background preloader

Les nouveaux modes de consommation : Les nouvelles envies des consommateurs

Les nouveaux modes de consommation : Les nouvelles envies des consommateurs
Bien avant la crise, les Français avaient déjà commencé à modifier leurs habitudes de consommation. Ils effectuent des arbitrages de plus en plus serrés entre leurs envies de nouveautés, de produits de qualité et leur recherche de bons plans. Le Journal du Net a identifié les tendances de fond qui animent aujourd'hui les ménages pour leurs achats, leur manière de consommer et leur rapport aux grandes marques. Découvrez- ces nouveaux modes et tendances de consommation.

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/mode-de-consommation/

Related:  mercatique

Marketing: les 5 tendances à suivre en 2013 1.Le boom de la consommation participative "En 2013, les consommateurs participeront de façon croissante et de plus en plus diverse au financement, lancement et développement de marques et produits", pronostique Trendwatching, cabinet d'études de veille de tendances basé aux Pays Bas. Le crowdsourcing continuera donc son développement. Nouveau, le consommateur fera de plus en plus appel à une foule d'experts pour s'y retrouver dans la jungle des offres sur internet. Darjeelin se veut ainsi la première agence de voyages participative : "La recherche du meilleur billet d'avion peut prendre un temps considérable à un non-initié, avec un résultat souvent décevant, explique Thibault Lorcy cofondateur.

Le néo-consommateur : une espèce en voie d’apparition ou le consommateur 2.0 Le consommateur d’aujourd’hui aspire à consommer différemment. Il a d’autres envies, d’autres ambitions pour lui-même et est en train d’adopter de nouvelles habitudes de consommation. En effet, si la crise économique de 2008 est à l’origine de l’émergence du néo-consommateur, celui-ci est cependant le fruit de mutations plus profondes qui ont donné naissance à de nouvelles tendances de consommation. 1. La crise économique à l’origine de l’émergence du néo-consommateur

Tendances de consommation : en constante évolution Nos tendances de consommation diffèrent d'une époque à une autre, principalement selon les besoins, mais également selon le développement des sociétés, l'évolution des habitudes de consommation et la mise sur le marché de nouveaux produits qui génèrent des modes tendance. Celles-ci reflètent en général un partage des mêmes principes et l'appartenance à un groupe ou une communauté. La consommation des ménages est étudiée De nombreuses études scientifiques sont menées et publiées en matière d'analyse de consommation des sociétés. Elles touchent essentiellement au niveau de consommation des ménages, mais aussi à la qualité de celle-ci et aux critères de choix déterminant le succès de tel ou tel produit. La consommation alimentaire

Les tendances de consommations 2013 : Proximité, Collaboration, Web 2 Store, Service client Une récente étude commanditée par LA POSTE, dégage une évolution significative des tendances de consommation depuis 2007 et les effets anxiogènes de « la crise »… Basé sur cette étude, cet article résume les grandes tendances 2013. Consommer : oui, mais à côté de chez soi… Un changement des modes de consommation : les consommateurs réapprennent à se rendre dans les commerces de proximité. Cours marketing, eMarketing et Webmarketing Définition d’une attitude du consommateur Une attitude est le résultat d’une évaluation portée par un consommateur sur la capacité du produit ou d’une caractéristique de satisfaire ses exigences d’achat et de consommation telles qu’elles sont exprimées par ses critères d’évaluation. Les composantes, selon Rosenberg et Hovland Cognitive : ensemble des croyances soit les caractéristiques qu’un consommateur attribue à un produit. Ces croyances se forment par confrontation entre les besoins du consommateur et les caractéristiques perçues du produit propre à satisfaire ou non ses exigences.Affective : faveur qu’un consommateur accorde à un objet (sentiment favorable ou défavorable).Conative : liée à l’acte d’achat proprement dit.

Un cyberacheteur sur deux achète des vêtements ou des chaussures sur Internet Solution leader aux États-Unis de l'analyse du comportement des consommateurs sur Internet, Kantar Media Compete, lancé en France cette année, délivre aux décideurs de l’e-commerce des insights uniques leur permettant d’identifier les points de contacts de leur cible afin de bâtir une réelle stratégie marketing intégrée. Kantar Media Compete se différencie grâce à la combinaison de données multisource : des données issues du panel de 250 000 internautes en France, 2 millions aux États-Unis et 300 000 au Royaume-Uni. Kantar Media Compete offre un niveau d’analyse d’une granularité sans précédent sur les processus de conversion et d’achat on line. Et il permet de combiner des données issues du clickstream avec des données recueillies sur mesure par enquête : les experts marketing peuvent désormais faire le lien entre les attitudes et intentions des consommateurs et leur comportement réel en ligne.

Les tendances sociologiques et leurs conséquences sur la consommation en 2011 Retour à la page précédente Interview Interview de Bernard Cathelat, fondateur et sociologue au sein du CCA (observatoire de prospective sociale). Sur ce thème, Comundi, en partenariat avec Stratégies vous propose une sélection de formations en Stratégies de Communication et pilotage. Quels comportements et tendances sociologiques de fond se dessinent pour 2011? Pour comprendre les enjeux du marketing et de la communication, il faut partir des tendances sociologiques, que la récente enquête du CCA a détecté : Le consommateur de demain ? Plus âgé, plus connecté et rationnel Quel sera le portrait-type des consommateurs français en 2030 ? Ils consommeront "moins" mais "mieux", selon des analystes, réunis par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui ne prédisent pas de révolution mais une accentuation des tendances apparues avec la crise de économique de 2008, loin de l'euphorie consommatrice des Trente Glorieuses. Dans vingt ans, l'homme sera devenu "transhumain", selon l'hypothèse la plus courante émise lors de cet atelier de la DGCCRF mardi. C'est-à-dire globalement identique à aujourd'hui, mais avec une longévité et une "intelligence" augmentées grâce aux nouvelles technologies. "En 2030, nous serons un peu comme Hulk, des êtres humains normaux mais légèrement modifiés par la technologie", comme les implants permettant d'enrayer certaines maladies ou les différents écrans à notre disposition, renchérit avec humour Rémi Sussan, journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies.

Attitudes du consommateur Le site sur lequel vous avez le plaisir de vous trouver recense un très grand nombre d’outils de mesure, statistiques ou autre, utilisés en entreprise et sur les marchés. Tout ceci est bien joli mais en principe, on définit d’abord ce qu’on doit mesurer. Tenez, les échelles non comparatives, par exemple, réalisées dans le cadre d’études de marché : elles mesurent les ATTITUDES du consommateur. Si ces attitudes étaient des concepts nébuleux, leur mesure n’en serait pas vraiment facilitée (sous-entendu : elles sont parfaitement définissables).

2013/01/11 > BE Etats-Unis 315 > Une nouvelle étude sur l'attitude des consommateurs américains vis-à-vis de leur alimentation Recherche agronomique/Science des alimentsUne nouvelle étude sur l'attitude des consommateurs américains vis-à-vis de leur alimentation La fondation Internationale du Conseil sur l'Information Alimentaire (fondation IFIC) a pour objectif de communiquer, sur la base d'éléments scientifiques, les informations relatives à la santé, à la nutrition et à la sécurité alimentaire auprès des pouvoirs publics et de la population américaine [1]. Parmi leurs outils de communication, la fondation IFIC utilise son site internet, les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, une lettre mensuelle d'informations, des interventions lors de conférences/symposium, et des enquêtes réalisées directement auprès du grand public.

Related:  4 - L'attitudeL'Attitude4 : L'attitude4.L'attitude4. L'attitude4. L'attitude