background preloader

Comment les contenus générés par les utilisateurs menacent-ils le capitalisme

Comment les contenus générés par les utilisateurs menacent-ils le capitalisme
La lecture de la semaine prolonge le texte d’il y a 15 jours, qui tentait de comprendre pourquoi Facebook était valorisé à 100 milliards de dollars. On se souvient que la réponse était que la valeur : c’est nous, les utilisateurs ! Le texte d’aujourd’hui est un entretien donné à Al-Jazeera par Michel Bauwens (Wikipédia, @mbauwens), le fondateur de la Peer-to-peer Fundation, qui cherche à analyser les effets à long terme de contenus générés par les utilisateurs sur le capitalisme. « Ce qui est important, explique Bauwens, c’est que Facebook n’est pas un phénomène isolé, mais participe à une tendance plus lourde de notre société : une croissance exponentielle de la valeur d’usage produite par le public. Il est important de comprendre que c’est là un énorme problème pour un système capitaliste, mais aussi pour le travail tel que nous le concevons traditionnellement. Image : Typography Power par Charis Tsevis. D’où une série de questions qu’il pose : Xavier de la Porte

http://www.internetactu.net/2012/03/12/comment-les-contenus-generes-par-les-utilisateurs-menacent-ils-le-capitalisme/

Related:  Pourquoi Chèque solidairenew world

SAINT THOMAS D’AQUIN COMMENTAIRE DE L’ETHIQUE A NICOMAQUE D’ARISTOTE Deux traductions : Abbé Germain Dandenault (Canada) vers 1950 (incomplet). Professeur Yvan Pelletier, Laval (Canada) vers 1999 (complet) (Les 10 livres complets) Édition numérique, 2008 Les œuvres complètes de saint Thomas d'Aquin Nous les enfants du Web Né en 1981 Piotr Czerski est un poète, auteur, musicien, informaticien et blogueur polonais. Il a publié il y a deux semaines, dans le journal local de Poméranie Dziennik Baltycki (cf image ci-dessous), un article qui a des allures de manifeste pour la nouvelle génération. Un article déjà traduit en anglais, en allemand et donc désormais aussi en français (nous avions commencé la traduction de notre côté quand nous sommes tombés sur celle de Paul Neitse dont nous nous sommes permis de reprendre de larges extraits). Entre modèles économiques obsolètes et gouvernements menacés d’archaïsme, le plus important demeure comme souvent la liberté… Il y a fort à parier que nombreux seront les manifestants actuels contre ACTA à se reconnaître dans ces quelques lignes.

Etude sur la génération des Digital Natives et la modification de leur perception du monde Alexandre Ben Soussan est étudiant en 4e année de Sc. Po. Dans la veine de communications remarquées en France et à l’étranger, il poursuit actuellement une recherche centrée sur « le conditionnement auto-stressant ou comment la marque Apple fidélise ses clients ». Dans le présent article, il livre une courte étude relatif à la modification de la perception des critériums axiologiques par la jeune génération née avec ou après la révolution numérique des années 80. Qu’est-ce qu’un digital native ? Il est aussi aisé de distinguer un digital native d’un digital immigrant qu’une statue grecque d’une statue romaine.

ET SI L’ALTRUISME ETAIT NOTRE PLUS GRANDE FORCE J’ai décidé de consacrer le #JourDuPenseur de ce dimanche au dernier livre de Matthieu RICARD intitulé « Plaidoyer pour l’altruisme – La force de la bienveillance », un pavé de 777 pages qui se lit très simplement, et dont les 120 pages de notes additionnelles témoignent de la volonté de démontrer quasi scientifiquement que le fondement et le destin de l’homme n’est pas d’être égoïste, mais altruiste. J’avais déjà eu l’occasion de consacrer cette rubrique à la notion d’empathie, en particulier au travers des livres de Serge Tisseron, « L’empathie au coeur du jeu social » (voir mon post « Et si on réveillait l’empathie ?« , et au livre de Jeremy Rifkin (« Une nouvelle conscience pour un monde en crise – Vers une civilisation de l’empathie ») dans le post » Et si l’empathie était plus que jamais le moteur de notre civilisation ?

Etienne Chouard n'est pas mort, il soigne les orphelins du « non » Les candidats à l’élection présidentielle draguent la « France du “non” ». En 2005, un homme avait été son porte-parole. Sept ans après, Etienne Chouard reste mobilisé. L'économie de la multitude ParisTech Review – Dans L’Âge de la multitude (Armand Colin, mai 2012), vous affirmez que la révolution numérique a déjà eu lieu, mais que la numérisation du monde économique et social continue, avec la diffusion de nouveaux modèles économiques et industriels. Les plateformes, véritables infrastructures du monde de demain, sont parfois aussi puissantes que les Etats, mais elles sont elles-mêmes tributaires de leurs échanges avec la multitude, qui est au centre du jeu. Qu’appelez-vous « la multitude » ?

Biologie synthétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La biologie synthétique est un domaine scientifique combinant biologie et principes d'ingénierie dans le but de concevoir et construire (« synthétiser ») de nouveaux systèmes et fonctions biologiques. Objectifs[modifier | modifier le code] Les objectifs de la biologie synthétique sont de deux types : Tester et améliorer notre compréhension des principes gouvernant la biologie (apprendre en construisant).Construire de façon fiable des organismes accomplissant des fonctions biologiques complexes répondant à diverses applications (énergie, santé par exemple).

Où est le marché de l’open data ? "Tant que l’open data ne trouvera pas son modèle économique, il ne décollera pas" : combien de fois ai-je entendu cette remarque dans les débats autour de l’ouverture des données publiques ? Il faut bien avouer que la question du marché de l’open data - et d’un hypothétique retour sur investissement – cristallise les échanges entre les promoteurs de l’ouverture et les sceptiques. Des applications

Related:  Projets holistes et Révolutions civilisationnelles