background preloader

Le groupe en psychologie sociale

Le groupe en psychologie sociale
Creuset de la formation de l'individu, qu'il soit redouté ou recherché, le groupe reste un élément nécessaire à la socialisation. La victoire de l'équipe de France en coupe du monde, la violence des bandes dans les banlieues... La vie des groupes fait parfois les titres de l'actualité. Selon le tour que prennent ces événements, les représentations que l'on se fait du groupe seront, soit positives et idéalisées, soit au contraire négatives. Avant d'être un objet scientifique, le groupe est en effet un objet de croyances. La force des croyances à propos du groupe n'en rend pas aisée l'investigation scientifique. Comment définir le groupe ? Quand il est question de définir le groupe, on s'accorde plus volontiers sur des définitions négatives (ce qu'il n'est pas) que sur des définitions affirmatives. Dans ce qui précède, le groupe a été défini par l'interaction et l'interdépendance, c'est-à-dire défini de l'intérieur. On le voit, le groupe ne peut être défini sans rapport d'extériorité. Related:  Coopération / collaboration...Psychanalyse, psychologie

La coopération entre élèves c'est efficace ? "La recherche montre que les élèves qui bénéficient de dispositifs de coopération entre pairs vont avoir de meilleurs apprentissages et que les apprentissages se transfèreront quand ils travaillent de façon individuelle". Invités par le Cnesco et l'IFé dans le cadre d'une conférence virtuelle, Céline Buchs et Yann Volpé (Université de Genève) ont fait le point sur les dispositifs d'apprentissage entre pairs. S'ils s'avèrent efficaces et s'ils préparent les élèves aux "compétences du 21ème siècle", ils demandent aussi aux enseignants des compétences et un travail d'organisation important. Une réponse à l'hétérogénéité Qu'entend on par coopération entre élèves ? Céline Buchs et Yann Volpé ont présenté le 17 janvier, dans le cadre d'une conférence virtuelle suivie par près de 700 enseignants, le travail de groupe et le tutorat entre élèves. Céline Buchs a d'abord présenté ce que l'on sait des travaux de groupe. Comment composer les groupes ? Comment composer les groupes ? François Jarraud

À propos de Le plus de regard d'Antonio Quinet L’ouvrage d’Antonio Quinet Le plus de regard. Destins de la pulsion scopique [1][1] A. Quinet, Le plus de regard. Destins de la pulsion... a le mérite de développer la question du regard dans des champs multiples, que ce soit la philosophie, l’art ou la psychanalyse. La philosophie est la première approche de l’auteur, qui nous démontre comment le regard y est présent comme métaphore du savoir. C’est également Descartes qui est étudié dans cet ouvrage, ainsi que son cogito de la vision corrélé au discours de la science, où la pensée acquiert une vue, qui pourrait s’énoncer ainsi : « Je pense donc je vois », complété par : « Je vois donc je suis. » Si le visible de l’image peut tromper, l’invisible de la raison est certitude. Antonio Quinet cerne bien ce que Lacan a pu extraire de la phénoménologie et notamment de Merleau-Ponty, qui inclut le sujet dans le phénomène, sujet divisé et déterminé par les signifiants. Si l’hystérique s’identifie au spectacle, l’obsessionnel donne à voir.

Influence sociale et leadership dans la direction des personnes 1Selon Bertrand Oberson, « Pour qu’il y ait échange, coordination, coopération entre des agents, il faut qu’il y ait des conventions entre les personnes concernées ; c’est à dire un système d’attentes réciproques entres les personnes et leurs comportements» (Oberson, 2007, p. 1). Cette conduite est un préalable dans le contexte actuel où les organisations sont plus orientées vers une optimisation du capital humain. Cette optimisation est un défi que chaque organisation s’attèle à relever dans la réalisation de ses objectifs. Seulement relever un tel défi n’est pas tâche aisée, du moment où chaque organisation a en son sein des individus mus par des mobiles d’action convergents et divergents, et visant des finalités qui ne semblent pas toujours aller dans le même sens que ceux de l’organisation. De l’influence sociale 3La première forme d’influence est la normalisation qui peut s’appréhender comme un processus d’ajustement mutuel entre les membres d’un groupe. Les styles de leadership

Le gouvernement encourage les lycéens à s'impliquer dans la vie associative Des mesures pour encourager l’engagement des jeunes lycéens dans les associations ont été annoncées par le Président de la République, dans son discours sur la Réforme des lycées (13 octobre 2009). En effet, l’expérience associative a été pointée comme étant un moyen privilégié permettant aux jeunes d’expérimenter la prise de responsabilités, d’acquérir des compétences, et de faire l’apprentissage de la citoyenneté. Ainsi, parce que « le charisme, l’attention aux autres, le sens du travail en équipe, la capacité à prendre des responsabilités, dans le monde professionnel, compteront beaucoup », le gouvernement a décidé de valoriser les jeunes lycéens qui s’impliquent au sein d’associations. Pour cela, le Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative et le Ministère de l’Éducation nationale ont conçu un « Livret de compétences ». Cette seconde mesure renforcera les textes règlementaires concernant l’engagement des jeunes bénévoles.

Psychologie de la délinquance - Michel Born Le groupe de codéveloppement professionnel. Adrien Payette et Claude Champagne. Presses de l’Université du Québec. 1997 Le groupe de codéveloppement s’inscrit dans la tradition des petits groupes en formation. Le petit groupe en formation recèle un immense pouvoir formatif, depuis les groupes de résolutions de problèmes, l’entraînement mental, en passant par les cercles d’études ou les training-group. L’approche ci-après présentée a été développée au Canada au profit des gestionnaires. Elle met l’accent sur la dimension sociale des apprentissages et les apports mutuels, chacun étant pris à parité d’estime. « Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de formation qui mise sur le groupe et les interactions entre les participants pour favoriser l’atteinte de l’objectif fondamental : améliorer sa pratique professionnelle ». Les séquences décrites prennent toute leur force dans des réunions de pairs qui se réunissent périodiquement pour progresser ensemble. Un article pour aller plus loin sur la philosophie de la méthode : ICI Une vidéo de 12 minutes pour en savoir plus : ICI

Le trou du regard Le trou du regard Antonio Quinet 1. Savoir du regard Dans l'Antiquité, l'épisthémè de la similitude donnée par l'optique permet l'identification du regard avec la lumière: flux visuel et flux lumineux, couleur, reflet, ruissellement, brillance, éclat participent au regard. Cette conclusion n'est pas complètement nouvelle. La nouveauté de notre travail consiste justement à tirer les conséquences du concept du regard comme objet a et à expliciter les phénomènes repérés par nombre d'auteurs, à travers la structure du champ scopique, que nous avons déployée tout au long de notre parcours. Soit dans la philosophie, soit dans l'optique, soit dans les mythes grecs, nous trouvons à partir d'une lecture d'après-coup - avec les lunettes du psychanalyste averti par l'enseignement de Lacan -, ici et là, épars, les caractères du regard qui seront déployés par la psychanalyse comme objet plus-de-jouir. Notre regard dans cette lecture n'était pas neutre. 2. Le manque dans l'Autre est la fenêtre du réel.

Cours de psycho sociale Code de l'action sociale et des familles Le service de l'aide sociale à l'enfance est un service non personnalisé du département chargé des missions suivantes : 1° Apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique tant aux mineurs et à leur famille ou à tout détenteur de l'autorité parentale, confrontés à des difficultés risquant de mettre en danger la santé, la sécurité, la moralité de ces mineurs ou de compromettre gravement leur éducation ou leur développement physique, affectif, intellectuel et social, qu'aux mineurs émancipés et majeurs de moins de vingt et un ans confrontés à des difficultés familiales, sociales et éducatives susceptibles de compromettre gravement leur équilibre ; 2° Organiser, dans les lieux où se manifestent des risques d'inadaptation sociale, des actions collectives visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l'insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles, notamment celles visées au 2° de l'article L. 121-2 ;

Groupe social Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un groupe est un ensemble de personnes ayant des caractéristiques ou des buts communs; socialement partagé. Une prémisse à l'étude des groupes est que leurs propriétés sont distinctes de celles des individus qui les composent. Les groupes peuvent être en relation directe, vivre dans un même espace ou bien être complètement séparés. De nos jours, avec les moyens de transports et de communications modernes, les groupes sont presque tous indirectement en relation. Les groupes ont une influence sociale sur leurs membres qui peut mener au conformisme et à la pensée de groupe. Identité groupale[modifier | modifier le code] L'identité du groupe s'établit au travers d'un double processus exposé par Claude Dubar : d'une part, l'individu agit sur le groupe en important ses caractéristiques propres ;d'autre part, la reconnaissance du groupe et de son mode de fonctionnement par autrui établit son identité. Taille optimale[modifier | modifier le code]

Related: