background preloader

Tu n’es pas un expert en médias sociaux, juste un tocard avec des followers

Tu n’es pas un expert en médias sociaux, juste un tocard avec des followers
Les experts auto-proclamés ès médias sociaux se multiplient à la vitesse du nombre de tweets par minute. Mais comment distinguer le pro du toquard, comment différencier l’un qui va vous aider à concevoir et développer une stratégie sur les médias sociaux, et l’autre qui se targuera d’un nombre impressionnant d’abonnés sur Twitter pour faire valoir une supposée influence ? Comment procéderiez-vous pour définir un style, un ton adapté à notre marque ?Quelle stratégie de contenus pourriez-vous conseiller ?Comment comptez-vous développer une audience et un réseau de relais ? Si vous n’obtenez pas de réponses claires, renvoyez poliment l’usurpateur à ses tweets… Ces quelques questions ne constituent évidemment qu’une étape préliminaire. Et vous, auriez-vous d’autres questions à poser ? Related:  Community Management

Community manager : un métier d’avenir Des plus généralistes avec le leader Facebook, aux réseaux professionnels avec Linkedin ou Viadeo, sans compter les outils de publication de type Twitter, les médias sociaux s'imposent progressivement dans la sphère professionnelle et les stratégies de communication online des entreprises. Mais comme pour toute activité impliquant des groupes de personnes, il faut des animateurs. Qui sont ces community managers dont on parle tant ? Hayat Outahar, Fondatrice et community manager de l'association "Femmes entrepreneurs"À la tête de son association "Femmes entrepreneurs", cette jeune femme dynamique anime sa communauté via les réseaux sociaux mais pas seulement. Aurele Langevin, social media manager EMEA, SymantecÊtre le créateur et un des animateurs du forum Norton n'est pas toujours de tout repos. Denis Poillerat, Community and content manager, DarqroomContenus et contenants n'ont pas de secrets pour ce spécialiste des réseaux sociaux .

Stratégie médias sociaux : cahier des charges pour choisir son agence Si vous avez le projet de vous engager sur les médias sociaux, voici un exemple de cahier des charges à personnaliser pour choisir l’agence qui pourra vous accompagner. Il est recommandé de lancer un appel d’offres en sollicitant plusieurs agences, que vous pouvez identifier en vous appuyant par exemple sur ma sélection d’agences 2.0. Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’attire votre attention sur un point capital. Dans une étude de Waggener Edstrom Worldwide (repérée chez DocNews), j’ai lu avec inquiétude que « plus de la moitié des directeurs de la communication se prononcent en faveur de l’externalisation des fonctions relatives aux nouveaux médias… » S’il est souvent indispensable de se faire accompagner par une agence sur un terrain en perpétuelle ébullition, il est tout aussi important que l’entreprise s’implique à travers ses collaborateurs. Lire à ce sujet mon billet sur la marque 2.0. Contexte général Modalités de l’appel d’offres Questions concernant les prestataires Stratégie

Comment les entreprises peuvent s’engager sur le web social? Aujourd’hui, les entreprises, qui veulent construire leur , bâtir leur et tirer le meilleur parti des médias sociaux, ne peuvent plus se contenter d’être présentes par un blog ou par un profil Twitter ou une page Facebook. Elles doivent Comme je ne cesse de le clamer, avant de s’engager dans l’expérience du web social, une entreprise se doit de bien penser sa stratégie de présence, issue des orientations et objectifs qu’elle se fixe en interne, mais aussi selon les moyens matériels et humains dont elle dispose. Certaines entreprises ont su tirer le meilleur parti des médias sociaux en exploitant des canaux de communication comme Twitter et Facebook pour le suivi de leur relation client et/ou l’amélioration de leurs produits/services. Sur les médias sociaux, les règles de l’engagement sont simples. « » sont les maitres mots d’une posture engageante et engagée. A chaque canal son public, son utilité et surtout son agenda. Rappelons qu’au delà de l’engagement, il y a sur le web social.

Comment bâtir une équipe de community managers de choc ? Les médias sociaux occupent une part essentielle – voire indispensable – du mix marketing de l’entreprise. Mais attention : une campagne mal menée ou un outil mal maîtrisé peuvent avoir des effets dévastateurs. Si vous souhaitez accompagner votre entreprise ou votre marque sur les médias sociaux, vous devez mettre en place une équipe soudée de collaborateurs passionnés. Composez votre équipe dédiée aux médias sociaux avec soin : c’est elle qui va représenter votre marque auprès des communautés d’internautes. En quelques points, nous vous guidons à travers les étapes qui vont vous permettre de constituer une équipe de choc. 1. Vous ne partez pas en voyage sans savoir où vous souhaitez vous rendre. Demandez-vous ce que vous attendez exactement de votre équipe. « La 1re étape consiste à développer la présence de l’entreprise sur les médias sociaux. Selon les objectifs que vous avez définis, plusieurs approches sont possibles. 2. 3. 4. Le « branché » passionné Le coordinateur Le communicant

Fiche métier sur le site de l'Apec Développement de la notoriété de la marque sur le web - Recenser les communautés sur le Web pouvant influer sur le positionnement de la marque (bloggeurs, forums de discussion...). - Participer à la création des valeurs de la communauté : culture, codes sociaux et langagiers... - Définir les objectifs de la communauté en accord avec le comité de validation : test de produit, information du client (ou de l'utilisateur), promotion de la marque... - Définir les indicateurs permettant de suivre la vie de la communauté (nombre de posts, qualité des réponses...). - Planifier et suivre les actions de recrutement de membres en ligne (partenariats, parrainage, campagne d'e-mailing...) en lien avec le marketing. Renforcement de la cohésion de la communauté - Faire des membres déjà existants un relais d'information au sein de la communauté. - Lancer des sujets permettant de susciter le débat ou le partage d'expériences, de pratiques entre les internautes / consommateurs. Activités éventuelles La séniorité

De l’intérêt de tenir un blog professionnel On le savait déjà, on en a déjà parlé ici, mais le redire fait toujours du bien, notamment dans une période websociale où la vitesse a pris le dessus: écrire un billet sur son blog, prendre le temps de sélectionner une information, de la prendre à son compte, de la réécrire, de la commenter est une autre activité, bien plus formatrice. L’article “Pourquoi tenir un blog professionnel” le réaffirme avec force et est en plus bien écrit, ce qui ne fait pas de mal. Voici ce que j’en retiens: Concernant notre époque twitterienne: “‘heure du tout à l’égo et du personal branding à gogo”“Le flux d’informations portées par le web est tel qu’il confine souvent au survol passif de concepts, outils et bonnes pratiques qu’on aimerait davantage s’approprier au delà d’un simple retweet.” Concernant la pratique du blog:

[Etude] Introduction au Social CRM : le grand frère du Community Management ? Dis papa c’est quoi le CRM ? Le CRM (Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client en français) est l’ensemble des outils et techniques permettant : D’historiser les points de contacts d’un client ou d’un prospect avec une entrepriseDe fournir un support à la gestion des échanges clients à travers des outils adaptésDe stocker des informations structurées sur ces clients et prospectsEt de réutiliser ces informations pour optimiser les prochains contacts clients Pas très clair tout ça ? Prenons un exemple plus concret, le CRM entre en jeu à travers : En résumé le CRM est partout ! Si parmi ces solutions, Salesforce fait référence en tant qu’acteur pionnier du SaaS, SugarCRM quant à lui est reconnu comme la solution la moins chère du marché. Néanmoins pour avoir testé les deux dans le cadre du lancement d’une PME, je peux vous assurer que leur prise en main est loin d’être simple et qu’il peut être utile de se faire accompagner… captivea content relation entreprise image crm

Missions et profil type Community manager, le créateur de liens Community manager, Ingénieur commercial, Credit manager, Acheteur Industriel... Expectra a étudié 19 métiers complexes à recruter dans son étude 2010 sur les métiers en tension Métiers en tension : Expectra dévoile son étude 2010 Community manager, quelles missions ? Le community manager a pour mission de créer et d’animer des communautés dans le but de développer les relations avec ses publics – collaborateurs, utilisateurs, clients… Dans un premier temps, le community manager élabore la stratégie de présence de son entreprise sur les médias sociaux afin de répondre aux objectifs déterminés en concertation avec les différentes directions concernées (innovation, marketing, communication..). Concrètement, il lui faudra dialoguer avec les internautes sur les différentes plateformes ou médias sociaux de son entreprise mais aussi sur les sites extérieurs : blogs, forums, réseaux sociaux. Profil type Pionniers de l’entreprise 2.0 Tendances

Actualités - Les rôles du Social Media Manager en entreprise On parle beaucoup des médias sociaux pris sous l'angle des outils, on commence à parler depuis un an un peu plus de stratégie (qui parfois sont plus des tactiques opérationnelles dédiées à des nouveaux supports que de vraies stratégies intégrées) mais on parle encore assez peu des impacts organisationnels. Au début, la tentation du "Social Media Manager" unique, gourou interne dans l'entreprise, est forte et légitime. Sauf que se pose vite la question des compétences, de l'expérience, de son rattachement hiérarchique ... et bien souvent d'une vision des médias sociaux limitée à un prisme métier unique (marketing, communication, RP, RH...). L’organisation autour des médias sociaux n’est pas un schéma unique et dépend d’un ensemble de facteurs internes comme en externes que je liste ci-après : - l’historique de la relation et le poids de l’agence en charge de la question au sein de l’annonceur; - la volonté de l’entreprise de développer fortement sa présence sur les médias sociaux; @cdeniaud

Stages et délocalisation : la mort annoncée du community management ? Disclaimer : les cas et exemples évoqués ci-dessous sont véridiques et issus de discussions à caractère privées. De ce fait, les personnes et les entreprises concernées ont été anonymisées. Celles et ceux qui sont à la recherche d’un emploi en tant que community manager en France ont très certainement remarqué la pénurie d’emploi réel en la matière. Il suffit de se rendre sur n’importe quel site d’emploi dédié au recrutement dans le domaine des nouvelles technologies pour se rendre compte que les stagiaires sont majoritairement recherchés, avec des offres parfois fantaisistes. Ainsi peut-on découvrir avec tristesse ou amusement telle entreprise qui recherche un blogueur influent en stage ou un directeur de la communication en stage. Plus récemment, un entrepreneur avouait sans complexe avoir embauché quatre personnes pour s’occuper du webmastering et du community management … à Belgrade. C’est peut-être le moment de procéder à une sorte de rappel. Like this: J'aime chargement…

Community Manager : un métier en 3 dimensions Vous n’avez pas pu échapper aux innombrables publications concernant les médias sociaux, leur croissance, etc. Plus qu’un phénomène de mode, il s’agit d’un véritable renversement des pouvoirs entre la marque et les consommateurs… Face à ces évolutions, l’entreprise doit s’adapter et c’est dans ce contexte que le métier de Community Manager est né. Souvent lorsque l’on parle de Community Management on associe ses missions à la promotion de son employeur en ligne. D’après moi, le métier de Community Manager a 3 dimensions : Dimension 1 : Porte parole des utilisateurs en interne… Participation à l’élaboration de l’offreAmélioration du service client Dimension 2 : Porte parole de la marque en externe… Construire, développer et animer une communauté autour de la marque.Surveiller et développer la réputation de son employeur en ligne.Etc. Dimension 3 : Créateur de lien entre la marque et les utilisateurs… L’entreprise n’a pas l’habitude de travailler ainsi.

Réseaux sociaux d’entreprises, fin de l’email et serendipité Les réseaux sociaux, internes ou externes, signent-ils la fin de l’e-mail ? C’est une position largement majoritaire et défendue lors du Forum RSE le 9 juin dernier, par Arnaud Rayrole, le fondateur d’USEO. N’étant pas foncièrement d’accord, nous eûmes une riche et intéressante discussion sur le sujet. Les arguments en faveur de la fin de l’e-mail sont connus et relancés par la déclaration en mars dernier de Thierry Breton concernant sa volonté d’éradiquer l’email interne, coupables selon lui d’une pollution de 5 à 20 heures par semaine du temps de ses collaborateurs chez Atos. Donc, les arguments sont clairs en faveur de l’abandon de l’email. L’abondance de spamsLa perte de productivité liée à la consultation des e-mails inutilesUne gestion de l’infobèsité erratique En contrepartie de l’abandon de l’e-mail les échanges se feront donc : via des murs sur les réseaux sociauxvia les messageries instantanées via les DM de Twitter etc. Tout cela est cohérent jusqu’à un certain point.

Enquête sur les community managers en France, les résultats L’enquête annuelle de RegionsJob et ANOV AGENCY sur les community managers en France s’est déroulée du 12 avril au 8 mai. 577 professionnels ont répondu à nos questions sur ce métier. Les résultats permettent de définir de manière plus précise le rôle du community manager, son intégration dans l’entreprise, ses tâches quotidiennes mais aussi son salaire, son parcours ou encore ses outils. Les enseignements à tirer sont riches. Nous vous proposons de découvrir les résultats avant sa sortie officielle demain. Bonne lecture ! Le profil-type du Community manager Le CM-type est selon notre enquête une femme (52%) âgée de 26 à 35 ans (45%) habitant en région parisienne (49,6%). Pas de grande surprise concernant son profil donc, mais de nombreuses informations intéressantes. Environnement professionnel et recrutement Les PME sont les plus gros employeurs de CM, regroupant 27% des personnes en poste, devant les agences digitales (15%). Le salaire Voilà une question qui fait beaucoup parler !

Related: