background preloader

Le community manager/portrait

Facebook Twitter

“Les coulisses de mon métier de community manager” Brand Management - Successful Community Managers Share the Secrets of Their Trade. The title “community manager” can be confusing.

Brand Management - Successful Community Managers Share the Secrets of Their Trade

For a job position that’s existed for years, it’s still seen as an enigma in some corners. The confusion may be due to the vagueness of the title, which doesn't detail the wide variety of hats that community managers wear and the range of skills they possess. Copywriting to customer service to data analysis to crisis management when something goes badly for the brand—all those tasks can fall under the jurisdiction of the community manager. The title "community manager" is also not terribly descriptive when you consider that online communities aren't static things that can be "managed.

" It's more productive to think of communities as living organisms that constantly shift and reassemble themselves as users come and go. What do you do in a typical work day? AB: My work day typically begins with an hour of community management. Les 5 règles d'or du community management. Emilie Ogez est consultante, formatrice, conférencière en médias sociaux, et community manager.

Les 5 règles d'or du community management

Co-auteur du livre « 101 questions sur Twitter » (ed. Les 37 compétences d'un bon Community Manager. Quelles sont les qualités attendues d’un bon Community Manager ?

Les 37 compétences d'un bon Community Manager

Quel rôle pouvez-vous précisément assigner à la ou aux personnes qui gèrent la présence de votre entreprise ou institution sur les médias sociaux ? Hubspot a tenté de répondre à cette question et de décrire la fonction et le travail quotidien des Community Managers en distinguant 7 profils-types et en précisant les compétences et qualités associées à chaque mission. En voici un résumé qui, je l’espère, vous sera utile pour recruter (comme salarié ou comme prestataire extérieur) le ou les Community Managers qui correspondent aux besoins spécifiques de votre équipe, entreprise ou institution ! Même si vous disposez déjà d’équipes ou de prestataires externes chargés de créer des contenus (plaquettes de présentation, textes de votre site web, livres blancs, etc.) pour votre entreprise ou institution, il sera nécessaire que quelqu’un les adapte au contexte particulier des médias sociaux.

Crédit : Hubspot. De 8h à 18h : à quoi ressemble la journée type d’un Community Manager ? La journée d’un Community Manager diffère d’un statut à l’autre : un freelance n’aura pas tout à fait les mêmes missions qu’un salarié.

De 8h à 18h : à quoi ressemble la journée type d’un Community Manager ?

Néanmoins, certaines tâches se recoupent et sont indissociables de cette fonction. Dans cet article, nous allons voir que le métier de Community Manager ne se résume pas à poster des statuts sur les réseaux sociaux, mais qu’il existe une grande part de préparation de son planning éditorial et de veille. Ces missions ont pour objectif de fournir au communicant digital toutes les clés pour mettre en œuvre une stratégie social media performante sur le long terme. 8h – Vérifier et répondre aux e-mails. Trouver un freelance et des appels d'offres sur Codeur.com.

Le community manager acteur de la relation client. Aujourd’hui j’explique comment le Community Manager peut jouer le rôle de Conseiller relation client ou de Web conseiller pour une marque.

Le community manager acteur de la relation client

Notez que les tâches du community manager ne sont pas fixes. Il y a en effet autant de pratiques qu’il y a de profils différents. Tout dépend des besoins de la marque et du profil de community manager choisi par la marque. Quand bien même les missions de community management sont variées, elles gravitent toutes peu ou prou autour de la clientèle. Le métier de Community Manager. La nécessité de communiquer sur son entreprise, de rédiger du contenu sur les médias sociaux, de faire de la veille concurrentielle a donné naissance il y a à peine cinq ans environ au métier de Community Manager (CM).

Le métier de Community Manager

L'internaute utilise de nouveaux moyens de consommation dans son acte d'achat : les forums et les sites d'avis lui servent à récupérer les commentaires de la communauté sur un produit, une marque, une enseigne : ce sont ces commentaires et ces avis qui aujourd'hui, font office de gage de qualité. La communauté est devenue une référence, elle est consultée, lue, appréciée. Zoom sur : le métier de community manager. Si il y a un métier du web qui a le vent en poupe, c’est bien celui de community manager.

Zoom sur : le métier de community manager

Aujourd’hui, c’est sans doute l’un des métiers issus de la révolution web les plus connus. En effet, le community manager, ou CM pour les intimes, est très souvent en relation directe avec les internautes. Mais en quoi consiste réellement ce métier ? Le métier de community manager Dans une grosse équipe, le community manager travaille sous la direction du responsable éditorial web.

Le CM est chargé du développement de l’entreprise/marque sur les réseaux sociaux et de l’animation des différentes comptes créés, dans le cadre de la stratégie globale. L’animation d’une page Facebook est moins facile qu’il n’y paraît. 10 bonnes raisons de ne pas devenir community manager. Nous vous proposions il y a quelques jours de découvrir les résultats de notre grande enquête annuelle sur les community managers en France.

10 bonnes raisons de ne pas devenir community manager

Plus de 600 community managers en poste ont répondu cette année, permettant d’avoir un panel intéressant et de mieux comprendre leurs pratiques et leur quotidien. Et si être community manager est un métier intéressant dans lequel les professionnels s’épanouissent souvent (comme dans les métiers du web en général), c’est aussi un poste qui présente quelques limites. Entre clichés et vraies problématiques du métier, voici 10 raisons (humoristiques bien sûr) de ne pas devenir community manager. S’il n’est pas trop tard, choisissez plutôt data scientist, ça paie mieux et c’est le nouveau métier de demain. Parce que de toutes façons il n’y a que des stages à pourvoir C’est un ressenti persistant chez de nombreux CM en herbe qui cherchent un travail. Le Community Manager doit-il assumer un rôle de leader ? Cette question a mûri dans ma tête par rapport à mon expérience dans le jeu vidéo.

Bien avant que Zuck lance Facebook et encore aujourd’hui, il y a des communautés qui ont vécu avec leurs leaders, c’est le cas des clans sur World of Warcraft, Call of Duty ou encore Quake (je cite ce dernier en bon fanboy PC). Plus généralement, chaque communauté a eu ses leaders et cela ne se limite pas au Web, Gandhi ou Martin Luther King en sont deux exemples. De son côté, le community manager est en charge d’une communauté, l’observe, l’écoute et lui suggère. Des tâches que le leader a, il observe son groupe, écoute ses attentes et suggèrent une direction. Le parallèle fait, nous pouvons légitimement se poser la question : le community manager doit-il assumer un rôle de leader ? En gardant l’exemple du jeu vidéo, le leader d’un clan peut émerger de trois manières différentes ( les trois fondements de la légitimité selon Max Weber ) : L’éternel hier , c’est-à-dire la coutume.

Les 11 casquettes incontournables du métier de Community Manager. Inscrivez-vous à la newsletter et ne manquez aucun des prochains articles : Le Community Manager doit avoir plus d’un tour dans son sac.

Les 11 casquettes incontournables du métier de Community Manager

En relation directe avec les prospects et les clients, il doit savoir comment les réunir autour de ses publications, entamer la conversation avec eux et gérer les attentes de chacun. Le Community Manager se frotte à une communauté diversifiée, aux besoins multiples. Il doit donc être polyvalent et faire preuve d’une grande flexibilité pour s’adapter aux diverses demandes des internautes.

Mais ce communicant 2.0 ne doit pas uniquement attendre que les consommateurs viennent vers lui, il doit être capable d’entamer des démarches proactives pour attirer sa cible qualifiée, engager les abonnés et les inciter à effectuer différentes actions : commander un produit, télécharger un guide, s’abonner à la newsletter, visiter le site, donner leur avis, participer à un concours, etc. 1) Un responsable communication La diplomatie est au cœur de sa profession.