background preloader

Commerce-equitable.pdf (Objet application/pdf)

Commerce-equitable.pdf (Objet application/pdf)
Related:  Commerce équitablenowayme

Emploi & mission Vous recherchez un emploi ou une mission dans la solidarité internationale : > Effectuez vos recherches ci-dessous à partir des critères proposés. > Recevez gratuitement toutes les nouvelles offres d’emplois correspondant à vos critères dans votre boîte mail. N.B.: la rubrique Agir avec les ONG peut vous guider dans votre démarche de recherche d’emploi. Vous souhaitez publier une offre d’emploi ou une mission : > Remplissez le formulaire de demande d’inscription annonceur.Ce service est ouvert aux ONG, fondations, organismes publics de coopération (local, national, régional) et aux organisations internationales. Il donne également accès à la publication d’appels d’offres sur le site de Coordination SUD. Coordination SUD ne saurait être tenue responsable du contenu des offres d’emploi diffusées sur son site.

Down-up.fr | "Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'enrichis." Antoine de Saint-Exupéry Territoires de commerce équitable Etudiants Certaines organisations du commerce équitable accueillent et forment des bénévoles afin de répondre à leurs propres besoins et développer leur activité. En tant que citoyen, souhaitant mieux connaître le commerce équitable, le bénévolat peut être une approche intéressante. Les domaines d'activités concernés Les organisations de commerce équitable peuvent être de différents statuts (associations, entreprises…) et engagées à différents niveaux. Malgré des caractéristiques qui leurs sont propres, elles partagent des objectifs convergents et recherchent souvent un bénévolat de compétences. Plusieurs formats d'engagement sont possibles Le bénévolat permet différents types d’engagements en fonction de la disponibilité, de la compétence et du degré d’implication des bénévoles. Les actions ponctuelles : participer à des événements annuels (comme la Quinzaine du Commerce Equitable), s’engager sur une ou des campagnes précises. Où s'engager ? En savoir plus sur le bénévolat Ressources

Textes fondamentaux l’échec d’une refondation sociale() Bruno Mallard* * GRESAL-MSH-alpes (Social Siences Research Group on Latin America), France. mac_call@hotmail.com Pourquoi donner tant d’importance à cet article qui porte sur l’expérience sud-américaine des réseaux de troc ? Sa conclusion est à lire et à relire ; « la leçon semble claire : l’institution, même réaménagée, de la logique économique et de la culture utilitaire du marché pousse moins vers de nouveaux horizons qu’à la reproduction tendancielle de l’ordre établi ». Le développement, lors de la récente crise dans le Cône sud, de vastes réseaux de “troc” constitue à coup sûr l’une des formes de mobilisation sociale les plus importantes et originales de ces dernières années dans la région. I – Une dynamique novatrice au destin imprévu I.1 – L’originalité du mouvement I.2 – Une grande expérience sociale avortée b) …et la chute II – Les causes profondes de l’échec a) La naturalisation du marché

L'achat éthique, entre conviction et scepticisme - Veille - Enjeux Les ventes de produits labellisés Max Havelaar ont augmenté de l'ordre de 33% en 2006. Le réchauffement climatique s'affiche dans les médias et la publicité. Quant aux marques, elles commencent à se rendre compte de l'enjeu. Et les consommateurs ? La société de conseil en marketing Added Value a mené l'enquête afin de cerner leurs comportements. Méthodologie Étude Branding For Good réalisée fin mars-début avril 2007, par Added Value auprès de 300 personnes, échantillon représentatif de la population française sur les attitudes vis-à- vis de l'éthique, sur les secteurs et les marques. Les ventes de produits portant un éco- label ont fait un bond de 300% depuis deux ans. Il s'agit donc de surmonter les obstacles.

[Pérou] Carnet de voyage #1 : en route pour Cocla ! Un rêve 8 ans après ces paroles résonnent encore au creux de mes oreilles, et bien que le commerce équitable n’ait pas encore changé le monde, le mien quant à lui en est bouleversé. Mon rêve d’alors, simple, basique mais un peu irréaliste : rencontrer des petits producteurs. L’Ecole de Management Strasbourg, dépendante de la première université de France, donne chaque année la possibilité à tous ses étudiants d’effectuer une année à l’étranger. Les partenariats étant multiples et ouverts, j’ai orienté mes recherches vers le Pérou, pour une seule et bonne raison : de là je pourrai visiter des coopératives de commerce équitable. C’est dans cette optique, que j’ai sollicité l’entreprise Alter Eco début 2011 afin d’obtenir d’elle un financement, n’étant qu’étudiant. C’est aussi grâce au site internet ekitinfo.org, géré en association, que j’ai pu organiser mon déplacement et l’achat de matériel. En route pour : Central de Cooperativas Agrarias Cafetaleras – Cocla La semaine prochaine...

Le commerce équitable est-il écolo ? Le commerce équitable répond à des objectifs sociaux, sa grande caractéristique résidant dans la juste rémunération attribuée aux producteurs des pays en développement. Quelle place tient l’écologie au sein de ce système commercial qui se veut différent des autres ? Emissions de CO2 liées aux transports, pratiques agricoles… écornent parfois l’image de ce vaste mouvement international. Qu’en est-il véritablement ? Le commerce équitable, historiquement dénommé commerce alternatif, s’est démarqué en adoptant une démarche plus solidaire et plus juste envers les artisans et les paysans des pays en développement. Il se distingue par l’attention qu’il porte aux producteurs en tant qu’individu plutôt qu’au produit, renversant ainsi les diktats du commerce international. D’essence humaniste, le mouvement est né après la guerre. Commerce équitable versus démarche écologique Des engagements environnementaux Et les transports ?

Related: