background preloader

Domaine : Economie sociale et solidaire

Associations.gouv.fr L'ESS en région Centre : un boom du secteur sanitaire et social Entre le quatrième trimestre de 2006 et celui de 2012, les emplois du secteur de l’ESS (Economie sociale et solidaire) en région Centre ont augmenté de près de 7 % (soit plus de 4.800 postes), alors que sur la même période, le reste du secteur privé hors ESS a perdu 5 % de ses emplois (30.000 postes). Le périmètre statistique de l’ESS se compose des quatre grandes familles du secteur : associations (83 % des emplois de l’ESS), coopératives (6,9 %), mutuelles (6,7 %) et fondations de l’ESS (2,3 %). Quel est l’apport des acteurs de l’ESS à l’emploi de la région Centre ? L’Economie Sociale et Solidaire se compose d’entreprises et d’organisations qui ouvrent des voies nouvelles en cherchant à produire, consommer et décider autrement. Entre 2006 et 2012 ce secteur a généré un gain de plus de 4.800 postes salariés en région Centre (source Acoss-Urssaf), alors que sur la même période le reste du secteur privé hors ESS voyait ses effectifs diminuer de 30.000 postes.

L'entreprise d'insertion - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à  la création Qu'est ce qu'une entreprise d'insertion ? Une entreprise d'insertion est une entreprise de production de biens ou de services, opérant dans le secteur concurrentiel marchand, mais dont la finalité est avant tout sociale : accueillir et accompagner des personnes en situation d'exclusion pour construire et finaliser avec elles un parcours d'insertion sociale et professionnelle. Ce type d'entreprise embauche provisoirement (en contrat à durée déterminée limité à 2 ans) des personnes exclues du marché du travail : allocataires du revenu de solidarité active (RSA), chômeurs de longue durée, jeunes ne bénéficiant d'aucun dispositif d'insertion, personnes sans domicile fixe ou en voie de marginalisation. Objectifs : leur faire acquérir un savoir-faire professionnel, en les mettant en situation réelle (objectif prioritaire), les faire bénéficier d'un encadrement leur permettant un retour progressif à l'emploi, promouvoir leur embauche ultérieure, Comment la créer ? Quel est le statut de ses salariés ?

Économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on ? L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale. Donnant la primauté aux personnes sur la recherche de profits, elles sont organisées autour d’une solidarité collective, d’un partage du pouvoir dans l’entreprise, et réinvestissent leur résultat dans les projets et au service des personnes. Coopératives, mutuelles, associations et fondations constituent un acteur économique de poids pour remettre l’humain au cœur de l’économie de demain. Un acteur économique de poids Les entreprises de l’ESS sont en France un acteur économique de premier plan. Elles emploient plus de 2,35 millions de salariés et distribuent chaque année plus de 50,5 milliards d’euros de masse salariale, soit environ 10 % de l'emploi salarié et de la masse salariale versée chaque année par les entreprises privées. Un moteur pour l’emploi Sur les dix dernières années, l’ESS a créé 440 000 emplois nouveaux, en croissance de 23%. < Retour

CHANTIER école, réseau des acteurs de l'insertion et de la formation... Former et apprendre avec le Web 2 dans le contexte de la formation professionnelle Dans un article précédant, j'avais identifié les lectures alternatives du schéma représentant les usages intégrés de la tablette et du Web 2 au bénéfice de la formation professionnelle. Je me suis enfin donné le temps de le traduire et l'adapter ;-) Ce qui est en jeu dans le schéma, ce ne sont pas les technologies, mais bien les productions et les interactions rendues possibles par ces technologies. Le schéma illustre non-seulement la numérisation des contenus mais aussi la numérisation des interactions. Traduit et adapté pour les besoins des formations que j'anime pour les usages pédagogiques de la tablette, ce schéma trouve aussi sa place dans mes animations pour la classe inversée. Il prolonge et détaille d'une certaine manière ce schéma de l'organisation d'un espace d'apprentissage personnel (EAP) en amont d'un e-Portfolio.

Scet-Formation A propos de dispositifs hybrides 1. Contexte historique : la route vers le dispositif hybride Avant d’arriver à la notion de dispositif hybride, nous tracerons ci-dessous un bref panorama historique de la formation à distance (FOAD) [1] . Jusqu’aux années 2000, une barrière séparait les formations ouvertes et à distance (FOAD) et les formations plus traditionnelles effectuées dans une salle de cours. Pour illustrer ce qu’est une FOAD, prenons l’exemple des universités à distance, dont le premier modèle a été l’Open University [2] britannique créée dans les années 70. Appelée aussi « l’université de la deuxième chance », cet établissement virtuel ouvre continuellement ses portes, sans sélection préalable, afin d’offrir à tous des chances de formation. A l’époque, les cours à distance se déroulaient principalement par correspondance. Graduellement, ces deux extrêmes ont tendance à se repositionner en prenant des formes hybrides. 2. 2.1 Le dispositif JACQUINOT-CELAUNAY, G. et MONNOYER, L. 3. 4. 5. 6.

Conseil d'Analyse de la Société

Related: