background preloader

Changer de paradigme en éducation

Changer de paradigme en éducation
Photo : Les TED Talks sont des sources inépuisables d’idées, particulièrement dans le domaine de l’éducation. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance virtuelle de Will Richardson, un auteur et blogueur reconnu dans le monde de l’éducation américain. Il part d’un postulat que plusieurs d’entre nous partagent, alors qu’il affirme que le monde de l’éducation est actuellement à la croisée des chemins et en pleine mutation. Le clivage Nous partons d’un monde de rareté (pour ne pas dire de pauvreté), en terme de ressources didactiques et pédagogiques, pour évoluer au milieu d’un monde d’abondance (pour ne pas dire de surabondance). Les habitudes pédagogiques des enseignants et les attentes de leurs élèves sont asynchrones. Le paradigme perdu Le mode de l’éducation occident en est un qui lutte pour sa survie de son modèle. L’information est ubiquiste. Nous devons être des agents de changement. Related:  Numérique et changements pédagogiques

Quels impacts ont les technologies sur l’enseignement, l’apprentissage et le développement de compétences au primaire et au secondaire Home Apprendre avec le numérique - Colloque Pédagogie - Foyer de Cachan Apprendre avec le numérique Mythes et réalités Franck AMADIEU / André TRICOT Editions Retz Franck AMADIEU est maître de conférences en psychologie cognitive à l’université de Toulouse 2 André TRICOT est professeur en psychologie à l’ESPE de Toulouse Tous deux sont membres du laboratoire Cognition, Langues Langage Ergonomie, CNRS L’ouvrage se propose de revenir sur un certain nombre de mythes autour de l’apprentissage avec le numérique, et d’en examiner objectivement la réalité à partir d’un nombre important de méta-études, et la part de perspectives possibles : Exemple de mythes ou réalités possibles : « On est plus motivé quand on apprend avec le numérique » « Les vidéos et informations dynamiques favorisent l’apprentissage » « Le numérique permet d’adapter l’enseignement aux élèves » Autant d’affirmations que l’on entend régulièrement. Introduction L’attente est devenue considérable autour du numérique pour l’apprentissage, stimulée par l’incroyable développement de l’usage d’Internet. Conclusion

Comment créer une classe TIC? Audrey Miller, publié le 12 septembre 2013 C’est une question que beaucoup d’enseignants se posent, surtout dans un contexte où on sent que les TIC ne sont plus un luxe, mais une nécessité. Voici quelques pistes pour commencer. Chers lecteurs, vous êtes également invités à proposer vos idées! En début d’année, Mme Louise Gagnon, enseignante en 6e année, posait la question sur le populaire groupe Facebook « Les TIC en éducation ». L’enseignante Geneviève Henry, 6e année aussi, a partagé avec elle sa propre expérience de classe TIC. Poursuivant la discussion, quelques personnes ont aussi suggéré de faire un tour sur le site de la formation iClasse. Côté matériel technologique, il faut idéalement suffisamment d’appareils pour qu’il y en ait au moins un pour deux élèves : portables, tablettes mobiles, téléphones intelligents… ou un joyeux mélange de tout cela. La classe TIC est une classe où il y a beaucoup de mouvement! Et vous, comment se vit votre classe TIC? Pour suivre l'auteur :

La “révolution silencieuse” du système éducatif brésilien Spectacle de commémoration de la Journée du Cirque (Projet Âncora) [Les liens pointent vers des contenus en portugais] Il y a 18 ans, une révolution s'est amorcée dans le système éducatif brésilien avec la naissance du Projet Âncora dans la ville de Cotia, dans l'Etat de São Paulo. Un vieux rêve s'est réalisé en 2012 avec l'inauguration de l'école Projet Âncora de Educação Infantil e Ensino Fundamental [équivalent de l'éducation primaire et de l'enseignement fondamental]. Près de 300 enfants et adolescents fréquentent l'école, organisée selon trois parcours parallèles : individuel, social et communautaire. Imaginez une école sans classe, ni horaires, ni examen. Dans un entretien [sur le site du journal brésilien Globo] G1, Pacheco affirme que l'éducation au Brésil – dont le modèle ignore la contribution de Paulo Freire et d'autres grands pédagogues du pays – gaspille ses ressources et produit 30 millions d'analphabètes. Campagne d'appel aux dons pour le projet Projeto Âcora.

Les TICE ne changent pas la pédagogie, elles invitent seulement à la questionner. On a trop souvent associé par lien de causalité les TICE et la pédagogie. Ainsi, il y aurait de nouvelles pédagogies avec les TICE. C’est devenu un allant de soi, presqu’un lieu commun en tout cas une évidence pour nombre de personnes, en particulier celles qui ne connaissent l’acte d’enseigner et d’apprendre qu’à partir de leur expérience d’enfance et de jeunesse. C’est aussi une évidence pour nombre de zélateurs, marchands, promoteurs des TIC, que celles-ci vont améliorer la pédagogie, la changer etc… En fait cette illusion d’optique vient du fait que les TIC sont d’abord un intrus dans une situation d’enseignement qui s’en est longtemps passée (quelques centaines d’années) Parce qu’elles dérangent, elles seraient vecteur de changement, de nouveauté, voire d’amélioration. L’allant de soi parle de nouvelles pédagogie sans aller beaucoup plus loin, une enseignante expérimentant la tablette numérique dans sa classe récemment appelait cette nouvelle pédagogie de ses voeux.

La technologie au service de la pédagogie En partant du postulat de Marcel Lebrun, selon lequel «les technologies peuvent contribuer au développement pédagogique mais que cela nécessite des dispositifs centrés sur l’apprentissage des étudiants», Jacques Dubois chargé du développement techno-pédagogique du réseau des GRETA de Bourgogne et ancien enseignant en informatique, dans son blog Prodageo, se demande quels sont les préalables nécessaires à l’introduction de l’usage des technologies dans les formations et se pose la question quant à la signification de « dispositif centre sur l’apprentissage des étudiants ». Dans un article intitulé Des technologies pour la pédagogie, le spécialiste en éducation présente les conditions à favoriser pour introduire les technologies dans l’apprentissage, puis il explique ce que l’on entend par un apprentissage centré sur l’apprenant et de quel manière peut-on le mettre en place. Pour aller plus loin : Une intégration efficace des TICE à l’école Commentaires commentaires

Démystifier le droit d’auteur appliqué aux œuvres numériques en éducation Permis, pas permis? Utilisation équitable? TBI / TNI / tablettes? Perdu(e) dans le jargon du droit d’auteur? Voici un dossier qui, on l’espère, vous aidera à y voir plus clair! Un dossier conjoint Carrefour éducation et Infobourg.com De nos jours, une foule de possibilités s’offrent aux enseignants afin de concocter des cours des plus attrayants. Le respect du droit d’auteur, voilà à quoi devrait réfléchir tout enseignant lors de la planification d’une période d’enseignement dans laquelle des ressources numériques sont exploitées. Un résumé de la loi sur le droit d’auteur dans les établissements scolaires ainsi que des exemples d’utilisations permises d’œuvres numériques en classe seront présentés dans ce dossier, dans le but de démystifier ce qui est permis de faire et ce qui ne l’est pas. 1. À propos de l’auteur Véronique Lavergne Véronique est bibliothécaire à l’Université du Québec à Trois-Rivières et formatrice en technologie éducative auprès des futurs enseignants.

Une école s’attaque aux devoirs et améliore ses résultats avec le carnet d’apprentissage la gazette des enfants – 1894 Cela se passe au Québec mais cela aurait pu tout aussi bien se dérouler en France. Selon un article publié sur le site québécois « Les Actualités » (consulté le 29 octobre 2013) « depuis l’année dernière, les enseignants de l’école de la Passerelle ont pris un virage. Ils ont décidé de changer leurs pratiques en offrant une version améliorée des traditionnels devoirs et leçons. En effet, les élèves doivent lire, mais il y a très peu ou pas de devoirs à la maison. » Marielle Potvin, orthopédagogue*, a accompagné l’équipe pédagogique dans ce changement important. Ce qui a motivé l’équipe pédagogique La directrice de l’école explique : Par ailleurs les enseignants constataient tout simplement que le but des devoirs, apprendre pour avoir de meilleurs résultats, n’était tout simplement pas atteint. De la réflexion commune… Marielle Potvin témoigne de son action d’accompagnement et de conseil auprès de l’équipe pédagogique Marielle Potvin présente la genèse du projet.

Technique, pédagogie, opposition ou complémentarité… compatibilité Le titre d’un ouvrage paru récemment a attiré mon attention : « Enseigner différemment avec les TICE » (P.Bihouée, A. Colliaux, Eyrolles Editions d’Organisation), car pour une fois la question pédagogique précédait la question technique. J’avais d’ailleurs fait la remarque inverse à propos des ouvrages publiés par Projetice en particulier celui consacré aux ENT qui partait dans l’autre sens. En entrant plus avant dans ces supports on peut analyser les choses de manière plus fine et essayer d’en extraire plusieurs hypothèses. Ces trois phrases débutent chacune d’elles un chapitre différent. En fait cette approche est celle qui est la plus visible et aussi la plus satisfaisante, à court terme. Est-ce que l’école peut résoudre ce problème ? A suivre et à débattre

Related: