background preloader

Outils pour l'Évaluation

Outils pour l'Évaluation
Fiches repères Le cahier de fiches repères est constitué de fiches repères destinées à accompagner les équipes pédagogiques. Elle fixent un cadre national pour les pratiques tout en proposant des pistes de réflexion pour organiser les apprentissages, évaluer les compétences, piloter la mise en oeuvre du socle dans les établissements, gérer la liaison inter-degrés et inter-cycles.Livret personnel de compétences, Repères pour sa mise en œuvre au collègeDGESCO, mai 2010 Outils Compétence 2 "La pratique d'une langue vivante étrangère" Un DVD ressources pour les langues vivantes étrangères est paru en juin 2010. Compétence 3 "Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique" Compétence 4 "La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication" Le Brevet informatique et Internet (B2i) collège permet d'attester le niveau acquis par les élèves dans la maîtrise des outils multimédia et de l'internet. Compétence 5 "La culture humaniste" Related:  Socle Commun & CompétencesEva

Évaluation des compétences - Simplification du LPC La future loi d'orientation comportera une redéfinition du socle commun de connaissances et de compétences et de son évaluation. Cette rénovation permettra de mieux articuler le socle commun avec les programmes et favorisera une meilleure appropriation par les enseignants, les familles et les élèves. [...] Un LPC simplifié Le LPC simplifié comporte pour chacun des 3 paliers : une page unique de validation des compétences ;un ensemble de pages, détaillant pour chaque compétence, les différents domaines et rappelant les items qui les constituent. Un processus de validation simplifié La note de service n° 2012-154 du 24 septembre 2012, précise que seule la validation des compétences est obligatoire : Dans le cas des élèves ne rencontrant pas de difficultés particulières, l'évaluation de la maîtrise progressive du socle repose uniquement sur la validation des compétences, sans que soit exigé le renseignement des domaines et des items du livret personnel de compétences. L'information des familles

N°476 - Travailler par compétences Nicolas Sarkozy a annoncé le 29 septembre qu’une « priorité absolue » sera donnée aux jeunes en rupture avec le système éducatif et qu’un suivi systématique des « décrocheurs » sera organisé. Voilà un engagement fort en des termes forts. Le poids des mots fait venir sur le devant de la scène médiatique une réalité, le décrochage scolaire, et un sauveur, Nicolas Sarkozy. Cette forme d’annonce nie une autre réalité, celle du travail patient et réfléchi des équipes qui s’attèlent depuis des années au « raccrochage » des élèves en rupture avec le système scolaire. En juin 2006, les Cahiers pédagogiques ont publié un (...) Une récente étude de la DEPP, Enseigner en collège et lycée en 2008, dont on trouvera par exemple une présentation dans le Café pédagogique, propose un panorama du métier enseignant dans le second degré.

Actualités - Collège : outils pour évaluer les compétences du socle Grilles de références 2010 Les grilles de références actualisées expliquent ce qui est attendu des élèves. Elles donnent des indications pour aider les enseignants à évaluer l'acquisition du socle commun. Elles concernent le palier 3, évalué de la sixième à la troisième. En ligne, les grilles pour 5 compétences du socle : la maîtrise de la langue française ;la pratique d'une langue vivante étrangère ;les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique ;la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication ;la culture humaniste. Les grilles de références pour les 2 autres compétences, les "compétences sociales et civiques", "l'autonomie et l'esprit d'initiative", seront mises en ligne début 2011. Le livret personnel de compétences de chaque élève sert à attester l'acquisition du socle commun. Outils pour évaluer les compétences Des documents d'appui complètent les grilles de références. Pratique d'une langue vivante Éduscol propose :

Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Un objectif pédagogique doit être exprimé avec précision et clarté, mais ce n’est pas suffisant : Pour être complet, un objectif pédagogique devrait comporter (« devrait », car dans la pratique, les objectifs pédagogiques comportent rarement tous ces éléments) : Un comportement observable (c’est-à-dire vérifiable de manière formelle) : le comportement est indiqué par le verbe dont l’apprenant est le sujet, par exemple :« être capable de remplacer un disque dur SATA défectueux par un disque en bon état ayant les même caractéristiques techniques »Des conditions d’exécution, précisant comment est effectuée l’action, par exemple :« en utilisant la documentation constructeur n° XY-385″Des critères de performances, qui précisent les limites d’acceptation de l’action effectuée, par exemple :« en moins de 30 minutes, et avec un taux d’erreur de moins de 5% » Quelques exemples d’objectifs pédagogiques précis et complets :

"Comment l’enseignement fondé sur les compétences peut-il devenir profitable aux élèves ?"- Ac Poitiers M Dominique RAULIN, ancien secrétaire général du Conseil National de Programmes et directeur du CRDP du Centre, s’adresse ici à un auditoire constitué de CPE, d’enseignants et de chefs d’établissement de collèges et de lycées.En un mot, M. Raulin argumente sur la nécessité de réorienter l’enseignement vers la prise en compte des compétences et non plus seulement des contenus de savoir. Seule cette démarche lui apparaît de nature à prévenir le décrochage scolaire. (Pour plus de lisibilité, la conférence, qui dure près de 2h30, a été segmentée en 4 parties.) Dans son introduction, Dominique Raulin relate rapidement son parcours de l’enseignement des mathématiques au secrétariat général du conseil national des programmes. Il témoigne de son intérêt pour les contenus d’enseignement et de leurs liens avec le décrochage scolaire et précise qu’il s’interrogera dans cette conférence sur les effets qu’aura l’évolution inexorable des contenus et des modalités d’enseignement qui se profile.

Présentation du socle Vers un nouveau socle commun La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture (article 13) Article L. 122-1-1 du code de l'éducation modifié : La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l'ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité. Le socle doit permettre la poursuite d'études, la construction d'un avenir personnel et professionnel et préparer à l'exercice de la citoyenneté. Les éléments de ce socle commun et les modalités de son acquisition progressive sont fixés par décret, après avis du Conseil supérieur des programmes. Le socle commun en vigueur en 2013-2014 Le socle commun a été institué par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 Socle et programmes

L'évaluation des compétences à travers des situations complexes in G. Baillat., D. Niclot & G. Télécharger la publication 1. L'approche par les compétences vise à rendre les élèves capables de mobiliser leurs savoirs et savoir-faire pour résoudre des situations-problèmes (Le Boterf, 1994 ; Rey, 1996 ; Perrenoud, 1997 ; De Ketele, 2000 ; Roegiers, 2000 ; Legendre, 2001 ; Jonnaert, 2002). Dans cette perspective, les outils d'évaluation des acquis des élèves ne peuvent plus se limiter à prélever un échantillon de contenus et/ou d'objectifs opérationnels, mais proposent une ou des situations complexes, appartenant à la famille de situations définie par la compétence, qui nécessiteront de la part de l'élève une production elle-même complexe pour résoudre la situation (Beckers, 2002 ; Roegiers, 2004 ; Rey, Carette, Defrance & Kahn, 2003 ; Scallon, 2004 ; De Ketele & Gerard, 2005 ; Gerard - BIEF, 2008 ; Tardif, 2006). L'élaboration, l'utilisation et la validation de tels outils ne sont pas sans difficultés (De Ketele & Gerard, 2005) : 2. 3. Conclusion 6.

Le Conseil supérieur des programmes Charte relative à l'élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des programmes d'enseignement ainsi qu'aux modalités d'évaluation des élèves dans l'enseignement scolaire Les missions du Conseil supérieur des programmes Le Conseil supérieur des programmes répond : à une demande de transparence dans le processus d’élaboration des programmes d’enseignementà un besoin de cohérence entre les contenus dispensés, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, les évaluations et la formation des enseignants Il émet des avis et formule des propositions sur : Le Conseil supérieur des programmes travaille sur saisine du ministre chargé de l’éducation nationale. Pour l’exercice des missions qui lui sont confiées, il peut mettre en place des groupes d’experts, dont il choisit les membres selon leurs compétences. La composition du Conseil supérieur des programmes Le Conseil supérieur des programmes réunit : Les membres du Conseil supérieur des programmes Présidente Vice-président Députés

Etude de la correction entre pairs sur OpenClassrooms | OpenClassrooms : le blog Préambule : ce billet a été rédigé par Matthieu Schaller, doctorant en astrophysique, qui a co-écrit avec moi le cours de C++. Il a aussi conçu une partie des activités en correction par les pairs qui accompagnent depuis peu le cours. Nous avons beaucoup échangé ensemble ces dernières semaines sur ce mécanisme de correction entre élèves, ce qui l’a amené à étudier leur comportement. Sur OpenClassrooms, les activités liées aux cours sont corrigées non pas par un ordinateur mais par des humains qui font le cours en même temps que vous. Contrairement à d’autres fournisseurs de cours online ou à ce qui se fait dans les auditoires universitaires, la correction, ici, n’est pas réalisée par le “professeur” ou rédacteur du cours, mais par d’autres étudiants. Par contre, la question de la qualité de la correction se pose. Quelles notes reçoivent les élèves ? Distribution des 4500 notes données par 1500 élèves à l’exercice L’examen est noté sur 10. Moyenne donnée par chaque élève-correcteur

Evaluation : Une ministre dans l'impasse Qu'est-elle allée faire dans cette galère ? C'est peut-être ce que se dit N Vallaud Belkacem après avoir réceptionné le 13 février le rapport du jury de la conférence nationale sur l'évaluation. Un rapport "qui fera date", dit la ministre. De Benoit Hamon à Najat Vallaud-Belkacem Les 11 et 12 décembre, sous l'autorité de la Dgesco (direction de l'enseignement scolaire du ministère), plusieurs centaines de personnes participent à une "conférence nationale sur l'évaluation" où se succèdent experts et représentants d'établissements. Quand le jury se réunit la réflexion officielle sur l'évaluation est déjà fortement cadrée par la loi d'orientation et par la circulaire de rentrée. Mais il apparait aussi que cette circulaire reste lettre morte. C'est Benoit Hamon qui a mis dans les objectifs du ministère la conférence sur l'évaluation avec probablement l'objectif de l'utiliser pour mettre en pratique sa circulaire de rentrée. Une évaluation normalisée et centralisée L'abandon de la note Dupriez

Related:  Socle commun