background preloader

Les mécanismes de défense

Les mécanismes de défense
mecanismes de defense - formation pour Infirmier de Secteur Psychiatrique - cours de Mr Giffard - les mécanismes de défense Définition Un mécanisme de défense est un processus de défense élaboré par le Moi sous la pression du Surmoi et de la réalité extérieure, et permettant de lutter contre l'angoisse. Ces mécanismes psychiques préservent le Moi et le protègent aussi des exigences pulsionnelles du ça. Par exemple, une représentation inconsciente va être incompatible avec les exigences du Surmoi. ça, Moi et Surmoi sont des instances psychiques. Rappels - La psychose : c'est une affection mentale résultant de frustrations précoces, c'est à dire avant la fin de la première année de la vie, et pré-formant le Moi de manière psychotique. - La névrose : concerne les conflits d'ordre Oedipien, réactualisés à la puberté. Protections autistiques L'enfant est très tôt confronté à la peur de mourir. Démantèlement. Mécanismes de défense psychotiques Mécanismes de défense élaborés, ou névrotiques

SERPSY-Les mécanismes de défense Une défense est fondamentalement pour la psychanalyse un acte par lequel un sujet confronté à une représentation insupportable la refoule, faute de se sentir les moyens de la lier, par un travail de pensée aux autres pensées. Si à l'origine, l'étude des mécanismes de défense a permis une meilleure compréhension du fonctionnement psychique aussi bien normal que pathologique, ils trouvent maintenant de nouvelles applications dans la pratique clinique. Ils constituent des marqueurs du fonctionnement psychique du patient au cours d'une psychothérapie, ils sont également des indices diagnostiques et d'évolution des troubles psychopathologiques. Dans ce sens, savoir les repérer peut s'avérer très important pour un soignant. Confronté à une maladie ou à un problème de santé, le sujet peut utiliser certains de ces mécanismes pour s'en défendre. Définition Contre quoi le moi se défend-il ? Le moi se défend des pulsions inconscientes et des affects liées à ces pulsions. 1. 2. Classifications

L'appareil psychique L'idée d'un appareil psychique s'est formalisée dans ces travaux. Dès le début de son oeuvre, freud va utiliser le terme d'appareil psychique pour suggérer qu'il a une tâche à accomplir, un travail. L'idée d'une topique psychique (étude de la structure mentale) est présente dans la pensée freudienne dès 1895. il va élaborer un appareil psychique constitué de systèmes doués de fonctions différentes vers les années 1905. Première topique (1905) Le système de l'inconscient comprend trois systèmes. Le préconscient est situé entre le système inconscient et conscient. L'inconscient est le siège des pulsions, désirs, souvenirs refoulés, partie la plus archaïque de l'appareil psychique, car ce système ne comprend que des représentations qui ne sont pas mentalisables, verbalisables. La censure est une instance particulière qui laisse passer uniquement ce qui lui est agréable et retient le reste massivement. Seconde topique (1920)

defense Une défense est fondamentalement pour la psychanalyse un acte par lequel un sujet confronté à une représentation insupportable la refoule, faute de se sentir les moyens de la lier, par un travail de pensée aux autres pensées. Si à l'origine, l'étude des mécanismes de défense a permis une meilleure compréhension du fonctionnement psychique aussi bien normal que pathologique, ils trouvent maintenant de nouvelles applications dans la pratique clinique. Ils constituent des marqueurs du fonctionnement psychique du patient au cours d'une psychothérapie, ils sont également des indices diagnostiques et d'évolution des troubles psychopathologiques. Confronté à une maladie ou à un problème de santé, le sujet peut utiliser certains de ces mécanismes pour s'en défendre. Définition Contre quoi le moi se défend-il ? Le moi se défend des pulsions inconscientes et des affects liées à ces pulsions. Pourquoi le moi se défend-il ? 1. 2. 3.La crainte que l'intensité des pulsions ne deviennent excessive.

Description des mécanismes de défense du Moi  La théorie des Mécanismes de défense est très importante en psychanalyse, elle permet de classifier et d'expliquer la majorité des troubles mentaux que cette psychanalyse prend en charge : contre les pulsions inacceptables du ça, contre les pressions fortes du Surmoi, contre toutes les agressions de l'extérieur, le Moi met en place des mécanismes de défense, permettant de protéger, conserver ou restaurer l'intégrité de l'individu. Pour exemple, des pulsions agressives provenant de l'intérieur du sujet, déstabilisantes et inacceptables en soi (le sujet ne peut pas "accepter" que ces idées, pensées, soient à lui, proviennent de lui-même), sont parfois projetées sur l'extérieur, ce qui est un mécanisme classique de la paranoïa : un homme ayant des pulsions agressives envers tout autre, peut exercer le mécanisme de Projection afin de se leurrer quant à la provenance de cette agressivité. Il ne l'aura plus en lui et, en quelque sorte, s'en ressentira mieux.

« Les mécanismes de défense » Méthode cathartique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette méthode comprend trois étapes : 1. La première étape consiste à hypnotiser le malade hystérique. 2. 3. Une fois réveillé, le patient se souvient de tout ce qu'il a dit pendant la transe et les symptômes hystériques ont disparu. Cette méthode est dérivée de l'hypothèse de Jean-Martin Charcot sur l'étiologie traumatique de l'hystérie. La théorie de l'attachement Un enfant, lorsqu’il est alarmé et s’il a établi avec la mère un lien d’attachement de qualité, va immédiatement revenir vers elle pour retrouver le sentiment de sécurité qu’il a perdu. L’enfant s’éloigne de sa mère pour explorer et revient vers elle, de temps en temps, ou en cas de stress. Lorsqu’il est en sécurité, le bébé se sert de sa mère comme d’une « base de sécurité » : il s’en éloigne pour explorer le monde. En cas de stress, l’enfant va revenir vers sa mère qu’il utilise alors comme un « havre de sécurité ». C’est l’utilisation de la figure d’attachement comme une base de sécurité qui traduit que l’enfant a un attachement dit sécure. Toutes les études montrent qu’il faut vite répondre aux signaux du bébé, dans les premiers mois de sa vie. Laurent Bourguignon

mecanisme de defense de la psychose Le moi ayant subi d’importantes fixations ou régressions à ce niveau se préorganise selonle mode psychotique. Le type d’angoisse de la psychose est une angoisse de morcellement et/ou de mort (au sensd’éclatement). La relation d’objet est fusionnelle, symbiotique à la mère. Elle se révèle incomplète et ne peut concevoir a séparation de cette partie d’elle (le foetus, puis le bébé), ni physiquement, ni psychiquement. Le père est souvent effacé, « absent » physiquement et psychiquement. °[s]le déni[/s] = Action de refuser la réalité d’une perception vécue comme dangereuse ou douloureuse pour le moi. °[s]le clivage[/s] = Action de séparation, de division du moi (clivage du moi) ou de l’objet (clivage de l’objet) sous l’influence angoissante d’une menace, de façon à faire coexister les deux parties ainsi séparées qui se méconnaissent sans formation de compromis possible. °[s]le dédoublement du moi[/s] =Il agit contre l’angoisse de morcellement et de mort.

Styles défensifs et stratégies d’ajustement ou coping en situation stressante Hypnose Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'état d'hypnose chez un individu désigne un état modifié de conscience, distinct du sommeil. Selon les écoles, l'hypnose serait un état mental modifié ou un état imaginatif[1],[2]. L'état d'hypnose arrive généralement après une induction puis un approfondissement. Ce terme associe les techniques permettant de créer cet état et les pratiques thérapeutiques utilisées pendant cet état. Cependant, contrairement à une idée répandue selon laquelle l'hypnose est une forme d'inconscience ressemblant au sommeil, des recherches récentes suggèrent que les sujets hypnotisés sont pleinement éveillés et qu'ils focalisent leur attention. Définition de l'hypnose[modifier | modifier le code] L'hypnose est un état psychologique particulier qui revêt certains attributs physiologiques, similaires superficiellement à un sommeil et marqué par le fonctionnement de l'individu à un niveau d'attention autre que l'état de conscience ordinaire[3]. — Milton Erickson

L'estime de soi - la confiance en soi L'estime de soi Une force qui se construit L’enjeu de la petite enfance est la confiance de base d’où découle l’Espérance c'est-à-dire la conviction intime que l’avenir nous réserve du positif. La régularité des comportements des figures d’attachement permet d’organiser peu à peu les expériences d’interactions en « schémas d’être avec » qui permettent de construire des attentes par rapport à la nature des interactions avec la figure d’attachement. Ces attentes sont intégrées dans des représentations mentales : les modèles internes opérants (MIO). Ces MOI, qui synthétisent les expériences passées, sont construits au cours des premières années, à partir d’expériences réelles et portent à la fois sur la figure d’attachement, sur la manière dont elle répond lorsqu’elle est sollicitée, et sur le sujet lui-même et sa capacité à susciter l’attention de la figure d’attachement.

Les mécanismes de défense de la nevrose Les mécanismes de défense sont nombreux et divers : °la rationalisation, par laquelle le névrosé s’invente une "bonne" raison pour se justifier, autant à lui-même qu’aux autres. °l'identification qui consiste à compenser ses propres faiblesses en s'alliant étroitement à quelqu'un qui lui semble plus fort. °la compensation : le névrosé peut s’investir complètement dans un domaine, une discipline ou bien dépérir au travail. Dans le cas du sentiment de supériorité, pour compenser ses sentiments d'infériorité, le névrosé peut parfois se surestimer et se sentir doué de qualités meilleures que celles qu'il possède effectivement. °la projection qui consiste à rejeter ses propres torts sur les autres. la réaction contraire qui consiste à refuser de reconnaître certains sentiments, comme par exemple l'hostilité et à exprimer inconsciemment le contraire. °le refoulement qui consiste à oublier certains souvenirs ou affects pénibles.

Fischer Gustave-Nicolas, Tarquinio Cyril, Dodeler Virginie, Les... Ionescu Serban, Jacquet Marie-Madeleine, Lhote Claude, Les...

Related: