background preloader

Tâches complexes et évaluation du socle commun

Cet ensemble d’articles propose aux enseignants des outils pédagogiques, illustrés par des productions d’élèves, pour mettre en œuvre dans leurs classes des tâches complexes, comme par exemple des narrations de recherche, et pour évaluer à travers ce type d’activités certaines compétences du socle commun. Tâches complexes, problèmes ouverts, situations-problèmes, narration de recherche, travail de groupe, débat mathématique L’article a pour but de reprendre les définitions de chacun de ces termes et d’en faire ensuite le lien. Exemple d’élaboration d’une tâche complexe L’article donne un exemple d’élaboration d’une tâche complexe à partir d’un exercice traditionnel issu d’un livre de mathématiques. Gestion d’une tâche complexe L’article donne des idées sur la gestion, la mise en œuvre d’une tâche complexe à la maison et en classe. Grilles d’évaluations pour une tâche complexe L’article rappelle quelques définitions sur l’évaluation, les critères et indicateurs d’évaluation.

Enseignement des mathématiques en collège. Quelques constats et questions pour contribuer à un état des lieux Mots-clefs : calcul, problèmes en classe, responsabilités et missions des enseignants, évaluations locales, évaluations nationales et internationales, accompagnement des élèves en difficulté, TICE, pilotage pédagogique, rallyes et jeux mathématiques Rémy Jost En collège les compétences en calcul sont globalement faibles, voire très faibles : en calcul mental (exact ou d’ordre de grandeur), en calcul littéral et en calcul algébrique. Pour l’entrée aux lycées les compétences en calcul sont insuffisantes. En classe de mathématiques de collège, la résolution de problèmes reste en retrait par rapport à l'acquisition de savoir-faire et de techniques. Les professeurs se sentent responsables de finir le programme. Que retiennent les élèves des cours et exercices résolus de mathématiques ? Le travail en équipe d’enseignants est encore rare. Les professeurs évaluent les élèves , mais qu’évaluent-ils réellement? Les évaluations diagnostiques sont peu pratiquées.

Complexité - évaluation par compétences Quel que soit leur cadre de référence, tous ceux qui inscrivent leur réflexion, ou mieux leur pratique pédagogique, dans l'approche par compétences s'accordent aujourd'hui pour dire que celles-ci s'exercent lorsqu'il s'agit de résoudre des situations-problèmes nécessitant la mobilisation de plusieurs ressources. Que ce soit pour l'apprentissage des compétences ou pour leur évaluation, il convient donc de situer l'élève dans un environnement complexe et de l'amener à mobiliser ses différents acquis pour résoudre une situation complexe. L'évaluation des compétences à travers des situations complexes est elle-même un processus complexe, ce qui peut décourager les enseignants lors de sa mise en oeuvre. Malgré cette complexité, le recours à des situations complexes est une modalité indispensable et économique pour l'évaluation des compétences, en complément d'autres pratiques comme le portfolio par exemple. 1. Compétences et complexité Mais qu'est-ce que la complexité ? 2. 1. 2. 3. 3. 4.

Déroulement de nos séances en classe Jusqu’en milieu d’année, vers le mois de janvier pour être précise, nous prenions un temps en classe, souvent en fin d’heure, pour écrire le résumé de cours au tableau et nous attendions que nos élèves aient fini de recopier. Ces moments ressemblaient un peu à ça : les élèves ne participaient pas pendant que nous écrivions, trop occupés eux-même à recopier. Ils étaient passifs. les plus rapides patientaient ou bavardaient 5 minutes après que nous ayions nous-même fini d’écrire au tableau. les plus lents commençaient quand nous avions fini d’écrire au tableau. nous tournions en rond en attendant en essayant d’occuper les plus rapides. Le lendemain, lorsque nous posions des questions sur ce que nous avions écrit, une poignée d’élèves répondaient. A côté de cela le travail à la maison était, pour la majorité, non fait : trop dur, pas compris, pas eu le temps. Bref dans notre réorganisation, nous pensions que c’était là l’occasion de « gagner du temps ». leçon sur le cercle

La démarche de situation-problème Exemple de déclinaison d'une situation-problème avec degrés de difficultés En partant de la vie quotidienne Toute situation de vie est susceptible de nous donner des idées de situation-problème, puisqu'elle mobilise nécessairement des savoirs, des savoirs-faire et des savoirs-être. Une publicité, une émission TV, la préparation d'un repas, une ballade en forêt, le choix d'un logement, une carte postale à écrire, un concert, une chanson,... Tout ce que les hommes réalisent depuis qu'ils existent constitue un réservoir de tâches susceptibles de devenir porteuses sur le plan pédagogique ou éducatif. Pensons surtout aux situations de vie que rencontrent les élèves... A titre d'exemple, nous avons sélectionné une série de tâches-types, déclinées plus particulièrement pour des professeurs de géographie ou de sciences humaines. En partant des objectifs-obstacles 1. 2. Réfléchir en termes d'obstacles, c'est inventer une situation qui crée le besoin d'apprendre. - L'agenda du Premier Ministre.

Vous avez dit…Approche par compétence | Tice-pro Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. En deux mots un enseignant doit être capable de distinguer les objets d’apprentissage d’une formation, être capable de développer les concepts liés et de les rendre perceptibles et compréhensibles. 1) La compétence professionnelle c’est quoi ??? La compétence professionnelle est au-delà de la simple acquisition de connaissances ou du développement d’habiletés. Le rôle d’un professeur est donc de mettre en œuvre des situations d’apprentissages contextualisées permettant de relever les défis didactiques authentifiés : Comprendre, réussir, réaliser, s’dapater etc. 2) Les 4 étapes de la compétence Premier facteur: Deuxième facteur:

Les tâches complexes : le plein de ressources !LeWebPédagogique Depuis la loi de 2005 instituant le socle commun, les enseignants ont été incités à recourir aux tâches complexes dans leurs classes. Si l’étiquette était nouvelle, cette pratique pédagogique était déjà présente dans la boîte à outils de certains enseignants. Élaborer une tâche complexe, c’est mettre les élèves en situation pour qu’ils analysent et résolvent un problème. travailler et acquérir des compétences du socle commun.mener une pédagogie différenciée et vivante (où le travail en groupes/oral a la place qu’il mérite) Confronter à une situation-problème, l’élève doit relever un défi : au cours de la séance, l’élève essaye, se trompe, confronte sa vision avec les camarades de son groupe et finalise son travail par une production écrite ou orale. Un exemple de tâche complexe en Histoire 3e extraite du site TaCos / 2013 « Vous êtes une équipe de jeunes journalistes. C’est une chance unique de briller. Travailler ainsi prend du temps et change la posture du professeur en classe. Maths

Le socle commun sans stress (3/3) : la tâche complexe minute.- Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation Le B.O. n°29 du 20 juillet 2006 est très clair : "c’est dans le cadre de situations variées que doivent être évaluées les compétences [...]. Maîtriser le socle commun, c’est être capable de mobiliser ses acquis dans des tâches et des situations complexes, à l’école puis dans sa vie. »En fait, rien ne nous empêche d’être encore plus clair : faire apprendre par coeur des connaissances ne peut pas être l’objectif à atteindre dans l’école d’aujourd’hui ; mettre des mauvaises notes à un élève qui refuse d’apprendre par coeur n’est pas un geste professionnel de qualité. • La tâche complexe : l’excellence du geste enseignant. C’est vrai, l’arrivée un peu brutale du principe "d’évaluation par tâche complexe" a été et reste déroutante car elle nous oblige à entreprendre une véritable mise au point sur notre façon de faire cours. • Proposer des tâches complexes dans le quotidien de la classe. La tâche complexe proposée aux élèves peut être le résultat d’un projet interdisciplinaire. • Conclusion.

Related: