background preloader

Manifeste de “XXI” sur le journalisme : “Télérama” fait réagir les médias mis en cause - L'actu Médias / Net

Manifeste de “XXI” sur le journalisme : “Télérama” fait réagir les médias mis en cause - L'actu Médias / Net

Guerre et tweet Sur la planète Twitter, surgissent de temps à autre des conversations qui dérapent ou des affronts interpersonnels qui prennent les dimensions d'une guerre. Jamais étudiés jusqu’à présent, ces tweet clashes sont pourtant de plus en plus médiatisés. Dans un entretien avec Owni, le chercheur Antonio Casilli identifie le sens caché de ces joutes publiques. Twitter, un îlot de partage, de pacifisme et de bienfaisance… Cette conception idéale du réseau de micro-blogging semble avoir fait son temps. Car, de plus en plus, le gazouillis s’énerve. 19 mai 2012, Audrey Pulvar interroge Harlem Désir sur le plateau de l’émission de France 2 On n’est pas couché. Clairement mise en cause, Audrey Pulvar réagit. Autre exemple ce lundi 2 juillet, et dans un autre registre, avec les journalistes Denis Brogniart et Pierre Ménès. Le débat est suivi par des milliers d’internautes qui défendent tour à tour l’un ou l’autre des protagonistes. Est-ce que tout est nouveau dans le tweet clash ? Pas tout à fait.

Google Merges Search and Google+ Into Social Media Juggernaut Now we know Google’s master-plan for integrating Google+ ever more deeply into the Google ecosystem: Pour the whole thing into Google search. Starting today, Google+ members, and to a lesser extent others who are signed into Google, will be able to search against both the broader web and their own Google+ social graph. That’s right; Google+ circles, photos, posts and more will be integrated into search in ways other social platforms can only dream about. Google calls the search update “ "Search plus Your World." Jack Menzel, product management director of search, explained that now Google+ members will be able to “search across information that is private and only shared to you, not just the public web.” Google calls this access to “your web.” Menzel explained that starting today, Google+ results will be blended in with the traditional “authoritative results,” but clearly annotated. The deep integration of Google+ in search does not stop there, though.

Facebook 2012: What the Future Holds for the Social Media Powerhouse On Facebook? Like the Mashable Facebook page and check out our favorite articles covering social media, tech news, and digital culture! What do you do after your site grows to 800 million users and expands to 1 trillion pageviews per month? Going public is clearly the biggest thing on tap for Facebook in 2012, but the world's most populated social network and its users have a lot to look forward to over the coming year. Read on for our predictions for Facebook's upcoming year, and be sure to add your ideas in the comments. The IPO It's safe to say that Facebook's long-rumored IPO will be the biggest public offering of 2012. Of course, an astronomical target does not mean a guaranteed blockbuster IPO for Facebook. Furthermore, today's tech companies are raising larger rounds of private money more frequently before going to IPO, and are allowing private investors to trade shares prior to going public. The Next Steve Jobs? When people ask, "Who is the next Steve Jobs?" Facebook vs.

Et si Google+ était en fait un succès ? Passée l’euphorie des premiers jours, les analystes ont été nombreux à qualifier Google+ d’échec. Les utilisateurs se sont inscrits en masse… pour ne pas faire grand chose. Un réseau social que personne n’utilise, c’est forcément, un échec, non ? Tout dépend des objectifs que s’est fixé Google lorsqu’il a lancé le projet Google+. De nombreux observateurs ont affirmé que Google+ était destiné à reprendre à Facebook du temps utilisateur, la seule métrique sur laquelle le site de Marc Zuckerberg dépasse Google pour l’instant. Un réseau social sous marin ? Depuis quelques mois, Google a lancé de nouvelles versions de la plupart de ses produits phares : Gmail, Reader, Youtube, News… Jusqu’à son moteur de recherche, qui a d’abord hérité d’une barre noire qui va bientôt être remplacée elle même par une nouvelle mouture. Vous voulez partager une news trouvée dans Google Reader ? Et les vidéos de chatons ?

Redevenu rentable, Le Monde veut modifier son modèle économique Au bord du dépôt de bilan avant d'être repris par le trio d'hommes d'affaires Xavier Niel (Free), Matthieu Pigasse (Lazard) et Pierre Bergé, le groupe Le Monde est "enfin sorti du rouge avec un bénéfice d'exploitation de 2,3 millions d'euros au premier semestre", s'est félicité mercredi, son président du directoire, Louis Dreyfus. Sur les 110 millions d'euros que le trio s'était engagé à injecter dans le groupe de presse, 35 millions ont permis le rachat d'obligations remboursables en actions (ORA sur 5 ans, et 30 millions d'euros sont d'ores et déjà dans ses caisses. En attendant les 45 millions d'euros restants, Le Monde a désormais "les moyens de sa politique d'investissements" et entend "modifier durablement son modèle économique afin de se placer au c? Un magazine de 120 pages inspiré du "New York Times" Ce magazine "de signatures qui accorde une large place à la photo" et qui devrait faire progresser sensiblement le chiffre d'affaires publicitaire du groupe de presse.

Comment manipuler l'information sur Internet Temps de lecture: 8 min 2012 ne sera pas une partie de campagne, ça semble maintenant acquis. L'épisode de la Porsche de DSK et les rumeurs sur Martine Aubry ont donné le ton de la campagne présidentielle. Les boules puantes ont trouvé avec Internet un nouveau terrain de jeu idéal. Slate a imaginé 3 scénarios possibles de hacking de l'information qui ne nécessitent aucune compétence technique. 1. Lire... 2. Lire... 3. Lire... 1. Pour qu'une information douteuse prenne et que la «rumeur» se transforme en «information», il est essentiel que sa source soit jugée crédible. Encore mieux, LePost.fr et le NouvelObs.com permettent de balancer une boule puante et d'accéder automatiquement au panthéon de l'information vérifiée, Google News. 1. 2. 3. Pour maximiser ses chances d'apparaître en première page de Google, il est conseillé de créer en même temps d'autres articles sur la même thématique pour faire monter le sujet. En mai dernier, nous avions déjà testé la modération du Post.fr. 2. 1. 2. 3.

Klout, la bataille sociale se durcit A l’avènement d’Internet et des “autoroutes de l’information”, l’optimisme était de mise. Les nouveaux outils électroniques promettaient de rapprocher les gens. L’entraide, l’échange allaient améliorer notre vie et nous rendre meilleurs. Triste constat : les réseaux en réalité rapprochent moins les gens qu’ils ne les sélectionnent. Les réseaux sociaux sont parvenus à réaliser peu ou prou la prophétie de Marshall Mc Luhan : nous voilà en plein village global. Pourtant le mythe de la grande communion mondiale, du rapprochement social universel a fait long feu. Mais c’est avec son collègue de bureau qu’on échange tous les jours sur Facebook. La réalité nous rattrape : les outils de communication ne remplacent pas le fond. Est-ce à dire pour autant que les réseaux sociaux sont inutiles ? De son côté, Twitter est un outil incroyable de réseautage et de découverte professionnelle. C’est donc plus à un déplacement des modes de communication qu’à un renforcement auquel on assiste. Cyrille Frank

Les médias en ligne à l’âge de raison Pour cette rentrée, Rue89, Slate.fr ou Mediapart espèrent capitaliser sur la présidentielle, tandis que les petits nouveaux préparent leur arrivée dans la cour des grands. 2012, scénario catastrophe pour les sites d’information en ligne non adossés à un titre papier, appelés pure players ? Ce n’est pas ce qui se profile à l’orée de la saison médiatique 2011-2012. Et l’arrivée de petits nouveaux – d’une version française du Huffington Post à un site hybride 100% Lagardère – semble confirmer qu’il y a encore de la place pour l’information en ligne. Pour la présidentielle, les anciens capitalisent sur leurs acquis Continuité, développement et innovation : tels sont les maîtres mots employés par les acteurs de l’information en ligne pour qualifier la saison qui s’annonce. En dehors de Rue89, dont la nouvelle maquette sortira courant octobre 2011, pas de grands changements à l’horizon pour l’information sur Internet. Slate.fr continue son développement sans accélération incontrôlée.

Facebook Blocks Friend Exporter Plugin Facebook is actively trying to block Facebook Friend Exporter, a Google Chrome extension that lets you export the list and contact info of your Facebook friends for use in other services, the extension developer Mohamed Mansour claims. "Facebook is trying so hard to not allow you to export your friends. They started to remove emails of your friends from your profile by today July 5th 2011. (The extension) will no longer work for many people," Mansour wrote on the extension's homepage. The Facebook Friend Exporter is a simple tool that lets you grab phone numbers, e-mails and other data from your Facebook friends, and directly import them into Google Contacts. CNET, however, notes that the tool is probably against Facebook's Terms of Service, which states: "you will not collect users' content or information, or otherwise access Facebook, using automated means (such as harvesting bots, robots, spiders, or scrapers) without our permission."

Google+ Project: It’s Social, It’s Bold, It’s Fun, And It Looks Good — Now For The Hard Part Last night, you may have heard talk of a mysterious black bar appearing on the top of Google.com. Or you may have even seen it yourself. No, you weren’t hallucinating. It was a sign of something about to show itself. What is Google+? Sort of. You see, the truth is that Google really is trying not to make a huge deal out of Google+. How’s that for downplaying it? “We believe online sharing is broken. What he proceeds to show me is a product that in many ways is so well designed that it doesn’t really even look like a Google product. The first thing Gundotra shows me about Google+, and the first thing you’re likely to interact with, is something called “Circles”. It’s through Circles that users select and organize contacts into groups for optimal sharing. Gundotra realizes that many social services have tried and failed to get users to create groups. Next, Gundotra showed off a feature called “Sparks”. “Our goal here is to connect people. Another feature of Google+ is called “Huddle”.

The Google Loophole Has Become The Facebook/Twitter Loophole There are a lot of interesting angles to the news this morning about The New York Times’ new paywall. Top news will remain free, a set number of articles for all users will remain free, there will be different pricing tiers for different devices, NYT is fine with giving Apple a 30 percent cut, etc, etc. But to me, the most interesting aspect is only mentioned briefly about halfway down the NYT announcement article: all those who come to the New York Times via Facebook or Twitter will be allowed to read for free. There will be no limit to this. Up until now, we’ve seen paywall enthusiasts like The Wall Street Journal offer such loopholes. The Google loophole will still be in play — but only for five articles a day. Paywalls are not easy. Is that the right bet? And it’s yet another sign of a changing of the guard on the web from Google to Facebook and Twitter.

Related: