background preloader

Peut-on apprendre en ligne

Peut-on apprendre en ligne
A TED 2011, Salman Khan est venu présenter la Khan Academy, une collection soigneusement structurée de plus de 2000 vidéos éducatives (voir la présentation vidéo avec sous-titres en français). La Khan Academy connaît un succès notable avec quelques 1 millions de visiteurs par mois qui regardent entre 100 et 200 000 vidéos par jour, souligne son créateur. Salman Khan a commencé incidemment. Analyste financier pour un fonds de pension, il donnait des cours de math à distance à des cousins via l’internet et a décidé de mettre quelques leçons sur YouTube, plus comme complément aux cours qu’il leur donnait qu’autre chose. Ses cousins ont été assez heureux d’avoir moins à le déranger pour accéder aux leçons et de pouvoir les suivre selon leur propre rythme. Petit à petit, les vidéos publiques sur YouTube ont rencontré succès et commentaires élogieux… Tant et si bien que quelques profs ont commencé à utiliser ces cours en vidéos comme devoir du soir et à proposer des exercices en classe.

http://www.internetactu.net/2011/07/01/peut-on-apprendre-en-ligne/

Je suis étudiant, comment éviter le plagiat ? Recommander cette page à un(e) ami(e) Bien sûr, il y a et il y aura toujours des malins à la recherche du moindre effort et de la moindre réflexion. Ceux-là, bien conscients de leurs actes, comprennent et "jouent" avec la triche, le plagiat et la fraude durant leur cursus universitaire, quels qu'en soient les risques.

Quels sont les fondements du manuel numérique ? Quels sont les fondements du manuel scolaire numérique ? Pilier de notre culture scolaire, le manuel est en pleine mutation. La question de son évolution intrinsèque et de son intégration aux environnements numériques pédagogiques suscite la réflexion et le débat.

Mes trois vitesses Ce texte respecte l'orthographe rectifiée Depuis que j'enseigne... et ça fait longtemps... j'ai toujours eu des difficultés à répondre aux besoins spécifiques de mes élèves les plus faibles. À chaque bulletin, je me rendais compte qu'il y en avait quelques-uns qui passaient sous le radar! Force est d'admettre qu'avec des groupes de 37, 38 voire 39 élèves, il m'était impossible de tout voir! En juin dernier, j'ai eu la chance d'assister à des conférences sur la classe inversée à Chicago. Là-bas, j'ai rencontré des éducateurs extraordinaires, passionnés par l'enseignement.

Créer un diaporama pédagogique : bonnes pratiques Créer un diaporama pédagogique est une présentation signée Anne-Céline Grolleau (conseillère en pédagogie TICE). Au sommaire : quels écueils à éviter dans la réalisation d’un diaporama avec un zoom à propos de bonnes pratiques et la théorie cognitive de l’apprentissage multimédia (et la problématique contemporaine de la surcharge cognitive). Au coeur du diaporama comme outil pédagogique : l’attention, les mots-clés, des visuels clairs et évocateurs, les différences de rythme, les types de mots à mettre en forme, comment les idées clés peuvent être présentées. Ce diaporama délivre des pistes pour mettre en place des présentations dynamiques qui accrochent l’attention des publics. Cette ressource peut être utile aux animateurs multimédia en EPN, formateurs, enseignants et personnes travaillant sur des projets de sensibilisation et formation.

Oser la pédagogie numérique ! Au lieu de stigmatiser une profession compétente et de culpabiliser inutilement les élèves et les parents, ne faudrait-il pas, plutôt, revoir les modèles qui sous-tendent l'apprentissage ? Le Monde.fr | 12.10.2011 à 09h27 • Mis à jour le 12.10.2011 à 11h17 | Par Jean-Michel Fourgous, député-maire d'Elancourt Les mauvaises notes que notre pays engrange depuis de nombreuses années dans les différents classements internationaux ne résultent-elles pas plus de la manière d'enseigner, que de la capacité de nos élèves à apprendre ou encore de la bonne volonté de nos enseignants à vouloir gommer les inégalités ? Au lieu de stigmatiser une profession compétente et de culpabiliser inutilement les élèves et les parents, ne faudrait-il pas, plutôt, revoir les modèles qui sous-tendent l'apprentissage ? La question du socle commun de connaissances et de compétences à maîtriser prend ici toute sa dimension.

Etudier efficacement : réviser à long terme Comment réviser à long terme ? Etre certain de ne rien oublier pour les examens ? De pouvoir me souvenir de ce que j’ai étudié dans deux ans ? La théorie des répétitions espacées nous permet de mémoriser à long terme. Une infographie et quelques explications… Cri du cœur d'un libéral : créons, citoyens, nos propres monnaies ! Je ne sais pas si « la guerre est une chose trop sérieuse pour être laissée aux militaires », mais la monnaie est définitivement une chose trop sérieuse pour être laissée aux mains des banquiers centraux et des Etats. Il est d'ailleurs très probable que d'ici quelques décennies les citoyens reprennent directement la main sur la monnaie. Cela ne serait qu'un retour aux sources. La monnaie n'a jamais eu besoin d'un Etat ou d'une banque centrale pour émerger puis pour se maintenir. Des monnaies virtuelles, infalsifiables, anonymes, décentralisées

Existe-t-il des lois d'apprentissage ? 22 Mars 2012 Rédigé par PedagoForm et publié depuis Overblog « Comment m’y prendre pour qu’ils s’approprient cette nouvelle notion, ce nouveau geste professionnel, de la manière la plus efficiente possible ?»... Les étudiants qui twittent ont de meilleures notes Recevez nos newsletters : Une récente étude américaine affirme que les jeunes s’ouvrent à plus de sujets en fréquentant le réseau de micro blogging. Les professeurs accusent souvent les réseaux sociaux de distraire les jeunes. Dans l’Enseignement supérieur, et contrairement aux idées reçus, Twitter se révèle pourtant un outil efficace pour accroître l’intérêt que portent les étudiants à leurs cours.

Monnaie sociale Sous des termes différents, monnaies sociales, parallèles, alternatives, complémentaires, etc., on retrouve des projets qui ont d’abord pour caractéristique de répondre aux dérèglements majeurs des monnaies dominantes et surtout à la dépendance de plus en plus dangereuse de ces dernières à l’égard des marchés spéculatifs. La principale fonction de la monnaie, sa justification historique, est de faciliter l’échange et l’activité entre les êtres humains en établissant une unité de compte commune et en créant un espace de confiance (d’où le terme de monnaie fiduciaire qui, en latin, signifie foi, confiance). Cet étalon permettant un échange très supérieur à ce qu’autorisent des formes comme le troc. Or cette fonction première est aujourd’hui gravement mise en cause par les phénomènes de misère et d’exclusion L’économie sociale et solidaire, dans la continuité de sa tradition historique, travaille simultanément sur deux approches.

Numérique, droit d'auteur et pédagogie Pour ceux qui arrivent encore à résister aux sollicitations permanentes d’Internet pour réussir l’exploit de parcourir jusqu’au bout de longs documents, nous vous proposons aujourd’hui la lecture d’un article de Jean-Pierre Archambault, paru initialement dans la revue Terminal, qui interroge le présent mais surtout l’avenir des ressources pédagogiques à l’ère du numérique. Parce que si l’on n’y prend pas garde, on pourrait bien vite se retrouver peu ou prou en face des mêmes tensions que celles qui ont été mises à jour lors de l’examen du projet de loi Création et Internet. Quid en effet d’un monde[1] où la propriété finirait par contraindre de trop l’accès et le partage, a fortiori à l’école ? Numérique, droit d’auteur et pédagogie

Related:  Formations