background preloader

Et si la génération Y n'était qu'un mythe ?

Et si la génération Y n'était qu'un mythe ?
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jean Pierre Bouchez, professeur associé, université de Versailles-Saint-Quentin, directeur scientifique du Groupe Merlane Deux "mondes" qui observent, analysent cette fameuse génération Y, approximativement âgée de 20 à 30 ans, aboutissent à des visions pour le moins contrastées… D'une part, un "monde" regroupant une majorité d'auteurs-consultants d'ouvrages managériaux, et d'autre part quelques rares chercheurs issus du "monde académique". Le premier "monde" alimente quantitativement très largement ce nouvel engouement pour les jeunes Y, décrivant de manière convergente et consensuelle les caractéristiques majeures de cette génération, notamment à travers les fameux "4 I" : Interconnectés, Inventifs, Individualistes et Impatients (qui peuvent naturellement correspondre à une certaine réalité), au regard d'autres générations. Que penser de ce décalage ? Jean Pierre Bouchez est le créateur de Planète Savoir. Related:  Web / Generation Yonde

Site - La Génération Y - Julien Pouget Intégrer et manager la génération Y Il y a quelque mois que je n’ai pas abordé la question de la génération Y sur ce blog. A l’occasion de la sortie du livre de l’auteur du blog lagenerationy.com , Julien Pouget un ancien collègue, c’est l’occasion de revenir sur ce thème. Son livre, se découpe en 4 grandes parties : les grands principes et chiffres autour du concept de génération Y La question de l’attraction par les entreprises de cette génération Celle de son intégration Et enfin celle de son management Dans un précédent billet pour un plateau TechToc TV (avec Julien Pouget entre autre), la question de l’attraction et l’intégration a été largement développée. Bien sûr, quand on parle collaboratif en entreprise, on pense souvent à un réseau social d’entreprise et donc nouvelles technologies. Mais cette question des technologies n’est que la partie immergée de l’iceberg, abordons plutôt la partie 4 du livre, celle du management. Fermeture estivale et lectures de vacances Management 2.0 : Les employés d’abord

Génération Y : L’éducation comme enjeu Je reviens sur l’article que j’avais publié la semaine passée concernant la génération Y, issu de mes notes sur l’intervention de Benjamin Chaminade à Lorient lors de la journée Web et entreprises. En effet, suite à cette lecture, j’ai trouvé 3 articles traitant de cette génération dans ma veille Twitter et qui apportent un éclairage a priori contradictoire mais au final complémentaire autour de la notion de l’éducation sur cette génération. Le premier émane d’un enseignant Ne me dites plus que je suis un digital native de la génération Y . En laissant croire que Tous les Jeunes ont des facilités avec le web, on occulte que nombre d’entre eux ont un réel besoin d’être éduqués/formés à son utilisation (surtout dans les générations à venir). Le second, au titre provocateur Les enfants de demain seront des brêles du numérique évoque également ce hyatus entre la vision de cette génération et la réalité. (Il y a) « la confusion entre l’habitude culturelle et la compétence. A vos souris !

Ville en Lumieres Ville de Troyes Régie générale : Ville de Troyes - Scénariste : Pascal Bancou - Mise en scène : Xavier Lemaire Photographies : D. Le Nevé / Ville de Troyes Acte VII : Troyes, la ville qui crée le roman (2010) Dans ce spectacle, Chrétien de Troyes en personne nous invitait à découvrir son œuvre, comment il l’a créée, et comment elle a traversé le temps. En 2010, cinq lieux, cinq spectacles à la suite vous ont été proposés et auxquels vous avez pu participer, menés par Chrétien de Troyes et la Postérité qu’il a bien méritée. Conception graphique : Société OKENITE © Ville de Troyes Licence d’entrepreneur du spectacle : LT2 1047312, LT3 1047313 En cas d’intempéries, la Ville se réserve le droit d’annuler le spectacle.

Niveau informatique des digital natives : la fin d’un mythe La génération Y (ou digital native ) dispose d’une compétence incontestable aux yeux de beaucoup d’observateurs : la maîtrise complète des outils informatiques, du web et des smartphones. La presse est d’ailleurs l’un des relais importants de cette théorie. Pourtant une analyse sérieuse du phénomène amène le mythe à s’effondrer très rapidement. Le grand quiproquo La naissance d’un mythe des compétences informatiques de cette génération tient bien sûr à des observations bien réelles. Chacun de nous voit les adolescents branchés en permanence sur Facebook, des enfants de 3 ou 4 ans naviguer intuitivement sur un iPhone, des jeunes pirates mettre à mal la sécurité de firmes internationales… Cette génération apparaît donc comme des surdoués de l’informatique. Il y a cependant un grand malentendu dans ce raisonnement : la confusion entre l’habitude culturelle et la compétence. Pour éclairer mon propos, prenons l’exemple d’un produit nettement plus simple : la voiture.

Ville en lumières / La quête mystique de Bernard de Clairvaux Publié le 24/07/2011 à 10H17 | Mis à jour le 24/07/2011 à 16H14 - Vu 219 fois Troyes - Le coup d'envoi de la 8e édition de Ville en lumières a été donné vendredi soir. Avec délice, le public s'est laissé guider par Bernard de Clairvaux Le scénariste Pascal Bancou et le metteur en scène Xavier Lemaire nous avaient promis du grand spectacle, ils n'ont pas menti. Ville en lumières, ce soir à 21 h 40 au jardin de l'Hôtel-Dieu (entrée place du Préau). L'Est Eclair

Ces trentenaires qui n'ont plus envie de se lever pour bosser Ils ont des diplômes, un job, un bon salaire... mais s’ennuient à mourir, découvrant sur le tard les affres de la quête de soi. Alexandre a un parcours plutôt classe : il est diplômé d’une grande école de commerce parisienne, après avoir effectué un parcours universitaire et scolaire à l’étranger. Son CV a de la gueule et c’est une mince consolation. Alors qu’il méprise la comptabilité, il a travaillé trois ans à la direction financière d’un groupe de luxe suisse. Alors que fin 2009, le taux de chômage des moins de 30 ans était de 17,3%, de nombreux trentenaires surdiplômés, qui ont décroché un contrat indéterminé, n’arrivent pas à s’en réjouir. « Je suis un forum américain depuis bientôt six ans, où les mecs balancent leurs videos Youtube. Des bandes de potes s’envoient au moins cent mails par jour, articles ou vidéos « lol » (cet article fera peut-être l’objet d’un mail). Le poids du diplôme, et les parents qui surinvestissent « En France, il y a un poids du diplôme très important.

Ville en Lumières 2011 torture l’Histoire... mais nous fait passer un bon moment Après une édition 2009 totalement grotesque, un cru 2010 plutôt fade, je n’avais qu’une envie limitée de m’aventurer sur le parcours de Ville en Lumières 2011. J’avais tort... Une envie d’autant plus faible que le titre « Troyes, la ville où nait l’Europe », me laissait craindre le pire. « Ville où nait l’Europe » ??!! Et puis quoi encore ? Il faut croire que pour se payer des éclairages flamboyants et une sono toute neuve, les scénaristes ont fait quelques économies sur les conseillers historiques ! Et pourquoi pas Bigard inventeur du comique troupier ou Baroin du prêt à taux zéro !!! Ainsi Bernard de Clairvaux, fait-on mine de croire, aurait « inventé » l’Europe à Troyes ! S’agissant de Bernard, puisque Nanard est le héros officiel de cette édition, il faut avouer que ce serait là un sacré scoop. Bon, passons... Faites lire un « que sais-je » à Gérard Depardieu, ça restera chiant comme un « que sais-je ». Christian Brendel en Bernard de Clairvaux Des saynètes justes, drôles, bien jouées

Petit, je voulais être boulanger, mais j'étais bon en maths Petit, je voulais être boulanger, puis facteur, puis berger. On m’a poussé à faire des études. On m’a expliqué que c’était le seul moyen de réussir ma vie, de gagner de l’argent, de m’épanouir dans un métier. J’ai enduré de longues heures, de longues années de cours. Je me suis ennuyé, ennuyé et encore ennuyé sur des dizaines, des centaines, de milliers de chaises. Et maintenant que j’ai cinq années d’étude en poche, que je travaille - je suis ingénieur, je passe mes journées à concevoir des cuillères en plastique à moindre coût, pour environ 1700 euros par mois- je continue à m’ennuyer, et regrette profondément de n’avoir pas écouté le petit enfant qui voulait élever ses moutons en Ardèche. Et autour de moi, lorsque je tends l’oreille, voici ce qui tombe dedans : « J’ai fait cinq ans d’étude, je passe mes journées à faire des additions. Des agents économiquement productifs ou des ratés On ne cherchera pas à savoir ce que l’élève veut faire de sa vie. Pour maintenir l’ordre : l’angoisse

Ville en Lumieres Ville de Troyes Petite Poucette, la génération mutante Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants. Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant. Son sujet de prédilection : la jeune génération, qui grandit dans un monde bouleversé, en proie à des changements comparables à ceux de la fin de l’Antiquité. La planète change, ils changent aussi, ont tout à réinventer. Vous annoncez qu’un «nouvel humain» est né. Je le baptise Petite Poucette, pour sa capacité à envoyer des SMS avec son pouce. Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux grandes révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé.

Philippe CLAUDEL - Questions de… - Philippe Claudel… - Le blog de Immédiatement Contemporain Source-image Sur les trois romans 1- La mort de l’enfant est un élément récurrent et décisif de plusieurs de vos intrigues (Belle de jour et le bébé du narrateur dans les Âmes grises ; la petite fille de Monsieur Linh ; la mère et son bébé dans le train pour le camp, l’histoire du tailleur de Bilissi dans Le rapport de Brodeck ; Pierre, dans le film Il y a longtemps que je t’aime). Ma réponse risque de vous sembler bien banale, mais je pense qu’elle est la principale explication : la mort de son enfant est sans doute le drame le plus terrible qu’un être puisse connaître dans sa vie. 2 - Quelle importance donnez-vous aux titres de vos romans ? Une grande importance. 3- Vous avez affirmé (aux Rencontres Goncourt) que vos romans (Les Âmes grises, la petite fille de Monsieur Linh, le rapport de Brodeck) forment une trilogie ; pouvez-vous expliciter les liens entre les 3 œuvres ? 4- Le thème de l’exil, de l’étranger, de l’exclu est présent dans les 3 romans. Je ne sais. Pas vraiment. Non.

Génération Y, génération casse-tête ! | Richesses Humaines | Scoop.it La bonne entente est essentielle au fonctionnement d’une entreprise et la gestion des relations intergénérationnelles en est l’un des piliers. Comprendre ce qui caractérise chaque génération permet d’apprendre à travailler ensemble… et de sortir du casse-tête du management de la génération Y. Afin d’optimiser les relations intergénérationnelles dans le milieu professionnel, il faut commencer par connaître l’autre. Pour cela, comprendre ce qui fonde ses valeurs et savoir quels sont les leviers qui activent chaque être sont des bases incontournables d’une bonne gestion intergénérationnelle. Actuellement, trois générations sont dans la population active. Portraits robot de 3 générations de pros Les « baby boomers » nés entre 1945 et 1965 ont bénéficié de la croissance et du plein emploi ; c’est une génération qui a connu la liberté sexuelle, a inventé la société de consommation, et croit en la réussite sociale. Apprendre à travailler avec la génération « Y » Nos préjugés ?

Bali :: Guide de voyage Bali Bali, l’« île des dieux », distille un charme et une beauté magnétiques. C’est l’une des îles les plus petites de l’archipel indonésien, mais de loin la plus convoitée par les touristes, tandis que Lombok commence à pointer le bout de son nez. Petit paradis, Bali rassemble tous les éléments indispensables à des vacances réussies.

Related: