background preloader

Génération Y

Génération Y

http://vimeo.com/33023016

Related:  Web / Generation YJ'allais le dire

Ces trentenaires qui n'ont plus envie de se lever pour bosser Ils ont des diplômes, un job, un bon salaire... mais s’ennuient à mourir, découvrant sur le tard les affres de la quête de soi. Alexandre a un parcours plutôt classe : il est diplômé d’une grande école de commerce parisienne, après avoir effectué un parcours universitaire et scolaire à l’étranger. Son CV a de la gueule et c’est une mince consolation. Sa vie professionnelle l’ennuie terriblement (il n’en voit pas le bout). Alors qu’il méprise la comptabilité, il a travaillé trois ans à la direction financière d’un groupe de luxe suisse. Il vient de quitter son poste, pour faire « à peu près la même chose » en France.

La vogue Instagram à la recherche d'un temps perdu Quand Evan Glodell, jeune réalisateur américain de 31 ans, décide de réaliser Bellflower (en salles depuis le 21 mars) il n’a pas un sou. Débarqué du Wisconsin, il a fantasmé une arrivée tonitruante à Hollywood, qui ne l’attendait pas, et se retrouve voisin de l’industrie du rêve, côté réalité. Pour mettre sur pied son film, avec sa bande de potes, il vend tout ce qu’il a. Comme ça ne suffit pas, lui qui a failli devenir ingénieur et a toujours bricolé, se fabrique une partie des caméras. Le conte de fée se termine bien: un film bouleversant et sensuel, tourné avec 17.000 dollars pour en rapporter plus de 150.000, et quelques nominations. Bellflower aura gardé l’image saturée et rétro de ces caméras faites de bric et de broc.

La génération Y existe-t-elle vraiment Nés entre 1980 et 1999 (certains disent 1982-1997 mais il n'y a pas de dates consacrées), ceux qu'on appelle les sont aujourd'hui aussi bien des jeunes encore en formation que d’autres déjà dans la vie active et même parents, pour les plus âgés. Mais sont-ils une vraie génération à part sur le modèle des soixante-huitards ou de baby-boomers ? D'aucuns en doutent et je me suis moi-même longtemps posé la question en écrivant mon livre "La Génération Y" qu paraît le 14 mars aux PUF (*). Ma conclusion ? Ils existent bien. Je les ai rencontrés.

Art de vivre. : Société - Le choc des générations «Les sociologues et les anthropologues désignent une génération comme un regroupement d’individus qui partagent des valeurs communes, explique Carol Allain, conférencier et auteur du livre Génération Y: Qui sont-ils? Comment les aborder?. Une nouvelle génération naît lorsqu’un changement de valeurs s’effectue dans la société. Génération Gamer LA BD - Bastien Vivès, étoile montante de la bande dessinée française, livre, dans la collection Shampoing de Delcourt, un hommage au royaume de Sonic, Zelda et Street Fighter. L'histoire Dans Le Jeu Vidéo, il n'y a pas d'histoire, si ce n'est celle, collective, d'une génération née avec Nintendo et Sega, et dont les souvenirs sont emplis de références vidéo-ludiques. Cette collection de strips rassemble des moments vécus.

Petit, je voulais être boulanger, mais j'étais bon en maths Petit, je voulais être boulanger, puis facteur, puis berger. On m’a poussé à faire des études. On m’a expliqué que c’était le seul moyen de réussir ma vie, de gagner de l’argent, de m’épanouir dans un métier. J’ai enduré de longues heures, de longues années de cours. Je me suis ennuyé, ennuyé et encore ennuyé sur des dizaines, des centaines, de milliers de chaises. Être trop angoissé, un signe d'intelligence supérieure La sélection naturelle aurait conduit à conserver les humains les plus anxieux car ce sont ceux qui, du fait de leurs craintes excessives, ont le mieux anticipé le danger et ont pu s’en protéger. Le fait d’être angoissé pourrait être un trait constitutif de l’être humain. Ainsi, des chercheurs américains d’un groupe pluridisciplinaire (université de Columbia, Institut américain de la santé, laboratoire pharmaceutique GSK) estiment que l’angoisse excessive qui frappe parfois certains de nos semblables aurait coévolué avec l’intelligence humaine. Ce que l’on décrit habituellement comme une souffrance, à savoir l’anxiété, serait en fait un trait bénéfique pour l’espèce humaine, soulignent les auteurs, dont les résultats ont été publiés le 12 avril dans la revue Frontiers in Evolutionary Neurosciences . Pour aboutir à cette conclusion, ils ont mis en évidence une corrélation chez certaines personnes entre un niveau d’angoisse excessif et des tests de quotient intellectuel très élevés.

La "génération Y" irrite ses ainés en entreprise La "génération Y" des moins de 30 ans n'est pas très bien perçue par les salariés plus âgés qui jugent ses représentants plus ambitieux et individualistes, et moins efficaces et motivés, selon un sondage Ipsos rendu public lundi. Selon cette enquête réalisée pour le Cesi en partenariat avec le Figaro et BFM, 55% des salariés de plus de trente ans jugent leurs nouveaux collègues plus "ambitieux" et 58% plus "individualistes" qu'eux-mêmes. Ils sont aussi dépeints comme "moins efficaces" (48%), "moins motivés" (46%), "moins enthousiastes" et "moins polyvalents" (44%). De leur côté, les "Y" (la lettre "y" pour symboliser la conjonction anglaise "why", "pourquoi" en français) se voient comme plus polyvalents, plus motivés, plus efficaces, plus enthousiastes, mais admettent être plus individualistes et plus ambitieux. Malgré tout, plus de 70% des patrons et salariés restent optimistes pour les six mois à venir sur le maintien de l'emploi.

Petite Poucette, la génération mutante Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants. Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant. Son sujet de prédilection : la jeune génération, qui grandit dans un monde bouleversé, en proie à des changements comparables à ceux de la fin de l’Antiquité.

La génération Y va-t-elle réinventer le monde ? Y (prononcer why), genY, Yers… C’est ainsi que les ont baptisés les Anglo-Saxons. Ou encore digital natives, car l’une des particularités de la génération des 18-30 ans est d’avoir grandi avec Internet. Avant eux, il y a eu la génération X – les quarantenaires actuels – appelée aussi « bof génération », atteinte de plein fouet par le chômage et le sida, décrite comme la « génération aux ambitions sacrifiées », celle des illusions perdues. Les X sont arrivés « après la bataille » de leurs bouillonnants aînés soixante-huitards, ces baby-boomers à qui ils reprochent d’ailleurs de ne pas leur avoir laissé la place et d’être toujours aux commandes.

Related:  epujosTIC & Enfants