background preloader

Bruno Devauchelle : Il y a-t-il une pédagogie du numérique ?

Bruno Devauchelle : Il y a-t-il une pédagogie du numérique ?
Au coeur de différentes études critiques publiées ces dernières années se trouve l'aphorisme suivant : "le numérique en éducation ne vaut que par la pédagogie qui invite à l'utiliser !" Après avoir souvent entendu dans les propos volontaristes de responsables politiques ou autres promoteurs des équipements numériques que le numérique allait transformer la pédagogie et qu'on verrait probablement une pédagogie numérique émerger, on ne peut que s'interroger. Appelée de ses voeux sous cette formulation, cette approche certes séduisante reste très éloignée de la réalité quotidienne. En sortant ici des rituelles explications comme pas de moyens, pas de formations, pas de ressources, infrastructures sous dimensionnées et des rituels plans qui y font écho, l'analyse révèle qu'il y a un espace d'incompréhension entre différents acteurs. Trop d'imaginaire... L'écart entre les propos et les faits est le signe principal de cet imaginaire. Quand on parle de pédagogie, on parle souvent dans le vide.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/03/18032016Article635938809032525528.aspx

Related:  Numérique et changements pédagogiquesapprendre à l ère du numériqueClasse inverséeEnseigner avec le numériqueChroniques Devauchelle

Plus-value pédagogique de la mise en oeuvre des démarches de e-education L'utilisation d'un parcours pédagogique scénarisé permet de mettre l'élève dans des situations favorables plus difficiles à réaliser en classe. L'élève qui dépose une production peut recevoir un (ou plusieurs) feed-back(s) de son professeur et corriger sa production numérique pour obtenir un résultat final satisfaisant sans avoir à reprendre tout son travail. C'est un moyen précieux de montrer que les difficultés et les erreurs sont des étapes normales des processus d'apprentissage sur lesquelles on peut travailler pour améliorer sa maîtrise d'une tâche scolaire donnée. Les erreurs peuvent n'être vues que par le professeur et pas par les camarades, ce qui peut ponctuellement beaucoup aider les élèves en difficulté. En effet le regard des pairs favorise, chez les élèves en échec, une estimation pessimiste de leurs chances de succès, qui empêche leur implication sérieuse dans les activités proposées (voir page 176, Apprendre et faire apprendre, E Bourgeois, G.

Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. Les cartes cognitives: mind maps et concept maps Cartes conceptuelles (Concept Maps) Une carte conceptuelle est une représentation graphique d'un champ du savoir, d'un ensemble de connaissances. Elle se compose de concepts et de liens entre concepts. Ils sont inclus dans des cellules de formes géométriques variables reliées par des lignes fléchées et étiquetées.

Pratique du numérique et processus d'apprentissage Accueil > Formations et ressources > Liste des vidéo - balado - webdocu > Pratique du numérique et processus d'apprentissage Dans le cadre de la journée internationale de la recherche de 2012. Avenue CHARLES TILLONCS 24414 Rennes 35044FranceTél: 33 (0)2 99 14 14 15/20 Bruno Devauchelle : Numérique : Quand l'entreprise entre par la fenêtre... Le monde de l'école s'interroge depuis de longues années sur son lien avec le monde des entreprises. C'est d'abord l'enseignement technique et professionnel qui est au premier rang de ces relations. C'est dans cet enseignement que cela est le plus "naturel".

Transcription numérique : conférence de Britt-Mari Barth La révolution cognitive et la révolution numérique – quelles interactions ? Quels rôles pour l’enseignant ? Britt-Mari Barth Professeur émérite de sciences de l’éducation Institut Catholique de Paris Bruno Devauchelle : Passer du cours à l'activité avec le numérique ? " Si le numérique ne transforme pas la pédagogie, il nous invite à la repenser en offrant des potentialités inaccessibles jusqu'alors". Oui mais entre cet objectif et la réalité du cours il y a tout le poids des modes et celui encore plus lourd de la tradition. Bruno Devauchelle invite à réfléchir à ce que c'est qu'apprendre et apprendre avec le numérique. Le cours remis en question par le numérique ? Tout enseignant fait en sorte que l'élève soit en "activité d'apprendre".

Tutoriel pour créer son propre blog sous Wordpress EmailEmail Comment créer son blog avec le logiciel de référence Wordpress et l’héberger soi-même ? Je recommande 1&1 (lien affilié) que j’utilise moi-même sur tous mes sites et ceux de mes clients. L’adoption du numérique par les enseignants universitaires : où en est-on ? Quelques éléments de réflexion Webinaire du GRIIP #1 (13 avril 2016) Webinaire du GRIIP #1 - 13 avril 2016 de 12h à 13h30 L’adoption du numérique par les enseignants universitaires : où en est-on ? Quelques éléments de réflexion Résumé Le numérique est régulièrement perçu comme un rouage de changement, voire de transformation, de la pédagogie universitaire.

Bruno Devauchelle : Numérique et attention : Que faire en classe ? "Ils ne font plus attention ! Génération zapping ! Pas de concentration !" voici quelques une des expressions qui peuplent les conversations des salles des enseignants dans les établissements scolaires. A ce discours s'ajoute celui sur la télévision, la zapette (cf. les propos de Philippe Meirieu), et plus récemment les tablettes et les écrans. Difficile d'ignorer ces questions au-delà des discours convenus et très anciens sur la jeunesse, traduction simpliste du traditionnel conflit des générations (les anciennes ne comprenant plus les nouvelles).

Enseigner c'est ajuster- Usages du numérique éducatif Le numérique est une écriture, avec laquelle chacun doit se familiariser. C’est aussi potentiellement un "instrument culturel supérieur", dit Dominique Bucheton1. Comment mettre à jour ses méthodes pour développer la pensée de l’élève et réussir le pari de la démocratisation de l’école ? Comment la formation peut-elle accompagner l’évolution des pratiques enseignantes ? Une intéressante conférence s’est tenue le 13 octobre à Canopé 86 en introduction d’une journée de formation, visant à montrer et nommer les gestes effectués par l’enseignant(e) pour piloter la classe, créer une atmosphère, tisser les apprentissages entre eux, étayer, dans un ajustement permanent. Conférence de Dominique Bucheton à Canopé Poitiers - 13 octobre 2015

Travailler en langues vivantes en îlots bonifiés - Innovations et expérimentations Lara Meisel, professeur d’anglais, décrit la mise en place de ce fonctionnement. Une nouvelle organisation des groupes de langue vivante est expérimentée depuis la rentrée de septembre 2013. Les élèves se répartissent d’eux-mêmes en groupes. Tout le travail fourni ensuite - prise du cours en note, apprentissage des leçons, participation orale, restitution écrite, comportement en classe - est une affaire collective. Cette organisation a été inspirée par un ouvrage de Marie Rivoire.

Travail collaboratif sur le climat en terminale spécialité En terminale spécialité, le thème 2 du programme « Enjeux planétaires contemporains-Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l’avenir » permet de faire réfléchir les élèves sur la problématique actuelle du réchauffement climatique, très souvent médiatisée et controversée. Afin de développer l’autonomie et l’implication des élèves de nos groupes de spécialité, nous avons choisi de traiter ce thème sous la forme d’un projet en lançant un défi aux élèves et en les faisant travailler de manière collaborative. Contexte et objectifs : Durée : 9 séances de 2 heures en groupes et une séance commune aux 3 groupes lors de l’échange avec une paléoclimatologue.Projet mené avec les trois groupes de terminales spécialité SVT de l’établissement : 2 groupes de 16 élèves et 1 groupe de 9 élèves.

Le numérique bouscule l’enseignement - Padagogie Il existe de nombreuses initiatives engagées par le ministère de l’Education nationale mais, quel que soit le caractère louable des projets, ils sont encore embryonnaires. Pour une raison très simple : à part quelques exceptions, le corps enseignant n'adhère pas ou très peu. Face aux nombreux usages et contenus offerts par les outils numériques (ce qui est appelé à développer les fournisseurs de contenus, donc de créer du business autour de ce phénomène), l’enseignant considère qu’il risque de devenir de plus en plus un accompagnateur pédagogique au dépend de son rôle de dispensateur, de transmetteur du savoir. Son positionnement est bousculé et forcément cette période d’incertitude ne le met pas dans de bonnes conditions. Il faut donc qu’il reprennent le rôle de dirigeant du cours. Et le fond du problème est bien là.

Related: