background preloader

Depuis 15 ans, les inégalités de revenus augmentent

Depuis 15 ans, les inégalités de revenus augmentent
22 avril 2015 - La France a connu une réduction des inégalités de revenus au cours des quarante dernières années, mais depuis 15 ans la tendance s’est inversée. Les écarts de niveau de vie ont baissé si l’on prend comme point de comparaison la société des années 1970. Mais depuis une quinzaine d’années ces inégalités repartent à la hausse. Au départ, parce que les niveaux de vie des très riches se sont envolés, mais depuis quelques années ceux des plus pauvres diminuent. Le jugement que l’on peut porter sur les inégalités de revenus dépend de l’échelle de temps et de l’instrument de mesure que l’on utilise. L’évolution depuis 40 ans Comparaison entre les 10 % les plus pauvres et les 10 % les plus riches L’outil le plus souvent utilisé pour mesurer les inégalités de revenus est appelé « rapport interdécile ». Avec cet outil, et si l’on observe les choses depuis les années 1970, la diminution est nette : le rapport interdécile est passé de 4,6 à 3,5 en 2014. Graphe plein écran

http://www.inegalites.fr/spip.php?article632

Related:  Les inégalités et les discriminations de la vie quotidienneInégalités et mobilité socialeTPEsur les INÉGALITÉS

Les inégalités en France Les inégalités en France Mise à jour : 12/03/2009 Table des matières 1. Mobilité sociale : les enfants d’immigrés font aussi bien que les autres 9 octobre 2012 - 42,1 % des enfants d’immigrés deviennent ouvriers contre 30 % des personnes sans ascendance directe immigrée. Mais cet écart s’explique davantage par les positions sociales défavorisées de leurs parents que par leur origine géographique. En moyenne, les enfants d’immigrés occupent plus souvent des positions sociales défavorisées : 42,1 % deviennent ouvriers, contre 29,7 % de la population dite « majoritaire » [1], 13,8 % deviennent cadres, contre 19,9 % de la population majoritaire. Il existe également de fortes disparités à l’intérieur même des descendants d’immigrés : par exemple, 7,9 % de ceux dont le père est originaire du Maghreb sont cadres contre 15 % des descendants d’immigrés nés en Europe du Sud, et 17 % pour le reste de l’Europe. Mais ces données sont trompeuses.

La France : 50 ans de transformations : Une France plus riche et plus diverse 1 - Des Français plus riches Sur le plan des richesses matérielles, la situation des Français d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celle de 1958. Mesurée par le PIB par tête, la richesse moyenne individuelle a plus que triplé. Si on ne tient pas compte de l’évolution démographique, la croissance est encore plus forte : le PIB d’aujourd’hui dépasse de près de cinq fois celui de 1958.

Inégalités et discriminations Les personnes handicapées sont régulièrement victimes de discriminations. Pierre Mormiche (INSEE) et Jean-François Ravaud (INSERM) montrent que les inégalités sociales dans le domaine du handicap se situent dans le prolongement des inégalités sociales de santé. La santé relève-t-elle d’équilibres naturels que seuls les spécialistes de l’art médical peuvent favoriser au cas par cas ou bien ces équilibres naturels sont-ils généralisables à des groupes de population partageant de semblables conditions d’existence ? Il apparaît que l’alternative est fausse et que la nature de la santé est à la fois organique et sociale.

Près de 800 millions d’adultes analphabètes dans le monde 17 septembre 2014 - 800 millions d’adultes sont analphabètes dans le monde, soit 16 % de la population mondiale. 410 millions vivent en Asie et 190 millions en Afrique subsaharienne. 781 millions de personnes de plus de 15 ans sont analphabètes dans le monde, soit 16 % environ de la population mondiale de cet âge. Dans les pays riches, la quasi-totalité de la population est alphabétisée. 410 millions d’analphabètes vivent en Asie du Sud et de l’Ouest, 187 millions en Afrique subsaharienne. Dans ces régions, le nombre d’analphabètes a augmenté depuis 1999, passant de 156 à 186 millions en Afrique subsaharienne et de 390 à 409 millions en Asie du Sud et de l’Ouest. Mais la progression a été moins marquée que la population.

L’espérance de vie en France - Les graphiques interprétés - Les graphiques/ les cartes L’espérance de vie a presque doublé au cours du vingtième siècle Au milieu du XVIIIe siècle, la moitié des enfants mouraient avant l’âge de 10 ans et l’espérance de vie ne dépassait pas 25 ans. Elle atteint 30 ans à la fin du siècle, puis fait un bond à 37 ans en 1810 en partie grâce à la vaccination contre la variole. La hausse se poursuit à un rythme lent pendant le XIXe siècle, pour atteindre 45 ans en 1900. Pendant les guerres napoléoniennes et la guerre de 1870, l’espérance de vie décline brutalement et repasse sous les 30 ans. Au cours du XXe siècle, les progrès sont plus rapides, à l’exception des deux guerres mondiales.

« Il est urgent et possible de tendre vers un monde moins inégalitaire. » Entretien avec Marie Duru-Bellat, sociologue. 27 février 2014 - Cinq millions d’enfants meurent de faim chaque année dans le monde. 48 ans d’espérance de vie en Sierra Leone, contre 84 au Japon. Comment penser l’injustice hors de nos frontières ? Entretien avec Marie Duru-Bellat, professeure de sociologie à Sciences Po-Paris, auteure de « Pour une planète équitable.

Revenus-Salaires - Les niveaux de vie en 2012 Cédric Houdré, Juliette Ponceau, Marie Zergat Bonnin, division Revenus et patrimoine des ménages, Insee Résumé En 2012, en France métropolitaine, le niveau de vie médian de la population s’élève à 19 740 euros annuels ; il baisse de 1,0 % en euros constants par rapport à 2011. Toute l’échelle des niveaux de vie est en recul, mais de manière plus marquée en bas et en haut de la distribution. Espérance de vie - Mortalité−Tableaux de l'Économie Française - Édition 2014 En France, en 2013, l’espérance de vie à la naissance augmente légèrement, après avoir marqué le pas en 2012. Dans les conditions de mortalité de 2013, une femme vivrait en moyenne 85,0 ans et un homme 78,7 ans. L’espérance de vie des femmes retrouve en 2013 son niveau de 2011 et celle des hommes gagne 0,2 an sur l’année 2012.

L’école, mission égalité ? 7 janvier 2014 - Assurer l’accès de tous au savoir est l’une des missions fondamentales de la République. En théorie. Mais en pratique, l’accès au savoir n’est pas le même pour tous les élèves. L’école pour tous ? L’école permet à tous de mieux comprendre le monde, de connaître ses droits pour mieux les faire respecter, et d’acquérir des savoirs et des savoir-faire. En théorie, chaque enfant doit pouvoir faire les études qu’il souhaite, en fonction des efforts qu’il fournit.

Related: