background preloader

Insertion des travailleurs handicapés : aménagements et aides

Insertion des travailleurs handicapés : aménagements et aides
Écrit par les experts Ooreka | L'employeur d'un travailleur handicapé est tenu de respecter de bonnes pratiques concernant : Il peut également suivre une formation sur le handicap. Insertion travailleurs handicapés : 2 types d'aménagement L'employeur est tenu d'aménager le poste de travail en fonction du handicap du salarié. L'employeur doit aménager le poste de travail du travailleur handicapé pour : son insertion : en cas de nouvelle embauche ; son maintien dans l'entreprise : en cas de survenance ou d'évolution du handicap. L'aménagement du poste de travail prend 2 formes : organisation du temps de travail et adaptation du poste de travail. Organisation temps de travail et insertion travailleurs handicapés L'employeur doit prendre en compte le handicap du salarié. Il peut pour cela : conclure un contrat de travail à temps partiel ; ou aménager les plages horaires du travailleur handicapé. Insertion des travailleurs handicapés : adaptation du poste de travail Pour cela, il peut : Related:  intégration handicap

Comment intégrer les situations de handicap dans l'entreprise L'objectif du législateur est de garantir l'égalité des droits et des chances des travailleurs handicapés, en appliquant les principes suivants : l'accessibilité généralisée quel que soit le handicap ;la non-discrimination ; l'obligation de négocier sur l'insertion professionnelle et sur le maintien dans l'emploi ;la compensation du handicap.L'entreprise a donc l'obligation d'appliquer ces principes, en mettant en place, d’une part, une démarche collective qui anticipe et limite l'apparition ou l'aggravation de situations de handicap et, d’autre part, une démarche individuelle qui intègre les capacités de la personne au poste du travail. Comment définir un travailleur handicapé ? Les travailleurs handicapés sont des personnes dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont réduites par suite de l’altération d’une ou de plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychiques. Qui bénéficie de l’obligation d’emploi ?

Comment intégrer une personne handicapée dans l’entreprise ? Comme pour tout recrutement, l’accueil de la personne, la présentation de l’entreprise, de ses règles et de son organisation, la mise en relation avec l’équipe et/ou le responsable hiérarchique, sont des éléments essentiels. Si le "handicap" n’est pas visible ou susceptible de l’être, il n’est pas forcément indispensable d’aller au-delà des procédures habituelles d’intégration. Toutefois, si le handicap ou l’état de santé est apparent, ou qu’il peut se révéler d’une manière quelconque pendant le travail – absence pour soins, comportements particuliers, effets médicamenteux – il est important de pouvoir en parler ou permettre d’en parler, tout en respectant la vie privée de la personne (les points à évoquer doivent rester factuels, et être discutés préalablement avec la personne, se limiter aux conséquences du handicap sans aborder les questions de pathologie, par exemple…). Lire aussi "En quoi consiste le tutorat d’un salarié handicapé ?" Qui peut vous aider ?

En quoi consiste le tutorat d'un salarié handicapé ? Une entreprise peut avoir recours au tutorat quand il s’agit d’accompagner la mobilité ou le recrutement de salariés handicapés. La mission du tuteur est double : il facilite l’intégration dans l’entreprise, et il transmet des compétences et savoir-faire professionnels. Dans le cadre de l’accompagnement d’une personne handicapée, une dimension liée au handicap s’ajoute aux responsabilités plus classiques du tutorat. Les missions du tuteur • Accueillir, aider, informer et guider les bénéficiaires pendant la durée du parcours de formation ; • Organiser l’activité des salariés concernés dans l’entreprise et contribuer à l’acquisition des savoir-faire professionnels ; • Assurer la liaison avec le ou les organismes chargés des actions d’évaluation, de formation et d’accompagnement des bénéficiaires. L’accompagnement de la personne handicapée comporte plusieurs objectifs : Formation au tutorat En savoir plus www.opcalia.com rubrique handicap

Loi handicap: les associations protestent contre les nouveaux délais pour l'accessibilité - RTL Info Dix ans après la loi sur le handicap, des centaines de personnes ont manifesté à Paris et dans une trentaine de villes pour protester contre les nouveaux délais accordés pour l'accessibilité des lieux publics, le gouvernement défendant de son côté une démarche "pragmatique". "Accéder, c'est exister", "liberté, égalité, accessibilité": les slogans ornaient ballons et pancartes des membres d'une quarantaine d'associations réunies au sein du "collectif pour une France accessible" et rassemblées près de l'Assemblée nationale (7e arr.). Sur l'estrade, les intervenants se sont succédé, traduits en langue des signes, pour dénoncer les retards de mise en accessibilité des lieux publics, commerces, restaurants et moyens de transport, et interpeller les élus et l'opinion publique. Des manifestations avaient lieu également dans une trentaine de villes. Au coeur de la grogne: l'ordonnance établissant les agendas d’accessibilité programmée (Ad’Ap). - "Prétexte" -

2012-079 - L'emploi des travailleurs handicapés dans les établissements de 20 salariés ou plus du secteur privé : bilan de l'année 2010 En 2010, 336 900 travailleurs handicapés ont été employés dans les 97 200 établissements assujettis à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH). Dans les établissements non couverts par un accord spécifique à l’emploi de travailleurs handicapés, le nombre de ces bénéficiaires s’élève à 260 900. En équivalent-emplois à temps plein (EQTP) sur l’année, ces salariés représentent 2,8 % des effectifs des établissements assujettis n’ayant pas signé d’accord spécifique à l’emploi de personnes handicapées (soit 197 300 bénéficiaires EQTP). La proportion des établissements employant directement au moins un bénéficiaire de l’OETH s’est accrue par rapport à l’année précédente pour atteindre 69 %. Cette proportion avait déjà augmenté sensiblement en 2009, suite aux incitations législatives introduites par la loi du 11 février 2005 et au nouveau mode de décompte des bénéficiaires instauré par la loi du 1er décembre 2008.

Définition du handicap Le handicap se présente sous de multiples formes et n’a pas de définition univoque. Il est à distinguer de la maladie ou de l’accident, qui peuvent être à l’origine du handicap, définitif ou passager. Par exemple la dégénérescence de la macula (partie de la rétine qui permet la vision fine) entraîne des difficultés à voir donc à lire, faire certaines activités et finalement à sortir seul, d’où des répercutions sociales qui limitent l’individu dans ses relations avec l’environnement. On met désormais en évidence cette notion d’interaction entre les caractéristiques individuelles d’une personne (la déficience) et son environnement. À la classification par pathologies s’est substituée dans les années 2000 une approche plus globale, prenant en compte le contexte dans lequel l’individu évolue. Cette conception dynamique du handicap a l’inconvénient de compliquer l’estimation du nombre de personnes concernées.

ChiffresClesAGEFIPH_FIPHFP_BD.pdf Discrimination au handicap : mesures anti discrimination handicap 10 % de la population âgée de 25 ans à 55 ans souffre d'un handicap : 1/4 a été victime de discrimination liée à ce handicap. Le droit du travail lié au handicap protège le travailleur handicapé contre la discrimination au handicap, mais également pour : Discrimination handicap : mesures discrimination positive Le droit du travail est protecteur à l'égard de l'emploi du travailleur handicapé et de ses conditions de travail. Obligation emploi travailleurs handicapés : anti discrimination handicap Certains employeurs dont l'effectif de l'entreprise atteint le seuil légal sont soumis à une obligation d'emploi de travailleurs handicapés. Cette obligation est strictement encadrée : l'employeur doit déclarer chaque embauche de travailleur handicapé : cette formalité de déclaration des travailleur handicapés permet de s'assurer que l'employeur respecte l'obligation d'emploi ; à défaut d'emploi de travailleurs handicapés, l'employeur est soumis au paiement d'une taxe à l'Agefiph.

Related: