background preloader

La permaculture au sein de l’agriculture urbaine : Du jardin au projet de société

La permaculture au sein de l’agriculture urbaine : Du jardin au projet de société
1Stimulée par une recherche contemporaine de relations environnementales et collectives plus harmonieuses, l’ambition d’une agriculture intégrée à des cycles écologiques durables rencontre un souhait citoyen de réinvestir la ville. Les expériences présentes de permaculture et leurs développements dans le mouvement des villes en transition tendent vers ces objectifs. Cet article, prolongeant les potentialités d’aménagement de l’agriculture urbaine au travers de la permaculture se propose de décrire les possibilités de mise en œuvre de production de « cultures alternatives » dans leurs sens le plus large. Pour cela, nous essayerons d’abord de définir la permaculture à partir d’elle-même. 2Afin d’éviter que la permaculture ne soit réduite à une simple modalité de l’agriculture urbaine, il nous faut d’abord essayer de définir ce qu’elle est et quel est son objet. 5Sur ces bases premières, le concept de permaculture va évoluer et continue d’évoluer. 5 « It actually goes back to 1959.

Forum permaculture Pas de béton, des jardins ! photo: brassicanigra.org Le texte qui suit a été écrit par R. Vaneigem en soutien à la lutte locale d’un collectif spontané de Turin qui a transformé des terrains laissés dans une triste situation d’abandon en une joyeuse fête des Jardins Potagers de Mirafiori. Ces terres, entourant l’ancienne gare de chemin de fer délaissée par l’incurie du profit, ont retrouvé les couleurs de la vie, mais cela ne plait pas – et pour cause – aux marchands de mort du capitalisme. Ainsi cette lutte continue, sous la menace d’une intervention policière vouée à la défense, aussi symbolique que musclée, d’une propriété privée de tout et, notamment, désormais, privée de sens. La terre appartient à qui la rend meilleure Si une municipalité se montrait soucieuse du bien-être des citoyens, dont elle sollicite les suffrages et qu’elle est donc censée servir et représenter, elle entreprendrait de transformer partout les terrains vagues et les bâtiments inoccupés ou parasitaires en jardins, en potagers, en vergers.

Comment faire pousser des topinambours sur son balcon ? Comment faire pousser des topinambours dans un pot ? Comment faire pousser des pommes des tampinambour dans un pot ou dans balconnière ? Le topinambour es souvent perçu comme un légume des périodes difficiles. Mais en avez-vous déjà mangé ? En automne, il produit en abondance des fleurs jaunes très décoratives, et comme il atteint 2 à 3 m de hauteur, il pourra constituer un brise-vent des plus efficaces ! Culture de la pomme de terre : Au printemps, plantez les tubercules à 10 cm de profondeur et en les espaçant de 30 cm en tous sens. La récolte : La récolte s’effectue 7 mois après la mise en terre et se poursuit de novembre à mars tant que la terre n’est pas gelée. Comment faire pousser des topinambours dans un bac ou pot de fleur ? Les topinambours que je vais planter .Ce sont les Violet de Rennes: topinambour en forme de poire J’ai poser 3 topinambours et mis par dessus environ 4 à 5 cm de terreau. J’ai mis 3 topinambours dans un pot d’environ 40 cm de diamètre.

1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Châtaignes 42 / glands de chênes 60 / mûres 14.Teneur en lipides Noisettes 62 / faînes 50 / glands 22 Teneur en vitamine c mg/100g Cynorrhodon 500-4000 / feuilles de violettes 210 / feuilles de fraisier 230. A titre d’exemple orange 50 mg Plantes de février mars. La doucette « ou Mâche sauvage »Un régal de salade Nombril de venus ( umbilicus rupestris ) Crassulacée vivace, charnue d’un vert vif, les feuilles sont comestibles crues, en mélange dans les salades ou en décoration, les feuilles après avoir retiré l’épiderme ont des propriétés vulnéraires. Egopode ( aegopodium podagraria ) Ombellifère vivace, très aromatique, à pétiole de section triangulaire, la plante est stimulante, diurétique, et vulnéraire, utilisation culinaire jeunes pousses en salade, ou cuites à l’eau comme des épinards, en gratin... L’ail des ours Le pissenlit Alliaire

appel relocalisation 2012 Alimentation en autarcie Objectifs alimentaires : On se basera sur un objectif de production d'un kilogramme de nourriture par jour et par personne...En diversifiant les plantations axées sur sept sortes d'aliments à raison d'environ 50 kg de chaque, cela donnera alors 350kg (en arrondissant donc, les 365 kg dont on a besoin, chacun) NB: ces chiffres ont été proposés par Geispe (Après Pétrole) Il faut prévoir un peu moins pour les enfants ou les personnes âgées, qui en général ne sont pas de gros mangeurs, mais peuvent donner des coups de main pour la culture (l'arrosage, l'entretien, la préparation des repas... toutes ces petites choses qui prennent du temps mais qui ne nécessitent pas de force et de célérité...). Il faut prévoir aussi des pertes au stockage en cas de dégâts, des récoltes loupées, insuffisantes ou volées.Et s'il y a des surplus, c'est tant mieux, ils vous permettront de faire plaisir autour de vous ou de les utiliser pour faire des échanges bénéfiques... Le candi de désiré : - 1,3 litres d'eau

Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ? Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux. Deux grands ensembles Prêts pour un jeu grandeur nature en forêt ? Vous verrez, c'est simple. Les feuillus © ONF Illustration On les appelle feuillus, pourtant ce sont les arbres qui perdent leurs feuilles en automne ! Vous êtes face à un feuillu ? les feuilles simples en une seule partie, comme celles de l'Erable ou du Chênedes feuilles composées formées de plusieurs petites feuilles, les folioles (comme celles du Frêne ou du Robinier). Le critère suivant est la disposition des feuilles sur un rameau. Vous suivez ? Vous trouverez vite le petit nom de votre arbre mystérieux ! Les résineux

Magnifique cité végétale de Luc Schuiten Le 5 octobre 2009 | Par Anne-Sophie Ses articles Son Twitter Touchée par le virus de l'info & des médias, éco-convaincue de longue date, j'aspire à mobiliser les consciences à grande échelle... La semaine dernière, Grégoire vous parlait du mouvement des villes en transition. Face à l’urgence climatique, deux comportements sont possibles: faire l’autruche et continuer ainsi sans crier gare… ou considérer l’avenir comme une tentative de réconciliation et de coopération avec la nature. Re-végétalisons la ville Pour l’architecte visionnaire bruxellois Luc Schuiten, nous avons trop vite oublié que nous sommes avant tout des êtres biologiques installés sur une planète elle même vivante. Ainsi, à travers différentes perspectives futuristes, évoluant dans le temps, un monde cohérent et poétique, faisant appel à l’imaginaire se construit progressivement. L’ »archiborescence », un nouveau mode de construction ++ Liens ++ ++ Livre ++Vegetal City, de Luc Schuiten, 144 pages couleurs format 24x24cm

Les jardins à thème à visiter à Namur Outre ses parcs, arboretums, squares et autres espaces verts traditionnels, la Ville de Namur a développé un réseau de jardins à thème. Il en existe cinq qui abordent des thèmes variés : le Jardin des plantes à couleurs, le Jardin des senteurs, le Jardin des deux tours, le Jardin des petits fruits et le Jardin Jean Chalon ou Jardin des symboles. Développer la nature dans la ville, conserver, voire développer la biodiversité et mettre en place un ensemble éco-touristique unique en Wallonie sont quelques-uns des objectifs qui ont guidé la réflexion de la Ville de Namur dans l’élaboration de ces jardins. Tout ce que vous devez savoir pour partir à leur découverte se trouve ci-dessous. Le Jardin des plantes à couleurs C’est sans aucun doute une première que de rassembler sur un seul site un jardin de plus de 130 plantes qui ont le pouvoir de teindre, en particulier nos fibres textiles. En pratique ! Le Jardin des senteurs Un jardin de senteurs est bien plus qu’un simple lieu de promenade.

La permaculture, ques aquo? | Prise de Terre Voici une sélection d’articles sur le thème épineux de la tentative éventuelle d’approchement hypothétique d’une définition de la permaculture. Qui est-elle, que veut-elle, qui sont ses réseaux?? C’est en fait assez simple : ce n’est certainement pas ce que vous pensez! L’origine de ce qu’on appelle la permaculture remonte au Néolithique, aux origines de l’agriculture. C’est ce qu’on appelait le bon sens, à une époque où l’humain vivait avec / grâce à / et de la Nature sans autre énergie que celle de ses bras, de son intelligence et de la connaissance de son milieu. Les humains de l’époque, de part leurs moyens très limités sont partis d’un partenariat avec la Nature basé sur le respect, la connaissance, et l’observation. Mais officiellement, c’est Masanobu Fukuoka (voir dans cet article) dans les années 40 qui a posé le premier les bases de cette agriculture sauvage. c’est un ensemble de techniques, mais avant tout une philosophie, une vision. Les étapes : (source ekopedia) Fig. J'aime :

Related: