background preloader

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences
En application des articles D. 311-6 à D. 311-9 du code de l'Éducation, la présente circulaire a pour objet de présenter le livret personnel de compétences, d'en fixer les modalités d'utilisation et de définir le protocole de validation du socle commun de connaissances et de compétences. 1. Définition du livret personnel de compétences (LPC) 1.1 Le livret personnel de compétences a une double fonction : outil institutionnel attestant la maîtrise des sept compétences du socle commun, il est aussi un outil pédagogique au service du suivi personnalisé des élèves. Aux termes de l'article D. 311- 6, il « permet à l'élève, à ses parents ou représentants légaux et aux enseignants de suivre la validation progressive des connaissances et compétences du socle commun » tout au long de la scolarité obligatoire. Cette validation des compétences s'effectue à trois paliers du parcours scolaire. - l'attestation des compétences du palier 1 renseignée en fin de CE1 ; 2. Évaluation des compétences 3. 4. 5.

Séminaire : le livret personnel de compétences au collège Séminaire « Le livret personnel de compétences au collège » En septembre 2009, la mise en œuvre du livret personnel de compétences a été généralisée à tous les collèges. Ce séminaire national, organisé par la direction générale de l'Enseignement scolaire en collaboration avec l'Inspection générale de l'Éducation nationale, a permis de clarifier les démarches d'évaluation et de validation de chacune des sept compétences du socle commun. Composé d'une conférence, d'une table ronde et d'une série de témoignages, il a traité divers thèmes : la validation des compétences, l'utilisation du livret, l'articulation avec le passeport orientation-formation et le livret de compétences expérimental. Les intervenants ont fait le point sur la liaison école-collège et le diplôme national du brevet. Ouverture des travaux Le socle commun, enjeu de formation pour l'avenir des jeunes Des principes communs pour une mise en œuvre généralisée Stratégies de pilotage Conclusion du séminaire Synthèse conclusive

Un exemple de logiciel : "Livret one click" Quelques règles Ce logiciel ne peut être utilisé que par un seul enseignant. Cet enseignant peut travailler dans plusieurs classes. Une même classe peut contenir plusieurs niveaux. Le livret est géré par période (exemple : le trimestre), mais il est possible de créer des périodes personnalisées (période d'évaluations diagnostiques en début d'année, ...) Les évaluations peuvent être notées sur n'importe quelle valeur (sur 10, sur 20, sur 4, ...). La note est toujours ramenée en pourcentage : Des coefficients peuvent être appliqués sur les notations des évaluations, en particulier pour différencier les évaluations de fin de période des évaluations en contrôle continu. Quelques recommandations Pour utiliser correctement Livret One Click il faut enregistrer un certain nombre d'informations : Les données suivantes doivent être obligatoirement enregistrées : - L'école - L'enseignant, - Les élèves, - Les cycles, - Les niveaux, - Les classes, - Les programmes, - Les bilans périodiques du LSU, - Les périodes,

MENE1506516D Publics concernés : élèves en cours de scolarité obligatoire des écoles élémentaires, des collèges et lycées publics et privés sous contrat de l'éducation nationale et de l'enseignement agricole, et, pour l'annexe, les enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat. Objet : publication du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire de septembre 2016. Notice : le décret prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture destiné à remplacer le socle commun de connaissances et de compétences actuellement en vigueur. Références : le présent décret est pris en application de l'article L. 122-1-1 du code de l'éducation dans sa rédaction issue de l'article 13 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. « Art. « Art. « Art. Annexe

Diplôme national du brevet - Modalités d'attribution du diplôme national du brevet Les candidats scolaires Le décompte des points prend en compte deux éléments : le niveau de maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et les notes obtenues aux épreuves d'un examen terminal. La maîtrise du socle commun Les huit composantes du socle commun prises en compte sont : Comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écritComprendre, s'exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionaleComprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiquesComprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corpsLes méthodes et outils pour apprendreLa formation de la personne et du citoyenLes systèmes naturels et les systèmes techniquesLes représentations du monde et l'activité humaine Ces différentes composantes sont évaluées selon une échelle à quatre niveaux : maîtrise insuffisante, maîtrise fragile, maîtrise satisfaisante et très bonne maîtrise.

Evaluer la maitrise du socle commun Une évaluation en référence aux programmes d'enseignement L'évaluation des acquis des élèves dans les domaines de formation du socle commun se fait en référence aux contenus des programmes d'enseignement. Les objectifs de connaissances et de compétences de chaque domaine de formation du socle commun et la contribution de chaque discipline ou enseignement à ces domaines sont déclinés dans les programmes d'enseignement. Les acquis des élèves dans chacun des domaines de formation du socle commun sont évalués au cours de la scolarité sur la base des connaissances et compétences attendues à la fin des cycles 2, 3 et 4, telles qu'elles sont fixées par les programmes d'enseignement. L'évaluation porte sur les huit composantes du socle commun L'évaluation porte sur les quatre composantes du domaine 1 et sur les quatre autres domaines de formation. Une échelle d'évaluation de quatre niveaux Ressources pour la mise en œuvre de l'évaluation : les documents d'accompagnement pour l'évaluation

Livret personnel de compétences Le contenu du livret scolaire En cours de scolarité à l'école et au collège, le livret scolaire d'un élève regroupe : les bilans de fin des cycles précédentsen première année d'un cycle, les bilans périodiques du cycle précédent ;les bilans périodiques du cycle en cours ;les attestations déjà obtenues : PSC1, ASSR 1 et 2, AER, attestation scolaire "savoir-nager" (ASSN). Bilans périodiques des acquis et des progrès de l'élève Les bilans périodiques portent sur les acquis et les progrès de l'élève, les éléments du programme travaillés, les parcours éducatifs, les éventuelles modalités spécifiques d'accompagnement mises en place, au collège les enseignements complémentaires et des éléments de vie scolaire. Ces bilans sont accompagnés d'une annexe de correspondance pour faciliter le dialogue avec les familles. Les bilans de fin de cycle Les bilans de fin de cycle comprennent une évaluation du niveau de maîtrise des 8 composantes suivantes du socle commun : Guide d'utilisation à imprimer

Présentation du socle commun (jusqu'à la rentrée 2016) - Mise en œuvre du socle commun dans la classe Le socle commun et les élèves Avec l'enseignement par compétences, les élèves bénéficient de parcours adaptés à leurs besoins et à leurs ambitions. La mise en place du socle leur donne de nouveaux moyens de progresser qu'il s'agisse des aides personnalisées, des programmes personnalisés de réussite éducative ou des innovations pédagogiques nées du travail par compétences. Différencier les parcours. Que change le socle commun pour les élèves ? Voir les vidéos Le socle commun et les équipes pédagogiques Grâce à un travail transdisciplinaire, les équipes pédagogiques mettent en place un travail par compétences qui favorise la participation et la réussite des élèves. Comment pratiquer la transversalité ? Travailler les compétences en équipe. Voir les vidéos Le socle commun et les disciplines Un exemple de séance de français où le professeur fait travailler les différentes compétences qui contribuent à la maîtrise de la langue. Une exemple d'enseignement par compétences en français. Voir la vidéo

MENE1204539N La présente note de service a pour objet d'apporter des précisions sur les modalités d'attribution du diplôme national du brevet (DNB) définies par l'arrêté du 18 août 1999 modifié. Elle entre en vigueur à compter de la session 2013 du DNB. Elle abroge la note de service n° 99-123 du 6 septembre 1999 relative aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet. I - Organisation générale1. Inscription des candidatsLes recteurs d'académie ou leurs représentants prennent toutes dispositions utiles concernant l'inscription des candidats au diplôme national du brevet. Pour les candidats individuels, le modèle de formulaire d'inscription, agréé par le Centre d'enregistrement et de révision des formulaires administratifs (Cerfa) est fixé par l'arrêté du 30 janvier 1987.2. II - Instructions relatives à l'élaboration des sujets 1. Annexe II

Le socle commun de connaissances et de compétences (décret) L'établissement d'un socle commun des savoirs indispensables répond à une nécessité ressentie depuis plusieurs décennies en raison de la diversification des connaissances. L'article 9 de la loi du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école en arrête le principe en précisant que « la scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun constitué d'un ensemble de connaissances et de compétences qu'il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société ». De plus, par l'article 2 de la même loi, « la nation fixe comme mission première à l'école de faire partager aux élèves les valeurs de la République ». 1. Savoir lire, écrire et parler le français conditionne l'accès à tous les domaines du savoir et l'acquisition de toutes les compétences. Connaissances Le vocabulaire La grammaire

Le diplôme national du brevet Session 2019 : dates des épreuves du diplôme national du brevet Les épreuves écrites du diplôme national du brevet communes à tous les candidats ont lieu les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019 (la session de remplacement a lieu les lundi 16 et mardi 17 septembre 2019). *Deux disciplines sur les trois**Pour les candidats individuels Objectifs Délivré par un jury, le brevet est un diplôme qui atteste les connaissances et compétences acquises en fin de collège. L'attribution du brevet ne conditionne pas l'accès à une classe supérieure en fin de troisième. Quelles sont les épreuves du brevet ? Le brevet en bref L'évaluation du socle commun représente 400 points. La maîtrise de chacune des huit composantes du socle commun est appréciée lors du conseil de classe du 3e trimestre de la classe de 3e : Maîtrise insuffisante (10 points)Maîtrise fragile (25 points)Maîtrise satisfaisante (40 points)Très bonne maîtrise (50 points) Les épreuves de l'examen représentent 400 points. Une épreuve orale En option

Related: