background preloader

Procréation médicalement assistée

Procréation médicalement assistée
Ensemble des techniques permettant à un couple infertile de concevoir un enfant. En 1978 naissait, en Angleterre, Louise Brown, premier bébé issu d'une fécondation in vitro (FIV), technique de procréation médicalement assistée (PMA) préconisée dans le cas d'une stérilité d'origine féminine. L'insémination artificielle avec donneur a également été mise au point, pour les cas de stérilité d'origine masculine. Aujourd'hui, certaines dérives posent des problèmes bioéthiques. Le recours à la procréation médicalement assistée La conception nécessite, pour aboutir, le bon déroulement des étapes clés que sont l'ovulation (dans les ovaires), la fécondation (dans les trompes de Fallope) et enfin la nidation (dans l'utérus). Les techniques de PMA, qui sont préconisées uniquement lorsque les traitements médicaux et/ou chirurgicaux ont échoué, sont des méthodes palliatives, car elles ne corrigent pas la cause mais la conséquence d'une infécondité. Les principales causes d'infécondité L'hypofertilité

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/procr%C3%A9ation_m%C3%A9dicalement_assist%C3%A9e/83328

Related:  Procréation médicalement assistéeDéfinitions

Procréation médicalement assistée : que dit aujourd'hui la loi ? Le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels présenté mercredi 7 novembre au conseil des ministres n'aborde pas la procréation médicalement assistée. Le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels présenté mercredi 7 novembre au conseil des ministres par la garde des sceaux, Christiane Taubira, n'aborde pas certaines questions auxquelles les associations homosexuelles sont très attachées, notamment la procréation médicalement assistée (PMA). En quoi consiste la PMA ? La PMA repose essentiellement sur l'insémination artificielle (méthode la plus ancienne et la plus simple) et sur la fécondation in vitro (FIV), pratiquée pour la première fois avec succès en 1982 avec Amandine, le premier bébé éprouvette, par le professeur René Frydman. En 2009, 21 759 enfants sont nés grâce à l'aide médicale à la procréation, dont 1 110 grâce à un don de sperme, 190 grâce à un don d'ovocytes, 19 grâce un don d'embryon. Qui peut bénéficier de la PMA ?

PMA pour les couples de femmes : une "revendication légitime" selon Taubira Christiane Taubira relance le débat sur la PMA, deux ans et demi après l'adoption de la loi sur le mariage pour tous. Dans le documentaire "1995-2015 : 20 ans de révolution gay !", qui sera diffusé sur Canal+ mardi, la ministre de la Justice déclare : "Je pense que la revendication d'accéder à la PMA pour un couple de femmes est une revendication légitime [...]. Il faut que le milieu politique - et je m'y inclus - ait le courage de livrer cette bataille", rapporte L'Obs.

L'accès à l'assistance médicale à la procréation Allez au contenu, Allez à la navigation 23 avril 2014 Recherche Recherche avancée Tout savoir sur la procréation médicalement assistée (PMA) Les couples qui n'arrivent pas à avoir d'enfant peuvent recourir à la PMA (Procréation Médicalement Assistée). Découvrez les différentes techniques pour réussir à tomber enceinte. Depuis des mois, peut-être des années, vous essayez d'avoir un bébé, mais sans résultat. Les spécialistes parlent de stérilité après deux années de rapports sexuels sans grossesse. Selon une récente étude de l’Inserm, l’infertilité touche actuellement 1 couple sur 10.

Procréation médicalement assistée (PMA) (définition) Définition de la PMA La procréation médicalement assistée (PMA) désigne l'ensemble des méthodes chimiques et biologiques permettant la conception in vitro, le transfert d'embryons et l'insémination artificielle ainsi que toutes les techniques ayant pour objectif la procréation en dehors du processus naturel. En pratique, la PMA prend également l'appellation "d'assistance médicale à la procréation". Pour avoir recours à la PMA en France, les couples doivent remplir différentes conditions posées par la loi. Pour les connaitre, voir PMA : la réforme 2013.

Gpa - Débats publics Réintroduite dans le débat public après la publication d’une circulaire de la garde des Sceaux, Christiane Taubira, en date du 25 janvier 2013, la question de la gestation pour autrui (GPA), technique de procréation médicalement assistée dans laquelle la mère porteuse est seulement gestatrice (c'est-à-dire qu’elle se contente de porter l’embryon des parents d’intention) a connu, ces derniers mois, un regain d’intérêt médiatique, bien que la circulaire en question ne modifie pas l'état du droit applicable en la matière. Néanmoins, si la question de la GPA a été soulevée à l’occasion des débats ayant présidé à l’adoption du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, il convient de préciser qu'au sens strict, elle concerne exclusivement des couples hétérosexuels dont la femme n’est pas en capacité de porter un enfant à terme. Une reconnaissance incertaine des enfants nés d’une GPA à l’origine d’une importante insécurité juridique Vers une légalisation de la GPA ?

Assistance médicale à la procréation Dossier réalisé en collaboration avec Michael Grynberg, gynécologue-obstétricien, maître de conférence, praticien hospitalier - Service de médecine de la reproduction, Hôpital Jean Verdier, Bondy / Université Paris XIII / Unité Inserm 782, Clamart - Septembre 2013. © Inserm / Bruno Lassalle Embryon humain à huit cellules observé 72 heures après fécondation. AMP - Assistance médicale à la procréation Définition L'assistance médicale à la procréation (AMP) (également appelée procréation médicalement assistée ou PMA) permet à un couple diagnostiqué infertile d'avoir un enfant. Pour cela, elle utilise différentes méthodes, comme la fécondation in vitro (FIV) ou l'insémination artificielle, l'objectif étant de permettre la rencontre d'un spermatozoïde et d'un ovule afin de débuter une grossesse.

proposition de loi tendant à autoriser et encadrer la gestation Document "pastillé" au format PDF (144 Koctets) tendant à autoriser et encadrer la gestation pour autrui, Par MM. La fécondation in vitro Résumé Lorsqu'un couple a des difficultés à concevoir un enfant, il peut faire appel à la procréation médicale assistée. Si les différents traitements de stimulation hormonale échouent, la fécondation in vitro, en laboratoire est envisagée. Les médecins prélèvent les spermatozoïdes et les ovules chez les deux parents, puis ils mettent en contact ces cellules reproductrices à l'aide d'une éprouvette. Dans certains cas, la fécondation est réalisée par l'injection directe, à l'aide d'une micro-seringue, d'un spermatozoïde au sein de l'ovule.

La procréation médicalement assistée en chiffres - Infertilité De plus en plus de couples font appel à la médecine pour faire un bébé. Combien y a-t-il de fécondations in vitro en France ? Quelles sont les chances de grossesse selon les techniques employées ? Tour d'horizon de la procréation médicalement assistée dans l'Hexagone. PMA : la France finira par reconnaître les familles à trois parents Tribune La notion de « tri-parenté » me semble susceptible de fournir une clé de compréhension du nouveau paysage familial qui se dessine sous nos yeux, avec le développement des procréations médicalement assistées (PMA) impliquant des « tiers procréateurs » (donneurs de gamètes et d’embryons, donneuses de « temps utérin »). L’auteur Geneviève Delaisi de Parseval est psychanalyste et consultante en bioéthique. Elle est auteure ou co-auteure d’une dizaine d’ouvrages traduits en plusieurs langues, dont « La Part du père » (éd. du Seuil, 1981 et Points Essais, 2004), « Enfant de personne » (avec P. Verdier, éd.

Assistance médicale à la procréation On estime qu’un couple sur sept est amené à consulter un médecin au moins une fois pour une infertilité supposée, et qu’un couple sur dix suit des traitements pour remédier à son infertilité. L’assistance médicale à la procréation (AMP) désigne les techniques cliniques et biologiques permettant la conception in vitro, le transfert d’embryons et l’insémination artificielle et, plus largement, toute technique permettant la procréation en dehors du processus naturel. En 2008, les tentatives d’assistance médicale à la procréation ont abouti à la naissance de plus de 20 000 enfants, soit 2,5 % des naissances enregistrées par l’Insee au cours de cette année. Ce dossier est réalisé en partenariat avec l’Agence de la biomédecine. Les conditions d'accès à l'assistance médicale à la procréation

Related: