background preloader

Manager

Facebook Twitter

De nouvelles règles du jeu à l’usage des managers - Isabelle et Frédéric Rey-Millet. Pouvez-vous résumer le concept de management game ?

De nouvelles règles du jeu à l’usage des managers - Isabelle et Frédéric Rey-Millet

Le management tel que nous le connaissons doit changer. Alors que nous sommes au 21e siècle, le système managérial de très nombreuses organisations reste encore celui modélisé par Frederick Taylor en 1911. Le décalage est trop grand. Les organisations doivent s’adapter et amener leurs managers à changer aussi. La bonne nouvelle est que la révolution est en marche ! Or, on sait que le management et la gouvernance impactent 75 % de la motivation des salariés.

La révolution est en marche ! Le management est complexe. Pouvez-vous nous rappeler les « basiques » du management ? Il faut avant tout intégrer le fait que manager relève de l’acquis et non de l’inné. Pour autant, manager ne se résume pas à la mise en place de méthodes et d’outils ! Manager et (ou) leader ? Une jeune femme vient d’être nommée manager et, lors d’un entretien avec son hiérarchique, elle le questionne sur les attendus de sa nouvelle fonction : « qu’attendez-vous de moi en tant que manager ?

Manager et (ou) leader ?

». Réponse : « soyez un leader ! ». Insatisfaite d’une réponse aussi vague, elle repose la même question…et obtient la même réponse. Indéniablement, leader, leadership sont plus tendance que manager et management. "Tout le monde est potentiellement fragile, les managers comme les autres", prévient Catherine Mieg. Psychanalyste et consultante, Catherine Mieg intervient depuis plusieurs années dans de nombreuses sphères professionnelles.

"Tout le monde est potentiellement fragile, les managers comme les autres", prévient Catherine Mieg

Avec "Les habits neufs du management", un essai paru aux éditions François Bourin, elle restitue ce qu’elle a appris au cours de ces années de travail. Pour elle, il faut remettre le travail concret au centre du management et redonner au travail sa dimension collective. L’Usine Nouvelle - Dès les premières pages de votre livre, vous insistez sur le fait que le manager est une personne qui s’occupe d’autres personnes. Est-ce parce qu’on a tendance à l’oublier que vous revenez sur ce point ? Catherine Mieg - Mon livre se nourrit de mes multiples expériences. Managers, voici 5 bonnes raisons de pratiquer la gentillesse au travail. Être gentil, c'est être un meilleur manager Avez-vous remarqué que ceux qui hurlent le plus fort au travail sont peut-être ceux que l'on craint le plus, mais certainement pas les premiers que l'on respecte ?

Managers, voici 5 bonnes raisons de pratiquer la gentillesse au travail

Un bon manager, ce n'est pas celui qui fait régner la terreur dans son équipe pour atteindre les objectifs fixés par la direction, ni celui qui n'accorde pas un regard à ses subordonnés, hormis pour leur donner des directives ou leur demander des comptes. Au contraire, un bon manager est celui qui, sans méchanceté ni violence, encadre et motive les membres de son équipe. Et de fait, instaure plus d'humanité dans les relations de travail. Prise et méprise de poste. Une situation qui se présente souvent aux coachs quand ils interviennent en entreprise, c’est la prise de poste de manager : nouvelle fonction, nouvelles responsabilités, et de difficultés potentielles à l’horizon.

Prise et méprise de poste

Lors d’accompagnements, il m’est apparu que ce coaching de prise de poste de manager tourne souvent autour d’une ou plusieurs méprise(s). D’où ce titre auquel je n’ai pas su résister ! C’est un classique de l’accompagnement : à l’occasion d’une prise de fonction, le manager se fait accompagner par un coach pour quelques mois, soit à son initiative, soit sur proposition de l’entreprise – dans certaines organisations, le coaching est même proposé systématiquement pour les prises de fonctions à certains niveaux. L’objectif global de cette démarche est simple : faciliter une prise de poste réussie, c’est-à-dire à l’issue de laquelle le manager est « bien dans son poste » – et l’équipe, bien avec son manager, d’ailleurs.

Il finit par avoir le sentiment d’être isolé. Manager. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manager

Un manager est, dans une entreprise, un cadre qui a une responsabilité : soit au sein d'une équipe de direction, et l'on parle alors de « cadre dirigeant » ,soit à la tête d'une équipe projet , d'une équipe de proximité, etc., et c'est alors un manager intermédiaire. Étymologie et histoire du mot[modifier | modifier le code] Le mot vient de l'américain qui l'a emprunté à l'italien[1], mais il a beaucoup évolué au fils des temps et ses significations n'ont que peu de rapport avec le management. On peut très bien faire du management sans être un manager et être un manager sans faire du management. Son premier emploi en français est comme impressario et comme coach sportif. Dans les années 1970, sous l'influence de la littérature américaine, et de l'adoption du mot « management », il devient synonyme de « grand patron » [2].

Dans les années 2000, il devient synonyme de « contremaître ». Les idées reçues[modifier | modifier le code] Années 1960.

Qualités managériales

Motivation. Leader. Management moderne. Coaching. Livres. Podcasts.