background preloader

GoCognitive : free educational tools for cognitive neuroscience

GoCognitive : free educational tools for cognitive neuroscience

http://gocognitive.net/

Related:  Sciences cognitivesphsycology`test 1030Cognition

Congrès international « Les sciences cognitives dans la salle de classe » Congrès international « Les sciences cognitives dans la salle de classe » Les vidéos du Congrès international « Les sciences cognitives dans la salle de classe » 28 et 29 mars 2019 – Palais de l’UNESCO Conseil scientifique de l’Education Nationale La recherche sur les mécanismes cognitifs et cérébraux des apprentissages a récemment produit des résultats majeurs. Comprendre, apprendre, mémoriser. Les neurosciences au service de la Joseph Stordeur, chercheur belge, commence par expliquer la différence, en termes de processus biologiques sous-jacents, entre comprendre, apprendre et mémoriser. Les stimulations sensorielles provoquent la circulation à travers les neurones d’un influx électrique et l’ouverture des canaux à sodium. Il s’agit d’une réaction rapide et éphémère de compréhension immédiate qui entraine, au mieux, un effet d’amorçage qui facilitera l’action des neurotransmetteurs lors des prochaines sollicitations. Par contre, des stimulations intenses et répétées permettent l’apprentissage, en entrainant l’ouverture des canaux à calcium.

Étayage La notion d'étayage renvoie à la théorie de l'américain Jérome Bruner et à l'intervention de l'adulte dans l'apprentissage de l'enfant. L’étayage, lié au concept de "zone proximale de développement"1 , est défini comme "l’ensemble des interactions d’assistance de l’adulte permettant à l’enfant d’apprendre à organiser ses conduites afin de pouvoir résoudre seul un problème qu’il ne savait pas résoudre au départ."2 J. Bruner reconnaît six fonctions de l’étayage caractérisant ce soutien temporaire de l’activité de l’enfant par l’adulte : 1.

Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux Gaussel Marie & Reverdy Catherine (2013). Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux. Dossier d’actualité Veille et Analyses IFÉ, n° 86, septembre. Lyon : ENS de Lyon. Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale.

Wiki-TEDia : Wiki sur l'approche cognitive de l'enseignement et de l'apprentissage Présentation de Wiki-TEDia Bienvenue dans Wiki-TEDia, un site consacré à l'approche cognitive de l'enseignement et de l'apprentissage. Quels sont les objectifs de Wiki-TEDia, qui peut y contribuer, comment l'utiliser et y contribuer, quelles sont les règles à respecter ? Que vous soyez étudiant(e) ou non, vous trouverez dans cette section des réponses à ces questions. [Lire la suite] Approche cognitive

À l'ère numérique, l'attention se perd Il est de plus en plus difficile de suivre le rythme de diffusion des contenus qui nous intéressent. Avec internet, les réseaux sociaux et les algorithmes basés sur nos données comportementales, notre attention est devenue une denrée rare que se disputent les nouveaux acteurs de l'économie. Résultat : notre temps de concentration se réduit comme une peau de chagrin et les contenus que nous consultons se rabougrissent aussi.

Fondements cognitifs des apprentissages scolaires - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30 Le cours 2014 a été consacré aux liens qu’entretiennent ou que devraient entretenir les sciences cognitives avec les sciences de l’éducation. Ces liens sont nombreux et réciproques. Comprendre comment l’éducation parvient à transformer le cerveau humain est l’un des grands problèmes ouverts en neurosciences cognitives, qui soulève de nombreuses questions passionnantes : comment les apprentissages scolaires (langues première et seconde, lecture, écriture, mathématiques) s’inscrivent-ils dans les circuits de notre cerveau ? Quels rôles respectifs jouent l’organisation précoce et la plasticité cérébrale dans ces modifications ? Pourquoi l’espèce humaine est-elle la seule qui parvienne à modifier ses représentations mentales et ses circuits cérébraux par le biais d’un enseignement explicite ?

Taxonomie de Bloom Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La roue de la taxonomie de Bloom. La taxonomie de Bloom est un modèle de la pédagogie proposant une classification des niveaux d'acquisition des compétences[1]. Benjamin Bloom, bien qu'il n'en soit pas le seul créateur (34 universitaires américains participent aux conférences de 1949 à 1953), est souvent reconnu comme le « père » de cet outil[2],[3]. Description[modifier | modifier le code]

Étudiants : sept astuces pour mieux prendre des notes en cours Lors de mes études de psychologie, en deuxième cycle à l’Université d’État de Floride, il y avait un professeur qui n’autorisait pas les étudiants à prendre des notes. D’après lui, cette pratique les empêcherait de réfléchir en cours. Ceci dit, ce même professeur estimait aussi que nous aurions besoin d’un support pour revoir nos cours quand sonnerait l’heure des examens. C’est pourquoi il nous fournissait un ensemble de notes après chaque séance.

Zone proximale de développement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme représentant la notion de zone de prochain développement vers laquelle un sujet peut se tourner pour accroître son action sur le monde, grandir, apprendre. La zone proximale de développement (ZPD), aussi traduit par « zone de proche développement » ou « zone de développement prochain » dans les traductions les plus récentes, est un concept issu du travail de Lev Vygotski sur le développement précoce de l’enfant. Cette théorie suggère que les enfants sont aptes à mieux apprendre les problèmes et à s'améliorer davantage autour d'un enfant plus expérimenté, d'un parent ou d'un enseignant, plutôt que d'un enfant à leur niveau cognitif. Cela encourage donc l'apprentissage en milieu scolaire à ce stade de la vie.

Partie II - Le cerveau et la neuro-pédagogie digitale Suite le partie 1 ... La mémorisation Il existe plusieurs fonctionnements repérables de la mémoire.

Related:  franbek