background preloader

Quels sont les principes fondamentaux de la République française ?  - Quels sont les héritages et les principes de la Ve République

Quels sont les principes fondamentaux de la République française ?  - Quels sont les héritages et les principes de la Ve République
<p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Les principes fondamentaux de la République française sont énoncés dans sa devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ». « Une République indivisible » : aucune partie du peuple, ni aucun individu, ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté nationale. Le caractère laïque de la République découle à la fois du principe de la liberté de croyance et du principe d’égalité des citoyens devant la loi et implique la séparation des Églises et de l’État. Le caractère démocratique de la République implique le respect des libertés fondamentales et la désignation des différents pouvoirs au suffrage universelSuffrage universelDroit de vote accordé à tous les citoyens majeurs. Enfin, le caractère social de la République résulte de l’affirmation du principe d’égalité. Par ailleurs, les dernières révisions de la Constitution ont introduit de nouveaux principes. Related:  Les valeurs de la République françaiseconcours personnel de direction

Citoyenneté - Les valeurs de la République L'École transmet les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité ; laïcité ; refus de toutes les discriminations. Les élèves étudient les grands textes qui les fondent. Il appartient à l'ensemble des adultes qui interviennent auprès des élèves dans l'exercice de leurs fonctions de faire partager ces valeurs. « Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l'école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Valeurs républicaines et enseignements Les valeurs de la République sous-tendent l'ensemble des disciplines, chacune leur donnant sens dans le champ du savoir qui est le sien. Valeurs républicaines et vie scolaire L'École est un lieu de vie collective où s'apprennent les valeurs de la République. Dans le fonctionnement des établissements, le règlement intérieur définit les droits et devoirs des élèves. Valeurs républicaines et actions éducatives Textes et ressources sur les valeurs républicaines à l'École L'Ecole est laïque.

Réforme de la scolarité obligatoire - Séminaire EPS et parcours éducatif de santé Programme du séminaire À partir d'un état des lieux des besoins de santé des jeunes, ce séminaire a visé à faire partager une démarche de réflexion et une méthodologie pour la mise en œuvre concrète et contextualisée du parcours éducatif de santé (PES) dans les établissements, de l'école au lycée, en s'attachant plus particulièrement à la place et au rôle de l'EPS dans ce parcours. Le parcours éducatif de santé, qu'est-ce que c'est ? Le parcours éducatif de santé (est un dispositif inscrit dans la loi de refondation et la réforme de la scolarité obligatoire. Il doit permettre à chaque élève, tout au long de la scolarité, de s'approprier des pratiques, des connaissances, des compétences et des éléments de culture lui permettant de prendre en charge sa propre santé de façon autonome et responsable. Restitution des ateliers : mises en perspective dans les pratiques professionnelles Hackaton : construire une carte heuristique Témoignage du lycée des métiers Jules Verne de Saverne

Valeurs de la République : des ressources pour vous accompagner (1/3) Education et société Mobilisé pour soutenir, avec tous les acteurs et partenaires de l’École, la défense des valeurs de la République et pour permettre à l’ensemble des élèves de se les approprier, Réseau Canopé vous propose : un dossier destiné à la formation : il développe le thème de la laïcité. Il définit ce terme, le contextualise et en explique les enjeux. Abdennour Bidar, chargé de mission sur la laïcité au Ministère, y détaille en vidéo les quinze articles de la Charte de la laïcité, présentée le 9 septembre 2013. La laïcité, la participation citoyenne et l'éducation à la diversité et à la tolérance constituent les thèmes de cette première sélection de ressources. Laïcité et fait religieux Archives Participation citoyenne Guide républicain (PDF ; 2004) : ensemble de définitions telles que l’antisémitisme, le civisme, l’humanitaire, la laïcité, la mixité, la religion ou encore le sexisme.Vivre ensemble : c’est quoi être citoyen ? Éduquer à la diversité et à la tolérance

Petite bibliographie pour le concours de chef d'établissement - CONCOURS-PERSONNEL-DIRECTION.FR Nous avons établi cette liste d’ouvrages avec plusieurs préoccupations : quelques livres pas chers et récents, des thèmes d’actualité, des chercheurs reconnus et des témoignages de chefs d'établissement comme Jean-Paul Ginestet, ancien proviseur du lycée Saint-Exupéry de Blagnac. Nous avons aussi sélectionné les numéros de revues qu’il faut connaître, par exemple Administration et Education. Enfin, nous n’avons pas voulu cette année proposer une bibliographie trop riche. On ne peut pas s’informer et se former sans dépenser un peu d’argent – il faut accepter de rémunérer la propriété intellectuelle et encourager la recherche universitaire ou les auteurs - mais surtout sans y consacrer du temps.

Valeurs de la République : des ressources pour vous accompagner (2/3) Mixité sociale à l'école, réussite éducative et actions en faveur des publics fragiles, vous souhaitez en savoir plus sur ces thématiques ? Découvrez cette deuxième sélection de ressources qui fait suite à celle sur la laïcité, la participation citoyenne et l'éducation à la diversité et à la tolérance et au dossier destiné à la formation – lequel s’enrichira progressivement d'autres thématiques. Mixité sociale à l’école La mixité sociale à l'école : ce dossier multimédia, en libre accès, permet de mieux comprendre les enjeux relatifs à la mixité sociale et scolaire. Réussite éducative Petits ateliers : ce site propose de nombreux ateliers, clés en main, à destination des enseignants du premier degré et des animateurs en charge des activités proposées dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Actions en faveur des publics fragiles

Scolarisation des élèves handicapés - Les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) Les élèves scolarisés au titre des ULIS Les élèves scolarisés au titre des ULIS présentent des troubles des fonctions cognitives ou mentales, des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, des troubles envahissants du développement (dont l'autisme), des troubles des fonctions motrices, des troubles de la fonction auditive, des troubles de la fonction visuelle ou des troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladies invalidantes). Ce sont les commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décident de l'orientation d'un élève vers une ULIS qui lui offre la possibilité de poursuivre en inclusion des apprentissages adaptés à ses potentialités et besoins et d'acquérir des compétences sociales et scolaires, même lorsque ses acquis sont très réduits. Les ULIS sont des dispositifs permettant la mise en oeuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS). Mise en œuvre du PPS Texte de référence

Valeurs de la République : des ressources pour vous accompagner (3/3) Education et société Envie d'en savoir plus sur les thématiques « Échanges avec les parents d'élèves », « Pratique et maîtrise du français » et « Lutte contre le décrochage » ? Découvrez cette troisième sélection de ressources qui fait suite : Échanges avec les parents d'élèves Relations École-Parents : cette circulaire de 2013 a pour objectif de renforcer la coopération entre les parents et l'école. « rendre effectifs les droits d'information et d'expression des parents » ; « construire une véritable coopération entre les parents et l'école » ; « développer la coordination et la visibilité des actions d'accompagnement ». Mallette des parents : à destination des équipes éducatives, cette mallette propose des outils pour organiser des débats avec les parents afin de favoriser le dialogue. Pratique et maîtrise du français Des élèves venus d'ailleurs : Comment accueillir un élève « nouvellement arrivé » dans une classe ? Lutte contre le décrochage

On achève bien les écoliers Dans l’ouvrage retentissant qu’il vient de publier, Peter Gumbel ose poser la question taboue du « bonheur à l’école ». Cela nous a donné envie d’aller plus loin avec lui. Le bonheur n’est-il pas une idée neuve dans l’école française ? On entend déjà certains : « Voilà un ouvrage qui participe sans doute d’un grand complot libéral contre notre chère et noble École Républicaine, qui exalte le pédagogisme le plus plat, condamnant tout effort de rigueur en matière de notation des élèves et mettant l’enfant plus que jamais au centre, enfant qui serait, dans notre école, martyrisé par ses maitres. Jean-Michel Zakhartchouk Mon livre veut soulever le tabou du « bonheur » à l’école ! Entretien avec Peter Gumbel Entre l’enregistrement d’un débat avec Brighelli (!) Pourquoi avez-vous écrit ce livre ? Je suis parti d’observations que j’ai pu faire depuis que je suis en France (2002) notamment en tant que père de deux filles scolarisées dans votre pays et du constat qu’il y a un blocage du débat.

# Je dessine Charlie Hebdo a reçu des milliers de dessins après la tuerie préméditée des membres de sa rédaction. Les premiers furent envoyés dès le 7 janvier 2015, d’autres ont suivi, intégrant dans leur geste les répliques de ces assassinats des 8 et 9 janvier. Ils ont été réalisés par des enfants et des adolescents. Ces dessins expriment l’attachement de la jeunesse du pays aux valeurs de la République, à ses principes fondamentaux de liberté de créer, de dessiner, de s’exprimer, de publier. Ces dessins disent l’envie de toute une génération de vivre à l’opposé des assignations identitaires et des visions étriquées de l’autre et du monde. Charlie Hebdo, SOS racisme et la FIDL ont créé l’association Dessinez Créez Liberté, chargée d’assurer la diffusion de ces dessins, de les valoriser et d’en puiser des ressources susceptibles d’enrichir la réflexion collective.

MLDS : Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) a deux finalités : réduire, par des actions de prévention, le nombre de sorties sans diplôme ;avec l'aide des responsables des plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs (PSAD), prendre en charge les élèves décrocheurs de plus de 16 ans en vue d'une rescolarisation et/ou d'une qualification reconnue, pour une insertion sociale et professionnelle durable. La MLDS travaille maintenant en étroite collaboration avec le responsable du réseau FOQUALE (FOrmation QUAlification Emploi) qui doit mettre en œuvre un projet collectif de lutte contre le décrochage. Il s'agit aussi de développer la pertinence des actions au regard des besoins, la mutualisation des pratiques et créer des structures ou dispositifs innovants. La MLDS a un rôle de conseil, d'expertise et d'ingénierie de formation. Ce sont les établissements qui se chargent de la mise en œuvre des actions. 1 – Repérer - prévenir 1.1 – Les élèves en difficulté 3 – Former - qualifier

La République, c'est tous ensemble ! En savoir plus sur la campagne Le dessinateur Zep est l’auteur du célèbre personnage Titeuf, créé en 1992, vendu à plusieurs dizaines de millions d’exemplaires et traduit dans plus de 25 pays. Reconnu dans le monde de l’édition, il a remporté de nombreux prix et présidé le Festival d’Angoulême en 2005. Personnalité attentive au monde, ses nombreuses collaborations avec des associations et des ONG (Handicap International, Amnesty International, etc.) lui permettent de soutenir les causes et les sujets qui lui tiennent à cœur. Il a animé pendant deux ans le blog « What a wonderful world ! Le projet Cette nouvelle collaboration rend accessible aux plus jeunes le sens des valeurs de notre devise : Liberté, Egalité, Fraternité. Nos enfants doivent comprendre que ces valeurs ne sont pas des principes abstraits et qu’elles posent, au contraire, les conditions concrètes de leur vie quotidienne (avec les amis, en famille, à l’école, etc.).

Liaison inter-établissements : assurer la continuité des apprentissages et la fluidité des parcours 1. Les objectifs 1) À destination des usagers (élèves, familles), pour : faciliter l'accueil, l'information et l'accompagnement des élèves et des étudiants ;assurer le suivi individualisé (à l'aide d'outils de liaison, notamment le Livret Scolaire Unique - LSU) ; optimiser l'orientation des élèves (ex. : Folios. 2) À destination des personnels, pour : assurer la continuité pédagogique dans la mise en place des apprentissages, notamment du socle commun de connaissances, de compétences et de culture ;assurer le suivi de cohorte ;croiser des exigences, permettre des échanges d'informations, de pratiques et la connaissance réciproque des programmes (rompre avec l'isolement) ;harmoniser l'évaluation. 3) À destination de l'institution pour : 1) Les indispensables : une équipe de pilotage (équipe de direction, professeurs principaux, conseillers principaux d'éducation, psychologues de l'éducation nationale, assistante sociale, etc.) 2) Cadre de travail possible et exemples d'activités :

Related: