background preloader

The Fibreculture Journal

The Fibreculture Journal
Related:  réflexion

Viewpoint Magazine Cyborgology » humanity meets technology On Pharrell’s “Happy” by robinjames, 2 days ago at 05:00 am I find Pharrell’s massive hit “Happy” really, really irritating. And, for that reason, I love it. In the same way that The Sex Pistols were Malcolm McLaren’s massive joke on us, this song is, I think, Pharrell’s attempt to pull a fast one on the economy of viral “upworthiness”–an economy that, as David has shown, is really racist. (more…) #TtW14 Panel Preview: Tales From the Script by davidbanks, 4 days ago at 12:48 pm Presider: Michael Connor (@michael_connor) Hashmod: Annie Wang (@annieyilingwang) This is the one post in a series of Panel Previews for the upcoming Theorizing the Web conference (#TtW14) in NYC. Each presentation in this panel considers very different case studies but all are deeply interested in the standards, practices, and assumptions that undergird our augmented society. More fumbling toward a theory of digital abandonment/ruin by Sarah Wanenchak, 4 days ago at 02:19 pm (more…) #TtW14 Panel Preview: a/s/l (more…)

Innovations democraTIC Les Cahiers du Numérique Culture de la gratuité : accepter de perdre un peu pour gagner beaucoup L’accès aux médicaments génériques, moins chers et tout aussi efficaces, dans les pays dévastés par le Sida. La découverte des sciences, de la littérature ou de la musique sans devoir TOUT acheter au prix fort. Le maintien des bibliothèques et des discothèques publiques, qu’elles soient faites de béton matériel ou d’ondes immatérielles. Autant d’utopies concrètes, traçant un autre monde ici et maintenant. Culture de la gratuité ? La gratuité dont nous parlons est l’alchimie d’une "autre" richesse, d’une monnaie qui tente d’échapper à la tyrannie de l’économie : ne pas exiger d’argent pour mieux s’enrichir d’émotions ou de connaissances, de pratiques ou de matières à créations nouvelles.

Chronica Nova. Revista de Historia Moderna de la Universidad de Granada Chronica Nova. Revista de Historia Moderna de la Universidad de Granada Fundada en 1968 por el profesor Juan Sánchez Montes, Chronica Nova es la revista anual publicada por el Departamento de Historia Moderna y de América de la Universidad de Granada en colaboración con la Editorial de la Universidad. No 39 (2013): RELIGIOSIDAD TRIUNFANTE, RELIGIOSIDAD DOMESTICADA Metaxu – Le blog de Philippe Quéau Charles Landry | Toolkits for urban innovators Virtual Agora Education Process Improvement Center, Inc. - EPICENTER Current issue | ephemera NetExplo » De l'Innovation Responsable à l'Innovateur Responsable Une matinée de l’innovation organisée par l’ESSEC ISIS a été consacrée à l’innovation responsable le 15 novembre 2012. Elle a donné lieu, comme d’habitude, à des présentations de haute tenue, sur la finalité de l’innovation. Auparavant s’étaient déroulées les stimulantes Rencontres de l’Innovation Citoyenne 2012, organisées par l’association Innovation Citoyenne et Développement Durable (1). Dans un monde où l’innovation va de plus en plus vite et dans tous les sens à cause de l’accroissement accéléré des connaissances, il est devenu crucial de disposer d’une boussole pour lui donner une direction. Mais l’innovation peut-elle être responsable ? Au début de son histoire, l’Homme disposait d’outils assez rudimentaires pour se maintenir dans un environnement hostile. Là où il y a un problème c’est que dans cet environnement il y a aussi ses semblables. Mais l’innovation a un caractère transgressif. 1/ Renforcement de la cohésion sociétale : l’Homme est un animal social.

Plaidoyer 2.0 Kony 2012 ? Qui n’a pas entendu parler de cette vidéo qui a d’ores et déjà fait le tour du monde et qui est officiellement devenue, le 13 mars 2012, la vidéo la plus virale de tous les temps en atteignant les 100 millions de vues en 6 jours. Cette vidéo, réalisée par l’ONG Invisible Children, est bien plus qu’un simple buzz, elle marque l’avènement d’une nouvelle ère : celle du plaidoyer 2.0. Le précèdent Human Rights Watch Malgré les critiques marquées de certains articles, on ne peut pas dire que Joseph Kony était un total inconnu du web. Deux méthodes différentes pour une même problématique Human Rights Watch, dans un communiqué daté du 9 mars 2012, n’a d’ailleurs pas manqué de saluer les résultats de la campagne menée par Invisible Children : “we’re elated that stopKonyis a trending topic on Twitter – if anyone deserves global notoriety it’s Kony”. Invisible Children a su produire un film adapté à une audience particulière : celle du web. Rappel historique Le Plaidoyer 2.0 : KONY 2012

Related:  art magazinesNetzpolitikjournal+research