background preloader

Le coeur et son fonctionnement svtcalvin.

Le coeur et son fonctionnement svtcalvin.

http://www.svtcalvin.fr/didapages/coeur/index.html

Related:  Circulation sanguineAnimationsFonctionnement de l'organisme, besoin en énerg

Circulation sanguine : évitez les bouchons ! Opérations en vidéo Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 23 octobre 2008, mis à jour le 26 février 2014 Cinq litres de sang circulent en permanence dans nos vaisseaux sanguins. Cette circulation a longtemps été étudiée, et on en comprend aujourd'hui toute sa complexité. Les progrès médicaux et chirurgicaux ont permis de sauver bien des vies. 1628, Harvey et la circulation sanguine Jusqu’au XVIIe siècle, la circulation sanguine est un mystère. Galien (IIe siècle apr. J.-C.) pensait qu’il existait deux sangs : le sang veineux qui avait son origine dans le foie, et le sang artériel produit dans le cœur. Le sang sortait de ces organes pour irriguer toutes les parties du corps où il était alors consommé. En 1628, à partir d’expériences simples sur les veines de l’avant-bras, William Harvey (1578-1657) explicite le rôle des valvules veineuses découvertes en 1603 par son ancien professeur Girolamo Fabrizi d’Acquapendente (1537-1619).

La respiration - Corpus - réseau Canopé Ayant pour fonction principale de fournir à l’organisme du dioxygène tout en le débarrassant du CO2, l’appareil respiratoire adulte présente une organisation complexe, comprenant des voies de conduction et des surfaces d’échanges. Il conduit, par le biais des bronches et des bronchioles, le dioxygène atmosphérique jusqu’aux alvéoles, structures pulmonaires tapissées de capillaires sanguins. C’est à leur niveau que le dioxygène diffuse dans la circulation sanguine pendant que le CO2 en est extrait pour être expiré.Transporté par les hématies, le dioxygène est par la suite amené à toutes les cellules actives de l’organisme. Là, les échanges gazeux-respiratoires sont inverses de ceux effectués au niveau des alvéoles pulmonaires.

Faire un schéma simplifié du coeur. En suivant pas à pas les différentes étapes ci-dessous, vous arriverez très simplement à schématiser une coupe longitudinale de coeur de mammifère. Cela pourra vous être utile pour retenir les noms des différentes parties et des vaisseaux. Ce schéma pourra ensuite être réutilisé dans un schéma de la double circulation du sang (lien ici plus tard pour un schéma très simplifié de cette double circulation) Mais avant de débuter la construction voici un moyen mnémotechnique pour faciliter la mémorisation des noms des vaisseaux. Dans une artère le sang part du coeur. Dans une veine le sang vient au coeur.

1780, Lavoisier et la respiration Depuis le XVIIe siècle, on sait que seule une partie de l’air que l’on respire, nommée « esprit nitro-aérien », est nécessaire à la vie. Son absence provoque la mort par étouffement. On doit à Antoine-Laurent Lavoisier (1743-1794) la caractérisation de l’air ambiant et l’explication du phénomène de respiration.En 1777, Lavoisier utilise une cloche à eau pour montrer que, lors de la respiration, l’air éminemment respirable (on dirait aujourd’hui « oxygène ») est transformé en acide crayeux aériforme (dioxyde de carbone). En 1780, il publie avec le mathématicien Pierre-Simon Laplace (1749-1827) un mémoire sur la chaleur où il montre que la respiration est une combustion lente. Pour cela, il introduit dans un calorimètre de son invention soit un cochon d’Inde, soit un charbon qui brûle. Dans les deux cas, pour produire une même quantité de chaleur, respiration et combustion consomment la même quantité d’oxygène.

Cœur et vaisseaux - Corpus - réseau Canopé Dans le corps humain, l’appareil cardiovasculaire assure le transport du sang riche en dioxygène (O2) et en nutriments, pour alimenter les organes et les débarrasser du dioxyde de carbone et des autres déchets.Il est composé d’artères, de veines et de capillaires, qui forment un système clos.Le sang partant du cœur, arrive aux organes par des artères et les quitte en direction du cœur par des veines. Tous les organes sont entièrement irrigués et les capillaires assurent cette continuité entre les artères et les veines.C’est au niveau de ces capillaires, vaisseaux très fins, que se font les échanges entre le sang et les organes. Pb3 Comment le sang passe des artères jusqu'aux veines dans un organe ? Lors de la circulation sanguine, le sang passe des artères vers les veines dans un organes. Lire le document 1 page 58 (Bordas). Déterminer la taille (en mm) et le nombre de capillaires sanguins.

L'excrétion urinaire La libération d’énergie utilisable par nos cellules nécessite des réactions chimiques. Les élèves ont appris précédemment que ces réactions chimiques génèrent des déchets, rejetés dans le sang. Se pose maintenant le problème de l’évacuation de ces déchets. Un rappel est proposé en ce qui concerne l’élimination du dioxyde de carbone au niveau des poumons, dans l’air expiré.

Related: