background preloader

Agrégateurs de Flux RSS : que choisir

Agrégateurs de Flux RSS : que choisir
Parmi les nombreux agrégateurs de flux RSS disponible sur le web, il est aujourd’hui difficile de faire la distinction entre les spécificités de chacun. Cadde-réputation vous propose alors une (petite) liste, en mettant en avant leurs points forts et leurs points faibles…Choisissez votre lecteur pour mettre en oeuvre votre veille! Awasu •Points forts –Nombreux paramètres de configuration –Catalogue de feeds –Gestion des articles HTML en cache (dans version payante) –Articles présentables en HTML –Plusieurs éditions, l’une gratuite et deux payantes, plus riches fonctionnellement •Points faibles –Interface utilisateur trop complexe BlogLines –Compléter par un moteur de recherche de blogs (www.ask.com) –Archivage possible des articles –Recommandations de flux RSS –«disparition» des articles déjà lus ou simplement survolés FeedAgent –Recommandation de posts en fonction de l’intérêt pour le sujet –Le lecteur tagge les posts lus pour apprendre au logiciel ce qui l’intéresse plus ou moins –Plantages fréquents Related:  Web-Community manager

Agrégateur et référencement de flux RSS Nos agrégateurs pour le référencement de vos flux RSS Un agrégateur est un logiciel qui permet de collecter les flux RSS d'un ou plusieurs sites pour les afficher selon vos besoins, uniquement les liens, ou d'une façon plus complète, les liens et le contenu. Il existe des logiciels d'agrégation qui vous permettent de lire les flux RSS depuis votre machine d'une façon indépendante. Il existe des fonctionnalités , notamment dans vos clients de messagerie moderne qui permet d'importer automatiquement les flux RSS. Il existe,et c'est une des spécialités de RSSFacile.com, des outils d'indexation pour vos flux sur de nombreux sites, vos articles sont ainsi diffusés plus largement. Vous cherchez un bon moyen de diffuser votre flux RSS, et ce, de façon où vous serez sûr que les internautes qui lirons vos articles rediffusés trouverons votre article original et surtout l'ensemble de votre blog ? Nous outils proposent, pour chaque article importé : Faciliter l'extraction et la diffusion des flux :

Wikipédia : agrégateur Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En informatique, un logiciel d'agrégateur tresse plusieurs fils de syndication en même temps. Il prévient de la mise à jour d'un site web ou des actualités qu'il publie (par notification sonore, visuelle, etc.). Également, il importe le contenu nouveau en question et il le fait pour un ensemble de sites. Le terme est aussi utilisé de manière plus générale pour une activité tendant à regrouper plusieurs grandeurs ou flux en un seul, telle que l'agrégation d'effacement de consommation électrique. Description[modifier | modifier le code] L'agrégateur est une sorte de « facteur » qui va chercher le courrier à l'extérieur, puis le dépose chez l'utilisateur, dispensant ce dernier d'aller régulièrement aux nouvelles en visitant de nombreux sites internet. Les sources de contenu (des sites web en général) offrent l'adresse d'un fil de syndication mis à jour plus ou moins régulièrement. Technologie[modifier | modifier le code]

Twitter : comment qualifier l'information et les sources Cet article est paru dans l'e-book "Tirer le meilleur parti de Twitter" (que je présenterai cette semaine sur le blog), sous le titre "Twitter : quand son insertion dans l’économie de l’attention devient une assertion pour l’économie de l’information". Temps réel, scoops, rumeurs, mème, influence, médiatisation… Les « concepts » liés à Twitter sont nombreux. Il parait difficile aujourd’hui de réfléchir au fonctionnement de l’économie dite de « l’attention » sur le web, sans prendre en compte cet outil et ses usages. Mais au-delà de son acceptation comme composante à part entière du paysage numérique actuel, Twitter dévoile une autre réalité économique : pour produire/diffuser de l’information il FAUT être sur Twitter ! Les journalistes utilisent Twitter… Les entreprises utilisent Twitter… Les producteurs de contenus web utilisent Twitter… Les particuliers utilisent Twitter… Même les animaux de compagnies sont maintenant sur Twitter… De l’ère du contenu à l’ère du titre

6 Of The Best Free RSS Readers For The iPad From the simplified app, where the focus lies more on just reading, to the RSS reader on steroids with just about everything you could need to read, share, and save the latest online stories. Here are 6 apps that you should take a look at if you are considering changing your RSS reader on your iPad. The Feed The Feed syncs with Google Reader, making it easy to keep up with your subscriptions, but it is not a feature heavy app. More eye candy than options, The Feed is ideal for someone who simply wants to keep up with their feeds on the go. There is no social integration, but you can pin and star items, as well as read your starred items and stories shared by your friends on Google Reader. Feeddler RSS Reader for iPad Feeddler RSS Reader is the ideal app for Google Reader fans not only because it syncs with your account, but because the layout itself is practically identical to the web based version. It includes a few Google Reader extras including sharing and adding stars. MobileRSS HD

Comparatif de 12 solutions de curation Dans le cadre du dossier sur la curation que jai eu le plaisir de coordonner pour la revue Documentaliste et Sciences de linformation de mars 2012 ( ), jai eu loccasion de réaliser un comparatif de 12 solutions dont je vous propose ci-dessous quelques éléments complémentaires. Vous pouvez aussi télécharger cet article au format PDF sur Slideshare Plutôt que de nous concentrer sur les services dont le positionnement marketing est explicitement celui de la curation, nous avons donc choisi de « brasser large » en choisissant des services qui, à minima et sauf exception répondent à la définition proposée par la Wikipedia : « La curation de contenu () est une pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». Les douze solutions sélectionnées Images Vidéos Conclusion

Feedkiller, un agrégateur de flux RSS Feedkiller est un service en ligne gratuit qui permet d'agréger différents flux RSS pour aboutir à un seul flux RSS sur mesure. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site, d'indiquer le nom de son flux global (dans le champ "choose a name for the custom feed you are building") puis de donner l'adresse des flux (dans le champ "enter the url for the feed you want to use"). Par défaut, l'utilisateur ne dispose que de deux champs pour renseigner l'adresse de ses flux RSS. Certes, Feedkiller n'est pas le seul à proposer ce type de service. Ces services d'agrégation de flux RSS sont très pratiques dans une optique de veille. Accès au site : www.feedkiller.com

RSS Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. RSS (sigle venant de l'anglais « Really Simple Syndication ») est une famille de formats de données utilisés pour la syndication de contenu Web. Un produit RSS est une ressource du World Wide Web dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d’un site Web. On emploie parfois à tort le terme RSS pour désigner le format concurrent Atom. Trois formats de données peuvent être désignés par ces initiales : Rich Site Summary (RSS 0.91) sorti en 1999 ;RDF Site Summary (RSS 0.90 et 1.0) sorti en 2000 ;Really Simple Syndication (RSS 2.0) sorti en 2002. Utilisation[modifier | modifier le code] [modifier | modifier le code] La lecture d'un flux RSS se fait à l'aide d'un logiciel agrégateur. Il existe différents types d'agrégateurs (tresseurs) : les lecteurs en ligne (au moyen d'un site web), les logiciels spécifiques locaux, certains clients de messagerie et certains navigateurs web. <?

Quels critères pour choisir une plateforme de veille d'opinion L'e-réputation, et plus particulièrement la veille d'opinion qui l'accompagne, sont devenues un marché florissant ces deux dernières années. L'une des particularités de ce nouveau marché est l'apparition de plateformes de veille d'opinion. Contrairement à des outils propriétaires de veille professionnelle (c'est à dire directement installés sur l'ordinateur du client et entièrement configurable par lui), la veille d'opinion liée à la gestion de l'e-réputation d'une marque est souvent réalisée à partir de plateformes accessibles en ligne. Ces plateformes sont entièrement configurées par leurs éditeurs, et sont techniquement accessibles au plus grand nombre (pas de formation nécessaire). Plutôt que de présenter de manière exhaustive les différentes solutions existantes sur le marché, il paraît plus pertinent de donner les critères nécessaires aux choix d'une de ces plateformes. Voici ces critères : ==> Langues de l'interface : l'interface est-elle en anglais, en français, etc.

Outils veille Trouver les flus RSS des résultats de recherche sur Twitter » Il y a déjà plusieurs semaines, Twitter a modifié les pages de ses résultats de recherche et a supprimé les liens pointant vers le RSS des résultats de recherche. Probablement afin de limiter les appels à son infrastructure par les logiciels qui n’utilisent pas ses API et qui donc peuvent impacter le bon fonctionnement de son infrastructure. Quoiqu’il en soit, les URLs de ces RSS ne se sont pas totalement volatilisés dans le néant. Les URLs sont toujours fonctionnelles mais il vous faudra en connaître la structure qu’il vous suffira alors d’ajouter à votre lecteur RSS, ou à votre logiciel de veille. Le Guide de la Curation (4) - Les cas d'usage : la veille avec @jeanlucr 01net le 17/03/11 à 18h29 Jean-Luc Raymond est consultant indépendant en projets numériques citoyens, chargé de cours au CELSA, formateur et ancien journaliste en agence de presse. Avec ses 235 000 abonnées, @jeanlucr est le plus gros compte Twitter francophone, ce qui lui confère une influence indéniable. 01netPro. Jean-Luc Raymond. Chez les utilisateurs, ce n’est pas nouveau. Pour les journalistes de données, le besoin est évident : capitalisation d’informations, classification, redistribution. Avec la curation, on essaie de recréer un Huffington à la française, une rediffusion stratégique. Quels sont les outils que vous utilisez ? J-LR : Des outils très basiques. Des expériences avec d’autres outils ? J-LR : En termes de visualisation, Pearltrees a trouvé un mode de représentation très intéressant. Le mode journal est sympa, certes, mais ça s’arrête là. Le principe de Yahoo! Quels sont les domaines d’applications possibles de la curation ? Merci Jean-Luc.

Développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables "Développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables : initiation (link is external)". Support ppt, 87 diapos - La veille d’information avec les alertes et la syndication de contenus : principes, enjeux et usages - La « syndication de contenus » : comment suivre les flux d'informations actualisées, diffusés par divers sites web, et surveiller les mises à jour et nouveautés en provenance de ces sites grâce à la syndication de contenus * Définitions, formats, technologies et fonctionnement des flux RSS * Identification de flux RSS * Edition de flux et agrégateurs de flux RSS : typologie et utilisation * Les pages et portails personnalisables : exploration des fonctionnalités de Netvibes * Les agrégateurs de flux RSS : exploration de Feedly, après la fermeture de Google Reader * Utiliser des dispositifs d’alerte : sur des bases de données, sur des moteurs de recherche du web, sur des sites web * Création et mixage de flux RSS : le principe

Une entreprise veut supprimer l'email d'ici trois ans Pendant que certains grignotent sur les pauses cigarette ou bloquent les accès à Facebook pour lutter contre le temps perdu, Atos Origin a tranché pour une solution plus radicale. Cette entreprise de services informatique se fixe comme objectif de supprimer entièrement les échanges par mail en interne d'ici 3 ans. "Les managers passent de 5 à 20 heures par semaine à lire et écrire des e-mails", justifie Thierry Breton, le PDG d'Atos. Pour remplacer ce moyen - fort pratique - d'organiser des réunions ou de communiquer sur leurs projets, il n'est pas question de revenir à la méthode ancestrale du téléphone. Selon Atos, les employés recoivent en moyenne 200 mails par jour, dont 18% sont des spams. Et vous?

Related: