background preloader

Évaluation des compétences - Outils pour l'évaluation des compétences

Évaluation des compétences - Outils pour l'évaluation des compétences
Fiches repères Le cahier de fiches repères est constitué de fiches repères destinées à accompagner les équipes pédagogiques. Elle fixent un cadre national pour les pratiques tout en proposant des pistes de réflexion pour organiser les apprentissages, évaluer les compétences, piloter la mise en oeuvre du socle dans les établissements, gérer la liaison inter-degrés et inter-cycles.Livret personnel de compétences, Repères pour sa mise en œuvre au collègeDGESCO, mai 2010 Outils Compétence 2 "La pratique d'une langue vivante étrangère" Un DVD ressources pour les langues vivantes étrangères est paru en juin 2010. Compétence 3 "Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique" Compétence 4 "La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication" Le Brevet informatique et Internet (B2i) collège permet d'attester le niveau acquis par les élèves dans la maîtrise des outils multimédia et de l'internet. Compétence 5 "La culture humaniste" Related:  Eva

N°476 - Travailler par compétences Nicolas Sarkozy a annoncé le 29 septembre qu’une « priorité absolue » sera donnée aux jeunes en rupture avec le système éducatif et qu’un suivi systématique des « décrocheurs » sera organisé. Voilà un engagement fort en des termes forts. Le poids des mots fait venir sur le devant de la scène médiatique une réalité, le décrochage scolaire, et un sauveur, Nicolas Sarkozy. Cette forme d’annonce nie une autre réalité, celle du travail patient et réfléchi des équipes qui s’attèlent depuis des années au « raccrochage » des élèves en rupture avec le système scolaire. En juin 2006, les Cahiers pédagogiques ont publié un (...) Une récente étude de la DEPP, Enseigner en collège et lycée en 2008, dont on trouvera par exemple une présentation dans le Café pédagogique, propose un panorama du métier enseignant dans le second degré.

Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Un objectif pédagogique doit être exprimé avec précision et clarté, mais ce n’est pas suffisant : Pour être complet, un objectif pédagogique devrait comporter (« devrait », car dans la pratique, les objectifs pédagogiques comportent rarement tous ces éléments) : Un comportement observable (c’est-à-dire vérifiable de manière formelle) : le comportement est indiqué par le verbe dont l’apprenant est le sujet, par exemple :« être capable de remplacer un disque dur SATA défectueux par un disque en bon état ayant les même caractéristiques techniques »Des conditions d’exécution, précisant comment est effectuée l’action, par exemple :« en utilisant la documentation constructeur n° XY-385″Des critères de performances, qui précisent les limites d’acceptation de l’action effectuée, par exemple :« en moins de 30 minutes, et avec un taux d’erreur de moins de 5% » Quelques exemples d’objectifs pédagogiques précis et complets :

Ressources pour le socle commun Des ressources nationales sont à disposition des enseignants. Elles présentent des scénarios pédagogiques, des expérimentations pour travailler les compétences et les évaluer au quotidien dans la classe. L'évaluation des compétences à travers des situations complexes in G. Baillat., D. Niclot & G. Ulma (Dir.). La formation des enseignants en Europe, Bruxelles : De Boeck, pp. 231-241 / GERARD, F.-M. / 2010 Télécharger la publication 1. L'approche par les compétences vise à rendre les élèves capables de mobiliser leurs savoirs et savoir-faire pour résoudre des situations-problèmes (Le Boterf, 1994 ; Rey, 1996 ; Perrenoud, 1997 ; De Ketele, 2000 ; Roegiers, 2000 ; Legendre, 2001 ; Jonnaert, 2002). Dans cette perspective, les outils d'évaluation des acquis des élèves ne peuvent plus se limiter à prélever un échantillon de contenus et/ou d'objectifs opérationnels, mais proposent une ou des situations complexes, appartenant à la famille de situations définie par la compétence, qui nécessiteront de la part de l'élève une production elle-même complexe pour résoudre la situation (Beckers, 2002 ; Roegiers, 2004 ; Rey, Carette, Defrance & Kahn, 2003 ; Scallon, 2004 ; De Ketele & Gerard, 2005 ; Gerard - BIEF, 2008 ; Tardif, 2006). 2. 3. Conclusion 6.

Etude de la correction entre pairs sur OpenClassrooms | OpenClassrooms : le blog Préambule : ce billet a été rédigé par Matthieu Schaller, doctorant en astrophysique, qui a co-écrit avec moi le cours de C++. Il a aussi conçu une partie des activités en correction par les pairs qui accompagnent depuis peu le cours. Nous avons beaucoup échangé ensemble ces dernières semaines sur ce mécanisme de correction entre élèves, ce qui l’a amené à étudier leur comportement. C’est ce qu’il vous partage dans ce billet. :o) Sur OpenClassrooms, les activités liées aux cours sont corrigées non pas par un ordinateur mais par des humains qui font le cours en même temps que vous. Contrairement à d’autres fournisseurs de cours online ou à ce qui se fait dans les auditoires universitaires, la correction, ici, n’est pas réalisée par le “professeur” ou rédacteur du cours, mais par d’autres étudiants. Par contre, la question de la qualité de la correction se pose. Quelles notes reçoivent les élèves ? Distribution des 4500 notes données par 1500 élèves à l’exercice L’examen est noté sur 10.

L’erreur pour apprendre L’erreur est un impondérable de l’acte d’apprendre. Omniprésente, multiforme, pernicieuse, maligne, entêtante, saugrenue, obstinée ou accoucheuse, révélatrice, elle est encore souvent mal perçue et sanctionnée dans notre système scolaire. L’erreur a des statuts divers, elle questionne et interpelle. Qui n’a pas connu le découragement en corrigeant des copies qui révèleraient tant les failles des élèves que de l’enseignement, voire de l’enseignant ? Pourtant, les professeurs savent qu’il est nécessaire de prendre en compte les erreurs des élèves pour les faire progresser. Mais comment faire ? Si les enseignants ont bien conscience que « l’erreur est un outil pour enseigner », pour reprendre les mots de Jean-Pierre Astolfi, savent-ils pour autant comment s’y prendre ? Vous trouverez dans ce dossier des récits et des méthodes issus des expériences de praticiens, mais aussi des articles abordant les différentes dimensions de l’erreur en pédagogie.

Une rétroaction par enregistrements audio pour aider le tiers faible par Jean Desjardins et Isabelle Senécal, Collège Sainte-Anne Des enseignants du Collège Sainte-Anne partagent leurs stratégies gagnantes afin de soutenir leurs élèves dits « du tiers faible », sans pour autant baisser leurs attentes envers les autres. Aujourd’hui, on découvre une autre stratégie adoptée par Gabrielle St-Germain, enseignante de français. L’enseignante de français Gabrielle Saint-Germain, dont nous avons dernièrement partagé la stratégie de création d’un espace d’entraide anonyme, a aussi expérimenté la rétroaction audio aux élèves suite à une tâche. Cet enregistrement d’un feedback réfléchi, posé, comme si on était en présence de l’élève dans des conditions optimales, s’avère une manière très délicate d’individualiser les apprentissages et d’accompagner les parcours. Les principes de la stratégie : Plus-value pour le tiers faible : Des rétroactions plus complètes et plus spécifiques.Un feedback plus humain : les élèves se sentent choyés. Outils et ressources :

Critères et indicateurs Critères de réalisation Les critères de réalisation ou critères procéduraux sont des consignes données aux élèves pour les aider à acquérir la maîtrise des objectifs de savoir-faire, développer une capacité.Exemple : conception d’un protocole Ces critères peuvent permette, à l'élève, dans le cadre de son auto évaluation, de comprendre pourquoi il n'a pas réussi en identifiant la cause précise de son erreur et avoir plus de chance, ultérieurement de ne pas la réitérer. Critères d'évaluation Les critères d’évaluation correspondent aux différentes exigences en termes de résultat. En SVT, on s’intéresse globalement à quelques grands critères : exactitude, intégralité (précision), clarté, conformité, pertinence (cohérence). Indicateurs d’évaluation Le niveau de précision est souvent insuffisant pour permettre toute opérationnalisation (évaluation du professeur - auto-évaluation ou évaluation par les pairs pour les élèves). Indicateurs de réussite Harmonisation

Évaluer pour valoriser : changement d’ambiance Que ce soit celle d'élèves, de professeurs ou d'employés, l’évaluation par une «autorité» est presque toujours stressante : positive ou négative, l’évaluation aura des conséquences. En ce qui concerne les apprentissages, on ne voit pas beaucoup d’avantages pour l’individu de ces évaluations « classifiantes ». Quand un individu sort d’une évaluation complètement démoli, on se dit qu’il doit bien y avoir une manière d’évaluer et de donner envie de s’améliorer, pas de décourager. Le bon prof Sur les forums étudiants aussi bien que dans les recherches universitaires, les caractéristiques communes des «bons profs» comprennent le respect des étudiants. Par ailleurs, leurs caractéristiques les plus appréciées concernent le niveau d’exigence élevée et les évaluations objectives et justes. « Les rétroactions et les évaluations bien structurées préservent l’estime de soi et favorisent la persévérance des étudiants. » Dans «Évaluation et rétroaction: comment en tirer profit?» Références

L'évaluation (avec le numérique) : mise en prati...

Related: