background preloader

Comprendre les interfaces de programmation

Comprendre les interfaces de programmation
Par Hubert Guillaud le 24/06/11 | 6 commentaires | 5,907 lectures | Impression Les interfaces de programmation permettent à des services de s’échanger des données entre eux. Elles peuvent permettre à un site web d’utiliser le moteur de reconnaissance d’image d’une autre société pour l’intégrer à son service de stockage d’image par exemple ou à une librairie en ligne de publier sur votre profil Facebook ou Twitter le livre que vous venez de lui acheter. Stade suprême de l’intégration des services ou porte ouverte à la publicisation sans contrôle de soi, les API ont un rôle de plus en plus important dans le web d’aujourd’hui. Pour mieux comprendre le rôle et le fonctionnement des interfaces de programmation (API pour Application Programming Interface), le mieux est de le demander à des gens qui les utilisent. InternetActu.net : Qu’est-ce qu’une API, concrètement ? Karl Dubost : Une API est une interface. Selon les services Web, les API offrent un certain nombre de fonctionnalités. Related:  fonctionnement

La grande distribution prépare son coming-out social Cet article a été publié il y a 2 ans 3 mois 6 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Il est assez facile de trouver tous types de marques, enseignes, boutiques qui peuvent communiquer avec leurs « fans » et « followers », proposer des offres, annoncer des évènements en magasins, ou le lancement d’un nouveau produit. Les médias sociaux sont en cela un excellent moyen de garder un contact quasi quotidien avec une partie de sa clientèle, qui n’a pas la possibilité de se rendre régulièrement en magasin. Une partie seulement puisque l’ensemble de la clientèle qui vient en magasin, n’est pas forcément adepte d’Internet, et n’a pas forcément un compte sur Facebook (bien qu’on dénombre près de 21 millions de comptes sur le réseau social en France). Un acteur est étonnamment discret, la branche de la Grande Distribution. Une recherche des acteurs précédemment cités sur Facebook est quasiment sans appel. Sources :

Comprendre Facebook (2/3) : Facebook, technologie relationnelle La caractéristique principale du web social, dont Facebook est l’emblème, est de lier les activités des gens sur internet. Facebook n’est pas un trombinoscope ou un annuaire comme on l’entend souvent, car s’il n’était que cela, il ne permettrait pas d’action, autre que la présentation de profils. Les profils ne sont qu’une porte d’entrée : c’est l’activité communicationnelle qui fait média. Qu’est-ce qu’un média social ? Pour comprendre ce qu’est un média social, il faut en revenir à ce qu’est un média, « un support de diffusion massive de l’information ». « Les médias sociaux sont des médias pour l’interaction sociale », explique la version anglaise de la définition de Wikipédia : « C’est l’usage de technologies web ou mobile pour transformer les communications en dialogue interactif ». Image issue du bêtisier des captures d’écrans de Facebook, Zéros Sociaux. La précision est d’importance. Nous sommes entrés dans l’ère des plateformes sociales Et surtout, nul n’en a la même vision.

RSS : une alternative au Web Par Cyril Fievet le 11/12/03 | 6 commentaires | 6,309 lectures | Impression Pour beaucoup d’internautes, RSS (Really Simple Syndication) se résume à de petites icones oranges qui fleurissent sur les blogs et les sites d’information, et conduisent à des pages indéchiffrables lorsque l’on clique dessus. Pourtant, RSS est très simple d’emploi, et porte en elle les germes d’une véritable révolution, offrant aux utilisateurs un nouveau mode d’accès au contenu du web. Efficace, intelligente et personnalisée, la navigation via RSS est tout simplement, pour certains observateurs, l’avenir du web. Par Cyril Fiévet Sommaire Vraiment Simple La revanche du Push La nouvelle promesse de l’agrégation de contenu Trop beau pour être vrai ? Vraiment Simple RSS (Really Simple Syndication) est un moyen pour extraire d’un site web du contenu régulièrement mis à jour. Au total, il existe plusieurs douzaines de lecteurs RSS disponibles, pour toutes plate-formes, gratuits ou payants. La revanche du Push

MIT 6.00 Introduction to Computer Science and Programming, Fall 2008 : MIT OpenCourseWare Comprendre Facebook (3/3) : L’internet des API, le web des applications Pour les 500 millions d’utilisateurs de Facebook il semble n’y avoir qu’une manière d’accéder à Facebook : celle de se connecter sur le réseau social pour consulter son mur d’activité (le « NewsFeed »). Pourtant, via Facebook Connect, on a déjà vu qu’il y en avait une autre, distante, permettant d’interagir avec les services de Facebook depuis d’autres sites. Il y en a encore une autre, réservée aux services informatiques des sites qui utilisent Facebook. Car derrière tous les systèmes fermés que d’aucun dénoncent à grands cris, il y a avant tout des systèmes informatiques qui discutent entre eux, il y a des systèmes « ouverts » (souvent gratuits plus que payants, sauf si on dépasse un certain niveau ou volume d’utilisation des données accessibles). « Ouverts » à tout le moins aux systèmes techniques, plutôt qu’aux seuls utilisateurs. Qu’est-ce qu’une interface de programmation ? Image : la croissance du nombre d’API disponibles et de leur utilisation par Programmable Web.

Community manager : l’e-réputation maîtrisée [Métiers du web 1] Pour le premier numéro de cette nouvelle série d’articles sur les métiers du web, je me suis intéressé au métier de Community manager, un métier dont on parle beaucoup ces derniers temps. Je vous propose des infos utiles sur ce métier et une interview de Cathy Magnien, Community Manager chez ModeDemploi. Pour ce premier numéro, n’hésitez pas à me faire vos retours afin de faire évoluer la série vers ce qui vous intéresse réellement, bonne lecture… Avec l’émergence des réseaux sociaux et des services 2.0 donnant la part belle à l’User-Generated Content, les marques ont de plus en plus besoin de maîtriser leur image sur ces supports et d’avoir une communication efficace avec leur communauté. Le community manager va être ainsi l’ambassadeur de la marque et le garant de son e-réputation… Présentation du poste… Les habitudes de surf évoluent : les médias sociaux et les échanges entre internautes deviennent de plus en plus importants sur le web. On parle aussi de… Formation… Exemples de missions…

Les 'amis' Facebook développent-ils le cerveau? Faites-vous partie de ces utilisateurs de Facebook qui ont des centaines d’amis sur le réseau ? Si c’est le cas, il se pourrait que votre cerveau soit plus « grisé » que la moyenne. C’est le résultat d’une étude publiée mercredi dans le journal Proceedings of the Royal Society B, qui affirme que plus l’on a de contacts sur les sites des réseaux sociaux, plus la matière grise des régions cérébrales liées à la reconnaissance sociale est dense. Les chercheurs ont demandé à 165 étudiants combien ils avaient d’amis sur Facebook, et combien ils en avaient dans la "vraie" vie, puis ils ont réalisé des scanners IRM de leur crâne. En revanche, l’étude n’indique pas si c’est parce que des individus ont plus de matière grise que les autres qu’ils ont un talent à tisser des liens sociaux sur internet, ou si c’est ce trait de caractère qui conduit à la densification de leur cerveau.

technologies du web[1] Le navigateur Le nombre d’actions qu’il est possible d’effectuer à l’aide d’un navigateur Web semble être sans limites : gérer des messageries électroniques, consulter et contribuer au contenu d’une encyclopédie de type wiki, lire et administrer un blog, écouter des radios, regarder la télé, échanger des fichiers, acheter toutes sortes d’objets selon de multiples modalités (enchères, achat immédiat, achat groupé, etc.), réserver des billets d’avion, préparer un itinéraire sur une carte interactive, visiter le Louvre en réalité virtuelle, utiliser un tableur ou un gestionnaire d’images en ligne, etc. Quel rôle joue le navigateur dans ces diverses processus ? Format HTML Eh bien mieux vaut considérer que notre fidèle fureteur n’occupe qu’une place – certes – essentielle mais relativement mineure dans la gestion de ces pages époustouflantes : une simple visionneuse, ni plus ni moins. Les plugins Javascript De plus, tous les navigateurs sont équipés d’un interpréteur Javascript. HTML et CSS

Le Social Reader de Facebook pour les nuls n’oubliez pas de me suivre :@mattintouch sur twitter ou de me contacter pour plus d’informations (matt(at)stefani.fr) Depuis quelques mois, nous voyons apparaître ce type d’informations dans notre flux d’actualité Facebook : Ce sont des notifications de lectures de nos amis, des articles que nous aimerons probablement également si nous partageons les mêmes centres d’intérêts (ce qui est, faut-il le dire, assez fréquent). Ces notifications utilisent la fonction “read” de Facebook, sortie en Septembre 2011. Cette fonction « lire » fait partie des Facebook Actions ou “Gestures”, qui permettent d’utiliser d’autres verbes que le traditionnel « machin aime truc ». Un grand nombre de médias nationaux vont sortir cette fonctionnalité dans les prochains jours et les prochaines semaines. comment ça marche? Pour qu’un article apparaisse dans ce flux, il faut quelques conditions préalables : Quel est l’intérêt? Pour un média, le principal intérêt est la dissémination de contenu. 1- L’intégration

Top 10 New Social Media Tools from 2011 by Jason Keath on Jan 12, 2012 One of the most popular articles I wrote in 2011 was a recap of the hottest social media apps in 2010. In an ecosystem where dozens of new social networks, apps, and services are created each month, it’s hard to stand out and hard to find the diamonds in the rough that really do something new. Some of the names on this list were not brand new in 2011, but instead, this was the year that they made their mark (see Instagram and Rapportive). Three of this year’s new tools could be categorized as social networks: Google+, Instagram, and Pinterest. Several tools from the list are utlizing bookmarklets. Efficiency is also a big theme of the list this year — from automation to auto-curation. As we continue to push the boundaries of what social media can do, it is the innovation and intelligence of tools like these that allow us to continue to move forward. 1. We talked a lot about Instagram last month. 2. 3. How do they do this? 4. 5. Disclosure: Social Fresh partner

Related: