background preloader

Portail de l'Economie Sociale et Solidaire en Bretagne

Portail de l'Economie Sociale et Solidaire en Bretagne
La présidente, le conseil d’administration et l’équipe salariée de la CRESS vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année. En perspective, des projets majeurs introduits par l’actualité : une loi pour l’ESS, l’innovation sociale dans le projet de la Région, des propositions de l’ESS pour l’avenir de la Bretagne. Avec vous, poursuivons le développement de l’Economie Sociale et Solidaire ! Lire la suite

http://www.ess-bretagne.org/

Related:  Culture & ESS Economie Sociale et SolidaireBRETAGNET8-INTERVENTION SOCIALE DE L'ETAT

La mission Cnar Culture Le CRDLA Culture s’est constitué en juillet 2004 pour apporter un appui au réseau des Dispositifs Locaux d’Accompagnement (lire la présentation des DLA). Le CRDLA Culture est composé de fédérations professionnelles nationales du secteur associatif de l’art et de la culture, regroupées notamment au sein de l’Union fédérale d’intervention des structures culturelles (Ufisc) et de la Coordination des fédérations et associations de culture et de communication (Cofac). Des organismes associés, en particulier des centres de ressources, sont également signataires de ce “contrat d’association” pour participer aux travaux, et apporter au CRDLA Culture des avis consultatifs. Le comité de pilotage du CRDLA Culture regroupe l’association Opale, des représentants de l’Ufisc et de la Cofac, les ministères de la Culture et de l’Emploi, la Caisse des dépôts et l’Avise (Agence de Valorisation des Initiatives Socio-Economiques).

CRES Bretagne La Chambre Régionale de l'Economie Sociale de Bretagne La CRES de Bretagne rassemble en Bretagne les acteurs qui se reconnaissent dans les valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire et qui se regroupent pour en développer le projet : * les coopératives d’usagers, d’entrepreneurs, de salariés, bancaires * les mutuelles de santé et les assurances mutuelles * les associations dans toute la diversité de leurs activités Les syndicats d’employeurs des structures citées se retrouvent aussi au sein de la CRES.

La redistribution » La redistribution est définie comme l‘«ensemble des opérations par l’intermédiaire desquelles une partie des revenus est prélevée sur certains agents économiques ou catégories sociales pour être reversée au bénéfice d’autres».C’est donc une pratique qui nécessite l’intervention du pouvoir politique pour décider qui doit donner et qui peut recevoir. » Wikipedia Les inégalités sont à l’origine du mécanisme de redistribution – Il appartient à l’Etat de procéder à des prélèvements pour assurer une plus grande justice sociale en redistribuant des revenus au bénéfice des agents économiques les plus défavorisés. Par voie de conséquence, les objectifs de la redistribution sont donc aussi bien d’ordre économique que social.

Manifeste pour une économie qui revitalise le territoire ] Crises financières, écologiques et sociales, délocalisations, bouleversements technologiques, épuisements des ressources naturelles, des matières premières... Malgré cette multiplicité d’enjeux, notre modèle de développement économique reste le plus souvent fonder sur le triptype "prélever, utiliser/consommer, jeter", insuffisamment, ou mal connecté aux besoins des acteurs du territoire et de ses habitants. Or le développement durable offre les conditions pour penser différemment l’économie, inventer de nouveaux modèles, envisager d’autres stratégies permettant de mieux organiser les activités économiques, de réduire la vulnérabilité du territoire. Il nous invite ainsi à repenser la localisation des activités, mais aussi leur conception et leur développement. Plus facile à dire qu’à faire, surtout face à l’urgence ! Mais comme toute stratégie de développement économique... et nous ne sommes pas sans exemples sur lesquels nous appuyer !

Pour une économie solidaire [1/3] Compte-rendu réalisé par Anne-Marie Socié ET Igor Salomo, doctorants, diplômés du Master « Economie solidaire et logique du marché » de l’Institut catholique de Paris. Atelier donné lors de la session 2009, « Nouvelles solidarités, nouvelle société » Cet atelier, préparé sous la responsabilité d’Elena Lasida, directrice du Master «Économie solidaire et logique du marché» de l’Institut Catholique de Paris, et animé par Jean-Luc Graven, Secours Catholique, Projet Cause Commune / Équipe Développement Social, a suscité un très grand intérêt, rassemblant autour de 1000 personnes. L’animation a bénéficié du soutien de François de Witt, président de Finansol, qui a joué le rôle de journaliste en interviewant certains des acteurs. L’atelier s’est déroulé autour de la participation de quatre groupes différents de personnes :

Culture et coopération - Saint-Etienne Ce regroupement d'associations et d'entreprises coopératives culturelles de l'agglomération stéphanoise consolide un chiffre d'affaires annuel de plus de 3 millions d’euros, emploie 50 salariés et 250 intermittents, et est animé par plusieurs centaines d'associés, d'administrateurs et de bénévoles… Contact :Colin Lemaîtrecolin.lemaitre@gmail.com20 rue Saint-Joseph - 42000 Saint-Etiennewww.culture-cooperation.org Article mis à jour le 2 avril 2013. L’histoire de Culture et coopération débute à Saint-Etienne dans les années 2000 avec quelques projets phares comme la création d’une scène de musiques actuelles ou la reprise d’un cinéma d’art et d’essai.

Solidarité Paysans Bretagne - Fonctionnement Le binôme bénévole/salarié Un binôme complémentaire. La première richesse de Solidarité paysans de Bretagne est son réseau de bénévoles. Souvent agriculteurs ou retraités, ils sont le premier lien avec les personnes en difficulté, du fait de leur proximité géographique, professionnelle et humaine. Ils assurent également la gestion administrative et politique de l’Association.

Découvrez l'Economie Sociale et Solidaire en vidéo avec Jeun'ESS L’économie sociale et solidaire (ESS) représente des milliers d’entreprises très diverses dans leurs réalités, qui partagent des caractéristiques essentielles : un projet économique au service de l’utilité sociale, une mise en œuvre éthique, une gouvernance démocratique et une dynamique de développement fondée sur un ancrage territorial et une mobilisation citoyenne. Ces entreprises ouvrent des voies nouvelles car elles cherchent à produire, consommer et décider autrement. De l’action sociale aux activités financières et d’assurance, les entreprises de l’ESS exercent le plus souvent dans le secteur tertiaire. en savoir plus sur les actions de Jeun'ESS

Retour sur le 1er Forum international de l’économie mauve Le premier forum international pour l’économie mauve qui s’est tenu la semaine dernière à l’espace Pierre Cardin à Paris s’est achevé sur un succès porteur d’espoir. Nous y avons participé non sans une certaine excitation, notamment au regard des intentions affichées par le manifeste fondateur de ce concept dont nous nous étions fait l’écho il y a quelques semaines : articulation vertueuse [entre culture et économie] qui ne se réduise pas à une pure instrumentalisation de la première et à une vaine stigmatisation de la seconde ;reconnaissance et désormais construction d’une perspective où la culture est appréhendée et reconnue comme un écosystème hypersensible à l’action humaine, dont elle enregistre tous les impacts (directs et indirects) ;œuvrer pour le durable contre le court terme, la création de valeur contre le gaspillage des ressources, la synergie contre le chacun-pour-soi, l’éthique contre l’irresponsabilité. Rien de cela ici, bien au contraire.

Related:  olivierstaedtsbaderStructures d'intérêt