background preloader

JAM - Les formations de l'inconscient

JAM - Les formations de l'inconscient
Related:  didpot

Claude Lévi-Strauss Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Lévi-Strauss » redirige ici. Pour les autres significations, voir Levi Strauss. Claude Lévi-Strauss Claude Lévi-Strauss en 2005. Professeur honoraire au Collège de France, il y a occupé la chaire d'anthropologie sociale de 1959 à 1982. Depuis ses premiers travaux sur les peuples indigènes du Brésil, qu'il avait étudiés sur le terrain entre 1935 et 1939, et la publication de sa thèse Les Structures élémentaires de la parenté en 1949, il a produit une œuvre scientifique dont les apports ont été reconnus au niveau international[7]. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et formation[modifier | modifier le code] Claude Lévi-Strauss, issu d'une famille d'artistes[8], d'ancêtres juifs alsaciens[9] des environs de Strasbourg, est né à Bruxelles de parents français. Il poursuit ses études à la Faculté de droit de Paris, où il obtient sa licence, avant d'être admis à la Sorbonne. Apogée scientifique[modifier | modifier le code]

Le secret de Charlie De Paris, mercredi 14 janvier 2015 ; texte expédié à 8h. En Argentine, la fiente de colombe porte chance. C’est ce que m’apprend mon amie Graciela, qui se dore à la plage : « Acá, si a uno lo caga una paloma, significa buena suerte. » Acceptons-en l’augure. On sait que le président croit à sa bonne étoile. Graciela, qui a lu mes cours, se demande si ce ne serait pas là une « réponse du réel », une manifestation des Dieux. Les affinités du Saint Esprit avec l’objet anal ne sont plus à découvrir. On voit que la psychanalyse dans ses vertes années n’était pas sans affinité, et réciproquement, avec l’esprit de la bande à Charlie. A ce titre, cette petite feuille – qui n’est pas feuille de vigne, on l’aura compris – a sa place dans l’histoire des mœurs. Les aventures de la pulsion 1. 2. 3. 4. 5. 6. Trois thèses, un paradoxe Rien dans les 21 premières années du magazine ne laissait présager que la plus grande partie de sa rédaction tomberait sous les balles de guerriers islamiques. A suivre

Le Texte Etranger Trouble aux frontières de l'intime Gérard Wajcman Université Paris 8 QUELQUES jeunes hommes, après un dîner, s'étaient enfermés en compagnie de plusieurs femmes au rez-de-chaussée d'un hôtel afin de se livrer à des "actes de libertinage". Un des traits remarquables de cette affaire rapportée par Marcela Iacub dans son livre Par le trou de la serrure, est que le regard en vrille va à la fois constituer le délit et se trouver entièrement exonéré. Pour en revenir à nos histoires de voyeurs et de délinquance sexuelle, on dira qu'on ne peut négliger cette différence majeure que la vidéosurveillance ne s'immisce pas dans les alcôves, en principe, et qu'il ne saurait être question de voyeurisme dès lors qu'il s'agit du regard de l'État exerçant une mission d'ordre public en utilisant non pas des voyeurs officiels mais un regard électronique, c'est-à-dire par définition acéphale et sans corps, sans sujet et sans jouissance. Or tout écran d'ordinateur porte désormais une minuscule webcam.

Pose de limites et domination, deux mécanismes opposés | Lutte contre le patriarcat et ses activistes masculinistes Beaucoup de personnes confondent pose de limites et domination. Or, il s’agit de deux mécanismes parfaitement opposés: – poser des limites, c’est savoir dire « non » pour ne pas se laisser intruser ou dominer par autrui, donc un mécanisme sain qui permet de sortir des rapports de domination ; - dominer, c’est prendre le pouvoir sur autrui et intruser en permanence, donc le mécanisme de base de la domination masculine (patriarcat). En d’autres termes, c’est en posant fermement nos limites que nous réussirons à mettre fin aux rapports de pouvoir dictés par de la domination masculine. La domination consiste à prendre le pouvoir sur autrui, notamment en lui interdisant de dire « non », ce qui a pour effet de le soumettre totalement aux ordres du dominant. La première chose à faire pour sortir de cette soumission, c’est de retrouver sa capacité à dire « non ». Poser ses limites ne veut pas dire couper la relation, bien au contraire. Limites Champs d’Ethiopie J'aime : J'aime chargement…

Fenêtre: Chroniques du regard et de l'intime - Gérard WAJCMAN Narcissisme Le terme est aussi utilisé au sens psychologique courant d'une estime de soi ou d'une confiance en soi excessive, voire de l'égocentrisme ou de l'égoïsme. Dans une discipline comme l'histoire la notion de narcissisme peut s'appliquer à l'observation de tendances actuelles des sociétés modernes occidentales. En psychiatrie, il figure à titre classificatoire dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5). Le mythe de Narcisse[modifier | modifier le code] Psychanalyse[modifier | modifier le code] Chez Freud[modifier | modifier le code] Découverte du narcissisme[modifier | modifier le code] Le terme apparaît en 1910 dans les Trois essais sur la théorie sexuelle « pour rendre compte du choix d'objet chez les homosexuels »[5]: d'après la notice des OCF.P, il se trouve « dans une note ajoutée à la deuxième édition des Trois essais »[6]. 1914: Pour introduire le narcissisme[modifier | modifier le code] Réception du concept du temps de Freud[modifier | modifier le code] ↑ Cf.

L'orientation lacanienne: le cours de Jacques-Alain Miller L’Orientation lacanienne, c’est l’enseignement de Jacques-Alain Miller, directeur du département de psychanalyse de l’Université de Paris-8, fondateur de l’École de la Cause Freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse (entre autres…) et éditeur du séminaire de Jacques Lacan. S’il y a orientation lacanienne, c’est qu’il n’y a aucun dogme lacanien, pas même l’inconscient structuré comme un langage, aucune thèse ne varietur qui donnerait lieu à abécédaire, bréviaire, compendium, dogmatique. Il y a seulement une Conversation continuée avec les textes fondateurs de l’événement Freud, un Midrash perpétuel qui confronte incessamment l’expérience à la trame signifiante qui la structure. -Jacques-Alain Miller. Notez que ces retranscriptions n’ont pas été relues par l’auteur. Si vous trouvez des erreurs ou si vous possédez une meilleure version, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires ou de m’écrire à: contact@jonathanleroy.be. Bonne étude! 2010-2011 L’Un tout seul 1994-1995 Silet

20 phrases à dire aux enfants pour qu'ils écoutent « On donne de la force aux enfants quand on reconnait leurs émotions. » disait Haim Ginott. Cela implique de tendre l’oreille, de guider leur expression et de les accueillir en toute bienveillance. Voici 20 phrases à dire à vos enfants pour qu’ils écoutent. 1) « Ne fais pas ça ! 2) « Arrête de crier, de râler, de pleurer ! 3) « Je suis occupé. » deviendra « J’ai entendu ton message et je serai heureux de jouer avec toi dès que j’aurai terminé cette tâche importante 4) « Dépêche-toi ! 5) « Tu es têtu ! 6) « Tu ne m’écoutes jamais ! 7) « Normal que tu ramènes des notes pareilles, tu ne travailles pas assez ! 8) « Arrêtez de vous disputer ! 9) « N’ais pas peur » ou « Allez, vas-y, il n’y a aucune raison de trembler comme un bébé ! 10) « Prête tes jouets » deviendra « Il me semble que c’est vraiment difficile de partager ses jouets. 11) « Ne sois pas jaloux de ton petit frère ! 12) « C’est incroyable comme tu es maladroit !!! 14) « Qui a fait ça ? 16) « Tu es nul ! 20) « Arrête de mentir !

4 discours Freud dans Malaise dans la civilisation, nous montre que les institutions des sociétés, la manière dont les hommes se gouvernent, établissent des lois, dirigent leurs échanges – au premier rang desquels, comme le montrent les anthropologues, figurent ceux qui déterminent l'alliance et la filiation – ne peuvent aboutir à un résultat pleinement satisfaisant, malgré les sacrifices pulsionnels exigés. Même la sécurité, la permanence de la vie, n'est garantie que dans des limites étroites et au prix d'efforts constants. Les satisfactions libidinales autorisées sont toujours marquées d'inaccomplissement. La logique du signifiant, mise en évidence par Lacan, permet de concevoir que ce Malaise n'est pas la conséquence d'une sorte d'imperfection, d'immaturité des hommes, qu'un surcroît de civilisation, d'éducation, de police, pourrait réduire. La pacification symbolique dont parle Lacan (1) vient tempérer ce que le symbolique crée lui-même. Le "malaise dans la civilisation" s'origine ici.

Pourquoi le miroir ? | Le miroir au cinéma « Je suis tout et je ne suis rien. Qui je suis ? Je suis le miroir » proverbe que citait Alexandre Aja dans le making-of de Mirrors. Au cinéma, le miroir a fait l’objet de diverses études. On peut se demander toutefois pourquoi tant s’intéresser au miroir au cinéma. J'aime : J'aime chargement…

Related: