background preloader

Le racket de Facebook : pourquoi vous ne verrez plus le contenu qui vous intéresse

Le racket de Facebook : pourquoi vous ne verrez plus le contenu qui vous intéresse
29 octobre 2012 LD97 réactions Facebook, connu pour ses méthodes cavalières, son attitude monopolistique, son usage moins que reluisant des données personnelles, vient de franchir un nouveau cap d’indécence. Autrefois (il y a un an), quand vous postiez une nouvelle sur votre mur ou votre page (« Je me suis marié ! Sauf que non. L’équation – calculée par Dangerous Minds dans cet article, sur lequel se fonde le présent billet et dont je ne fais que reprendre les conclusions – est d’une terrible et scandaleuse simplicité. Soit, payez pour parler à vos amis, vos clients, vos lecteurs, votre famille – ce que vous êtes censé faire naturellement sur un outil comme Facebook. Plus que ridicule : scandaleux, une véritable prise d’otage, un racket parfaitement mafieux. « Facebook, est gratuit et le sera toujours » ? Et je ne vous parle pas des pages – jetez un oeil aux tarifs : Imaginez le coût que cela représente si vous gérez un blog pro publiant 5 articles par jour… La plus simple est le flux RSS. Related:  fonctionnement

Reconnaissance faciale: Facedeals, la caméra qui identifie les clients grâce à leur photos Facebook FACEBOOK – Être reconnu à l'entrée d'un commerce par un système de reconnaissance faciale qui utilise vos photos Facebook, ça vous tente? Le concept semble effrayant, même s'il a été imaginé pour récompenser la fidélité des clients. L'idée a germé au sein d'une jeune agence de publicité, basée à Nashville aux Etats-Unis. L'agence Redpepper est en train de tester une caméra faisant le lien entre vos photos sur Facebook et un système de reconnaissance faciale. Le but: offrir des réductions aux clients de petits commerces. Pour sa première utilisation, la caméra baptisée Facedeals a été installée à l'entrée d'un bar. "Des offres spécialisées peuvent arriver sur votre smartphone dans tous les commerces participants – tout ce que vous avez à faire, c'est montrer votre visage", incite l'entreprise sur son site internet. » Regardez la vidéo de présentation de Facedeals: Dès le début de sa présentation, Redpepper explique que son projet n'a aucun lien avec Facebook.

Facebook sait tout de vous! | Baptiste Ricard-Châtelain | Société Connaissez-vous la distance séparant vos yeux, votre nez et vos oreilles? Eh oui, Facebook est en mesure de la calculer! Cela permet au géant informatique de vous identifier sur les photos que vous et vos «amis» téléversez dans le réseau. Cette fonctionnalité a toutefois été retirée pour répondre aux critiques internationales sur l'intrusion dans la vie privée des utilisateurs. Officiellement, la reconnaissance faciale est aujourd'hui désactivée dans tous les marchés, le temps qu'on améliore le logiciel. Ce surprenant aperçu des capacités du géant numérique permet néanmoins de jauger la précision des informations compilées. Tout tout tout! Tout, vraiment tout, ce que vous avez volontairement diffusé à votre sujet - même ce que vous préféreriez peut-être oublier! Aussi, si vous avez écrit quelque chose, si vous avez commenté le statut d'un ami, si vous avez publié une photo ou cliqué sur une publicité, l'information est répertoriée. Il y a plus. Et vous n'êtes par seul maître à bord!

Facebook pours $4M into lobbying efforts Facebook's aggressive lobbying push is a sign of the company's expanding footprint in Washington as it responds to questioning from lawmakers and regulators on how it protects its users' personal information. The company is still a relatively young player on the scene, having filed its first lobbying disclosure form in 2009. In the fourth quarter, Facebook lobbied lawmakers and federal agencies on a range of online privacy issues, such as protecting children's safety online and "Do Not Track" privacy policies, as well as high-skilled immigration reform, international regulation of software companies, cybersecurity and educating lawmakers on online advertising. Facebook also lobbied on issues regarding restrictions on Web access in foreign countries and protecting freedom of expression online. — Brendan Sasso contributed to this report

Liste des émoticônes disponibles sur Facebook Les émoticônes ont 30 ans depuis septembre dernier. Même si certains médias en parlent encore comme s’ils étaient la dernière nouveauté, ils sont devenus depuis la démocratisation d’internet une habitude, un réflexe. Facebook a donc voulu (enfin) marquer le coup à sa manière. Vous l’avez sans doute remarqué, les commentaires Facebook sont maintenant peuplés d’une multitude d’émoticônes. Voici donc la liste de ces émoticônes et de leurs raccourcis dressée par FBSmileys. Quand Facebook se fabrique ses propres serveurs, du CPU jusqu'au DataCenter Jusque là, lorsque vous étiez une grande entreprise et que vous aviez besoin d'une lourde infrastructure serveur, il était logique de s'adresser à de grands noms du secteur, comme Dell ou Hp. Ces derniers proposent à leurs clients aussi bien les machines, que les outils pour les administrer ou encore le service de maintenance, absolument indispensable sur la durée. Mais lorsqu'on s'appelle Facebook, qu'on baigne dans la Silicon Valley, et qu'on sait s'entourer des meilleurs ingénieurs de la région, la remise en question d'un tel modèle était à considérer. Cela fait donc deux ans que la réseau social No1 au monde a décidé de lancer son projet OpenComputer. Le principe ? Du temps des Xserve , Apple avait pensé ces machines pour qu'elle s'adaptent à des environnement aussi différents que des serveurs vidéo, web, de bases de données... Ce type de projet signe-t-il vraiment la fin des Dell, Hp et autres grandes marques spécialisée ? Source

groupes Notre problème avec Facebook est un problème de topologie. Interviewé par l'AFP au sujet de la fameuse "affaire des statuts privés devenus publics mais en fait non ou alors peut-être que si mais en fait personne a vraiment pris le temps de vérifier", le résultat est lisible ici ou là. Verbatim. Je reproduis ci-après le verbatim complet de l'échange de mails qui a servi de base à cette dépêche : Que cette fuite de messages privés sur Facebook soit avérée ou pas, les premières rumeurs se sont répandues comme une trainée de poudre et en quelques heures le web a été saturé d'inombrables témoignages d'utilisateurs, affirmant être eux aussi victimes du problème. La démocratisation des réseaux sociaux et la large place qu'ils occupent dans nos vies rendent-ils ce genre de réaction inévitable ? Et j'en profite pour développer un peu. Chaque changement d'interface de Facebook (récemment le passage à la Timeline) équivaut pour l'usager à un errance cognitive semblable à celle qui marque le passage d'une chambre à air à une tasse à café. Attendre encore.

vie privée Les neuf travaux de facebook XEnvoyer cet article par e-mail Les neuf travaux de facebook Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » Fermer Business model Vous avez dit rentable ? Le champion du social sur le Net vit des moments délicats. Cela devait être le point d’orgue de son époustouflante success story. Quel désenchantement ! “Il y a quelques mois, Facebook était encensé pour ses 100 milliards de dollars de valorisation en Bourse. Un champion de l’audience Ce violent revers boursier fait glisser le groupe dans une sérieuse zone de turbulence, certes. Difficile en effet de péricliter quand on propose un service universellement recherché. Précoce, Facebook a identifié un nouvel usage sur Internet : la mise en relation d’individus qui en fait un outil social de première grandeur. 1. Il y a urgence actuellement. 2. De nouveaux formats sont présentés. 3. 4. 5. 6. 7.

Related: