background preloader

Génération H

Facebook Twitter

Génération H
Sacha, Jo et leurs amis appartiennent à la Génération H. Amateurs de skunk, de double zéro, de pollen, de charasse ou d’aya,...

« Les fumeurs d’aujourd’hui &... La Génération H ne lâche rien  SANTÉ - Légalisé en 2013 en Uruguay, dans les états du Colorado et de Washington aux Etats-Unis l'année dernière (ils ont été rejoints depuis par l'Etat de l'Alaska), dépénalisé en 2015 en Jamaïque, vendu dans des cannabis social club en Espagne, dans des coffee-shops aux Pays-Bas, toléré en Allemagne, consommé à des fins thérapeutiques au Canada, le cannabis est désormais considéré par de nombreux et différents pays comme un produit à encadrer plutôt qu'à réprimer.

La Génération H ne lâche rien 

La fin de la prohibition la plus stricte semble inéluctable, tant la tendance est lourde au niveau mondial et ce d'autant plus que sa consommation thérapeutique est de plus en plus pratiquée (en Californie comme dans plus de vingt états américains, il suffit d'avoir une simple ordonnance pour aller récupérer ses têtes de weed ou son toc de shit chez le grossiste du coin en toute tranquillité). Ce n'est pas un hasard. En France, la répression de la Génération H n'en finit pas. Www.generation-h.fr Close. Les fumeurs de cannabis, des criminels ? Non. Avocats, profs... La génération H est variée. Des plans de cannabis dans la région de Toulouse, en mai 2013 (F.SCHEIBER/SIPA).

Les fumeurs de cannabis, des criminels ? Non. Avocats, profs... La génération H est variée

Depuis 30 ans, la consommation de cannabis et d’herbe explose en France. Longtemps importée depuis les Pays-Bas, la marijuana est désormais produite sur le sol métropolitain par des citoyens qui en ont assez de galérer, de se mettre en danger ou de financer des organisations mafieuses pour trouver des produits de qualité. Le phénomène est massif et en constante augmentation. Une preuve parmi tant d’autres ? Génération H, Un roman d'Alexandre GRONDEAU - Publié par La Lune sur le Toit. Génération H, Têtes chercheuses d'Existence, Un roman d'Alexandre GRONDEAU - Publié par La Lune sur le Toit. Note de l'éditeur Le livre déjà culte Génération H revient dans les librairies deux ans après la sortie du premier tome de la trilogie sociale écrite par Alexandre Grondeau.

Génération H, Têtes chercheuses d'Existence, Un roman d'Alexandre GRONDEAU - Publié par La Lune sur le Toit

Entre temps le roman aura été attaqué par le CSA après le passage de l’auteur sur France Info et des libraires refusent toujours de le vendre. Des manifestations et des festivals auront été organisés pour le défendre et auront réuni à chaque fois plusieurs milliers de personnes. Un clip de soutien aura été vu plus de 4 millions de fois sur YouTube et le roman aura conquis près de 20 000 lecteurs, le succès du livre ne se démentant pas. Génération H, Têtes chercheuses d'existence parle d’une jeunesse française dont la littérature a oublié l’existence depuis trente ans. Le livre déjà culte Génération H revient dans les librairies deux ans après la sortie du premier tome de la trilogie sociale écrite par Alexandre Grondeau.

Biographie complète de l'auteur Alexandre Grondeau est né en 1978. Génération H. Génération H : sexe, drogues, rock’n’roll & Co dans les 90’s. Qu’y a-t-il dans la tête d’un garçon l’été de ses 17 ans ?

Génération H : sexe, drogues, rock’n’roll & Co dans les 90’s

Depuis l’irruption de la contre- culture, la réponse varie peu : se barrer loin des parents pour expérimenter ou approfondir les jeux du sexe et de l’amour, se regrouper entre semblables dans des campements provisoires pour faire la teuf en amplifiant son empathie et ses perceptions avec de l’alcool et des produits psychoactifs, écouter et danser sur les sons et concerts des musiciens à la mode… Certains se contentent du camping d’Argelès ou de Soulac-sur-Mer et leur inénarrable discothèque en plein air. D’autres prennent la route au gré du vent et des évènements. Sacha, le héros du roman, fait un trip dans le sud de la France et s’intègre à presque tou- tes les tribus avec un bon joint comme ticket d’entrée. Seul refus mais de taille : Burning Spear, la légende du reggae, qui préfère un verre de bon bordeaux.

Asud : Le pitch de ton livre ? Génération de glandeurs rastas ? Il n’y avait pas encore de vodka/Redbull à l’époque. Cannabis: la génération H s'exprime  CANNABIS - Ils sont chefs d'entreprises, ingénieurs, traders, étudiants, infographistes, responsables de magasins, vendeurs, musiciens, électriciens, pâtissiers.

Cannabis: la génération H s'exprime 

Ils sont mariés ou non, croyants ou non, hétérosexuels ou non, ont des passions comme tout le monde: sport, musique, littérature. Ils paient leurs impôts comme vous et moi, ne partent pas s'exiler en Russie ou en Belgique ou ailleurs quand il s'agit de participer à l'effort national. Ils font partie des classes moyennes, populaires et aisées. Ils votent, ou pas, s'impliquent, ou non, dans la vie sociale ou culturelle de leurs cités, s'engagent dans des luttes justes que bien souvent l'État a abandonnées. Ils s'engueulent le dimanche dans les repas de famille et se réconcilient comme toujours à l'heure de la sieste. Ils sont citoyens français, ont été à l'école de la République et en ont intégré les préceptes et les valeurs.