background preloader

Génération Y/Jeunes

Facebook Twitter

Les jeunes du XXIe siècle changent le visage de la société de consommation. Voyages, sorties, expériences : la génération des “millennials” privilégie les services à l’achat de biens matériels et commence à modifier visiblement l’économie. © da-kuk/iStock On sait depuis quelques années maintenant que le portrait-robot économique du millennial, ce jeune né entre les années 1980 et l’an 2000, n’a strictement rien à voir avec celui de ses aînés. Enfant de la crise financière, nourri au lait amer de la désillusion, le millennial est en train de se bâtir un système de valeurs à l’opposé de celui qui faisait jusqu’au XXIe siècle figure de dogme. “Choose life. Choose job. Le site Bloomberg a décelé les prémices tangibles de la révolution à venir dans les résultats boursiers de 600 entreprises européennes entre 2011 et 2016 en étudiant l’index Stoxx 600, qui voit les sociétés de service de loisirs et de voyage – des “fournisseurs d’expériences” – créer l’écart avec les marchands de biens de consommation.

Science, data, culture et galéjades. Pourquoi de plus en plus de jeunes actifs n'achètent ni logements ni voitures ? Pourquoi, volontairement, renoncent-ils à la propriété ? Par Clément P. il y a 1 mois En 2016, la tendance jusque-là traditionnelle qui consistait à « mesurer le succès d’une personne à ce qu’elle possède » semble bien dépassée.

Pourquoi de plus en plus de jeunes actifs n'achètent ni logements ni voitures ? Pourquoi, volontairement, renoncent-ils à la propriété ?

À travers le monde, de plus en plus de gens refusent d’investir dans un appartement ou dans une voiture. Plusieurs recherches ont même démontré une chute vertigineuse de ce type de transactions chez les 30-35 ans. Pourquoi ? Aux États-Unis par exemple, les personnes en dessous de 35 ans sont communément appelées la « génération de locataires ». Évidemment, la crise financière et l’importante diminution du pouvoir d’achat dans la majorité des foyers du monde jouent un rôle prépondérant dans cette modification radicale de notre mode de vie. Aujourd’hui, le rêve premier des jeunes actifs n’est plus forcément de posséder un logement ou une voiture, ni de vivre dans la stabilité et la prospérité à tout prix. 4 grands principes permettent d’expliquer cette évolution : @tertiera.

Génération Y : une nouvelle vision du travail et de la RSE. La génération Y, ou génération Millenium est de plus en plus active.

Génération Y : une nouvelle vision du travail et de la RSE

En accédant à l’emploi, ces jeunes nés dans les années 80 et 90 transforment progressivement le monde du travail, et en particulier la RSE. Retour sur cette génération de la rupture. La génération Y, qu’est-ce que c’est ? Définitions Après la génération X, la génération Y ou génération millenium (millenials en anglais) est le nom de cette nouvelle génération qui accède depuis quelques années au monde du travail. La fameuse génération “petite poucette” dont parle Michel Serres arrive en effet dans le monde du travail depuis une petite dizaine d’année, et elle modifie déjà considérablement les rapports de travail.

Comment la génération Y transforme le monde du travail. La génération qui ne voulait plus posséder - Le Temps. ZEN.

La génération qui ne voulait plus posséder - Le Temps

Trois lettres couleur pastel décorent le mur de la chambre éthérée de Sara, vingt ans. Au premier étage de la villa familiale, un havre de paix. Presque rien. De minuscules enceintes diffusent par Bluetooth les douces notes folks de The Lumineers, trouvées sur Spotify. «Je n’ai besoin que d’un lit, de mon laptop et de mon téléphone portable», résume la Lausannoise. Marqueurs de leur temps Grande lectrice, Sara emprunte ses livres à ses parents, à la bibliothèque ou les télécharge sur son Ipad, tout comme sa musique ou ses films. Fashionata à petit budget, la jeune fille chine dans les vide dressings les habits qu’elle revendra plus tard, une fois portés.

Marqueurs de temps, Sara et sa génération préfèrent l’usage à la propriété. A lire: Deux cuillères, trois chemises, quatre pantalons, la philosophie minimaliste au Japon «Le partage au sens noble du terme s’est perdu» Spotify compte 75 millions d’utilisateurs. La génération Y, un nouvel idéal de vie ? 67.7K 28Share14 12 67.7K J’ai regardé pas mal de reportages et lu quelques études sur la génération Y, génération dont je fais partie, étant né en 1993.

La génération Y, un nouvel idéal de vie ?

Tout ça cogitait dans ma petite tête, jusqu’à cette conversation cet été avec ma grand-mère qui m’à confirmé quelques faits que j’ai envie de partager avec vous. La génération Y, un nouvel idéal de vie ? D'après un texte d'Antoine, globetrotter invétéré de 23 ans... J’annonçais donc à ma grand-mère notre départ avec Amandine pour un tour du monde à la fin de l’année… J’ai lu alors l’incompréhension sur son visage.

Tu ne veux pas Antoine te lancer enfin dans un métier ? Je lui ai dit à nouveau que je n’aspirais pas à tout cela. Mais cela ne suffisait pas, elle cherchait toujours à comprendre mon raisonnement.