background preloader

La conception psychanalytique de la création artistique

La conception psychanalytique de la création artistique
"Avant de terminer cette leçon, je voudrais encore attirer votre attention sur un côté des plus intéressants de la vie imaginative. Il existe notamment un chemin de retour qui conduit de la fantaisie à la réalité : c'est l’art. L'artiste est en même temps un introverti qui frise la névrose. Animé d'impulsions et de tendances extrêmement fortes, il voudrait conquérir honneurs, puissance, richesses, gloire et amour des femmes. Freud, Introduction à la psychanalyse, 1916, trad. "Il existe notamment un chemin de retour qui conduit de la fantaisie à la réalité : c'est l'art. Freud, Introduction à la psychanalyse, 1916, tr. fr. "Ce ne sont pas les épanchements de l'inconscient, mais plutôt la maîtrise des tendances inconscientes, la soumission de la faculté créatrice à une forte discipline esthétique qui seules permettent les oeuvres d'art. […] Bruno Bettelheim, "Points de vue personnels sur l'art et l'éducation artistique", 1962, in Survivre, tr. fr. Retour au menu sur l'inconscient Related:  Psychanalyse

La psychanalyse peut-elle apporter quelque chose au monde contemporain? Pour pouvoir apporter quelque chose de précieux au monde contemporain, la psychanalyse doit être en constante effervescence ou, si l’on veut, en bouleversement permanent—à cause des changements ou des révolutions qui surviennent dans les mentalités, les attitudes de vie et de société, dans la structure de la famille, dans l’histoire des nations et des continents, etc. Ainsi, la psychanalyse classique de Freud—fondée essentiellement sur les vicissitudes inconscientes tout à la fois structurantes et déstructurantes des pulsions, voire des complexes issus de notre psychosexualité infantile refoulée—ne s’invalide pas. Et pourtant, en tant qu’analystes ou chercheurs en psychanalyse, nous devons la restreindre dans son extension et dans son universalité devant, entre autres choses, l’irruption d’événements historiques et les contraintes de notre vie quotidienne a l’orée du XXIe siècle—événements et contraintes que naturellement ni Freud ni personne n’aurait pu prévoir.

Psychanalyse La psychanalyse est, selon la définition classique qu'en a donnée Sigmund Freud : un procédé d'investigation des processus psychiques, qui autrement sont à peine accessibles ;une méthode de traitement des troubles névrotiques ou psychotiques, qui se fonde sur cette investigation, également nommée la cure psychanalytique ;une série de conceptions ayant trait au psychisme, acquises par ces moyens et qui fusionnent progressivement en une discipline scientifique nouvelle[1]. La psychanalyse fait l'objet, depuis l'origine, de critiques et de discussions à la fois internes au mouvement psychanalytique et extérieures à ce mouvement, concernant son caractère scientifique, la pertinence de sa description du psychisme, et son efficacité thérapeutique. Histoire[modifier | modifier le code] Du temps de Freud[modifier | modifier le code] La première occurrence du mot, écrite « psychoanalyse », remonte à 1896, dans un texte écrit et publié en français, L’hérédité et l’étiologie des névroses[3],[4].

Psychiatrie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La psychiatrie est la seule discipline médicale ayant créé un hôpital spécialement dédié à sa matière nommé « hôpital psychiatrique » isolé souvent des laboratoires ainsi que des facultés. La psychiatrie se distingue de la psychanalyse et de la psychologie. Après la Seconde Guerre mondiale, la psychiatrie reste cependant très impopulaire du part du fait de son isolement géographique partiel dans les "hôpitaux psychiatriques" et idéologique de la neurologie, de la psychologie ainsi que de la psychanalyse et d'autre part du manque de prévention par les psychiatres préférant laisser cette action à la neurologie le plus souvent qui prend en charge ce rôle pour elle. Origines[modifier | modifier le code] Emil Kraepelin a étudié et proposé des idées de classification des maladies mentales. L'histoire de la psychiatrie est relativement récente. De l'aliénisme à la psychiatrie[modifier | modifier le code] L'ergothérapie[modifier | modifier le code]

LACAN en AMERIQUE Ce texte examine la place occupée par Lacan aux USA tant au sein du monde universitaire que dans le champ clinique. Alors qu’à l’université Lacan a été critique pour son penchant phallocratique, les idées de Lacan sont perçues par les psychanalystes américains comme intellectualistes et éloignées des enjeux de la clinique. Ce texte examine la place occupée par Lacan aux USA tant au sein du monde universitaire que dans le champ clinique. Alors qu’à l’université Lacan a été critique pour son penchant phallocratique, les idées de Lacan sont perçues par les psychanalystes américains comme intellectualistes et éloignées des enjeux de la clinique. Tenant compte de ces objections, ce texte entreprend de remettre sur le travail la théorie lacanienne en insistant sur l’idée que l’ordre symbolique ne saurait être assimilé à la phallocratie. La psychanalyse américaine a posé un ensemble de problèmes différents relatifs à la transmission de la théorie lacanienne.

4 discours Freud dans Malaise dans la civilisation, nous montre que les institutions des sociétés, la manière dont les hommes se gouvernent, établissent des lois, dirigent leurs échanges – au premier rang desquels, comme le montrent les anthropologues, figurent ceux qui déterminent l'alliance et la filiation – ne peuvent aboutir à un résultat pleinement satisfaisant, malgré les sacrifices pulsionnels exigés. Même la sécurité, la permanence de la vie, n'est garantie que dans des limites étroites et au prix d'efforts constants. Les satisfactions libidinales autorisées sont toujours marquées d'inaccomplissement. La logique du signifiant, mise en évidence par Lacan, permet de concevoir que ce Malaise n'est pas la conséquence d'une sorte d'imperfection, d'immaturité des hommes, qu'un surcroît de civilisation, d'éducation, de police, pourrait réduire. Au contraire, cette souffrance de l'homme est liée à ce qui le cause comme sujet. Le "malaise dans la civilisation" s'origine ici.

La psychanalyse au service de la pédagogie - Espace de la Francophonie et des Sciences de l'éducation L’échec scolaire est principalement de nature inhibitoire et, souvent, en relation avec la problématique oedipienne de l’enfant. Si la pulsion sexuelle (le désir) vise une satisfaction qui ne peut être réalisée ou qui est dangereuse, l’enfant adopte différentes stratégies psychiques inconscientes, comme : - L’inhibition de la pulsion ; - Le refoulement des représentations liées à cette pulsion, qui débouche sur la création du symptôme en tant que solution de compromis ; - La décharge motrice immédiate (le passage à l'acte) ; - La sublimation qui consiste à substituer à l'objet de la satisfaction un autre objet plus valorisé ou plus conforme aux exigences culturelles et sociales. Freud distingue deux types d’inhibition. L’éducateur emprunte des voies parfois détournées, fait preuve de beaucoup d’imagination, d’engagement et de patience pour parvenir à mobiliser chez l’enfant les potentialités inhibées. Par Partager l'article ! in Share

Atelier Psychanalyse Avec Lol V Stein Marguerite Duras : étude et débat autour de l'interprétation lacanienne (page 25 du guide) Bernard Lafaye propose de vous faire redécouvrir une œuvre littéraire vue en lien avec la psychanalyse. Bernard Lafaye vous invite à découvrir le roman de Marguerite Duras, « Le ravissement de Lol V. Stein » sous l’angle de la psychanalyse et au travers de l’interprétation de Jacques Lacan. Lacan lit Duras, prise au jeu d'un amour déjà mort, et tient la main d'une autre Marguerite, celle d'Angoulême, la Dame de l'amour courtois, auteur de l'Heptaméron. Les participants sont invités à lire avant le début des ateliers le roman de Marguerite Duras, Le ravissement de Lol V.

Lectures Freudiennes Agnès Aflalo, Autisme et Psychanalyse : une orientation politique Agnès Aflalo aborde, en avant goût de la 42ème édition des Journées de l’Ecole de la Cause freudienne, qui aura lieu ce week-end, de ce couple contemporain : l’autisme et la psychanalyse. J’ai interprété le titre : « Autisme et psychanalyse » à l’aune de son sous-titre : « Politique de la psychanalyse ». Éclairer ce choix demanderait une série de développements. Pour aller vite, j’évoquerai seulement deux points : d’une part, du début à la fin de son enseignement, Lacan n’a cessé de se référer à la politique de la psychanalyse (c’est-à-dire au choix qui porte chacun de nous à consentir ou non à savoir de quoi est fait son inconscient, choix que les symptômes manifestent à notre insu) comme à un enjeu essentiel du discours analytique. « Autisme et psychanalyse » est déjà un vieux couple si l’on se réfère à Freud et à Bleuler. Il ne faudrait pas conclure trop vite que l’invention freudienne est dépassée. Et comment traiter la relation à deux ? Agnès Aflalo, directrice des Journées ECF

Que reste-t-il des amours de transfert à la fin d’une analyse Sous l’influence de ce rêve, il part aussitôt en voyage en Italie et se retrouve errant sans but dans les rues de Pompéi. Soudain Il rencontre, dans l’atrium d’une maison, une jeune fille. Il pense aussitôt que c’est une apparition, le spectre de cette Gradiva revenue hanter les lieux aux chaudes heures de midi, mais c’est, en fait, l’espiègle et charmante Zoé, son amie d’enfance qui est, elle aussi, venue visiter ces lieux. Celle-ci constate l’état mental désastreux du jeune homme et accepte de se déguiser en Gradiva pour réussir à le guérir de son délire et surtout réveiller à nouveau son amour pour elle. “Nous brûlons de savoir, écrit Freud, si une guérison du genre de celle que (Zoé) réalise chez Hanold est compréhensible ou, tout au moins possible, et si le romancier a aussi bien saisi les conditions de la disparition du délire que celles de sa genèse”. Laissons nous entraîner au loin… trop loin, aux sources de la psychanalyse. L’amour est toujours amour de transfert.

Jean-Claude Maleval : Qui sont les autistes ? | Le Pont Freudien Jean-Claude Maleval est psychanalyste à Rennes (France). Il est membre de l’École de la Cause Freudienne (ECF) et de l’Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Il est professeur de psychopathologie et de psychologie clinique à l'université de Rennes-II ; auteur de cinq livres sur les psychoses et l'autisme : Folies hystériques et psychoses dissociatives (Payot, 1981) ; Logique du délire, (Masson, 1997) ; La forclusion du Nom-du-Père, (Seuil, 2000) ; L'autiste, son double et ses objets, (Presses Universitaires de Rennes, 2009) ; et son dernier livre vient de paraître en octobre 2009 au Seuil : L'autiste et sa voix. Introduction Jean-Marc Duru : C'est avec un grand plaisir que le Pont freudien accueille en cette fin de semaine, pour sa 29ème rencontre, Monsieur Jean-Claude Maleval qui nous arrive d'une très belle région de France, la Bretagne. Jean-Claude Maleval, Bonsoir, Vous êtes psychanalyste, membre de l'École de la Cause Freudienne et de l'Association Mondiale de Psychanalyse.

Conférences Psy Audio gratuites (téléchargement MP3 gratuit) - J'écoute ou je télécharge ici gratuitement mes conférences ! - Signes et sens Média - LEADER Européen des VRAIES REVUES gratuites en ligne - Psychanalysemagazine.com J'écoute ou je télécharge ici gratuitement mes conférences ! Les conférences audio que nous vous proposons ont été enregistrées en public lors de différents Salons du Livre Psy à Paris, Lyon, Marseille, Nîmes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Montpellier, Nantes, Strasbourg, Nice, Aix-en-Provence, Valence, Grenoble, Cannes, Toulouse, Toulon, Saint Raphaël, Fréjus, La Rochelle. > Se libérer du temps généalogique : Elisabeth Horowitz, psychogénéalogiste > Faire du stress son ami : Michèle Freud, psychothérapeute, sophrologue, auteur > Dédramatiser la scolarité : Philippe Eledjam, psychopédagogue > Inconscient et destin, un couple légitime ? > La psychanalyse dans tous ses états : Chantal Calatayud, psychanalyste, didactitienne analytique, auteur, directrice de publication de "Signes & sens magazine" > L'enfant, porte-parole des doutes des parents : Harry Ifergan, psychologue, psychanalyste > L'I.V.G., une intervention conséquente ? > La fonction du père : Christiane Olivier, psychanalyste

Audiophones de Jacques Lacan (1) (audios et liens vidéos). Bonjour M. Valas, d’abord merci pour votre site et tout ce matériel sonore de Lacan ! C’est une vrai plaisir et une vraie mine ! Ayant télécharger tous ces documents et les réorganisant à partir des versions écrites du séminaire, je vous écris pour signaler quelques erreurs - surtout de codification des fichiers, et « quelques séances manquantes ». Sur le séminaire « L’Angoisse » : 1 - La 2éme séance (21 11 62) dure 11mn42. 2 - La séance que vous identifiez comme étant la 2ém (3em fichier en partant du haut sur votre site) comporte deux erreurs : 1) elle est datée du 14 11 62 (ce qui correspondrait à la 1re séance) 2) en réalité, le fichier que vous avez chargé sur le site est celui de la 4éme séance (05 12 62) - fichier qui est donc chargé deux fois sur votre site (en fait 3 fois… il revient par la suite). 3 - A partir de la 4em séance en partant du haut sur votre site - celle du 05 12 62 - il y a un décalage d’identification. 4 - Une question encore sur ce séminaire. Voilà !

Serge Tisseron

Related: