background preloader

L'impression 3D : du virtuel à l'objet sur-mesure

L'impression 3D : du virtuel à l'objet sur-mesure
L'imprimante 3D fabrique des objets sur-mesure, en 3 dimensions, à partir d'un fichier. Elle découpe de la matière (plastique, cire, métal, poudre à base d'eau et de sel, ...) puis la dépose couche par couche pour fabriquer un objet. Une technique baptisée stéréolithographie. Si le coût d'une telle machine se chiffrait en dizaines de milliers de dollars dans les années 90, il a largement baissé aujourd'hui. Le prix des imprimantes 3D oscille entre 1000 et 2000 €, néanmoins le prix d'entrée se situe aux alentours de 375 euros (chez Solidoodle). De quoi séduire les particuliers. Qui n'a jamais rêvé de transformer un fichier numérique en un objet réel ? Démonstration en vidéo : La gamme de matériaux pour les imprimantes 3D s'élargit. Photo extraite de la brochure de Stratasys, spécialiste de l'impression 3D. De la mode à l'aéronautique, en passant par la santé, la 3D s'invite dans tous les domaines La mode L'industrie De son côté, l'industrie a, elle aussi, recours à l'impression 3D. La cuisine

http://www.lesnumeriques.com/imprimante/l-impression-3d-virtuel-a-objet-sur-mesure-a1667.html

L’imprimante 3D, ce gadget qui change le monde Imprimante 3D de la marque Makerbot Le salon des techniques de l'information et de la communication (Cebit) se déroule cette semaine à Hanovre en mettant à l'honneur l'économie du partage. On entend beaucoup parler de l'émergence de cette économie, mais ce partage croissant de connaissances, de ressources, de contacts, d'échanges ou d'emprunt d'objets peut-il changer le monde ? Quels sont les nouveaux espaces d'innovation ?

Imprimante 3D fonctionnement L’impression 3D est une technologie qui permet de fabriquer ou d’«imprimer» des objets à l’aide d’une machine appelée imprimante 3D. L’objet imprimé est construit couche par couche. Concrètement, imaginez un vase que vous découperiez en milliers de couches horizontales. L’imprimante 3D construit ce vase en superposant les milliers de couches du vase une à une. Le processus d’impression 3D est ainsi appelé « fabrication additive » (additive manufacturing). Imprimer en 3D

la Révolution Industrielle de demain D’après le Président Obama, l’impression 3D sera la Révolution Industrielle de demain. Dans son discours du 12 février 2013, il a surpris ses auditeurs en mettant en avant cette technologie : elle aurait “le potentiel de révolutionner notre façon de fabriquer presque tout”. Ce nouvel outil encourage en effet le développement de nouveaux marchés et modes de production, rapides, tout public et écologiques. Pour rappel, l’impression 3D permet de produire couche par couche un objet « solide » d’après un fichier 3D. Elle utilise un processus d’injection et de solidification de matière.

L'impression 3D, ce sera formidable... s'ils ne foutent pas tout en l'air ! L’impression 3D est en train de naître sous nos yeux. Demain il sera ainsi possible de reproduire toute sorte d’objets chez nous aussi facilement, ou presque, qu’un texte numérique se couche sur le papier à l’aide de notre bonne vieille imprimante 2D. Les conséquences potentielles de la démocratisation d’un tel outil donnent le vertige et suscitent espoir et enthousiasme parmi les makers du monde entier[1] Pour rappel, l’impression 3D est une technique qui permet de produire un objet réel à partir d’un fichier CAO en le découpant en tranches puis en déposant ou solidifiant de la matière (plastique, cire, métal…) couche par couche pour, en fin de compte, obtenir la pièce terminée. C’est l’empilement de ces couches qui crée un volume. Si le concept et la technologie vous semblent encore un peu obscurs, je vous invite à regarder cette courte vidéo.

Solid Ideas - Model Making and 3D Printing Service For winning projects and communicating solutions, nothing beats showcasing Geographic Information Services (GIS) data as real physical 3D models. -W. Yang, SWA Group "Oscar's knowledge of file preparation and 3D printing allowed us to visualize and engineer our designs, which then helped us successfully present our vision to our clients. They are the best 3D printing service out there." Caltrans “Solid-Ideas 3D printing service and model making skills enables our customers to more clearly understand our design proposals and it reduces the amount of time required for project acceptance”.

Indirect 3D Printers The Benefits of Indirect 3D Printing Speed of the Build: Much like a typical inkjet printer, the nozzles on the 3D printer can deposit many droplets of binder at one time. Therefore, each layer of the parts is “printed” much more quickly than other processes that use a laser or deposit material in only one place at a time.Powder Bed Provides Support Structure: Unlike non-powder-based processes, 3DP uses the powder that surrounds the part to support over-hanging features instead of having to build and later remove support structure.Detailed Features: Very detailed features can be created because the precision of the printhead.Simple Post-Processing (for non-metals): When the part is made, the user merely retrieves it from the powder bed and brushes off any remaining powder.Recyclability: All leftover powder in the build chamber can be reused in the next build. Our Systems ExOne R2 Features of the ExOne R2

Prix imprimante 3D Tout connaître sur le prix de l’ imprimante 3D, ainsi que les modèles des imprimantes 3 dimensions classées par catégorie. Le prix de l’ imprimantes 3D s’est, durant ces dernières années, fortement démocratisé, oscillant entre quelques centaines d’euros à 3000 euros (pour une bonne imprimante ) pour une imprimante 3D grand public faisant tout de même office de gadget à l’heure actuelle. Les imprimante plus développées sont encore hors de prix. Certaines imprimantes 3D ne coûteraient que 400 €, ce qui est à la portée de tout le monde. Cependant, il faut faire très attention à ces imprimantes, car l’efficacité, le support technique ainsi que la précision n’est pas garantie. Cette nouvelle génération de machines crée, par ailleurs, un nouvel avenir pour les développeurs de logiciels et d’application ainsi que de nouvelles craintes en ce qui concerne le respect de la propriété intellectuelle vis-à-vis des droits de reproductions, brevets, etc.

Impression 3D en ligne Exemples d'imprimantes 3D : ZPrinter 650 de ZCorporation, Formiga P100 de EOS,Desktop Factory 3D printer de 3D Systems, Dimension Elite Printer de Dimension. Table des matières 3D Volume Print 22 novembre 2011 : le site est fermé, nous avons contacté l'équipe pour en savoir plus. L’impression 3D est-elle le moteur de la fabrication de demain ? - Blogs InternetActu.net markerbot-278x300 “Il y a une sorte de pensée magique chez les geeks aujourd’hui autour de l’impression 3D”, s’énerve Christopher Mims pour la Technology Review. Alors que les imprimantes 3D deviennent accessibles aux amateurs – la Thing-o-Matic de MarkerBot ne coûte que 1 100 dollars – et que Pirate Bay estime que les “physibles” – les plans d’objets qu’on peut réaliser via des machines 3D et qui s’échangent dès à présent sur The Pirate Bay – sont la nouvelle frontière du piratage, des penseurs comme Tim Maly pensent que nous approchons de la fin de “l’expédition”.

Impression 3D : «Le rêve, c’est d’en finir avec la production de masse» Figne. Concrètement, ça marche comment une impression 3D ? Coralie Schaub.L’idée est de produire un objet réel a partir d’un fichier CAO en découpant ce fichier en tranche puis en déposant de la matière couche par couche pour recomposer l’objet. C’est l’imprimante qui reproduit l’objet dessiné. On allie le numérique à une imprimante 3D dont le fonctionnement ressemble à une imprimante 2D.C’est une technique de fabrication additive. C’est une construction couche par couche d’un objet.

L'impression en 3D bientôt dans votre salon Le procédé devrait rapidement se démocratiser avec l'arrivée sur le marché d'imprimantes 3D très performantes à moins de 2000 dollars (1600 euros environ) d'ici à 2016, selon le cabinet Gartner. L'impression 3D a le vent en poupe. Elle est même présentée par certains comme la prochaine révolution industrielle. Article de télérama sur l’impression 3d Voici l’article de Télérama sur l’impression 3d en général et Impression-3d.com en particulier: Frédéric Stucin pour Télérama En 1964, Arthur C. Clarke, l’auteur de 2001 : l’Odyssée de l’espace, prédisait qu’un jour, grâce à une machine qu’il appelait The Replicator, « les objets [seraient] aussi faciles à fabriquer qu’aujourd’hui les livres à imprimer ».

Impression 3D : la nouvelle révolution industrielle 01Business le 24/03/11 à 00h00 Du modèle 3D à l'objet physique en quelques clics, telle est la promesse de l'imprimante 3D. Inventé dans les années 80, le concept s'appuie sur la technique de la stéréolithographie (SLA). Son but : disposer d'une machine pouvant produire un objet de manière autonome, en lui soumettant simplement un fichier 3D réalisé avec un outil de CAO du marché. Ces machines, au départ réservées aux laboratoires, connaissent un brusque développement dans les années 2000.

Related: