background preloader

TOURISME DES JEUNES

TOURISME DES JEUNES
En 2020, il y aura près de 300 millions de voyages internationaux de jeunes, selon les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme. Le tourisme des jeunes est l'un des secteurs les plus dynamiques qui connaît la plus rapide croissance dans le secteur du tourisme mondial. De 2000 à 2011, les arrivées internationales des jeunes ont augmenté de 136 millions à 187 millions représentant 20% des voyages internationaux. Les recettes générées ont atteint 165 billions de dollars en 2010. Les jeunes touristes dépensent en moyenne entre 1 000 et 6000 dollars et restent plus longtemps (plus de 50 jours) qu’un touriste adulte.* Les indicateurs montrent que le secteur du tourisme des jeunes, bien qu’affecté par la crise, a décliné moins vite et reprend plus rapidement que le tourisme des adultes. Le tourisme des jeunes constitue un secteur porteur à plus d’un titre : Clientèle plurielle : Son rôle est de favoriser la mise en marché des offres développées par ses adhérents.

http://www.atout-france.fr/tourisme-jeunes

Related:  EPE Tourisme des jeunesEPE Séjours étudiantstourisme et jeunesTourisme Jeune

» Le tourisme des jeunes: un monde à part! Familiarisés avec le concept d’expérience, à la recherche d’excitations et d’apprentissages, explorateurs d’autres cultures et adeptes de nouveautés, les jeunes constituent un segment bien différent des autres. Parce qu’ils représentent le marché de demain, qu’ils voyagent de plus en plus, qu’ils s’intéressent aux destinations non traditionnelles et qu’ils présentent des avantages non négligeables pour l’industrie, les jeunes forment une clientèle prometteuse! Le tourisme des jeunes, c’est quoi?

» L’avenir appartient aux jeunes voyageurs Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), les jeunes de 15 à 30 ans représentaient 20% des touristes internationaux à travers le monde en 2010 Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), les jeunes de 15 à 30 ans représentaient 20% des touristes internationaux à travers le monde en 2010, soit près de 190 millions de voyageurs, en augmentation de 40% par rapport à 2007. Ils généraient des dépenses de 165 milliards de dollars américains, ce qui équivaut à une croissance de 9% par année depuis 2007, beaucoup plus que la moyenne de 3% enregistrée pour tous les groupes d’âge confondus. En 2020, l’OMT prévoit qu’ils effectueront près de 300 millions de voyages internationaux.

Tourisme des jeunes Le taux de départ en vacances des jeunes connaît ces dernières années une baisse sensible, en grande partie liée aux difficultés économiques. Pourtant, le tourisme des jeunes constitue un enjeu important. En effet, les jeunes se forgent aujourd’hui des habitudes, des connaissances et des pratiques qui conditionneront en partie leurs comportements touristiques d’adultes. Les pros se lancent à la difficile conquête des jeunes Même si les TO sont rares à leur proposer une offre dédiée, certains, comme Real Gap, font leur entrée sur le marché français, qui croit de plus en plus à l'influence prescriptrice de cette cible. Le tourisme des jeunes ressemble à un vrai casse-tête pour les professionnels. Avec un taux de départ en vacances des 18-25 ans compris entre 55 % et 70 %*, la cible devrait susciter l'appétit des TO. Pourtant, rares sont ceux à avoir investi le marché. Hormis quelques packages autour d'un événement, les voyagistes proposent peu d'offres ciblées.

Le marché des jeunes voyageurs en plein essor La World Youth Student and Educational Travel Confederation (WYSETC) a publié en septembre 2013 son rapport New Horizons III, l’enquête la plus importante et la plus complète jamais entreprise pour le secteur du voyage de la jeunesse. Le rapport, qui est la dernière édition d’une étude de référence menée en premier lieu en 2002, puis 2007, examine pourquoi, comment et où les jeunes voyagent, ainsi que les besoins croissants de ce secteur en pleine expansion. Depuis la publication de cette enquête, de nombreux journaux et magazines ont abordés le sujet et font tous le même constat : le marché des jeunes voyageurs a explosé malgré la crise et enregistre même la plus forte croissance du tourisme mondial, représentant 20% des dépenses du tourisme en 2012. Flickr – City of Prince George Le boom des jeunes voyageurs Les « backpackers » pourraient enfin obtenir un peu plus de respect, du moins d’un point de vue économique.

Voyages et séjours pour étudiants pas cher - lastminute.com Si les étudiants ont peu de moyens, ils ont en général beaucoup de bonne volonté et sont prêts à surmonter tous les obstacles, la barrière de la langue, les voyages en auto-stop, les hôtels bas de gamme… Avec lastminute.com, rien de tout ça !Nous vous garantissons un voyage en avion qui vous permettra d’arriver rapidement à bon port et des hôtels qui, tout en ne pratiquant pas des tarifs excessifs, vous proposent un confort plus que correct ! Qu’est-ce qui motive les jeunes gens ? La fête bien entendu !Un voyage entre étudiants ne serait pas complet sans la possibilité de faire la fiesta toute la nuit ! » Négligez-vous la clientèle des jeunes? Souvent négligés comme segment de clientèle, des statistiques récentes indiquent pourtant que les jeunes âgés de 16 à 24 ans représentent plus de 20% de l’ensemble des voyageurs internationaux. Même si ce segment affiche actuellement la plus forte croissance mondialement, seulement le tiers des offices nationaux de tourisme disposent d’un plan d’action concernant le tourisme des jeunes. À propos de ces jeunes voyageurs Au cours des dernières années, on a dû revoir les paramètres qui définissent le tourisme des jeunes.

Ce que veulent les jeunes En pleine ascension professionnelle, les moins de 35 ans bousculent les habitudes de voyages de leurs aînés. Nomades, hyperconnectés, à la recherche d'authenticité et d'expérience, ils sont vos futurs clients. À condition de vous adapter à leurs attentes. On ne compte plus les études réalisées sur la génération Y, prononcer « why » en anglais. Les sociologues, les politiques et les chefs d'entreprise ont tous cherché à comprendre cette classe d'âge qui a environ entre 15 et 35 ans. L'industrie du tourisme ne fait pas exception, car la plupart des opérateurs traditionnels peinent à renouveler une clientèle vieillissante.

Un sac à dos avec un petit drapeau aux couleurs du pays, les jeunes canadiens voyagent! - Réseau de veille en tourisme Une récente étude intitulée «Youth Tourism in Canada: A Situational Analysis of an Overlooked Market», commandée par le Youth Tourism Consortium of Canada (YTCC) indique que les jeunes canadiens qui voyagent représentent un segment en développement. Au vu des résultats de cette analyse, l’association suggère que le Canada devrait se préparer à cette augmentation. Le YTCC définit le jeune comme étant âgé de 10 à 30 ans, voyageant seul, en famille ou en groupe, durant un voyage d’au moins une nuitée. Les jeunes qui voyagent ne représentent pas un phénomène nouveau. Depuis toujours, les jeunes voyagent en famille, en groupes ou par leurs propres moyens.

La visite touristique des musées, des expositions et des monuments Les touristes sont-ils majoritaires dans les musées, monuments, sites culturels et villes et pays d’art et d’histoire? Bien sûr, et la nouvelle étude du CREDOC*, nous le confirme. Quels sont les profils des visiteurs français et internationaux ? Le rôle d’Internet est-il aussi majeur que ce que l’on croit ? Visite-t-on seul, ou accompagné ? La visite correspond-elle à l’attente des visiteurs?

Vacances : des agences de voyages pour les jeunes - Actualités - Start Eure Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vacances : des agences de voyages pour les jeunes L’idéal est de partir à plusieurs et de se répartir les frais. Mappy.fr permet par exemple de prévoir ses frais de déplacement (péage et essence) en fonction du nombre de passagers dans le véhicule. Puis il existe des sites conçus pour les étudiants à la recherche de vacances, d’idées sorties, de farniente… et d’économies. Voyagesetudiants.com «Gap Year Travel», peut-on mieux exploiter ce créneau? - Réseau de veille en tourisme Le segment de marché relié au «gap year travel» demeure relativement nouveau et quelque peu méconnu. L’idée d’interrompre ses occupations régulières pour découvrir de nouveaux horizons ne date pourtant pas d’hier. Bien que les dépenses quotidiennes de ces voyageurs se révèlent relativement faibles, ils apportent une contribution substantielle à l’économie locale en raison de la durée de leur séjour. Cette pratique s’avère particulièrement populaire auprès du marché britannique. Plusieurs organisations opérant essentiellement à l’aide d’Internet se sont taillé une place en offrant des services qui vont de simples conseils de voyages à des agences de voyages spécialisées organisant le séjour. Définition

» Comment attirer les jeunes adultes dans les musées La clientèle des jeunes adultes représente un marché important pour les musées. Plus d’un Canadien sur cinq âgé de 18 à 35 ans effectue au moins une visite par année dans un tel établissement (PMB 2011). Une étude récente s’est penchée sur ce qui intéresse ces adultes et a démontré qu’un marché potentiel latent pourrait bien se développer grâce aux efforts innovants des institutions. Voici les résultats de cette étude et des exemples d’initiatives de musées qui pourraient interpeller particulièrement la clientèle des jeunes adultes. Le marché des 18 à 35 ans n’est pas simple à conquérir. D’abord, il regroupe trois générations, soit les X, les Y et les C (lire aussi: Qui sont ces C?)

Les 18-34 ans s’adaptent pour partir en vacances Mobiles, flexibles, opportunistes, les jeunes sont prêts à tout pour leurs vacances. Selon un sondage YouGov pour 20 Minutes, 50,2 % des 18-34 ans pensent partir cet été, sans baisser leur budget pour 45 % d’entre eux (16 % ne savent pas encore). Car le plus important, c’est le bon plan de dernière minute. «Dans la tranche des 18-34 ans, il y a plusieurs marchés», explique Didier Arino directeur de Protourisme. D’un côté, les 18-24 ans, étudiants, «souvent dépendants financièrement de leurs parents» et de l’autre côté, les 25-34 ans, jeunes actifs avec un «budget plus conséquent» et qui sont de «gros consommateurs de voyages courts», commente-t-il. Mais tous se retrouvent sur plusieurs points.

Related: