances de consommation. 1. La crise économique à l’origine de l’émergence du néo-consommateur L’attention des consommateurs a toujours été focalisée sur leur pouvoir d’achat. Cette crise de 2008 a tout d’abord entrainé une perte de repère de la part des consommateurs, qui se sont alors réfugiés dans les valeurs sûres : la recherche de prix bas, ou tournés vers de nouveaux médias pour consommer. 1.1 Une perte des repères de la part des consommateurs Trois causes à ceci : 1.2 Réaction immédiate des consommateurs : les valeurs sûres Recherche de prix bas Développement de nouvelles pratiques d’achat suite à la crise 2.

Définition Théâtralisation point de vente La théâtralisation du point de vente est une démarche ponctuelle ou permanente qui consiste à mettre en scène l’offre commerciale d’une enseigne. Le but est de favoriser l’acte d’achat par la création d’une ambiance favorable, voire "euphorisante", et d’augmenter la fréquentation du point de vente. Contrairement à l’univers théâtral où ce sont les acteurs les plus concernés, la théatrâlisation du point de vente se fait surtout en jouant sur le décor et l’ambiance. Ce sont les éléments de décoration qui sont le plus souvent utilisés dans une démarche de théâtralisation du point de vente, mais d’autres sens que la vue peuvent être mobilisés à travers notamment la sonorisation et la mise en place d’une ambiance olfactive. La théâtralisation ponctuelle ou temporaire a trait à des événements calendaires comme Halloween, Noêl ou Pâques. Ci-dessous un profil de poste et une PLV liés à la théâtralisation du point de vente. Source image Popai

T1 zoum 1 Place au consommateur post-crise Près de la moitié des Français «pensent qu'ils ne consommeront plus jamais comme avant». Un constat tiré d'une récente étude d'Ipsos Interactive menée pour l'agence CLM BBDO qui indique aussi que «la crise marque un net tournant pour les Français». En ce moment, les enquêtes sur ce thème ne manquent d'ailleurs pas. Une étude Harris Interactive pour Euro RSCG C&O va ainsi jusqu'à révéler une crise du capitalisme plus qu'un marasme financier. Ifop et TBWA Corporate estiment pour leur part que les entreprises ont tout intérêt à mieux intégrer les enjeux sociaux, financiers et environnementaux dans leur stratégie si elles ne veulent pas voir les consommateurs les bouder. Dans ce climat d'incertitude, le consommateur s'adapte. L'étude Ifop-TBWA Corporate révèle que plus de huit Français sur dix sont prêts à sanctionner les mauvaises pratiques des entreprises et quatre sur dix accepteraient de payer plus cher les produits d'une entreprise responsable.

Le marketing sensoriel comme axe de positionnement Ce principe de théâtralisation de l’offre est notamment utilisé par les magasins Niketown aux Etats-unis ou en France par les « parcs de la forme »de Décathlon : le point de vente est complété par un complexe de loisirs et de pratiques sportives. Ces exemples d’enseignes montrent que le commerce de détail tend à manipuler l’aménagement du magasin en développant les variables d’atmosphère et sensorielle pour que la visite du consommateur constitue en elle-même une expérience positive, notamment par le biais des émotions qu’il éprouve. L’idée ne date pourtant pas d’hier. C’est Aristide Boucicaut, le premier, qui l’a conceptualisée et mise en pratique au Bon Marché, à la fin du XIXe siècle. Le cas Nature et Découverte [2] Le marketing sensoriel est un des piliers de l’offre de NATURE & DÉCOUVERTES. Cette tendance à la création de magasins d’atmosphère singuliers peut s’expliquer Bibliographie Darpy D. et Volle P (2003), Comportements du consommateur, Dunod

Related: