background preloader

Qu’est-ce qu’un algorithme ?

Qu’est-ce qu’un algorithme ?
Le mot « algorithme » vient du nom du grand mathématicien persan Al Khwarizmi (vers l'an 820), qui introduisit en Occident la numération décimale (rapportée d'Inde) et enseigna les règles élémentaires des calculs s'y rapportant. La notion d'algorithme est donc historiquement liée aux manipulations numériques, mais elle s'est progressivement développée pour porter sur des objets de plus en plus complexes, des textes, des images, des formules logiques, des objets physiques, etc. De la méthode Un algorithme, très simplement, c'est une méthode. Une façon systématique de procéder pour faire quelque chose : trier des objets, situer des villes sur une carte, multiplier deux nombres, extraire une racine carrée, chercher un mot dans le dictionnaire… Il se trouve que certaines actions mécaniques - peut-être toutes ! - se prêtent bien à la décortication. Un exemple commun est par exemple la recherche d'un mot dans le dictionnaire. Du nombre à l'information L'importance des ordinateurs

https://interstices.info/jcms/c_5776/qu-est-ce-qu-un-algorithme

Related:  InitiativesISNMoteur de rechercheLe codealgorithmes

Usages de Scratch en mathématiques : quand programmation et calculs ne font plus qu’un ! Scratch est un logiciel libre conçu pour initier les élèves à des concepts fondamentaux en mathématiques et en informatique. Il repose sur une approche ludique de l’algorithmique, pour les aider à créer, à raisonner et à coopérer. Il favorise également leur partage sur le Web. « Dans le calcul littéral, il y a des programmes de calcul ; le but de l’activité de la matinée est dans un premier temps, de faire travailler les élèves sur un programme de calcul classique à la fin duquel ils obtiennent un résultat ; puis, avec Scratch, ils vont également réaliser un programme et voir si ils obtiennent le même nombre », explique Mohamed Boubekri, enseignant en mathématiques. Adieu ennui et manque d’intérêt : avec Scratch, les maths reprennent du galon ! Pour les élèves en difficultés, Mohamed note de vrais progrès en mathématiques.

Emilien Joly - POuest Autour des maths Accessible aux non-matheux (ou peu) qui veulent s'émerveiller, il y a l'excellent Images des Maths. Notre page de séminaire MathPark, où il ne faut pas oublier de s'inscrire! Les lycéens et collégiens passionnés pourront tanner leurs professeurs pour participer à Maths en Jeans. Le blog de Sébastien Bubeck qui contient plein de choses à la mode en statistiques Ma calculatrice pas vraiment de poche mais vraiment puissante. Aide-mémoires et penses-bête Qwant: pour rattraper Google, le moteur de recherche européen mise sur les réseaux sociaux et les enfants Il a beau avoir des créateurs français, Qwant veut être présenté comme un moteur de recherche européen, qui a vocation à grappiller des parts de marché bien au-delà des frontières hexagonales. C’est du moins l’ambition de l’investisseur Jean-Manuel Rozan et du spécialiste en sécurité informatique Éric Leandri, qui ont lancé il y a deux ans le moteur de recherche au logo multicolore. Chez Qwant, 2015 est considérée comme une “année décisive“.

The Hour of Code, un rendez-vous d'éducation au numérique en ligne ! Un million de jeunes sont déjà inscrits pour l'événement en ligne « l'heure de codage » - The Hour of Code - programmé lors de la semaine de l'éducation aux sciences de l'informatique prévue du 9 au 15 décembre, c'est ce que nous rapporte dans son article PandoDaily. Programmeur n'est pas le métier qui semble le plus attrayant. Aussi, l’événement The Hour of Code s'est lancé dans une campagne pour initier à l’art de la programmation. Objectif : impulser les métiers de l'informatique encore trop souvent obscurs, et faire campagne pour recruter dès le plus jeune âge. Et ça marche !

Algorithme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un algorithme est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d'instructions permettant de résoudre un problème. Le mot algorithme vient du nom latinisé du mathématicien perse Al-Khawarizmi, écrivant en langue arabe, surnommé « le père de l'algèbre »[1]. Le domaine qui étudie les algorithmes est appelé l'algorithmique. On retrouve aujourd'hui des algorithmes dans de nombreuses applications telles que la cryptographie, le routage d'informations, la planification et l'utilisation optimale des ressources, la bio-informatique, etc.

Passe ton code d'abord Dans un monde qui se numérise de plus en plus chaque jour, les compétences digitales et notamment celles liées à la programmation et au “codage” sont particulièrement recherchées. Les organisations publiques et professionnelles évaluent le besoin de développeur entre 15000 et 38000 personnes dans les 3 ans et l’offre de formation initiale (écoles, formations) ne suffisent pas à produire des candidats pour les postes recherchés. A contrario, des centaines de milliers de jeunes quittent le système scolaire sans qualification et se retrouvent sans emploi, ni formation, des milliers de personnes sont en situation de reconversion professionnelle dont beaucoup de seniors.

Faut-il changer de pédagogie à l’ère du numérique ? » Faut’il changer de pédagogie à l’ère du numérique » est l’intitulé de l’intervention de Jean-François Ceci lors de la conférence TEDux autour de l’éducation du 16 novembre 2015 à Tunis. Durant cette conférence Jean-François Ceci nous présente les différents facteurs et méthodes qui peuvent améliorer la transmission des connaissances, (pédagogie active, outils numériques, classe inversée). Je vous recommande cette vidéo qui donne un regard pertinent sur l’évolution de la transmission des connaissances. Des tablettes d’argiles de la Mésopotamie en passant par l’école laïque de Jules Ferry « l’enseignement magistral » à aujourd’hui avec le numérique qui permet d’individualiser les parcours.

Info-doc : les moteurs de recherche (séance 9) Accueil > Séances pédagogiques > Info-doc : les moteurs de recherche (séance 9) Modalités : discipline : Info-docniveau : 6eeffectif : demi-classedurée : 55 minlieu : CDImatériel : fiches Info-doc n°9 + mini-interro n°8 + 1 dictionnaire Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de : expliquer le fonctionnement d’un moteur de recherchediversifier leur usage des moteurs de rechercheMoteur de recherche Lancement du Collectif Code Junior : la Culture Code se fera ensemble Ce collectif a pour vocation de fédérer les acteurs indépendants qui croient que s’initier à la Culture Code est important pour que nos enfants ne soient pas uniquement des consommateurs digitaux mais deviennent des citoyens numériques éclairés, créatifs, inventifs. Cette Culture Code s’inscrit à la croisée d’une éducation aux medias et à l’information, d’une culture scientifique et technique, et d’une démarche de création… et de plaisir. Le Collectif Code Junior a la particularité de réunir des structures impliquées venues d’horizons divers, qui « font » la Culture Code sur le terrain et initient les enfants, dans le domaine du périscolaire. Nos objectifs

Boum'Bot, le robot pédagogique de Planète Sciences Planète Sciences a une compétence historique en robotique pédagogique. Nous avons donc choisi de profiter de notre savoir-faire pour concevoir un robot programmable, à destination des jeunes : Boum’Bot Supports techniques et pédagogiques Boum’Bot est en vente chez le fournisseur arobose. Pour information, nous n’avons aucun retour financier sur l’achat des Boum’Bot.

Programmer en maternelle avec Scratch Jr Peut-on demander à de tout petits de programmer ? Et si oui, pour quoi faire ? Alors que le ministère de l'Education nationale veut inclure de la programmation à tous les niveaux de l'école, à Saint Jean de Braye (45), les enfants de grande section appliquent déjà ces instructions. Ils transforment leurs histoires en animations sur tablettes avec l'aide de Marie Desbrée, leur professeure. Neuromythes et enseignement De récentes études ont montré que les enseignants croient souvent à des neuromythes, c’est-à-dire à de fausses conceptions sur le fonctionnement du cerveau,. Ces neuromythes peuvent s’avérer problématiques pour la réussite des élèves, parce qu’ils peuvent orienter les pédagogues vers des pratiques d’enseignement qui ne sont pas entièrement compatibles avec le fonctionnement du cerveau de leurs élèves. Pour cette raison, dans cet article, les trois neuromythes les plus fréquents en éducation sont présentés et discutés. Le premier concerne les styles d’apprentissage, le deuxième est lié à la notion de« cerveau gauche et cerveau droit » et le troisième touche aux exercices de coordination visant l’optimisation du fonctionnement cérébral. Neuromythe 1 : Les élèves apprennent mieux lorsqu’ils reçoivent l’information dans leur style d’apprentissage préféré (ex. auditif, visuel ou kinesthésique). Il est temps d’abandonner ces neuromythes au profit d’une pédagogie plus efficace.

Related: