background preloader

L'économie sociale et solidaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur

L'économie sociale et solidaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur
Related:  ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Var Equitable 13h15 le samedi. Vingt-sept patrons pour une usine : se battre pour durer - France 2 - 4 juin 2016 - En replay La Fonderie Gillet, au cœur d'Albi (Tarn), n'a pas fermé ses portes après sa mise en liquidation judiciaire en 2014. Pour la sauver, 27 des 41 salariés de la quatrième plus ancienne entreprise de France, créée en 1687, ont décidé de la racheter en devenant sociétaires d'une Scop (Société coopérative et participative), après validation du projet par le tribunal de commerce fin 2014. Michel, Pascal, Boris, Nicolas et leurs collègues… sont ainsi les 27 patrons de leur usine depuis un an et demi. Les ouvriers ne pouvaient se résoudre à voir leur entreprise disparaître avec la crise, des repreneurs successifs et le manque d’investissements pour la moderniser… Une majorité du personnel l'a rachetée pour en devenir à la fois les employés et les dirigeants. Un investissement humain, mais aussi financier. Certains ont risqué les économies de toute une vie de travail, quand d'autres avaient recours à l'emprunt (vidéo). data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==

Les politiques ESS et leur périmètre Définition L’économie sociale et solidaire concilie objectifs d'intérêt collectif et activité économique. Les entreprises de l’économie sociale et solidaire intègrent dans leur organisation et dans leur fonctionnement démocratie, innovation et développement durable. Ces entreprises sont les coopératives, les mutuelles, les associations, les structures de l'insertion par l'activité économique, les fondations... Elles sont présentes dans tous les secteurs d’activités, de la banque à la culture, en passant par le commerce équitable. Formalisation des politiques L’économie sociale et solidaire fait l’objet d’une démarche spécifique : le Plan Régional de Développement de l’ESS (Progress). Le Progress, visant à structurer l’ESS dans la région, a été approuvé en février 2007 et a été défini dans le cadre d’une large concertation au titre d’un séminaire permanent conduit sur 2 ans. Le SRDE prend en compte l’ESS de manière explicite et au travers d’outils dédiés. Objectifs généraux Chiffres-clés

ARDL PACA – association régionale pour le développement local en région Provence Alpes Côte d'Azur | Promouvoir le développement local et les démarches participatives en Région Provence Alpes Côté d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur - Provence-Alpes-Côte d'Azur Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Liens transversaux haut Menu principal Passer le menu Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Présentation de la région Des chiffres clés, des études et analyses, des données détaillées, des fichiers détail et la possibilité de changer de région, de thèmes ou de types de produits selon vos besoins. Infos L'info du jour En Provence-Alpes-Côte d'Azur, une entreprise sur trois est créée par une femme Au premier semestre 2010, 11 900 entreprises ont été créées par des femmes en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Voir aussi Infos sur un territoire Liens transversaux bas

@en tapant sur google : entreprise Gilet + France television,... Les structures de l'économie sociale et solidaire - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entrepri L'économie sociale regroupe principalement trois familles : mutuelles, coopératives, associations auxquelles s'ajoutent les "marges" (comité d'entreprise et d'établissement, caisse d'épargne et de prévoyance, organisations culturelles, etc.). L'économie solidaire est, quant à elle, une forme émergente de l'économie sociale axée vers les initiatives de développement local, de réinsertion et de lutte contre l'exclusion. L'économie sociale et l'économie solidaire placent donc l'Homme au cœur de leurs préoccupations, que leurs projets soient d'économie marchande ou non-marchande. Les critères de l'économie sociale et solidaire L'économie sociale et solidaire se définit à travers plusieurs critères :- la structure juridique utilisée (Scic, Scop, association, mutuelle, SIAE, etc.),- l'activité d'utilité sociale et/ou environnementale,- les bénéficiaires des produits et services (public en difficultés). Le cadre juridique

Pouvoir d'agir CJDES - Accueil Travailler en SCOP, qu’est-ce que ça change pour le salarié ? Les Sociétés coopératives ouvrières et participatives se différencient sur le partage équitable du pouvoir, des risques, de l’information et des profits. Concrètement, ça veut dire quoi ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Solène Lhénoret Comme toute entreprise, la société coopérative ouvrière et participative (SCOP) doit être rentable pour se développer et pérenniser ses projets. Travailler dans une telle société permet d’être associé à un projet commun, mais qu’est-ce que ça change concrètement pour le salarié ? Pourquoi monter une SCOP ? Goodyear, Fralib, SeaFrance, Lejaby… ces entreprises en difficulté ont fait connaître l’existence des SCOP au grand public. Dans d’autres cas, le dirigeant d’une entreprise traditionnelle peut souhaiter partir à la retraite, et décider de transmettre son entreprise saine à ses salariés par le biais d’une SCOP. Partage des risques… et des bénéfices Partage des décisions Les salariés peuvent accueillir des associés extérieurs qui auront une part du capital.

L'avis du CESE sur l'ESS adopté en séance plénière Publié le 23 janvier 2013 L’avis sur l’économie sociale et solidaire, émis par le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), a été adopté mardi 22 Janvier en séance plénière. Saisi le 17 octobre dernier par le Premier ministre, le CESE a rendu mardi 22 janvier son avis relatif à la promotion et au développement de l’économie sociale et solidaire. Le rapport a été remis à Benoît Hamon, ministre Délégué à l’économie sociale et solidaire, et adopté en séance plénière avec une large majorité (125 voix pour, 22 contre, 18 abstentions). Ses deux rapporteurs, Patrick Lenancker et Jean-Marc Roirant, nous le présentent en vidéo, au nom de la commission temporaire économie sociale et solidaire, présidée par Christine Dupuis : L’intégralité de la séance est disponible en vidéo sur le site du CESE. Pour en savoir plus :

Le Dispositif Local d'Accompagnement : DLA Le DLA permet à une structure de bénéficier d’un diagnostic partagé de sa situation, de sa capacité de consolidation économique et de ses besoins d’appui. Si la structure accepte les préconisations qui découlent de ce diagnostic, le chargé de mission en charge du suivi du DLA élabore avec elle et met en place un plan d’accompagnement, qui comprend une ou plusieurs actions d’appui sous forme d’ingénieries individuelles ou collectives, financées par le DLA et réalisées par des prestataires. Le DLA fédère autour de lui et au sein de ses comités d’appui et de pilotage des acteurs du développement local dans le secteur d’intervention de la structure (collectivités locales, banques, coordinations et fédérations associatives...). Il constitue ainsi une opportunité pour définir collectivement une démarche d’accompagnement des activités, des services et des structures sur un territoire. Qui peut en bénéficier ? Comment procède de DLA ? Source : ESIA Qui contacter ?

Finance éthique: le grand ménage a commencé Septembre 2015. Alors que la tricherie de Volkswagen sur les tests antipollution éclate au grand jour, le constructeur automobile figure en tête de l'indice Dow Jones Sustainability, chargé d'évaluer les qualités environnementales et sociétales des multinationales. L'anecdote, qui prête à sourire ( jaune), révèle les trous noirs d'un secteur financier qui communique largement sur ses valeurs, tout en ayant pour ligne d'horizon la rentabilité et le profit. Une conception éthique de la finance qui porte un nom: l'investissement socialement responsable (ISR). Depuis la crise de 2008, la formule fait fureur chez les investisseurs institutionnels, en particulier les assureurs. Le problème est que chacun a souhaité imposer sa vision de l'affaire. Il faut dire que l'investissement socialement responsable a souvent été suspecté de greenwashing. Dans un rapport publié en novembre 2015, l'Autorité des marchés financiers (AMF) jette un nouveau pavé dans la mare. Séparer le bon grain de l'ivraie

Related: