background preloader

Livre blanc réalisé par Your...la Junior-Entreprise de l'ISC Paris sur le Community Management

Livre blanc réalisé par Your...la Junior-Entreprise de l'ISC Paris sur le Community Management
Related:  community manager : métier et quotidienCommunity Manager

The 2012 State of Community Management Report: From Exploration to Evolution Lessons from Community and Social Business Leaders The 2012 State of Community Management report examines the continued evolution of the social business industry and analyzes organizational patterns and lessons learned from industry leaders and practitioners. This year we have learned enough to provide a more prescriptive view of the path organizations take as they operationalize a community approach and therefore structured the report by organizational maturity stage. Thank you to our sponsors Protiviti, Ektron, Enterprise 2.0, Fleishman-Hillard and IBM.

La bible du community management est en ligne ! Vous avez pu remarquer comme je pouvais être méfiant vis à vis de la notion de community manager. Pas que je n’y croie pas, mais au contraire parce que l’importance et le potentiel de la fonction est tellement impressionnant qu’il ne faut ni le dévoyer ni traiter le sujet par dessus la jambe. Qu’on parle de community management interne ou externe, il y a des enjeux, contraintes et risques dont il faut être conscient pour ne pas passer à coté du sujet. Il faut reconnaitre qu’on lit tout et n’importe quoi sur le sujet et que je pense que le risque est réel de voir le concept passer à la trappe pour excès de charlatanisme. Il y a à mon avis plusieurs choses à avoir en tête : - le community management n’est pas la réponse à tous les problèmes de l’entreprise, que ce soit avec ses collaborateurs ou son écosystème large. - c’est une affaire plus sérieuse qu’un simple boulot de faiseur de bruit ou d’”énergiseur”. - savoir de quoi on parle - identifier les enjeux auxquels il faudra faire face

La boîte à outils idéale du Community Manager Quels sont les outils indispensables à un Community manager efficace ? Voici une liste participative non exhaustive qui répond à trois grandes problématiques : veille, production, diffusion. Il vous faut un bon agrégateur de flux RSS pour surveiller l’occurrence des mots-clés de la marque, du site dont vous avez la charge. Vous pouvez intégrer les flux de Google actualité, de Google Blogs, de Twitter, de Delicious, Slideshare… L’intégration de flux RSS en provenance de Twitter se fait sur l’ancienne version en ligne (plus pour longtemps semble-t-il). N’oubliez pas l’outil Ponyfish pour créer votre propre flux RSS quand ce dernier n’existe pas sur un site. Le plus professionnel des agrégateurs est Google Reader qui permet d’intégrer des centaines de flux sans ciller. Netvibes Netvibes est une alternative plus conviviale d’aspect pour réaliser sa revue de presse rapidement. Inconvénient : recherche moins fine puisqu’elle s’applique à l’ensemble de la page Netvibes. Jimdo, le plus simple.

Nurun - Ifop : Influence des médias sur les décisions d'achats blog de Frédéric BASCUNANA - Le mythe du Community Management ne survivra pas à la réalité du Nous n'avons jamais géré de communauté. Le community management n'existe pas. Pour la bonne et simple raison qu'on ne "gère" pas une communauté. Je veux certes bien gérer tout ce que vous voudrez, du moment qu'on se penche sérieusement sur la bonne méthode. Quoiqu'il en soit, et pour en revenir à nos médias sociaux des années 2010, on se trompe si l'on croit "gérer une communauté" : parce que la seule chose que l'on n'ait jamais eu à gérer tant que bien que mal, c'est la confiance dont on peut éventuellement faire l'objet. Même si j'avais tort sur ce qui précède, je pourrais néanmoins faire ce constat lucide : vous ne gèrerez plus jamais de communautés. Aujourd'hui, ce sont une poignée d'acteurs et d'internautes puissants, implantés dans un écosystème plus complexe que jamais, et mieux organisés que les autres, qui "gèrent", tantôt par cynisme, tantôt par militantisme jusqu'au-boutiste, l'avenir d'une poignée de marques qui se savent sur la sellette.

Il était une fois un community manager. Un histoire en co-écriture. #CMAD Phase 2 je propose aux étudiants et aux professionnels débutants un concours 3CR (2) consistant à proposer une mise en page du texte co-écrit par les 26 auteurs pour un objectif finale de création d'un E-book. Inscription et explications. Phase 1 Je vous propose de co-créer durant 24 heures une histoire "fiction et réalité" durant la journée mondiale de la Community management appréciation day #CMAD. Cette aventure relationnelle numérisé animée par moi même s'est terminée et a permis à de nombreuses (1) personnes découvrir une activité relationnelle innovante et à des dizaines de partager à distance un moment d'activité de co-création. A minuit 26 co-auteurs, 52 mains et 260 doigts en Live ont partagé leurs visions et impressions du community manager. Il était une fois un Community Manager...qui vivait dans un jardin et son métier consistait à le cultiver. Mode d'emploi. Choisissons ensemble l'image de la couverture du livre. Un Ebook naîtra.

Responsables médias sociaux, community managers : comment gérer votre temps ? Responsables médias sociaux, community managers : la gestion du temps est compliquée tant elle demande un mix entre agilité et planification. L’infographie ci-dessous propose une ventilation hebdomadaire selon les activités : réseaux sociaux : statuts, photos, vidéos, commentaires - 4hblogging : préparation, rédaction et publication de billets - 7h50veille et planification : repérage des contenus internes et externes, calendrier éditorial - 4hcuration : lecture des flux RSS, sélection et partage des contenus - 2h50écoute : mentions de la marque, mots-clés - 2h50conversation : répondre aux mentions, questions et commentaires - 4hgestion des imprévus : résolution des problèmes, publications non planifiées - 5hdéveloppement de la communauté : élargissement et recrutement - 2h50 campagnes : concours, promotions - 2h50statistiques : mesure et reporting - 2h50stratégie : conception et planification - 2h50 J’ajouterais que cette infographie a les défauts de ses qualités. Lire aussi

La nouvelle année, une aubaine pour les Community managers C’est en effet l’occasion de demander à vos membres quelles sont leurs résolutions pour l’année 2011. C’est simple, efficace, et n’oubliez pas que vos membres sont comme vous : nous aimons tous faire des résolutions en début d’année ;) Ceci dit, cette année, vous pouvez peut-être aller un peu plus loin : - en mettant en contact ceux qui partagent les mêmes résolutions, - en demandant à certains membres d’aider d’autres membres à réaliser leurs résolutions (si certains ont affiché certaines compétences que d’autres recherchent par exemple) - en invitant un auteur en tchat, sur un forum ou à travers une série de billets, pour venir en aide aux membres qui ont, par exemple, émis le souhait de changer de travail ou d’en trouver un,… - partager vos propres résolutions (oui, les vôtres !) D’autres idées ?

Les 4 règles de base du Community Management Fidéliser les internautes, recruter de nouveaux prospects, augmenter l’engagement avec la marque… Le web 2.0 est le nouvel eldorado marketing. Mais avant de se précipiter sur les outils, il y a quelques étapes préalables… 1- Définir une stratégie La tentation est grande de se ruer sur les fonctions sociales de WordPress, Drupal ou Joomla. Quel est l’objectif prioritaire de cette communauté ? - S’agit-il de créer de la notoriété pour lancer un produit, une marque ? Méfiez-vous de la réponse d’évitement : “les trois mon capitaine”. De cette réponse dépendra la mise en place de dispositifs différents, de moyens plus ou moins concentrés dans le temps, d’une politique éditoriale et communautaire spécifique. Un site de e-commerce ayant choisi de développer une stratégie de marque sur le long terme n’aura pas la même approche communautaire qu’un site préférant une action promotionnelle sur un laps de temps réduit. Facebook Adidas 2- Définir une charte communautaire - Quel mode d’inscription ?

Community manager, qui es-tu ? Interview #4 | LE MARKETING SUR LE WEB Puisque Community Manager est un métier qui vous passionne et sur lequel vous avez beaucoup d’interrogations, je continue cette série d’interviews avec Myriam L’Aouffir, Community Manager pour France Télévisions. Myriam gère notamment les comptes Twitter @france2tv @france3tv @france4tv @france5tv @francetvdirect @francetvsport @francetele … - Qui es-tu ? Myriam L’Aouffir, responsable de la communication online des chaines du groupe France Télévisions et responsable également du Club France Télévisions, qui compte à ce jour plus de 5,2 millions d’adhérents. J’ai une maîtrise d’Information et de Communication mais aussi et surtout près de 20 ans d’expérience terrain dans la communication, tant dans le service public, ancienne chargée de communication à France 2, qu’auprès d’autres institutions. - Pourquoi et comment es tu devenu Community Manager ? Le métier de Community Manager est assez récent en France. - Quelles sont tes missions en tant que CM ? - Quelles difficultés rencontres-tu ?

Related: