background preloader

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ?

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ?
Le but est de caractériser le comportement d'un individu dans une organisation en associant la personnalité, les émotions, les attitudes. Il ne s'agit pas de décrire un comportement « idéal » mais de décrire la diversité des situations. Notions : personnalité, émotions, attitude, comportement, perception. Ce sont les premières séances : découverte et observations réciproques … ! Cette question peut être parasitée par des préjugés ou la tendance à classer de façon un peu manichéenne les personnalités et les comportements. Le vocabulaire peut aussi être un obstacle dès cette première étude. Les pistes d'approfondissement proposées sur Moodle (même si elles sont peu exploitées ensuite !) Le début de la vidéo du jeu SECRET CAM présente 4 individus dont les personnalités sont très marquées. Les activités consistent à observer et analyser des témoignages, des récits ou des photos. La situation à étudier : Quelques « tranches de vie » d'une auto-école. Etape 1 : Définir une personnalité.

Génération Z XEnvoyer cet article par e-mail Génération Z XEnvoyer cet article par e-mailGénération Z Management Les générations se suivent et ne se ressemblent pas Lucides mais idéalistes, en quête de liberté mais aussi de réassurance, solidaires mais sélectifs, plus à l'aise dans l'échange virtuel que dans le contact direct… La génération Z, ces natifs des années 1990, offre un portrait fait d'aspirations contradictoires et de valeurs paradoxales. Celle d'individus gouvernés par l'affect, dans l'entreprise comme ailleurs. Des mois, des années même que l'on nous parle de la génération Y, que des manuels de RH et des coachs en management décryptent leur mode de fonctionnement, leurs valeurs, leurs attentes. Plus jeune, cela va sans dire, puisqu'il s'agit des natifs des années 1991-1999, et surtout, plus complexe. “Ils sont extrêmement informés, conscients des réalités de l'entreprise et du monde du travail tout autant que des risques encourus par la planète. Pour Nathalie Damery, le risque est réel.

MENE1221288N La présente note de service définit l'épreuve d'étude de gestion dans la série STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) du baccalauréat technologique à compter de la session 2014 de l'examen, dont les épreuves anticipées ont lieu en 2013.L'épreuve d'étude de gestion porte sur le programme de sciences de gestion de la classe de première en série STMG. Les capacités et connaissances acquises lors des enseignements de management des organisations et d'économie-droit de la classe de première peuvent être mobilisées dans le cadre de cette épreuve, sans toutefois être évaluées. 1. Rappel du règlement d'examenÉpreuve orale anticipée, évaluée en cours d'année.Seuls sont pris en compte les points supérieurs à la note de 10 sur 20. Ces points sont multipliés par 2. 2. 3. 4. 5. Pour le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative et par délégation, Le directeur général de l'enseignement scolaire, Jean-Michel Blanquer

Steve Jobs in a documentary about Apple (1985) Danone surfe sur les échanges collaboratifs - Les RH en pratiques - José Garcia Lopez Chez Danone, il suffit de quelques clics pour se faire un nom dans le Who’s Who. L’annuaire intelligent interne ainsi baptisé est calqué sur le modèle du Web 2.0 et des réseaux sociaux grand public. Il donne la parole aux intranautes. Depuis début 2010, ce réseau social d’entreprise s’adresse aux 40 000 salariés qui disposent d’un accès à un ordinateur professionnel, dans la centaine de pays d’implantation du groupe. Créer du lien Le travail en réseau et l’échange de l’information “de pair à pair” sont des pistes prioritaires dans la politique RH du groupe. Dans cette optique, la plate-forme informatique d’échanges choisie (éditée par IBM) a été customisée. Accélérer les prises de décisions Le réseau permet donc de savoir qui sait faire quoi et d’entrer en contact avec des personnes aux projets similaires. Des « tiroirs verrouillés » Nicolas Rolland admet qu’un important accompagnement au changement a été nécessaire pour la réussite du projet. Rubrique : Enquête

Gérer une Officine « Le Forum Pharmacie de Supergelule Un des premiers constats est que, gérer une officine est une activité aux multiples facettes, qui demande, outre les connaissances en pharmacie, de nombreuses autres compétences à commencer par celles d’un chef d’entreprise amené tous les jours à prendre des décisions, telles que : Faut-il changer l’informatique? Comment augmenter un salarié? Négocier avec un laboratoire des remises? Gérer une officine, comme toute entreprise, exige également de manier des chiffres (ratios de gestion, taux de marge, coûts d’achat, masse salariale), d’animer une équipe, de faire face à la concurrence, de répondre aux attentes de la clientèle, etc. En outre un pharmacien passe beaucoup de temps dans son officine. C’est ainsi que naît l’idée de « PHARM- CONCEPT » dont l’objectif est : l’accompagnement du Pharmacien pour gérer son officine d’une manière efficace. • ESPACES & LIEUX - Gestion de l’espace, Aménagement, Agencement, Façade - Vitrine

DRH : Direction inhumaine des ressources Observer la forme des visages, analyser l'écriture, voire le groupe sanguin, tout cela pour choisir entre plusieurs CV. Il y aurait presque de quoi sourire si la graphologie par exemple n'était utilisée (disent certaines études) par presque 70% des entreprises pour recruter. Mais il y a pire que ces filtres farfelus à l'embauche : il y a la gestion même des conditions de travail et des carrières. Avec la méthode Lean, par exemple, qui a fait des ravages dans les entreprises. L'autre grande tendance est bien sûr l'évaluation individuelle, maintenant utilisée par plus de 8 employeurs sur 10. Les psychologues du travail ont ainsi dénoncé des méthodes qui, en isolant les employés et en créant une méfiance réciproque, sont source d'une grande souffrance et déshumanisent les relations au sein des équipes. Témoignages de directeurs des ressources humaines recueillis par Annabelle Grelier.

L'activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l'organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG L'individu, par son activité de travail, produit de la valeur et constitue ainsi une véritable ressource pour l'organisation. La gestion de cette ressource nécessite de la préserver, de l'évaluer et de la rétribuer en relation avec ses contributions, dans une recherche de performance. 1. L'activité de travail La distinction entre qualification et compétence Le niveau de qualification et les compétences des salariés créent de la valeur et contribuent ainsi à la performance de l'organisation. L'impact des conditions de travail sur le fonctionnement de l'organisation Les conditions de travail déterminent le cadre dans lequel le salarié exerce son activité professionnelle. Pour l'entreprise, de bonnes conditions de travail sont la garantie d'attirer les meilleurs candidats au recrutement, d'avoir des équipes motivées et efficaces. Les conditions de travail ont donc un impact sur la performance des organisations. 2. La rémunération individuelle La rémunération collective 3. À retenir

Stéréotypes : Définition et caractéristiques  Stéréotypes : Définition et caractéristiques 1. Stéréotype et préjugés Le préjugé peut être défini comme une « attitude de l’individu comportant une dimension évaluative, souvent négative, à l’égard de types de personnes ou de groupes, en fonction de sa propre appartenance sociale. C'est donc une disposition acquise dont le but est d’établir une différenciation sociale » (Fischer, 1987) Le préjugé a deux dimensions essentielles : l’une cognitive, l’autre comportementale. Le stéréotype, quant à lui, « désigne les catégories descriptives simplifiées par lesquelles nous cherchons à situer autrui ou des groupes d’individus » (Fischer, 1987) Les stéréotypes correspondent donc à des traits ou des comportements que l’on attribue à autrui de façon arbitraire. 2. La notion de stéréotype apparaît dans le domaine des sciences sociales avec le développement de la théorie des opinions. 3. Source : Cours de Psychologie Sociale - Dijon

Face au patient : la bonne attitude au comptoir | Univers Pro | Pharmag by OCP Face au patient : la bonne attitude au comptoir Publié le 01/02/2008 | Source : Pharmag n° 13. Même si les stages en officine permettent de se familiariser avec la relation clientèle, celle-ci mûrit généralement au fil des années Dans une pharmacie, un rapport maîtrisé avec les patients et certains bons réflexes se révèlent essentiels pour assurer l’information et éviter les situations conflictuelles. Savoir à qui l’on a à faire Sans surprise, les clients qui se présentent dans les pharmacies sont en majorité des patients. Rester calme et courtois « La plupart des récriminations que l’on entend au comptoir d’une pharmacie concernent les remboursements. Créer un climat de confiance « Hormis les agressions qui requièrent l’intervention de la police, la majorité des patients à problèmes a souvent comme dénominateur commun d’avoir peur. Témoignage de Christine Meyer, responsable OCP Formation Comment faire évoluer l’accueil du client en pharmacie ?

Comment la génération Z va semer la zizanie dans l'entreprise Étudiante en deuxième année de droit, Pauline hésite entre une carrière de juriste en entreprise ou de fonctionnaire de police. "Si je rejoins le privé, je ne privilégierai pas l'emploi qui sera le mieux payé, mais celui qui sera le plus intéressant en termes de missions et de travail en équipe." À 19 ans, Pauline fait partie de la prochaine vague de jeunes actifs sur le point d'investir le marché du travail. Cette fameuse génération Z, née à partir de 1995, qui se trouve aux portes de l'entreprise et risque bien de renverser ses codes. "Si les Y (1980-1994) ont bousculé les modèles existants, les Z vont s'en éloigner encore davantage", annonce d'ores et déjà Marianne Urmès, consultante chez The Boson Project (cabinet de conseil alternatif) et auteur de l'étude "La grande invaZion", publiée avec BNP Paribas en janvier 2015. Vidéo de l'étude La grande invaZion Comment? Selon lui, les dirigeants auraient tort de sous-estimer les attentes de ces prochaines recrues.

Thème : DE L'INDIVIDU A L'ACTEUR - stmg De l’individu à l’acteur.. Présentation Michel VIGNOLLES et Fabienne KEROULAS Deux questions de gestion assez simples et pourtant ambitieuses. 1ère question comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Les caractéristiques des individus, leurs relations et leurs modes d’action. 2ème question : l’activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l’organisation ? - Lien entre emploi et productivité, individu charge et production. Présentation d’axes de travail sur la 2ème question : (Dans une première partie on a démontré comment on est passé de l’individu à l’acteur de l’organisation) L’objectif de ce thème est de montrer aux élèves que l’activité humaine constitue à la fois pour l’organisation : - une ressource qu’il faut préserver, évaluer et rétribuer - une charge qu’il faut évaluer et maîtriser Forte transversalité en droit et management -> question de la progression parallèle ? I. 1. L’activité humaine : de quel travail parle-t-on ? Pourquoi évaluer ? 2. 3.

Related:  romaneeenianganeMOtivationgallicamille