background preloader

La différence entre (Web)documentaire et (Web)reportage

La différence entre (Web)documentaire et (Web)reportage
Olivier Crou, notre blogueur En ce début d’année, le webdocumentaire est bien au coeur des préoccupations des grands médias, et l’offre s’enrichit chaque jour. Pour essayer de cerner la différence entre webdocumentaire et webreportage, il nous faut revenir au cinéma documentaire traditionnel. Dans les prochains articles, je tenterai d’analyser ce que peut le webdocumentaire par rapport au documentaire à la narration linéaire. Entre reportage et documentaire, une différence d’enjeu Dans le reportage, la problématique est posée avec des interrogations du genre : * comment ça marche ? L’ enjeu d’un reportage est donc d’expliquer un fonctionnement. Pour le documentaire, l’enjeu est davantage d’expliquer les mécanismes qui font qu’on en est arrivé là. * qu’est-ce qui fait que…? Le questionnement est plus complexe dans le cas d’un documentaire et devra également passer par des « chaînes de production » qui elles-mêmes sont faites de mini-reportages. * les intentions de l’auteur, le synopsis Notes Related:  webdocu définitions

Webdocumentaire : mutation de la presse en marche ! Depuis un an et demi environ, le Monde.fr prend ce nouveau rôle de producteur, diffuseur, parfois coproducteur de projet multimédia. Temps, argent, humain : les investissements sont importants. Le webdocumentaire exige des rédactions un autre modèle de fonctionnement, et la recherche d’une industrialisation du processus commence, comme a pu le souligner Karine Broyer, rédactrice en chef de France24.com. B.Razon souligne : « En matière d’organisation, ces nouvelles formes de production nous demandent beaucoup d’investissement, même si au Monde.fr, ils font déjà partie des compétences de la rédaction qui connaît le langage du web. Les sujets et projets choisis pour le format du webdocumentaire ne vont pas de soi, mais dépendent d’une ligne éditoriale claire. « C’est un média qui doit être pensé avec l’hypertexte, les propriétés du web. « Mais si elle est utilisée, l’interactivité doit toujours servir le sujet, et non pas être là où elle n’apporte rien de plus », précise encore B.Razon.

Le web-documentaire, raconter la réalité version multimédia | Cr Raconter la réalité Raconter la réalité avec les moyens mis à disposition par les nouvelles technologies est un privilège que peu encore ont su mettre à profit. Le web-documentaire est un genre qui n’est pas encore défini, qui est multiple et qui dépasse au niveau de la narration tous les médias précédemment utilisés. Le web-documentaire n’est qu’un moyen comme un autre pour raconter la réalité. Aspects généraux Le web-documentaire puisqu’il n’est pas clairement défini est certainement un exercice né avec le web. Les principales caractéristiques identifiées pour les web- documentaires sont tout d’abord une audace dans le sujet abordé. Aspects logistiques Modèle économique De la même manière que le documentaire classique, le web-documentaire n’est pas très facile à financer. Questions techniques Le web-documentaire, par sa complexité d’association de différents medium (sons, images, vidéos, graphiques) rend l’utilisation de Flash souvent obligatoire.

Interactivité des webdocumentaires | WEBDOCU.fr Cet article est le deuxième article d’une série intitulée: « Un nouveau dispositif d’information sur Internet », publiée sur notre blog « WEBDOCUS à l’Etude ». Lire le premier. 1. L'interactivité de Gaza/Sderot L’interactivité est une des caractéristiques du webdocumentaire. « Si je peux agir sur les messages, si ce à quoi je puis être confronté est capable de complexité et de profondeur, si je puis opérer des choix, c’est bien dans la mesure exactement où je considère ce qui m’est présenté comme texte, et non comme simple perception. […] Et c’est bien la qualité de cette lecture qui fait la valeur de ce que nous nommons si mal l’“interactivité” de ces médias. » Dans Voyage au bout du charbon, l’interactivité passe par les choix de navigation que peut faire l’internaute : se déplacer sur la carte, poser une question, obtenir plus d’informations sur une mine, choisir son parcours « je vais visiter la mine d’Etat ou je vais à la recherche de mineurs ». 2. 3. Léa Baron

Doc on web… Doc on web… Une nouvelle génération de documentaires et reportages sur la toile Art numérique, Projection, Rencontre | Le mercredi 20 janvier 2010 à 19:30 Guy Seligmann, président de la Scam, Alain Longuet, vice-président de la commission audiovisuelle (arts numériques) sont heureux de vous convier à une soirée * Doc on web… Une nouvelle génération de documentaires et reportages sur la toile Quelles stratégies des chaînes et groupes de presse ? Pour répondre à ces questions, rencontre avec : Guillaume Blanchot, directeur du multimédia et des industries techniques, CNCLaurent Duvillier, directeur général de la Scam Aurélie Hamelin, responsable du pôle contenu média global, direction des programmes, France TélévisionBoris Razon, rédacteur en chef, lemonde.frJoël Ronez, responsable du pôle web ARTE France Judith Rueff, journaliste, auteur web doc Une soirée proposée et animée par Stéphane Druais

Webdoc, L'arborescence et les questions de scenarisation Mais, qu’est ce qu’un webdocumentaire ? Tenter de répondre à cette question relève de la gageure tant ce terme, aujourd’hui galvaudé, regroupe en son sein plusieurs concepts, plus ou moins flous, eux aussi. Du reportage journalistique engagé au montage de séquences dites « corporate » en passant par des projets à caractère encyclopédique, on peut dire qu’un webdocumentaire est un objet d’un genre nouveau, dont la principale fonction est de raconter une ou plusieurs histoires. À ce titre, il n’est pas si nouveau que cela. Mélangeant plusieurs médias, de la photographie à la vidéo en passant par le son et le texte, ce type de reportage existe depuis plus de dix ans. Cependant, cela fait deux ou trois ans tout au plus que l’offre technologique est réellement mûre, permettant à la fois une production plus aisée et une adoption plus forte de la part du public. D’un point de vue strictement éditorial, nous pouvons considérer deux grands types de narration dès lors que la notion d’interactivité est introduite au concept. Chez 3wdoc

web-documentaire | La veille C mon TIC 23 nov 2008 Vous vous rappelez de ces livres où on pouvait choisir les actions du personnage : « les histoires dont vous êtes le héros » et si on ne choisissait pas les bonnes actions, on pouvait mourir et fallait tout recommencer… Oui ? ça y est, ça vous rappelle des souvenirs ? C’est le principe de certains web-documentaires : l’internaute peut agir sur ce qu’il est en train de regarder. Le web-documentaire offre un regard différent sur le monde et sur les docu en invitant les internautes à participer. A l’heure où la presse va de plus en plus mal, les webdocu vont permettre aux journalistes de s’exprimer autrement, de faire passer des informations autrement que par la simple écriture, en impliquant le spectateur. A lire ici , quels sont les types de web-documentaires ? qui sont des adaptations internet de ceux présentés à la télévision comme sur le site d’Arte : le spectateur n’a pas forcément la possibilité d’agir sur le scénario Lire la suite…

Appel d’inscriptions - Idées de projets transmédia 24 janvier 2012 Appel d’inscriptions - Idées de projets transmédia Atelier Transmédia Pour leur 30e anniversaire, les RVCQ font une place de choix à la réflexion et à l'action sur le transmédia et lancent un appel aux créateurs désirant suivre un atelier transmédia d'une durée de 5h les 21 et 22 février 2012. L'atelier transmédia - animé par la productrice Patricia Bergeron - soumet 6 idées de projets transmédia au regard de 4 mentors expérimentés. Les projets et idées de projets retenus sont introduits, discutés, critiqués, puis retravaillés en petits groupes. Les mentors sont Lance Weiler (Workbook project), Jean-François Dugas (Eidos), Pierre-Mathieu Fortin (Radio-Canada) et Jeremy Mendes (Bear 71). Soumettez vos idées de projet au plus tard le 15 février 2012 ! À la suite du succès remporté lors des deux dernières éditions des Rendez-vous du cinéma québécois, les Journées Transmédia seront de retour du 21 au 23 février prochains. N.- B. Télécharger

Réalisez un travail ambitieux transdisciplinaire et transmédia de l’école au secondaire | Voilà un outil simple Klynt que vous pouvez utiliser en version gratuite pour un projet uniquement et pendant 14 jours du primaire au secondaire, vous avez la possibilité de suivre un Webinar en ligne pour avoir de l'aide, d'autres outils pour créer un Webdocumentaire dans des précédents billets 3WDOC, Djéhouti permettent aujourd’hui à des utilisateurs n’ayant pas de compétences informatiques de réaliser eux même leur webdocumentaire. Le principe de fonctionnement de Klynt : Découvrez le storyboard de Klynt Les bases de la médiathèque Editer vos vidéos Editer les fichiers audios Ajouter et éditer des liens Ajouter un menu Index et une Carte Synchroniser une séquence avec une vidéo Le site Web : Des tutoriels en français : Utilisation pédagogique : La création d’un webdocumentaire est un projet innovant et ambitieux. Il permet de faire un travail transdisciplinaire et transmédia. Aucun trackback pour l'instant

Related:  WebdocWebdocumentaire et nouvelles écrituresrebeccaseror