background preloader

Insertion des travailleurs handicapés : aménagements et aides

Insertion des travailleurs handicapés : aménagements et aides
Écrit par les experts Ooreka | L'employeur d'un travailleur handicapé est tenu de respecter de bonnes pratiques concernant : Il peut également suivre une formation sur le handicap. Insertion travailleurs handicapés : 2 types d'aménagement L'employeur est tenu d'aménager le poste de travail en fonction du handicap du salarié. L'employeur doit aménager le poste de travail du travailleur handicapé pour : son insertion : en cas de nouvelle embauche ; son maintien dans l'entreprise : en cas de survenance ou d'évolution du handicap. L'aménagement du poste de travail prend 2 formes : organisation du temps de travail et adaptation du poste de travail. Organisation temps de travail et insertion travailleurs handicapés L'employeur doit prendre en compte le handicap du salarié. Il peut pour cela : conclure un contrat de travail à temps partiel ; ou aménager les plages horaires du travailleur handicapé. Insertion des travailleurs handicapés : adaptation du poste de travail Pour cela, il peut :

Comment intégrer les situations de handicap dans l'entreprise L'objectif du législateur est de garantir l'égalité des droits et des chances des travailleurs handicapés, en appliquant les principes suivants : l'accessibilité généralisée quel que soit le handicap ;la non-discrimination ; l'obligation de négocier sur l'insertion professionnelle et sur le maintien dans l'emploi ;la compensation du handicap.L'entreprise a donc l'obligation d'appliquer ces principes, en mettant en place, d’une part, une démarche collective qui anticipe et limite l'apparition ou l'aggravation de situations de handicap et, d’autre part, une démarche individuelle qui intègre les capacités de la personne au poste du travail. Comment définir un travailleur handicapé ? Les travailleurs handicapés sont des personnes dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont réduites par suite de l’altération d’une ou de plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychiques. Qui bénéficie de l’obligation d’emploi ?

Toutes les aides Agefiph pour maintenir l'emploi d'un salarié handicapé - Maintien dans l'emploi - Entreprise L'Agefiph propose, en complément des aides de droit commun, des aides destinées à faciliter le maintien dans l'emploi de salariés devenus handicapés ou dont le handicap s'aggrave. 1. L'aide au maintien dans l'emploi Objectif : Permettre le maintien dans l’emploi d’une personne handicapée. Qui peut en bénéficier ?L'aide s'adresse aux employeurs de personnes reconnues handicapées ou en voie de l’être ainsi qu’aux travailleurs indépendants reconnus handicapés ou en voie de l’être. Le contenu de l'aide Un forfait de 2000 € très rapidement mobilisable dans les situations où le salarié handicapé est menacé dans son emploi suite à la survenance ou l’aggravation du handicap et lorsqu’il n’existe pas d’autres solutions permettant de garantir le maintien dans l’emploi. Comment bénéficier de cette aide ? 2. Objectif Permettre à une personne handicapée d’acquérir les compétences nécessaires à son maintien dans l’emploi. Qui peut en bénéficier ? Le contenu de l'aide Comment bénéficier de cette aide ? 3. 4.

Les 5 forces stratégiques de Porter Le modèle des cinq forces concurrentielles de Porter est un outil d’analyse stratégique de l’environnement concurrentiel d’une entreprise. L’auteur, M.E. Porter, part du postulat selon lequel la “performance” de l’entreprise dépend de sa capacité à affronter, influencer et résister aux pressions de sont environnement concurrentiel. Les cinq forces concurrentielles de Porter Michael Porter a identifié 5 types de forces qui peuvent s’exercer de manière plus ou moins intense dans l’industrie. Ces forces sont exercées par des groupes d’acteurs (nouveaux entrants potentiels, entreprises de produits de substitution, fournisseurs, clients et concurrents directs) qui influencent l’intensité de la concurrence dans l’industrie observée. L’analyse et la hiérarchisation de l’influence de ces groupes d’acteurs doit permettre de dégager les facteurs clés de succès (FCS) à maîtriser pour obtenir un avantage concurrentiel. Pour plus d’interactivité, voici une interview de Michael E. Sources : ___n__ ____

Comment intégrer une personne handicapée dans l’entreprise ? Comme pour tout recrutement, l’accueil de la personne, la présentation de l’entreprise, de ses règles et de son organisation, la mise en relation avec l’équipe et/ou le responsable hiérarchique, sont des éléments essentiels. Si le "handicap" n’est pas visible ou susceptible de l’être, il n’est pas forcément indispensable d’aller au-delà des procédures habituelles d’intégration. Toutefois, si le handicap ou l’état de santé est apparent, ou qu’il peut se révéler d’une manière quelconque pendant le travail – absence pour soins, comportements particuliers, effets médicamenteux – il est important de pouvoir en parler ou permettre d’en parler, tout en respectant la vie privée de la personne (les points à évoquer doivent rester factuels, et être discutés préalablement avec la personne, se limiter aux conséquences du handicap sans aborder les questions de pathologie, par exemple…). Lire aussi "En quoi consiste le tutorat d’un salarié handicapé ?" Qui peut vous aider ?

L’aide à l’aménagement des situations de travail Stratégie de différenciation de Porter (Mercator) En quoi consiste le tutorat d'un salarié handicapé ? Une entreprise peut avoir recours au tutorat quand il s’agit d’accompagner la mobilité ou le recrutement de salariés handicapés. La mission du tuteur est double : il facilite l’intégration dans l’entreprise, et il transmet des compétences et savoir-faire professionnels. Dans le cadre de l’accompagnement d’une personne handicapée, une dimension liée au handicap s’ajoute aux responsabilités plus classiques du tutorat. Les missions du tuteur • Accueillir, aider, informer et guider les bénéficiaires pendant la durée du parcours de formation ; • Organiser l’activité des salariés concernés dans l’entreprise et contribuer à l’acquisition des savoir-faire professionnels ; • Assurer la liaison avec le ou les organismes chargés des actions d’évaluation, de formation et d’accompagnement des bénéficiaires. L’accompagnement de la personne handicapée comporte plusieurs objectifs : Formation au tutorat En savoir plus www.opcalia.com rubrique handicap

Aménagements raisonnables La loi 2005-102 du 11 février 2005 impose aux employeurs de prendre des mesures appropriées afin de garantir le respect du principe d’égalité de traitement à l’égard des personnes handicapées. Ces mesures doivent leur permettre d’accéder ou de conserver l’emploi correspondant à leurs qualifications professionnelles, de l’exercer, d’y progresser ou de bénéficier d’une formation adaptée à leurs besoins. Elles doivent être envisagées à toutes les étapes du parcours professionnel : embauche, déroulement de carrière, accès à la formation… Les aménagements raisonnables n’ont pas pour but de favoriser un individu par rapport à un autre mais de compenser l’inégalité induite par le handicap. Ainsi, ces mesures ne visent pas une catégorie de personnes de façon abstraite, mais s’apprécient au cas par cas en fonction des besoins spécifiques du travailleur handicapé. Leur mise en œuvre ne doit pas constituer une charge disproportionnée pour l’entreprise. Voir aussi : Références juridiques :

Related: