background preloader

Mise en uvre du livret personnel de compétences - MENE1015809C

Mise en uvre du livret personnel de compétences - MENE1015809C
En application des articles D. 311-6 à D. 311-9 du code de l'Éducation, la présente circulaire a pour objet de présenter le livret personnel de compétences, d'en fixer les modalités d'utilisation et de définir le protocole de validation du socle commun de connaissances et de compétences. 1. Définition du livret personnel de compétences (LPC) 1.1 Le livret personnel de compétences a une double fonction : outil institutionnel attestant la maîtrise des sept compétences du socle commun, il est aussi un outil pédagogique au service du suivi personnalisé des élèves. Aux termes de l'article D. 311- 6, il « permet à l'élève, à ses parents ou représentants légaux et aux enseignants de suivre la validation progressive des connaissances et compétences du socle commun » tout au long de la scolarité obligatoire. Cette validation des compétences s'effectue à trois paliers du parcours scolaire. - l'attestation des compétences du palier 1 renseignée en fin de CE1 ; 2. Évaluation des compétences 3. 4. 5. Related:  Socle commun

MENE1235160N Simplification pour l'année 2012-2013 NOR : MENE1235160Nnote de service n° 2012-154 du 24-9-2012MEN - DGESCO A1 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; au directeur général du Centre national d'enseignement à distance La future loi d'orientation comportera une redéfinition du socle commun de connaissances et de compétences et de son évaluation, conformément aux engagements du ministre de l'éducation nationale et aux premières conclusions de la concertation sur la refondation de l'école. Cette rénovation permettra de mieux articuler le socle commun avec les programmes et favorisera une meilleure appropriation par les enseignants, les familles et les élèves. Pour le ministre de l'éducation nationale et par délégation, Le directeur général de l'enseignement scolaire, Jean-Michel Blanquer

Un exemple de logiciel : "Livret one click" Quelques règles Ce logiciel ne peut être utilisé que par un seul enseignant. Cet enseignant peut travailler dans plusieurs classes. Une même classe peut contenir plusieurs niveaux. Le livret est géré par période (exemple : le trimestre), mais il est possible de créer des périodes personnalisées (période d'évaluations diagnostiques en début d'année, ...) Les évaluations peuvent être notées sur n'importe quelle valeur (sur 10, sur 20, sur 4, ...). La note est toujours ramenée en pourcentage : Des coefficients peuvent être appliqués sur les notations des évaluations, en particulier pour différencier les évaluations de fin de période des évaluations en contrôle continu. Quelques recommandations Pour utiliser correctement Livret One Click il faut enregistrer un certain nombre d'informations : Les données suivantes doivent être obligatoirement enregistrées : - L'école - L'enseignant, - Les élèves, - Les cycles, - Les niveaux, - Les classes, - Les programmes, - Les bilans périodiques du LSU, - Les périodes,

Présentation du socle commun - Le socle commun de connaissances et de compétences La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République annonce dans son article 13 un nouveau socle commun. Il sera redéfini par décret après avis du Conseil supérieur des programmes au cours de l'année 2013-2014. La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l'ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité. Le socle doit permettre la poursuite d'études, la construction d'un avenir personnel et professionnel et préparer à l'exercice de la citoyenneté. Les éléments de ce socle commun et les modalités de son acquisition progressive sont fixés par décret, après avis du Conseil supérieur des programmes. Les compétences du socle (loi de 2005) Les compétences constitutives du socle commun La déclinaison du socle touche les écoles, les collèges et la voie professionnelle. Socle commun et enseignements

Evaluer la maitrise du socle commun Une évaluation en référence aux programmes d'enseignement L'évaluation des acquis des élèves dans les domaines de formation du socle commun se fait en référence aux contenus des programmes d'enseignement. Les objectifs de connaissances et de compétences de chaque domaine de formation du socle commun et la contribution de chaque discipline ou enseignement à ces domaines sont déclinés dans les programmes d'enseignement. Les acquis des élèves dans chacun des domaines de formation du socle commun sont évalués au cours de la scolarité sur la base des connaissances et compétences attendues à la fin des cycles 2, 3 et 4, telles qu'elles sont fixées par les programmes d'enseignement. L'évaluation porte sur les huit composantes du socle commun L'évaluation porte sur les quatre composantes du domaine 1 et sur les quatre autres domaines de formation. Une échelle d'évaluation de quatre niveaux Ressources pour la mise en œuvre de l'évaluation : les documents d'accompagnement pour l'évaluation

MENE1506516D Publics concernés : élèves en cours de scolarité obligatoire des écoles élémentaires, des collèges et lycées publics et privés sous contrat de l'éducation nationale et de l'enseignement agricole, et, pour l'annexe, les enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat. Objet : publication du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire de septembre 2016. Notice : le décret prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture destiné à remplacer le socle commun de connaissances et de compétences actuellement en vigueur. Références : le présent décret est pris en application de l'article L. 122-1-1 du code de l'éducation dans sa rédaction issue de l'article 13 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. « Art. « Art. « Art. Annexe

2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République La loi d'orientation et de programmation constitue une étape majeure de la refondation de l'école, qui a été érigée en priorité par la nation. Elle doit être complétée par de nombreuses autres actions qui relèvent de réformes et de dispositions non législatives.Le rapport annexé à la présente loi vise à présenter l'ensemble des orientations et des chantiers engagés au service de la réussite de ce grand dessein éducatif. La refondation de l'école de la République : objectifs et moyens L'avenir de la jeunesse, le redressement de notre pays, son développement culturel, social et économique dépendent largement de notre capacité collective à refonder l'école de la République. Améliorer les résultats et renforcer l'équité de notre système éducatif pour les élèves et pour le pays : Le système éducatif français ne manque pas d'atouts et a montré, dans le passé, sa grande capacité de mobilisation et d'évolution mais, depuis près de vingt ans, notre école ne progresse plus. Mieux réussir au lycée :

Livret personnel de compétences Le contenu du livret scolaire En cours de scolarité à l'école et au collège, le livret scolaire d'un élève regroupe : les bilans de fin des cycles précédentsen première année d'un cycle, les bilans périodiques du cycle précédent ;les bilans périodiques du cycle en cours ;les attestations déjà obtenues : PSC1, ASSR 1 et 2, AER, attestation scolaire "savoir-nager" (ASSN). Bilans périodiques des acquis et des progrès de l'élève Les bilans périodiques portent sur les acquis et les progrès de l'élève, les éléments du programme travaillés, les parcours éducatifs, les éventuelles modalités spécifiques d'accompagnement mises en place, au collège les enseignements complémentaires et des éléments de vie scolaire. Ces bilans sont accompagnés d'une annexe de correspondance pour faciliter le dialogue avec les familles. Les bilans de fin de cycle Les bilans de fin de cycle comprennent une évaluation du niveau de maîtrise des 8 composantes suivantes du socle commun : Guide d'utilisation à imprimer

note de lecture [ CASNAV-CAREP de Nancy-Metz ] Mise à jour : octobre 2006 France. Haut Conseil de l'évaluation de l'école. Le travail des élèves pour l'école en dehors de l'école : rapport établi à la demande du Haut conseil de l'évaluation de l'école [réalisé par] Dominique Glasman, en collaboration avec Leslie Besson. Note de lecture réalisée par Chantal Bernard, CASNAV-CAREP de Nancy-Metz. Le mot « réussite » ne veut pas dire la même chose pour toutes les catégories sociales. Un corpus de travaux inégalement fourni Il est rare de tomber sur des travaux qui s'interrogent sur le contenu des devoirs, les conditions dans lesquelles les élèves de différentes classes et de différents milieux sociaux les font ou encore sur la pertinence, en terme d'apprentissage, de telle ou telle forme de « devoir à la maison ». Les devoirs font plus consensus que problème. Pour les enseignants, il y a engagement de l'image de l'enseignant « sérieux » auprès des parents voire des élèves. Devoirs à la maison Jeux éducatifs

L'Information-Documentation en dix tableaux : Ce qui est réellement enseigné par les professeurs documentalistes Pourquoi faut-il revenir sur l'Information-Documentation ? Depuis l'introduction de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans la loi d'orientation et de programmation de 2013, les professeurs documentalistes se trouvent confrontés à une situation inédite et pour le moins paradoxale. Alors que l'institutionnalisation des contenus d'enseignement de l'EMI (2015) aurait dû faire nettement apparaître le riche arrière plan épistémologique de l'Information-Documentation, entraînant la légitimation de cette matière et sa reconnaissance, tout en distinguant le professeur documentaliste qui en est à l'origine, il apparaît au contraire que la matière info-documentaire est ignorée et que les acteurs légitimes sont dessaisis de cet enseignement. La méthode : partir des pratiques didactiques des professeurs documentalistes La principale originalité de cette nouvelle proposition réside dans la méthode utilisée. L'analyse de 462 fiches de préparation de séances Des notions à plusieurs facettes

Présentation du socle commun (jusqu'à la rentrée 2016) - Mise en œuvre du socle commun dans la classe Le socle commun et les élèves Avec l'enseignement par compétences, les élèves bénéficient de parcours adaptés à leurs besoins et à leurs ambitions. La mise en place du socle leur donne de nouveaux moyens de progresser qu'il s'agisse des aides personnalisées, des programmes personnalisés de réussite éducative ou des innovations pédagogiques nées du travail par compétences. Différencier les parcours. Comment prendre en compte les différents profils d'élèves ? Que change le socle commun pour les élèves ? Voir les vidéos Le socle commun et les équipes pédagogiques Grâce à un travail transdisciplinaire, les équipes pédagogiques mettent en place un travail par compétences qui favorise la participation et la réussite des élèves. Comment pratiquer la transversalité ? Travailler les compétences en équipe. Voir les vidéos Le socle commun et les disciplines Un exemple de séance de français où le professeur fait travailler les différentes compétences qui contribuent à la maîtrise de la langue.

3513.pdf

Related: