background preloader

4 discours

4 discours
Freud dans Malaise dans la civilisation, nous montre que les institutions des sociétés, la manière dont les hommes se gouvernent, établissent des lois, dirigent leurs échanges – au premier rang desquels, comme le montrent les anthropologues, figurent ceux qui déterminent l'alliance et la filiation – ne peuvent aboutir à un résultat pleinement satisfaisant, malgré les sacrifices pulsionnels exigés. Même la sécurité, la permanence de la vie, n'est garantie que dans des limites étroites et au prix d'efforts constants. Les satisfactions libidinales autorisées sont toujours marquées d'inaccomplissement. La logique du signifiant, mise en évidence par Lacan, permet de concevoir que ce Malaise n'est pas la conséquence d'une sorte d'imperfection, d'immaturité des hommes, qu'un surcroît de civilisation, d'éducation, de police, pourrait réduire. La pacification symbolique dont parle Lacan (1) vient tempérer ce que le symbolique crée lui-même. Le "malaise dans la civilisation" s'origine ici. Related:  Psychanalyseunpsycitedidpot

La conception psychanalytique de la création artistique "Avant de terminer cette leçon, je voudrais encore attirer votre attention sur un côté des plus intéressants de la vie imaginative. Il existe notamment un chemin de retour qui conduit de la fantaisie à la réalité : c'est l’art. L'artiste est en même temps un introverti qui frise la névrose. Freud, Introduction à la psychanalyse, 1916, trad. "Il existe notamment un chemin de retour qui conduit de la fantaisie à la réalité : c'est l'art. Freud, Introduction à la psychanalyse, 1916, tr. fr. "Ce ne sont pas les épanchements de l'inconscient, mais plutôt la maîtrise des tendances inconscientes, la soumission de la faculté créatrice à une forte discipline esthétique qui seules permettent les oeuvres d'art. […] Les professeurs d'art devraient en effet montrer à leurs élèves que l'inconscient ne doit pas être réprimé, qu'il peut devenir la source d'une grande vitalité... mais seulement lorsqu'il a été maîtrisé par les forces du moi et enrichi par lui. Retour au menu sur l'inconscient

LACAN en AMERIQUE Ce texte examine la place occupée par Lacan aux USA tant au sein du monde universitaire que dans le champ clinique. Alors qu’à l’université Lacan a été critique pour son penchant phallocratique, les idées de Lacan sont perçues par les psychanalystes américains comme intellectualistes et éloignées des enjeux de la clinique. Ce texte examine la place occupée par Lacan aux USA tant au sein du monde universitaire que dans le champ clinique. Alors qu’à l’université Lacan a été critique pour son penchant phallocratique, les idées de Lacan sont perçues par les psychanalystes américains comme intellectualistes et éloignées des enjeux de la clinique. Quand on repart du continent européen vers l’Amérique il est toujours tentant de se complaire dans la Schadenfreunde (la joie que nous inspire le malheur d’autrui). La psychanalyse américaine a posé un ensemble de problèmes différents relatifs à la transmission de la théorie lacanienne.

Audiophones de Jacques Lacan (1) (audios et liens vidéos). Bonjour M. Valas, d’abord merci pour votre site et tout ce matériel sonore de Lacan ! Ayant télécharger tous ces documents et les réorganisant à partir des versions écrites du séminaire, je vous écris pour signaler quelques erreurs - surtout de codification des fichiers, et « quelques séances manquantes ». Sur le séminaire « L’Angoisse » : 1 - La 2éme séance (21 11 62) dure 11mn42. 2 - La séance que vous identifiez comme étant la 2ém (3em fichier en partant du haut sur votre site) comporte deux erreurs : 1) elle est datée du 14 11 62 (ce qui correspondrait à la 1re séance) 2) en réalité, le fichier que vous avez chargé sur le site est celui de la 4éme séance (05 12 62) - fichier qui est donc chargé deux fois sur votre site (en fait 3 fois… il revient par la suite). 3 - A partir de la 4em séance en partant du haut sur votre site - celle du 05 12 62 - il y a un décalage d’identification. 4 - Une question encore sur ce séminaire. Sur le séminaire « La dissolution ». Voilà ! Très cordialement,

Algèbre lacanienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article récapitule et complète les articles suivants : Les lettres sont disposées dans l'ordre alphabétique (lettres latines puis grecques, symboles logiques, formules). L'orientation lacanienne: le cours de Jacques-Alain Miller L’Orientation lacanienne, c’est l’enseignement de Jacques-Alain Miller, directeur du département de psychanalyse de l’Université de Paris-8, fondateur de l’École de la Cause Freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse (entre autres…) et éditeur du séminaire de Jacques Lacan. S’il y a orientation lacanienne, c’est qu’il n’y a aucun dogme lacanien, pas même l’inconscient structuré comme un langage, aucune thèse ne varietur qui donnerait lieu à abécédaire, bréviaire, compendium, dogmatique. Il y a seulement une Conversation continuée avec les textes fondateurs de l’événement Freud, un Midrash perpétuel qui confronte incessamment l’expérience à la trame signifiante qui la structure. -Jacques-Alain Miller. Notez que ces retranscriptions n’ont pas été relues par l’auteur. Si vous trouvez des erreurs ou si vous possédez une meilleure version, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires ou de m’écrire à: contact@jonathanleroy.be. Bonne étude! 2010-2011 L’Un tout seul 1994-1995 Silet

La psychanalyse peut-elle apporter quelque chose au monde contemporain? Pour pouvoir apporter quelque chose de précieux au monde contemporain, la psychanalyse doit être en constante effervescence ou, si l’on veut, en bouleversement permanent—à cause des changements ou des révolutions qui surviennent dans les mentalités, les attitudes de vie et de société, dans la structure de la famille, dans l’histoire des nations et des continents, etc. Ainsi, la psychanalyse classique de Freud—fondée essentiellement sur les vicissitudes inconscientes tout à la fois structurantes et déstructurantes des pulsions, voire des complexes issus de notre psychosexualité infantile refoulée—ne s’invalide pas. Et pourtant, en tant qu’analystes ou chercheurs en psychanalyse, nous devons la restreindre dans son extension et dans son universalité devant, entre autres choses, l’irruption d’événements historiques et les contraintes de notre vie quotidienne a l’orée du XXIe siècle—événements et contraintes que naturellement ni Freud ni personne n’aurait pu prévoir.

Performance and recursivity: the desire line « Beyondtext’s Weblog We need to shift from formal accounts of the built environment to look at the question of how it is experienced. Hence subjectivity… Lacan’s diagram of the drives traces what we might call a desire line. The drive is always a return journey, so says Lacan. The rim is a place. For Lacan’s diagram, cf. Like this: Like Loading... Persée : Portail de revues en sciences h... Igor Tkachenko Fenêtre: Chroniques du regard et de l'intime - Gérard WAJCMAN Psychanalyse La psychanalyse est, selon la définition classique qu'en a donnée Sigmund Freud : un procédé d'investigation des processus psychiques, qui autrement sont à peine accessibles ;une méthode de traitement des troubles névrotiques ou psychotiques, qui se fonde sur cette investigation, également nommée la cure psychanalytique ;une série de conceptions ayant trait au psychisme, acquises par ces moyens et qui fusionnent progressivement en une discipline scientifique nouvelle[1]. La psychanalyse fait l'objet, depuis l'origine, de critiques et de discussions à la fois internes au mouvement psychanalytique et extérieures à ce mouvement, concernant son caractère scientifique, la pertinence de sa description du psychisme, et son efficacité thérapeutique. Histoire[modifier | modifier le code] Du temps de Freud[modifier | modifier le code] La première occurrence du mot, écrite « psychoanalyse », remonte à 1896, dans un texte écrit et publié en français, L’hérédité et l’étiologie des névroses[3],[4].

Tell Me What I Am!– More Reflections on Fantasy NOTE: HTML and Lacanian mathemes don’t mix very well. In what follows I’ve used “*” to represent the “losange”, “punch”, or diamond in Lacan’s formulas for fantasy. Filled with exhaustion from the excitement of last night and the lack of sleep it engendered, I don’t really have much to say today, but I simply wanted to post this passage from Zizek’s Plague of Fantasies as it so nicely encapsulates the Lacanian theory of fantasy, first developed in Seminar 6, Le desir et son interpretation, and culminating in Seminar 14, La logique du fantasme. There Zizek writes that, Perhaps the easiest way to discern these shifts [in Lacan's theory of the clinical setting] is by focusing on the changed status of the object. A page earlier, Zizek emphasizes that the function of fantasy is not the direct realization of desire, but rather functions as the frame or schema through which the objects of desire are selected. Like this: Like Loading...

How to Measure Human Distress? | DxSummit.org Why do doctors use the DSM? To anticipate and contain by categorizing and “labelling” madness. The latest version of the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-5) was made public recently at the American Psychiatric Association conference in San Francisco. It is a text addressed to psychiatrists in need of terminology for measuring human distress. As part of these limits, classifying must come after thinking and not vice versa. Psychoanalysis passionately wants us to take history and culture into account. The DSM’s achievement in objectifying and quantifying implicitly shows the influence of Anglo-Saxon societal norms which have become dominant in the Western world, are infiltrated by an ecology (rather than a culture), appear to sanctify certain norms (rather than values) and are supposed to define someone who is “sane”, that is to say someone who can “adapt”. Why do doctors fall for these simplifications? Primo Levi, writer and chemist [2], claimed: References

La voix et le regard | Avec Lacan Une conférence passionnante de Marie-Hélène Brousse ! Je dois vous dire que je suis très honorée d’être parmi vous et vous dire également comment j’ai conçu ce dont je vais vous parler aujourd’hui. On m’a demandé de parler du regard et de la voix. Je trouve, quant à moi, que c’est un sujet très difficile. Donc, le travail que je vais vous présenter aujourd’hui est un travail où je m’enseigne à moi même, en m’adressant à vous. Et donc c’est un travail, comment vous dire, minutieux et précis de lecture de quelques morceaux du Séminaire X, de morceaux consacrés au regard et à la voix. Je commence en introduisant de façon générale le problème. À lire ici ! J'aime : J'aime chargement…

Related: