background preloader

Qu’est-ce qu’un Community Manager ?

Qu’est-ce qu’un Community Manager ?
Le web collaboratif a introduit de nouvelles tendances et de ce fait de nouveaux rôles ayant une dimension bien plus large que ce qu’ils étaient à leur début. Ainsi le Community Manager qui fait partie soit du département Marketing soit du département Produit a aujourd’hui un rôle de plus en plus fort au sein de l’entreprise. La fonction de Community Manager peut parfois être associée à celle de Content Manager. Dans certaines entreprises, c’est la même personne qui tient les 2 casquettes, dans d’autres ces fonctions sont distinctes. Le Content Manager va créer le contenu du site et le Community Manager va gérer la communauté…les communautés. Le Community Manager a donc les fonctions suivantes : Il va modérer en interne les discussions et va les animer : au sein d’un forum, sur un blog, tous les User Generated Content qui seront introduits sur le site.

CM déjà ds votre entreprise Je me suis posé la question avant de publier cet article et d’enfoncer le clou par rapport à un article récent sur le community management qui avait largement fait réagir : Réflexions autour du community management : pourquoi le community manager doit faire partie de l’entreprise. J’estimais effectivement que le community manager devait faire partie de l’entreprise. Suite aux échanges, je vais même plus loin : le community manager se trouve déjà dans votre entreprise… En effet, j’ai eu ces derniers jours, suite à l’article, pas mal de demandes assez diverses (agences, annonceurs, etudiants) autour des différents points que j’abordais. Les retours, de manière assez unanimes, sont que dans la théorie tout le monde reconnaît que le community manager se trouve au sein de l’entreprise. Les entreprises et community managers apportent les deux bémols suivants : Vous comprendrez que ces deux arguments sont une vaine tentative de défense qui ne tient pour les raisons suivantes :

Community manager Nicolas Le Quéré passe plus de cinquante heures par semaine sur le Web et quand il lâche son PC, c’est pour se jeter sur son smartphone. Ce jeune homme de 25 ans est community manager, l’un des nouveaux métiers du Net dont tout le monde parle mais que personne ne connaît vraiment. "Consultant, je travaille pour le compte du groupe Philips, résume-t-il. Je suis chargé de créer du buzz autour de la marque et de ses produits en utilisant les réseaux sociaux, comme Face­book ou Twitter." Employé par l’agence de communication interactive Noyz Isobar, il ­est en contact permanent avec le chargé du marketing digital et la responsable des relations ­publiques du fabricant électronique. Le profil des community managers ? Ils ont rarement plus d’un quart de siècle, sont des "nerds" accomplis et possèdent en général un diplôme d’une éco­le de commerce avec une spécialisation en marketing-communication, orien­tée de préférence vers le Web. Marine Relinger Combien sont-ils ? Qui les emploie ?

Profession community manager - Dossiers 29/01/2010 - Face à l'explosion du Web 2.0, les entreprises s'intéressent de plus en plus à cette nouvelle méthode de gestion de leur clientèle et de leur communication. Radiographie d'un métier qui a le vent en poupe. Community manager, c'est le «buzzword» du moment qui affole le marché. Tout le monde en parle et en réclame, annonceurs comme agences. «Le community manager, c'est la version 2.0 du webmaster, résume Grégory Pouy, directeur de la stratégie de contacts chez Nurun. Concrètement, le community manager fait d'abord de la veille en ligne à l'écoute des discussions sur la marque. Profil de commercial ou de journaliste «Il est beaucoup plus qu'un modérateur de forum, insiste Jérôme Wallut, directeur associé de W&Cie. Quelles sont les qualités d'un gestionnaire de communauté? «Derrière ce vocable, les agences vendent tout et n'importe quoi, s'agace Benoît Faverial, créateur de community-manager.biz, un site consacré à la profession. Coût humain Le métier chez l'annonceur?

Le Community Management, un nouveau métier ! Nous avons eu le plaisir d’assister le 18 Janvier dernier au WorkShop organisé par Osereso.com, sur le thème du Community Management. Voici le résumé de cette conférence. Community Management – Osereso View more presentations from OSERESO. Avec internet les internautes peuvent devenir les créateurs et les acteurs de la communication au lieu de la communication Top Down qui prédominait avant l’émergence du Web. Il y a une multitude de communautés qui ne sont pas forcément reliées entre elles, avec des internautes qui peuvent évoluer d’une communauté à l’autre (selon l’âge, les passions, la mode, l’actualité…) ou être totalement étanches les unes des autres. Il faut donc adopter une nouvelle manière de communiquer, connaitre son envirronement (identifier où se font les échanges), entrer en contact avec les internautes et animer une communauté, tout en travaillant sur la durée. Quelle différence entre blogueur et Community Manager ? Quel est le rôle du Community Manager ?

Gestionnaire de communauté Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Animateur de communauté[1], ou gestionnaire de communauté[2], aussi community manager (CM), est un métier – l’animation de communauté, gestion de communauté, ou community management – qui consiste à animer et à fédérer des communautés sur Internet pour le compte d'une société, d'une marque, d’une célébrité, d’une institution ou d'une collectivité territoriale. Profondément lié au web 2.0 et au développement des réseaux sociaux, le métier est aujourd'hui encore en évolution. Le cœur de la profession réside dans l'interaction et l'échange avec les internautes (animation, modération) ; mais le gestionnaire de communauté peut occuper des activités diverses selon les contextes. L'appellation community manager est intégrée au Petit Larousse 2016, confirmant l'utilisation de cet anglicisme dans la langue française[3]. Appellations alternatives[modifier | modifier le code] Missions du gestionnaire de communauté[modifier | modifier le code]

Pourquoi et comment recruter un Community Manager ? Avec la multiplication des espaces communautaires sur Internet, le dialogue entre marques et clients s'oriente de plus en plus vers les médias sociaux : blogs, forums de discussions, sites d'avis et réseaux sociaux... A la faveur de cette évolution, le métier de « Gestionnaire de Communauté en ligne » -et ses nombreux avatars (conseil en médias sociaux, animateur de réseaux sociaux, etc)- est aujourd'hui en pleine expansion. Doté de compétences variées, il est le trait d'union entre l'entreprise et la « voix » de ses clients sur internet. Le point sur le rôle du Gestionnaire de Communauté en ligne aujourd'hui, sa valeur ajoutée dans l'entreprise, et des conseils pour effectuer son recrutement. Qu'est-ce qu'un Gestionnaire de Communauté en ligne ? Un métier au croisement de plusieurs savoir-faire - La relation clients - Le marketing et la veille concurrentielle - La gestion de la réputation de l'entreprise - La communication interne et externe Pour en savoir plus A voir également

Qu'est ce que le Community Management et rôle des Agences ??? Je me suis déjà à plusieurs fois exprimé sur le sujet (Social Media Expert ? Community Manager ? et Dialoguer sur Internet nécessite un community manager). Nombres d’articles et d’experts essaient d’apporter leur pierre à l’édifice autour de ce sujet… Pour autant, dans l’idéal, tout le monde s’accorde sur : “Le community manager doit faire partie de l’entreprise”. Toutes les autres solutions que les agences ou indépendants essaient de vendre sont vouées à terme à l’échec.(ou en tout cas rencontreront des limites importantes). L’autre constat est qu’une entreprise aujourd’hui fait appel à des community managers externes pour des raisons de compétences : Je n’ai pas les compétences en internecompréhension : Je ne sais pas ce qu’est un community managersimplicité : Mon agence gère tout… et je suis plus tranquillehumaines liés à la crise : Je ne peux pas embaucher actuellement Les torts sont donc partagés… 2/ Un community manager a par définition un rôle de porte-parole.

Star Wars Kid, l’accident qui révèle l’éco-système Par Frank Beau le 30/09/04 | 14 commentaires | 13,495 lectures | Impression Par Frank Beau Si la question du piratage des contenus sur internet provoque autant de conflits et d’incompréhensions, c’est parce que le phénomène est nouveau et massif certes, mais surtout parce que l’internet demeure un monde insaisissable et en mutation permanente. Star Wars Kid, anti-héros malgré lui L’histoire commence au début du mois d’avril 2003. Un internaute a l’idée en regardant cette vidéo, de rajouter les effets spéciaux lumineux et sonores légendaires, de l’épée laser dans Star Wars . L’adolescent des Trois Rivières est devenu de façon fulgurante une star du web et du P2P, mais en quelque sorte un antihéros malgré lui. Rien à faire. Depuis lors, l’objet du délit quant à lui, cette créature autonome, continue de circuler sur le web et les réseaux P2P. L’enfant Jedi, révélateur de la nouvelle culture d’échange et de production de l’internet Sur ces mêmes sujets Aucun article relatif

Manager une communauté Digital Embassies: A Blueprint For Community Engagement Upon first arriving at Edelman, I noticed that our language was a bit different when talking about community aspects of social media. Instead of saying "Facebook this and Twitter that" we often refer to the properties organizations manage online as "embassies". While we work with clients closely in both consultative, strategic and tactical ways, it seemed like the right time to take a step back and focus on what's really important. Engaging your community. So Call this a blueprint if you will for how you and your organization can think about building and managing multiple embassies in a hyper-connected world. Social Engagement Let's begin here. The original digital revolution resulted in a massive deluge of owned digital properties released on the Web. Digital Embassies, Ambassadors & Envoys Philosophically, organizations need to shift their attitudes about how they communicate and engage with stakeholders and view digital properties as not only owned, but managed. Community Engagement 1.

Unboxing: The new geek porn - Features, Gadgets & Tech Every time a much-anticipated new technology product arrives in stores – be it an iPhone, a Wii, or a Vaio – one or more of the lucky few who get their hands on it posts a video online of themselves opening the box, layer by layer, to reveal the desired product within. Whoever produces the most titillating tape can generate tens of thousands of hits from the less fortunate – anybody who can't quite afford it yet. It's a pastime enjoyed almost exclusively by men, who sit alone salivating in front of their screens as the ecstatic climax of each unboxing clip draws closer. No wonder the phenomenon's principal exponent, Andru Edwards – chief executive of the specialist, Seattle-based website unboxing.com – calls it "geek porn". Indeed, his website's dedicated unboxing video channel, Unboxing Live!, boasts the tagline "Vicarious thrills from opening new gear." So popular are videos of the unboxing ritual that manufacturers now take note. It’s an unwrap: Boxes of delight 10-year-old Mac

5 conseils pour trouver un job grâce aux réseaux sociaux XUL XUL (/ˈzuːl/ ZOOL), which stands for XML User Interface Language, is a user interface markup language that is developed by Mozilla. XUL is implemented as an XML dialect; it allows for graphical user interfaces to be written in a similar manner to Web pages. Design[edit] XUL relies on multiple existing Web standards and Web technologies, including CSS, JavaScript, and DOM. Mozilla provides experimental XULRunner builds to let developers build their applications on top of the Mozilla application framework and of XUL in particular. XUL documents[edit] Programmers typically define a XUL interface as three discrete sets of components: content: the XUL document(s), whose elements define the layout of the user interfaceskin: the CSS and image files, which define the appearance of an applicationlocale: the files containing user-visible strings for easy software localization XUL elements[edit] XUL defines a wide range of elements, which roughly belong to the following types: Top-level elements Widgets

Related: