background preloader

Observatoire International des prisons

Observatoire International des prisons
Adopté par le Parlement, le volet pénitentiaire du projet de loi de finances 2014 continue de consacrer l'essentiel des fonds à la construction de prisons et à leur sécurité, au détriment des actions d'insertion et du développement de la probation. Pour les prisons, le changement n'est pas pour maintenant. Le budget prévu pour l'administration pénitentiaire dans le projet de loi de finances 2014 est pratiquement constant : 3,23 milliards d'euros contre 3,19 milliards en 2013. Cette légère hausse devrait permettre le recrutement de 300 conseillers d'insertion et de probation (CPIP) supplémentaires, ce qui restera bien insuffisant pour atteindre l'objectif annoncé par le Premier ministre de quarante personnes suivies par conseiller. Pour le reste, le Gouvernement privilégie deux axes principaux : « l'extension du parc actuel de 57 000 à 63 500 places » et la « sécurisation des prisons ».

http://www.oip.org/

Related:  DiscriminationsPrisonsRecherches - PrisonsOBSERVATOIRES

Inégalités sociales et discriminations (2012) / Observatoire des inégalités (France) Accueil S'inscrire aux newsletters Portail Santé Nord – Pas-de-Calais Abolir la prison, ses mécanismes et ses logiques Les philosophes Michel Onfray et Tony Ferri, le député Noël Mamère, l'ancien président de l'Observatoire international des prisons Gabriel Mouesca, les avocats Lucie Davy et Yannis Lantheaume ou encore l'ancien détenu Philippe El Shennawy se prononcent pour que « soit jetée aux oubliettes de l'Histoire cette maudite habitude qui permet à l'homme d'enfermer l'homme et de le tenir emmuré ». « Les principes qui ont fondé la prison étaient des principes philanthropiques : le délinquant, pendant son incarcération, allait réfléchir, s'amender, se régénérer. L'histoire a eu raison de ces pénibles calembredaines.

Prison et réinsertion 01 décembre 2016 Concours 2016 L'administration pénitentiaire recrute 2500 surveillants pénitentiaires. Les inscriptions au concours sont ouvertes du 1er décembre 2016 au 6 mars 2017. Observatoire de la lecture publique - Livre et Lecture Le ministère de la Culture et de la Communication administre, dans le cadre du contrôle technique exercé par l’État sur les collectivités territoriales, une enquête annuelle sur les données d’activité des bibliothèques publiques, prévue par les articles R310-5 et R320-1 du Code du patrimoine. L’enquête nationale sur les bibliothèques publiques a été créée à la fin des années 1960 et dématérialisée dans les années 1990. En 2009, la mise en œuvre de cette enquête a suscité la création, au sein du Service du livre et de la lecture, d’un Observatoire de la lecture publique, qui a pour mission de collecter, d’analyser et de diffuser les données d’activité de l’ensemble des bibliothèques municipales, intercommunales et départementales. Le projet s’appuie sur un partenariat avec les Conseils départementaux, qui contribuent à l’identification et au suivi des bibliothèques municipales et intercommunales qu’ils desservent.

Rondes de nuit à Bois d’Arcy « Le pire dans ce métier, c’est le bruit. Il ne s’arrête jamais » . Imaginez 519 détenus masculins qui insultent, crient, Les discriminations : une question de minorités visibles Les chances d'obtenir un travail ou un logement, ou tout simplement un service auquel on a droit, varient selon l'origine perçue au travers de l'apparence physique ou du nom. L'enquête Trajectoires et Origines (TeO), menée en 2008 par l'Ined et l'Insee, permet de dépasser le simple constat des discriminations pour étudier en détail le rôle des différents facteurs. Les auteurs de l'enquête nous livrent ici les premières analyses des déclarations de discriminations subies par les personnes interrogées. Pour télécharger l'article, voir boîte ci-contre. Pour recevoir l'avis de parution, voir boite "En savoir plus" ci-contre Résumé (cliquez sur +)

Comité d’aide aux détenus /  Entr'Aide Ouvrière Les Origines du Comité d’Aide aux Détenus Noël 1947 : les premières actions de l’Entr’Aide Ouvrière. L’Abbé Gaston Pineau, alors aumônier à la maison d’arrêt de Tours, transforme un grenier en dortoir pour les détenus qui viennent d’être libérés, les sans abris et les plus démunis. En un mois, 37 lits sont proposés.

Danemark : l'incroyable histoire du prisonnier qui s'évade... par la porte ! Vendredi dernier au Danemark, un prisonnier s'est évadé de son centre de détention en prétextant une simple permission au gardien. Evidemment, il ne disposait d'aucune permission de sortie et il est, depuis, recherché activement par la police. Un mandat d'arrêt international a été lancé à son encontre. L'évasion de Mohammed Figuigui de la prison danoise d'Oestjylland, vient sûrement d'entrer dans l'histoire, en tant qu'évasion la plus facile jamais tentée ! Avez-vous déjà partagé cet article? Guide ressources pour prévenir et lutter contre les discriminations - DRJSCS bretagne La DRJSCS propose une journée ressources le 6 février 2014 à l’Escale de Brest sur le thème : quelle implication des acteurs jeunesse dans la lutte contre les discriminations ? Journée de Rennes >Le compte rendu de la journée >L’Interview des participants

En Louisiane, prisons cherchent prisonniers, par Maxime Robin En 2012, et pour la troisième année d’affilée, le nombre de détenus a baissé aux Etats-Unis : on en comptait environ trente mille de moins. Confrontés à des difficultés budgétaires, les Etats ne peuvent plus assumer le coût du « tout carcéral », et c’est dans une unanimité politique peu coutumière que républicains et démocrates s’entendent au niveau local pour désengorger les prisons. En Californie — responsable à elle seule de la moitié de la baisse pour 2012 — ou au Texas, l’heure est donc à l’allégement des peines et aux solutions alternatives. En Louisiane, en revanche, un chèque en bois demeure passible de dix ans d’emprisonnement, et la peine plancher pour un cambrioleur récidiviste est toujours de vingt-quatre ans incompressibles. Le taux d’incarcération y a doublé en vingt ans, atteignant un niveau que l’on ne connaît nulle part ailleurs sur le globe. Quatre-vingts par dortoir

Code de procédure pénale Les visiteurs de prison contribuent, bénévolement et en fonction de leurs aptitudes particulières, à la prise en charge des détenus signalés par le service pénitentiaire d'insertion et de probation, en vue de préparer leur réinsertion en leur apportant notamment aide et soutien pendant leur incarcération. Ils peuvent participer à des actions d'animation collective. Les visiteurs de prison sont agréés, pour une période de deux ans renouvelable, aux fins d'accès auprès des détenus d'un ou de plusieurs établissements déterminés. L'agrément est accordé par le directeur régional, après avis du préfet ou, dans le département des Bouches-du-Rhône, du préfet de police des Bouches-du-Rhône. L'agrément est retiré par le directeur régional soit d'office, soit à la demande du juge de l'application des peines ou du procureur de la République. Les visiteurs de prison interviennent en collaboration avec le service pénitentiaire d'insertion et de probation qui a pour tâche de coordonner leurs actions.

Liste des instituts officiels de statistique Cette page dresse la liste des instituts nationaux officiels de statistique, chargés de compiler les statistiques démographiques, sociales et économiques ainsi que de planifier, de lever et d’analyser les recensements des différents pays. Ces instituts sont généralement l'unité centrale du système statistique d'un pays, système qui peut aussi comprendre des unités statistiques sectorielles dépendant de ministères plus spécialisés comme ceux de l'agriculture, de l'éducation ou de la santé, ou dépendant d'organismes autonomes comme la Banque centrale. D'autre part, les communautés ou territoires autonomes de certains pays ont été dotés d'un système statistique propre répondant à des besoins de proximité tout en restant lié au système national sans en être une simple émanation régionale. Liste des instituts nationaux de statistique

Etats-Unis : Des loups pour surveiller des hommes ? Aux États-Unis, la plus grande prison du pays a décidé de préférer les lions aux hommes pour surveiller ses détenus. En cause, une restriction budgétaire drastique qui l'oblige à réduire les effectifs des surveillants de prison. Si l'idée a de quoi faire sourire, le centre pénitentiaire de Louisiane, aux Etats-Unis, prend quant à lui la chose très à cœur. Sommés de couper très largement son budget, les cadres de la prison ont eu une idée originale pour réduire le nombre de surveillants pénitenciaires : former des loups à la garde de prisonniers. "Chaque prison essaye d'être la plus créative possible pour dépenser au mieux chaque dollar qu'elle a", admet George Camp, cadre dans l'administration pénitentiaire, dans une interview au Wall Street Journal, relayée par Le Figaro. Avez-vous déjà partagé cet article?

Femmes voilées agressées : Le CCIF recense de plus en plus de cas Il y a quelques jours, un essayiste - Guillaume Weill-Raynal – publiait sur le blog du Nouvel Obs un texte intitulé « Islamophobie : la ligne rouge est franchie, madame Taubira, vous devez réagir ! » Ce texte est fort à propos, tant le climat islamophobe devient de plus en plus suffoquant en France. Et nombreux sont ceux qui, chaque jour, franchissent la ligne rouge. Anonymes ou personnes publiques, ils agressent par leurs mots et par leurs actes les citoyens et citoyennes de confession musulmane.

Related:  Images et prisonInfo Droits de l'Homme 2InternationauxPrisons bouffeprioritize / WhatprisonPrisonGénéralités