background preloader

10 techniques d'accroche pour un storytelling percutant ! (Volet 1)

10 techniques d'accroche pour un storytelling percutant ! (Volet 1)
80% des orateurs commencent ainsi leur présentation : Ils s'avancent vers le public, le salue, le remercie de sa présence, disent qu'ils sont ravis d'être là. Ils se tournent ensuite vers la slide qu'ils ont projeté et commencent à commenter le programme qui se présente sous la forme d'une liste à puces. ça vous rappelle des souvenirs ? Sachez que si vous faites cela, c'est mort pour votre présentation et l'intérêt de votre présentation tombera à néant ! Pourquoi ? Tout simplement parce que 80% des orateurs font exactement la même chose et que vous allez ni vous différencier ni marquer les esprits de votre public (qui instinctivement sait qu'il va devoir subir une énième présentation au lieu d'y participer !) Gagner l'attention de son public se fait dès les 4 premières minutes de la présentation, elles sont donc cruciales ! Alors comment commencer avec impact et s'assurer d'une bonne connexion avec son auditoire ? Aujourd'hui, je vous présente les 3 premières techniques : Technique 1 Exemple : Related:  Comunicazione orale

Présentation orale : Secrets d'un bon storytelling Quel est le point commun entre ces 4 films d'animation (hormis leur succès au box office) ? Toy Story Wall- E Le monde de Nemo 1001 pattes C'est leur scénariste ! Andrew Stanton. Un professionnel de l'art de la narration (2 fois oscarisé) Dans cette conférence TED 2012, Andrew Stanton, nous livre les secrets d'un bon storytelling pour capter l'attention de ses interlocuteurs ou de son public (et je confirme, il captive :) regardez la vidéo et observez notamment son accroche ;) Ces conseils s'appliquent à 100% aux présentations orales que vous êtes amenés à concevoir et à réaliser dans vos différentes activités. Construire un discours captivant : Récapitulatif : Commencer en ayant en tête la fin de l'histoire (et la construire dans ce sens) Tout ce que vous dites de la 1ère phrase à la dernière doit conduire à un objectif unique Exemples : Wall-E : Trouver la beauté, Le monde de Nemo : Marlin (le père) doit protéger Nemo Captiver le public : Intéressez-le ! 5. 6. 7.

How to Close Your Speech With Power Your speech is going great. You’ve opened with a bang and have hit all your key points. As you look out at the audience, they are on the edge of their seats; they’re nodding, and engrossed with every word that you say. You’re about out of time, and you need to wrap it up. -“Who has questions for me?” If you ended your presentation with one of these statements before, then you’ve blown your close. I’ll admit that I’ve said all of those phrases at one point in my speaking career. Your conclusion is the most valuable real estate in any speech. How do you do that? 1. The main purpose of your conclusion is to signal that the end is near. You’ve probably heard this quote from Dale Carnegie: “Tell the audience what you’re going to say, say it; then tell them what you’ve said.” While repetition is good thing, a summary that merely repeats your main points is a snooze fest. You want to be creative. It’s creative and my audience remembers my points. 2. Your goal is to write a CTA that gets results.

10 techniques d'accroche pour un storytelling percutant ! (Volet 4) Dernier volet de cette série d'article ! On y arrive :) Je ne le dirais jamais assez, l'accroche est cruciale lors d'une présentation, alors mettons le paquet :) Voyons donc, aujourd'hui, les 2 dernières techniques. Vous pourrez ensuite faire l'expérience et choisir celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l'aise. Diversifiez aussi vos accroches si vous êtes appelé à faire de nombreuses présentations sinon il n'y aura plus de surprise pour votre auditoire. Technique 9 Faire un quiz Le quiz est intéressant comme technique d'accroche car il permet d'entrer rapidement en relation avec l'auditoire et de faire participer un certain nombre de ses membres. Le quiz doit appeler à une réponse non développée (un ou deux mots). Cette technique n'est pas adaptée à tous les publics (on l'évite avec son boss, ses prospects, ses clients), on la favorise plutôt pour l'animation d'une formation ou lors d'une conférence. Technique 10 Utilisez l'humour Alors, quelle technique vous inspire le plus ?

Storytelling (technique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le storytelling ou conte de faits[1] ou mise en récit[2] signifie littéralement « racontage d'histoire »[3]. L'expression désigne une méthode utilisée en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes, des récits. Les hommes ont toujours eu recours à de grands mythes pour expliquer l’univers et organiser le chaos. Le conte de faits est l'application de procédés narratifs dans la technique de communication pour renforcer l'adhésion du public au fond du discours. Le storytelling consiste à essayer de faire émerger au sein des organisations ou du public une ou plusieurs histoires à fort pouvoir de séduction et de conviction[5]. Selon Steve Denning (en) qui a théorisé le storytelling en communication aux États-Unis et qui en est le représentant le plus connu, on se fondait traditionnellement sur une trilogie « reconnaissance d’un problème / analyse / préconisation d’une solution ».

Unconventional Presentation Tips to Wow Your Audience We’ve all heard the basic public speaking advice: Make eye contact, speak more slowly than you think you need to, tell a story. But what about the tips that go below the surface — tips that the pros have learned from giving countless presentations over the years? Turn to these three decks to take your speeches to the next level: Throw in Your Funny Bone Most of us can agree that humor in a presentation makes it that much more memorable — but a joke can quickly become a flop if not delivered the right way. Repeat After Me: Repeat, Repeat, Repeat This deck by presentation design firm SketchBubble gives an exhaustive list of tips, from phrases you should repeat before getting on stage to techniques for eliminating stage fright. PowerPoint Is Not the Problem — It’s You Most presentations these days suck, says cyber security engineer Ian Trimble. Check out our new Creator’s Hub for SlideShare tips, best practices and more! Photo: Graphicworld/Shutterstock Related Posts

10 techniques d'accroche pour un storytelling percutant ! (Volet 2) Comme nous l'avons vu dans l'article précedent (volet 1 de cette série), les 4 premières minutes de votre discours sont cruciales pour la réussite de votre intervention car c'est dans ce très court délais que le public va se faire son opinion et va décider ou non de s'intéresser à votre présentation. Voici aujourd'hui, un nouveau choix de techniques pour travailler votre accroche. Technique 4 Posez une question rhétorique (affirmation énoncée sous la forme d'une question) La question rhétorique va aider votre auditoire à visualiser votre sujet et à se projeter dans votre présentation. Invitez-le à "Imaginer". Le simple fait de formuler ainsi votre accroche, va emmener votre public dans une dimension de visualisation forte. Exemple : "Imaginez le nombre de morts qu'il faudra avant que ne cesse cette guerre absurde ?" "Imaginez le nombre d'enfants qui pourront être sauvés de la famine si..." (Désolée pour les exemples, mais ce sont ceux qui me viennent ici et maintenant ;) Elle sert en effet à :

L'odyssée du storytelling L'odyssée de Cartier, un spot publicitaire ? Si, si. Le clip de 3 min 30 a pourtant des allures de court-métrage. Poétique et esthétique, on y voit la panthère, emblème de Cartier, parcourir le monde. Vendeurs de rêves En marketing, cette technique de storytelling s'est imposée au début des années 2000. Aujourd'hui, les professionnels estiment qu'une personne est confrontée à 3 000 messages publicitaires par jour. Mythes indémodables Le storytelling date de la nuit des temps. 7 Hand Gestures That Make You Look Like a Real Intellectual You’ve definitely seen it at some point. Maybe it was in a lecture in college. Maybe it was in a TED talk you watched recently. Someone is trying to explain some important historical connection, drawing up a grand theory of art or science or human progress, and there it is, as if by reflex: the hand lifts in front of them like an upturned claw, the fingers slowly turning an invisible dial. Alice May Williams and Jasmine Johnson observed “the full complement” of these gestures in the process of earning their MFA at Goldsmiths College in London. Throughout their courses, Williams and Johnson saw the gestures repeated so frequently that “it became hard not to notice them spreading from academics to students and back again,” they explain–a sort of vicious cycle of performative thinking. Click to Open Overlay Gallery Their virtual manual includes nine gestures in all. After a measure of viral success, Williams and Johnson brought their materials into the real world. Go Back to Top.

10 techniques d'accroche pour un storytelling percutant ! (Volet 3) Nous abordons aujourd'hui le volet 3 de cette série d'articles qui concerne les techniques d'accroche pour une présentation percutante. Après, les chiffres et les statistiques, la question rhétorique, l'anecdote et la question comparative, je vous propose 2 nouvelles techniques : Technique 7 L'analogie La technique de l'analogie est très efficace car elle illustre très vite, pour l'auditoire, la thématique de votre intervention et permet à votre public de se projeter immédiatement dans le sujet. Vous faites appel non seulement à aux émotions mais aussi à l'espace mental commun des participants. Vous leur parlez de ce qu'ils connaissent et amenez votre sujet de façon très fluide. Exemple Pour annoncer le sujet et capter l'attention de l'auditoire, j'ai opté (pour un client) pour la présentation des caractéristiques d'un véhicule donné. Technique 8 Inspirez vous d'un sujet d'actualité Rattacher votre accroche avec un sujet d'actualité peut-être très pertinent. Articles complémentaires :

» Le pouvoir du storytelling dans une approche marketing Le storytelling demeure un concept nébuleux pour certains. Appliquée aux communications d’entreprises, cette approche offre de nombreux avantages pour positionner une marque, un produit ou un service. Cette technique narrative consiste à communiquer par des histoires à fort pouvoir de séduction afin d’entrer en contact direct avec l’univers émotionnel de son sujet. De moins en moins sensible aux discours publicitaires conventionnels, le consommateur a besoin de se faire parler autrement. À l’heure du Web 2.0, plusieurs outils émergent au profit du storytelling, permettant aux entreprises de diffuser leurs histoires à partir d’une multitude de plates-formes interactives. Quoi raconter pour séduire le consommateur Il existe deux grandes orientations applicables au storytelling: soit les histoires sont racontées par l’entreprise et concernent des anecdotes ou récits en lien avec la marque, soit les clients prennent la parole et rapportent leurs expériences. Construire un texte promotionnel

Julian Treasure: How to speak so that people want to listen Have you ever felt like you're talking, but nobody is listening? Here's Julian Treasure to help. In this useful talk, the sound expert demonstrates the how-to's of powerful speaking -- from some handy vocal exercises to tips on how to speak with empathy. A talk that might help the world sound more beautiful. This talk was presented at an official TED conference, and was featured by our editors on the home page. Julian Treasure Mango (2017) Explore The Sound Agency's work worldwide. sign up Get Julian's free five-part video training on listening skills Have you ever felt like you're talking, but nobody is listening? This talk was presented at an official TED conference, and was featured by our editors on the home page. Julian Treasure Mango (2017) Explore The Sound Agency's work worldwide. sign up Get Julian's free five-part video training on listening skills

Pourquoi un bon Storytelling permet de garder un auditoire captif ? Alors, comment toucher émotionnellement le ComEx le plus fermé et un public qui assiste à une présentation à enjeux ? Recommandations de Slide at Work : Règle N°1 : Lors de la planification de votre présentation, vous devez vous placer à la place de votre public ( développer de l'empathie) Vous devez concevoir votre contenu toujours avec le public à l'esprit (ses attentes, ses motivations, ses intérêts, ses objections…)Règle N°2 : Construire votre scénario de présentation sur la base d’une promesse (définie à partir de votre message central qui doit être très précis et qui doit répondre à l’objectif de votre présentation) c’est ce que l’on appelle « L’idée claire », identifiez -la avant de commencer à écrire votre scénario.Règle N°3 : Illustrez votre histoire avec des histoires, renforcez vos arguments par des exemples, des illustrations, des cas concrets. Une bonne présentation doit-être un mélange de logique, de données, d’émotion et… d'inspiration pour le public !

Transfert de connaissances et storytelling : l'exemple de la NASA Alors qu’au matin de ce 8 août 2012, le robot spatial Curiosity, se posait sur le sol martien, les responsables de la NASA reconnaissaient qu’il leur serait très difficile d’envoyer de nouveau un vol habité vers la Lune en utilisant les technologies spatiales classiques, des connaissances essentielles du programme Apollo ayant été perdues au fil du temps. La NASA a oublié comment envoyer des hommes sur la Lune ! Bien sûr, toutes les notices et instructions techniques ont été soigneusement classées et archivées, mais le savoir informel des hommes qui ont monté le programme lunaire a disparu avec leur départ à la retraite. Trucs, astuces, problèmes rencontrés et réponses apportées : de tout cela, rien ne subsiste. Cet exemple édifiant illustre le fait qu’une partie invisible et pourtant essentielle de la connaissance finit par disparaître quand elle est désincarnée. « Nous connaissons tous plus que nous ne pouvons exprimer » (i) Pour aller plus loin - E.

Related: