background preloader

Discriminations

Facebook Twitter

Laïcité(s) et discriminations. Si les Noirs parlaient comme les Blancs..., le hashtag qui retourne les clichés. Vous êtes blanc ou blanche et si on vous posait la question, vous répondriez avec certitude «ah non, je ne suis pas raciste» ?

Si les Noirs parlaient comme les Blancs..., le hashtag qui retourne les clichés

#SiLesNoirsParlaientCommeLesBlancs, un hashtag lancé mardi sur Twitter, vous révèlera peut-être, en retournant les clichés racistes, qu'il vous arrive régulièrement, sans même vous en rendre compte, d'en sortir quelques uns. Comme par exemple... L'école plurielle. Protégeons les jeunes trans. <3. Téléphone renaît sur scène sans Corine et sous un autre nom. "S'il y a un concert à ne pas louper cette année, c'est celui-ci", indique sur son site le Point Ephémère, sous un grand point d'interrogation rouge piqueté de blanc.

Téléphone renaît sur scène sans Corine et sous un autre nom

Selon RTL, la marque "Les Insus-Portables" aurait été déposée fin juillet à l'Institut National de la Propriété Industrielle par un certain "La Loupe II", une entreprise propriété de Jean-Louis Aubert. Accueil - ABCD de l'égalité filles-garçons.

Enfants du voyage

Homophobie. Sexisme. Lactualaloupe : Le Bullshit Bingo de l'humour ... Closing the Attitude Gap. With presenter Baruti Kafele The discussion of the racial gap in student achievement continues to be one of the most important discussions in education today; particularly as it relates to the underachievement of children of color.

Closing the Attitude Gap

Equally challenging for educators is the continued underachievement of at-risk students across racial and ethnic groups. Hey, Miss Idaho, Is That An Insulin Pump On Your Bikini? Hide caption"Honestly, it is terrifying walking out on stage in a swimsuit, let alone attached to a medical device," Sandison wrote on Facebook.

Hey, Miss Idaho, Is That An Insulin Pump On Your Bikini?

Susan Hessing Photography. La Petite Fille En Rétention #LPFER (with image, tweets) · 2vanssay. Salome_L : Un dimanche matin dans une ... Pub Cheerios. Here we go again, with more proof, if anyone needed it, that the post-racial American society some hoped the election of an African American president signified is far from here.

pub Cheerios

Who would have thought that breakfast cereal would trigger the latest racial battle line? In this case, a Cheerios ad much like every other homespun Cheerios ad — with a heart healthy message and loving family – ran into trouble from some commenters because of the kind of family it featured. Mom is white, dad is black and their cute little daughter is a mix of the both of them. Faire des egaux-Les Ernest. Laurent Lantieri avr 2014 Une chirurgie pour un nouveau visage Laurent Lantieri présente les exploits récents de la greffe de visage, et retrace l’étonnante histoire de la chirurgie reconstructrice.

Faire des egaux-Les Ernest

Jean Ponce Jean Ponce est chercheur à l'ENS et responsable du projet Willow, qui cherche à comprendre les mécanismes de reconnaissance visuelle, et à développer à terme les bases d'une vision artificielle. La mémoire bafouée du général Dumas, fils d’esclave, père d’Alexandre et héros de la Révolution. Ainsi la municipalité de Villers-Cotterêts, conquise par le FN aux dernières municipales, n'a rien eu de plus pressé que de supprimer la commémoration de l'abolition de l'esclavage ce 10 mai.

La mémoire bafouée du général Dumas, fils d’esclave, père d’Alexandre et héros de la Révolution

Vous avez bien lu : Villers-Cotterêts, cette petite ville de l'Aisne où est né Alexandre Dumas, en 1802. Et où, dix ans plus tôt, un jeune soldat métis du même nom, engagé dans le régiment des dragons de la Reine, avait épousé une enfant du pays, Marie-Louise Labouret, et fondé une famille avant d'y être enterré. Fallait-il une nouvelle fois cracher sur la tombe du général Dumas, héros de la Révolution auquel la France a si peu et si mal rendu hommage ? Car elle est longue, la liste des avanies subies par le comte Thomas Alexandre Davy de la Pailleterie, né en 1762 à Jérémie, dans la moitié française de l'île de Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti), d'un père noble et d'une mère esclave, Marie-Cessette Dumas. Astérix ambassadeur exceptionnel de la Défenseure des enfants. L’histoire de l’immigration, un patrimoine national.

Le 07-12-2012 Par Erwan Ruty L’association Génériques, depuis 25 ans, met à jour et promeut l’histoire de l’immigration.

L’histoire de l’immigration, un patrimoine national

Les 10 et 11 décembre prochains, à la Maison de l’Europe à Paris, elle revient sur ce patrimoine national, avec l’excellence qui caractérise ses travaux et débats. Quelques ténors de la mémoire (Pascal Blanchard et Nicolas Bancel, de l’Achac), une foultitude de débats (plus de trente intervenants, essentiellement historiens ou acteurs associatifs de la mémoire et de l’immigration), des thématiques en pagaille, parfois pointues, souvent passionnantes (« L’histoire de l’immigration au prisme de la politique de la ville », « Interactions entre migrants et fait religieux », mémoire ouvrière et immigration…), pour deux jours de marathon mémoriel.

Le tout « pour engager un dialogue sur le patrimoine de l’immigration », véritable enjeu de cohésion sociale. Les dossiers thématiques : Nelson Mandela, une vie contre le racisme. L'esclavage, comprendre son histoire. Violence à l'école : pour moi, Christophe Lemaître, le collège a été un calvaire. Christophe Lemaître après sa victoire sur le 200m au Aviva London Grand Prix, le 14/07/12 (TOM DYMOND/COLORSPORT/SIPA) Les premières moqueries ont commencé en CE2.

Violence à l'école : pour moi, Christophe Lemaître, le collège a été un calvaire

Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi. C’est vrai que je zozotais et que je ne parlais pas beaucoup. Je ne sais pas si c’était la raison car j’avais malgré tout quelques copains. Quelquefois ils étaient aussi durs avec moi. On se moquait de moi en permanence Au collège, cela a viré à la catastrophe. Ces années de collège ont été un véritable calvaire. Dans l’encadrement scolaire, personne ne s'inquiétait De nos jours, certains enfants victimes de harcèlement vont jusqu’à se mettre fin à leurs jours.

Pendant ces années, j’ai nourri une rage folle à force de garder tout pour moi.