background preloader

Le socle commun pour les nuls

Le socle commun pour les nuls
Related:  Enseignement

Education : les groupes de travail augmentent le niveau et les résultats des élèves ÉTUDE - Les élèves qui travaillent en groupe et qui interagissent en ligne seraient plus susceptibles de réussir leurs cursus au collège. Du moins, c'est ce qui ressort de l'étude publiée le 30 janvier dans la revue scientifique Nature Rapports et menée par Manuel Cebrian, un chercheur en informatique à la Jacobs School of Engineering de l'Université de Californie à San Diego. Pour parvenir à cette conclusion, Manuel Cebrian et ses collègues ont analysé plus de 80.000 interactions entre 290 élèves évoluant dans un environnement d'apprentissage collaboratif pour des cours de niveau collège. Les étudiants les plus performants forment une unité d'élite peu perméable Les chercheurs ont relevé que plus les élèves ont d'interactions sur internet, plus ils ont de bons résultats en classe. "Les groupes de personnes les plus connectés se forment dès les premiers jours de cours", a expliqué Manuel Cebrian. À lire aussi :» La maternelle, une appellation trop sexiste?»

Questions polémiques sur l’approche par compétences Un débat en off du 27° congrès de l’AIPU entre Jacques Tardif , Marc Romainville et Jean-Louis Ricci . Enfin des réponses à vos questions sur l’approche par compétences durée : 59 min Voici quelques remarques relevées au fil du débat : Concevoir un programme par compétences Selon Jacques Tardif, ce qui est radicalement nouveau avec l’approche par compétences, c’est l’idée que la formation d’un étudiant est un parcours, balisé, tracé par des étapes de développement des compétences. Jean-Louis Ricci déplore quant à lui l’aspect inaccessible de cette approche pour les institutions. L’enseignement supérieur a-t-il vraiment les moyens de certifier l’acquisition de compétences ? La question des compétences transversales Marc Romainville nous renvoie vers le livre de Bernard Rey : Les compétences transversales en question (1998). Une compétence est située, elle est forcément extrêmement contextualisée. Ma traduction : une compétence s’inscrit forcément dans une famille de situations.

Utilisation des Nouvelles Technologies dans les collèges et lycées : quelles missions pour le conseiller principal d’éducation ? Introduction De nombreuses études se sont intéressées aux usages des nouvelles technologies dans l’enseignement (C. Barats, 1999 ; Y. Tamboura, 2010). Ainsi, les enseignants ont la possibilité d’avoir recours à un certain nombre de dispositifs permettant la transmission des connaissances aux élèves tels que les vidéo-projecteurs, les ordinateurs, les tablettes numériques, les tableaux interactifs. Pour autant, il serait réducteur de penser que les nouvelles technologies servent simplement à enseigner. Parmi les nouvelles technologies utilisées dans les établissements (administration, vie scolaire), l’ENT (Environnement Numérique de Travail) est le principal outil de gestion du dossier de l’élève, des emplois du temps, du cahier de texte. La thèse d’E. D’abord, cet article traitera de l’évolution du métier de CPE, de la création du lycée Napoléonien jusqu’à la circulaire 1982. Un état des lieux sur les particularités de ce statut Historique Il remplace également le censeur. Méthodologie

Socle commun : Michel Lussault : Il n'y aura pas de LPC Le nouveau socle commun va-t-il enfermer les enseignants dans une nouvelle paperasserie ou au contraire leur ouvrir des espaces nouveaux de liberté ? À quelques jours de la publication du nouveau socle commun, Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes (CSP) en présente les grands axes et les principes. Fini les grilles de compétences à remplir, nous dit-il. C'est cette semaine que le nouveau socle commun prévu par la loi d'orientation doit être validé par le Conseil supérieur des programmes. Vous avez lancé une vaste consultation sur le nouveau socle commun. On essaye d'en tenir compte parce que le CSP pense que la consultation est un moment de construction des programmes. Sur le socle, grâce à la consultation, on a beaucoup travaillé sur la lisibilité des domaines pour diminuer les ambiguïtés. Avez-vous un exemple de réécriture après la consultation ? Par exemple le domaine "outils et méthodes pour apprendre" a été bien reçu lors de la consultation.

Une enfance sans temps mort Travail scolaire, cours particuliers, musique, sport, anglais, arts plastiques… À l’image de celle des adultes, la semaine des enfants est bien souvent surchargée. Que se cache-t-il derrière ces emplois du temps pléthoriques ? Des modes de vie certes, mais aussi des craintes face aux exigences des sociétés contemporaines… 1 338 heures annuelles de classe pour un écolier en 1894, contre 888 heures aujourd’hui : ce constat, tiré d’une analyse de Roger Sue et Yves Rondel (1), met à mal « le discours ordinaire qui prétend que les enfants sont de plus en plus pris par l’école, n’ont plus de temps pour eux ». Sur un an en effet, le temps libre recouvre environ 80 % du temps de veille d’un écolier et 70 % de celui d’un collégien.Il convient cependant de nuancer ces affirmations. Professeur de sociologie à l’université de Savoie.

Compétences pour aujourd'hui et demain Les compétences constituent un trésor détenu par chacun de nous; leur association détermine la valeur des organisations de travail et même des nations. Pourtant, les travailleurs sont parfois considérés des consommables. C'est accorder bien peu de confiance à l'individu que de le penser à usage unique ou limité. La gestion des compétences se fonde sur une planification soigneuse, elle-même basée sur une analyse approfondie des environnements dans lesquels évoluent les organisations productrices de biens et de services. Les compétences se construisent dès l'enfance, avec le développement de capacités langagières, de calcul, de raisonnement, une ouverture aux autres et à la nouveauté et surtout le goût d'apprendre. L'école est bien entendu partie prenante de la construction des compétences chez tous les jeunes qui la fréquentent. A toutes les étapes de son développement, l'individu améliore ses compétences. Compétent mais déprimé : qu’est-ce qui se passe ? 27 novembre 2012 25 novembre 2012

Présentation du socle commun - Textes de référence Vers un nouveau socle commun La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture (article 13) Article L. 122-1-1 du code de l'éducation modifié : La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l'ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité. Le socle doit permettre la poursuite d'études, la construction d'un avenir personnel et professionnel et préparer à l'exercice de la citoyenneté. Les éléments de ce socle commun et les modalités de son acquisition progressive sont fixés par décret, après avis du Conseil supérieur des programmes. Le socle commun en vigueur en 2013-2014 Le socle commun a été institué par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 Socle et programmes

Face aux écrans, responsabiliser les enfants plutôt qu'interdire LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Laronche Consoles de jeux, ordinateurs, télévisions, tablettes numériques : les tentations sont de plus en plus nombreuses pour les enfants. De 4 à 14 ans, ils regardent la télévision 2 h 15 par jour en moyenne, selon Médiamétrie. Dans un avis publié mardi 22 janvier, l'Académie des sciences s'attaque aux écrans mais se garde bien de donner des leçons aux parents et se borne à donner quelques conseils de base. Ce choix est aussi dicté par l'évolution rapide des supports, qui deviennent de plus en plus interactifs, et des contenus, avec des logiciels éducatifs qui prendront de plus en plus de place. Avant 2 ans, aucun effet positif, sauf pour les tablettes Toutes les études montrent que les écrans non interactifs (télévision, DVD) n'ont aucun effet positif. En revanche, les tablettes tactiles peuvent contribuer, avec l'aide d'adultes, à l'éveil précoce au monde des écrans. De 2 à 6 ans, pas de console personnelle

Quel contenu pour le nouveau socle commun ? Comment définir ce minimum culturel partagé que tout jeune doit posséder à la sortie de l'école obligatoire ? La loi d'orientation de 2013 a défini le socle commun de connaissances, de compétences et de culture comme " le principe organisateur de l’enseignement obligatoire dont l’acquisition doit être garantie à tous". La nouvelle version que le Conseil supérieur des programmes (CSP) a révélé le 10 juin décline des objectifs de maitrise de compétences dans 5 domaines de formation dans lesquels les disciplines scolaires classiques devraient trouver place. Qu'est ce que le socle commun ? "Le socle commun définit les connaissances et les compétences qui ouvrent à tous les élèves cet accès à une culture vivante. Son objectif c'est la réduction des inégalités à l'intérieur du système éducatif. Le socle définit 5 "domaines de formation" là où la précédente version avait trouvé 7 grands champs. Quelle évaluation ? Le nouveau socle part du concret, de son évaluation. Les 5 domaines de formation

France : Polémique autour d'un manuel scolaire d'histoire de l'art Ce livre est accusé par l'Inspection générale de l'Éducation nationale d'être tendancieux, au grand agacement d'Hatier, la maison d'édition. Le manuel au centre de la polémique. «Indigence du vocabulaire et des notions artistiques», «inexactitudes en matière d'histoire de l'art», «défaut de compétence des auteurs»: dans son rapport d'expertise remis en septembre (document pdf) au sujet d'un Cahier d'histoire des arts destiné à préparer les élèves de troisième à cette épreuve orale du brevet, publié en avril 2012 par Hatier, l'inspecteur général des arts plastiques, Henri de Rohan-Csermak n'y va pas par le dos de la cuillère. Pire, il accuse le livre, en substance, de tenir des propos tendancieux sur l'idéologie nazie. La toile Les Joueurs de skat d'Otto Dix est présentée comme «expressionniste», alors qu'elle relève de la «nouvelle objectivité». Les critiques se concentrent sur l'interprétation d'une œuvre nazie La directrice générale d'Hatier ne changera pas une ligne

Apprendre tout en devenant producteur de contenu sur le Web Mise en garde: Ce document fait partie d’un dossier complet produit dans le contexte du colloque «Contenus numériques» se tenant les 4 et 5 février 2010 pour le réseau de l’Université du Québec. Todd Richmond (2006) utilise l’expression «tempête parfaite» («perfect storm») pour décrire ce qui nous attend en éducation et je serais porté à penser comme lui: «Richmond compared the future technology-triggered transformation of educational institutions to the “perfect storm” that hit the music industry when several different factors intersected to disrupt the existing institutions for making, distributing, and monetizing music: millions of people acquired broadband connections and used sufficiently powerful personal computers, the MP3 format made it easy to encode, transmit, and decode music via the Internet, digital tools for capturing and editing audiovisual content made “studio quality” production widely available, online social networking made p2p and viral distribution possible.»

La très délicate question de la propriété intellectuelle du matériel produit par les enseignants À l’heure des Khan Academy, des classes inversées, des cours sur iTunes U et même de la possibilité pour un enseignant de publier son matériel pédagogique et d’en recevoir un revenu, à qui appartiennent donc réellement les contenus mis en ligne par des enseignants en fonction ? La plate-forme du iBooks Store d’Apple (pour ne nommer que celle-ci), consacrée à la diffusion de livres, à ouvert la porte à la publication directe de contenu sans avoir à passer par un éditeur. À l’aide d’un logiciel gratuit et relativement simple d’utilisation (iBooks Author), tout auteur peut aujourd’hui produire du contenu sous forme de livre multimédia et procéder à sa diffusion via l’iBooks store d’Apple. Voici des articles généraux à ce sujet. 2085. Par contre, la Loi sur le droit d’auteur est très claire puisqu’elle stipule que c’est l’employeur qui demeure le propriétaire, à moins d’entente particulière, de l’oeuvre exécutée dans l’exercice de l’emploi. Sébastien Stasse

Related: