background preloader

Présentation du socle

Présentation du socle
Vers un nouveau socle commun La loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture (article 13) Article L. 122-1-1 du code de l'éducation modifié : La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l'ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité. Le socle doit permettre la poursuite d'études, la construction d'un avenir personnel et professionnel et préparer à l'exercice de la citoyenneté. Les éléments de ce socle commun et les modalités de son acquisition progressive sont fixés par décret, après avis du Conseil supérieur des programmes. Le socle commun en vigueur en 2013-2014 Le socle commun a été institué par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 Socle et programmes Related:  Socle Commun & Compétencesstepfan.net

Évaluation des compétences - Simplification du LPC La future loi d'orientation comportera une redéfinition du socle commun de connaissances et de compétences et de son évaluation. Cette rénovation permettra de mieux articuler le socle commun avec les programmes et favorisera une meilleure appropriation par les enseignants, les familles et les élèves. [...] Un LPC simplifié Le LPC simplifié comporte pour chacun des 3 paliers : une page unique de validation des compétences ;un ensemble de pages, détaillant pour chaque compétence, les différents domaines et rappelant les items qui les constituent. Un processus de validation simplifié La note de service n° 2012-154 du 24 septembre 2012, précise que seule la validation des compétences est obligatoire : Dans le cas des élèves ne rencontrant pas de difficultés particulières, l'évaluation de la maîtrise progressive du socle repose uniquement sur la validation des compétences, sans que soit exigé le renseignement des domaines et des items du livret personnel de compétences. L'information des familles

Programmes 2008 Horaires et programmes d'enseignement de l'école primaire page 3 Lettre de Xavier Darcos sur les nouveaux programmes pour l'école primaire page 7 horaires des écoles maternelles et élémentaires (RLR : 514-4) A. du 9-6-2008. page 9 programmes d'enseignement de l'école primaire (RLR : 514-4) A. du 9-6-2008. page 10 Préambule page 11 Présentation page 12 Programme de l’école maternelle : petite section, moyenne section, grande section page 17 Cycle des apprentissages fondamentaux - Programme du CP et du CE1 page 21 Cycle des approfondissements - Programme du CE2, du CM1 et du CM2 page 29 Repères pour organiser la progressivité des apprentissages à l’école maternelle page 31 Cycle des apprentissages fondamentaux - Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année page 34 Cycle des approfondissements - Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen

Tice-education Anglais Comprendre, s'exprimer et interpréter Il s'agit soit de la langue apprise depuis l'école primaire, soit d'une langue dont l'étude a commencé au collège. La communication en langue étrangère suppose la capacité de comprendre, de s'exprimer et d'interpréter des pensées, des sentiments et des faits, à l'oral comme à l'écrit, dans diverses situations. Elle implique également la connaissance et la compréhension des cultures dont la langue est le vecteur : elle permet de dépasser la vision que véhiculent les stéréotypes. Le « cadre européen commun de référence pour les langues », conçu par le Conseil de l'Europe, constitue la référence fondamentale pour l'enseignement des langues vivantes, les apprentissages et l'évaluation des acquis. La maîtrise des langues vivantes s'acquiert par une pratique régulière et par l'entraînement de la mémoire. Connaissances Capacités Attitudes L'apprentissage d'une langue étrangère développe la sensibilité aux différences et à la diversité culturelle. Il favorise :

Outils pour l'Évaluation Fiches repères Le cahier de fiches repères est constitué de fiches repères destinées à accompagner les équipes pédagogiques. Elle fixent un cadre national pour les pratiques tout en proposant des pistes de réflexion pour organiser les apprentissages, évaluer les compétences, piloter la mise en oeuvre du socle dans les établissements, gérer la liaison inter-degrés et inter-cycles.Livret personnel de compétences, Repères pour sa mise en œuvre au collègeDGESCO, mai 2010 Outils Compétence 2 "La pratique d'une langue vivante étrangère" Un DVD ressources pour les langues vivantes étrangères est paru en juin 2010. Compétence 3 "Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique" Compétence 4 "La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication" Le Brevet informatique et Internet (B2i) collège permet d'attester le niveau acquis par les élèves dans la maîtrise des outils multimédia et de l'internet. Compétence 5 "La culture humaniste"

Ressources 1er degré "Terres d'Outre-mer, voyage à travers mots"Pour faire connaître aux élèves la richesse et la diversité des oeuvres d'auteurs ultramarins. SCEREN-CNDP - Éditions Bruno Doucey et OrphieDiffusé aux écoles et aux collèges en avril 2012 dans le réseau des CDDP. Trois océans en timbresUne ressource destinée aux classes élémentaires. Terres d'outre-mer, une tradition d'innovationExposition diffusée au niveau des collèges et des lycées. 2011, ANNÉE DES OUTRE-MER sur le site du CNDP Explorer l'œuvre d'Aimé Césaire et évoquer les cultures des Outre-mer Ce nouveau dossier réunit un ensemble de ressources d'accompagnement pour explorer l'œuvre d'Aimé Césaire et évoquer les cultures issues des Outre-mer avec les élèves des écoles primaires et des établissements scolaires du second degré. Dossier "Aimé Césaire"

Deconnexion entre usages personnels et scolaires des TIC Nicolas GUICHON (ICAR, Lyon 2) 1. Introduction Cette recherche s'appuie sur une enquête par questionnaire (n = 1002) complétée par des entretiens semi-directifs (n = 13) auprès de la population des lycéens de classe de Première de l'enseignement secondaire général en France. 2. 2.1. La logique d'imposition transparaît par exemple dans les discours des autorités scolaires françaises qui ont mis en place le Brevet Informatique et Internet (B2i) au collège au tournant des années 2000. pour assurer l'égalité des chances, l'Éducation nationale doit dispenser à chaque futur citoyen la formation aux utilisations des technologies de l'information et de la communication qui lui permettra d'en faire une utilisation raisonnée, de percevoir les possibilités et les limites des traitements informatisés, de faire preuve d'esprit critique face aux résultats de ces traitements, d'identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s'inscrivent ces utilisations. 2.2. 3. 4. 4.1. 4.2.

Maths et Sciences Mathématiques et culture scientifique et technologique Il s'agit de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement quotidien ; ils doivent saisir que la complexité peut être exprimée par des lois fondamentales. Des approches concrètes et pratiques des mathématiques et des sciences, faisant notamment appel à l'habileté manuelle (par exemple, travailler un matériau, manipuler des volumes, en réaliser), aident les élèves à comprendre les notions abstraites. Les mathématiques, les sciences expérimentales et la technologie favorisent la rigueur intellectuelle constitutive du raisonnement scientifique. A. Dans chacun des domaines que sont le calcul, la géométrie et la gestion des données, les mathématiques fournissent des outils pour agir, choisir et décider dans la vie quotidienne. Les compétences acquises en mathématiques conditionnent l'acquisition d'une culture scientifique. Connaissances Capacités B.

Peut mieux faire ! Éducation à la sécurité routière - L'éducation à la sécurité routière à l'école Les modalités de mise en oeuvre de l'éducation à la sécurité routière à l'école sont définies par la circulaire n° 2016-153 du 12 octobre 2016 Les objectifs d'une éducation à la sécurité routière à l'école L'apprentissage des règles de sécurité routière par les élèves relève de plusieurs registres de compétences pour l'élève piéton, passager ou rouleur : des compétences pour chaque usage de la rue et de la route ;des compétences transversales pour chaque situation autour des règles de sécurité et d'apprendre à porter secours. Ces compétences supposent la connaissance des règles essentielles de sécurité et du code de la route, la mobilisation de capacités cognitives (anticiper, mémoriser, traiter et restituer l'information par le langage oral ou écrit, mener en parallèle plusieurs actions), des savoir-être (être respectueux des autres usagers). L'éducation à la sécurité routière, pour prendre tout son sens, ne saurait concerner le seul espace scolaire. Étude Synthèse de l'étude QASPER

Quebec - Compétences Suivez-nous Suivez-nous sur Suivez-nous sur Partager Enseignants Trouver une école Actualités Investissements dans les infrastructures sportives et récréatives dans Lanaudière Avis d’interruption de service La première ministre Pauline Marois lance les activités entourant les 50 ans de la création du ministère de l’Éducation Dossiers Références Aide et soutien Activités scolaires Administratif Santé, loisir et sport Cette semaine Mois de l'autisme Congrès du Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement (CQJDC) Tout le calendrier » This page in French only Closest related page in English Please note This section is in French only. To continue For more information, please refer to the Ministère's linguistic policy. Détection du zoom

Related: