background preloader

Les psys en ligne: arnaque ou aubaine?

Les psys en ligne: arnaque ou aubaine?
Consulter son psy n'importe quand, n’importe où, obtenir des réponses rapides à ses demandes, sentir un véritable soutien au quotidien, tels sont les arguments mis en avant par les utilisateurs des thérapies en ligne. De nombreux sites d'« e-thérapie » ont vu le jour ces dernières années en France (exemples: À travers ces pages, un ou plusieurs thérapeutes (psychiatre, psychologue, psychanalyste, psychothérapeute) proposent leurs services. Les moyens de communication utilisés sont l’échange de mails, le chat (via des services de messagerie instantanée), l’échange téléphonique et la visioconférence. Soit tout, sauf le traditionnel contact réel et direct entre le thérapeute et son patient. Anonymat garanti et flexibilité maximale «J’avais besoin d’une personne prête à m’écouter, mais je ne pouvais pas lui montrer mon visage torturé. Fin de la frustration Related:  Lsml - la santé mentale en ligne

Suicides à France Télécom : le rapport qui accable la direction L’inspection du travail relève la détérioration des conditions de travail et souligne la responsabilité du management. Eco89 publie le rapport à l’origine de l’instruction judiciaire ouverte contre France Télécom et ses dirigeants. Ce rapport de l’inspection du travail démontre que le groupe était au courant des risques de ses choix sur la santé mentale des salariés, mais n’a rien fait. Un texte de 82 pages, accablant, qui a été adressé le 4 février au parquet de Paris. Celui-ci vient d’ouvrir une instruction judiciaire. L’auteure du rapport, l’inspectrice du travail Sylvie Catala, signale à la justice les faits suivants : « Mise en danger d’autrui du fait de la mise en œuvre d’organisations du travail de nature à porter des atteintes graves à la santé des travailleurs » « Méthodes de gestion caractérisant le harcèlement moral » Le rapport vise directement les principaux dirigeants du groupe : Une enquête pour « homicide involontaire » à Besançon La direction connaissait les risques

E-thérapie : une pratique en plein essor ! Mars 2012 (Mise à jour: Février 2015) Internet est entré dans les mœurs et a favorisé dans le même temps l'éclosion de l'e-thérapie, c'est à dire l'utilisation de supports numériques pour traiter des troubles psychologiques. Une question bien légitime s'est alors posée: une thérapie à distance peut-elle être vraiment efficace? Des études sur le potentiel des thérapies à distance ont alors été menées dès la fin des années 1990 et se sont multipliées au fil du temps, comme le montre le graphique ci-contre. Aujourd'hui, leur nombre est toujours en constante augmentation. Cet intérêt sans cesse croissant des chercheurs en psychologie pour le potentiel de l'e-thérapie témoigne certainement de son efficacité pour le moins assez inattendue. Quels sont les aspects positifs de l'e-thérapie? La thérapie en ligne comporte plusieurs aspects positifs, dont les principaux sont les suivants: L'e-thérapie a-t-elle des inconvénients? Inspiré des travaux de Robert Epstein. A lire également :

Note sur le site Commentaire, sources informelles (forums, blogs) « Ils sont fous ces psys! , Marc Magro, First | «blogschizo Présentation de l’éditeur Nous leur confions nos états d’âme, nos pensées les plus intimes. Nous les supplions de nous sauver de la folie, de trouver un remède à nos bizarreries. Mais qui sont donc ces guérisseurs de l’esprit? Chamans, exorcistes, devins, psychiatres ; depuis les confins de l’humanité, ils se sont succédé pour comprendre l’esprit humain et tenter de nous faire tourner rond. Hippocrate jure que l’hystérie a pour cause un utérus vagabond qu’il faut s’empresser de remettre en place. Biographie de l’auteur Marc Magro,médecin urgentiste et psychologue clinicien, nous propose une chronologie originale sur les pionniers de la santé mentale et leurs remèdes, aussi étonnants soient-ils. J'aime : J'aime chargement…

Psy en ligne La vie d'un bipolaire | Fou, mais pas totalement s aimer soi meme qui sont les narcissiques On les dit égoïstes, imbus d’eux-mêmes, mégalomanes, tyranniques, méprisants, peu empathiques, incapables d’aimer d’autres qu’eux-mêmes… Comment a été élaborée la notion de « personnalité narcissique », devenue si populaire et passée dans le langage courant ? Sam, 43 ans, est diagnostiqué par son psychiatre comme souffrant d’un « trouble de la personnalité narcissique ». Sam est consultant. Le premier trait de la personnalité narcissique, tel qu’il a été décrit par la littérature psychiatrique, est d’avoir une très haute estime de soi, associée à une soif obsessionnelle d’être reconnu et admiré. Compte tenu que ses buts sont élevés, le narcissique considère qu’il doit passer avant les autres : tout lui est dû et il est normal que ses désirs soient satisfaits. On peut reconnaître dans ce portrait des attitudes présentes chez beaucoup de gens. Comment Narcisse est devenu un trouble mental On attribue souvent à Sigmund Freud l’introduction du concept de « narcissisme » en psychiatrie.

Comentaire sur le site Les vraies et fausses promesses du développement personnel Des produits dérivés de la méthode Coué, des formules et des recettes pour vendre du bonheur pas cher qui peut rapporter gros, des pseudo-thérapies hasardeuses… Le moins que l’on puisse dire, c’est que le développement personnel (DP) n’a pas bonne presse en France. Tout au moins dans le camp des intellectuels en général, et de la psychanalyse en particulier. Ses détracteurs lui reprochent, pêle-mêle, la faiblesse de son corpus théorique, la formation douteuse de ses animateurs ou encore de promouvoir abondamment l’idée selon laquelle il suffit d’y croire fort pour que ça marche. Au pays de Descartes et de Lacan, de l’ironie et du pessimisme, la chose n’a rien d’étonnant. Pourtant, les ventes de livres de DP ne cessent de croître, les stages et ateliers, de se développer. Ses amateurs seraient-ils tous des naïfs persuadés que l’on peut atteindre le bonheur éternel en psalmodiant des formules magiques ? Gare au fantasme de toute-puissance Un terrain d’expérimentation

Commentaire sur le site La maladie mentale chez les tout-petits 23 février 2011 — Une étude publiée par l’Association américaine de psychologie dans l’American Psychologist nous apprend que nous pouvons souffrir d’une maladie mentale à un tout jeune âge. Une analyse de chercheurs des universités du Massachusetts, de Boston et d’Osofsky a fait la lumière sur la naissance de ces troubles et leurs répercussions chez les enfants de la naissance à l’âge de cinq ans. On croit à tort que les tout-petits sont à l’abri de la maladie mentale et qu’ils sont à l’abri des effets d’un traumatisme, qui peuvent conduire à des problèmes de comportement et à des difficultés émotives. En effet, les enfants comprennent mieux que nous le pensons leur relation avec eux-mêmes, avec les autres et avec leur environnement. Les sévices que vivent de nombreux enfants sont aussi une cause majeure de l’apparition d’un tel trouble. Les enfants peuvent eux aussi se sentir désespérés et seuls, ce qui peut les rendre dépressifs et apathiques.

Commentaire sur le site: 41a9fZuSONL

Bonjour,
j'ai également trouvé cet article pertinent ; il permet de se poser les questions auxquelles on ne pense pas toujours, notamment sur la légitimité du thérapeute et l'impact négatif ou positif sur ce type de démarches.
merci.
Carole by jenvrin_groupeb_psy Feb 25

Bonjour,
J'ai trouvé très intéressant cet article du journal Slate.fr.qui permet de réfléchir aux enjeux de la consultation psychologique en ligne. En tant que futurs psychologues, l'utilisation des nouvelles technologies dans notre pratique est une vraie question.
Merci pour ce partage.
Catherine by emery_groupe1_psy Mar 16

Related: